1. //
  2. // 29e journée
  3. // Saint-Etienne/PSG

Le jour où Saint-Etienne a donné son premier titre au PSG

Mai 1982, le Parc des Princes est le théâtre de l'une des plus belles finales de la Coupe de France entre le PSG et l'AS Saint-Étienne. Michel Platini y joue son dernier match en France et Francis Borelli bouffe la pelouse. Soirée de folie.

Modififié
« Cher monsieur, Platini : Paris vous attend  » . En avril 1982, c'est un Francis Borelli amoureux qui prend la plume pour tenter de séduire le meilleur joueur français de l'époque : Platoche. Avant de s'envoler pour l'Espagne avec les Bleus, le numéro 10 français a une saison avec l'AS Saint-Étienne à terminer. Surtout, il a un avenir à embrasser. Arrivé à Sainté en 1979, l'ancien Nancéien va quitter le Forez. Son dernier match se jouera au Parc des Princes contre le Paris SG en finale de Coupe de France. Alors le président un peu fou du PSG tente de séduire le génie de Joeuf. «  Ce que je vous propose, c'est d'entrer plus encore dans l'histoire de notre sport en devenant le bâtisseur d'un destin qui nous est promis » peut-on lire sur la lettre du patron. L'histoire avance que Platini est séduit... mais Jean-François Larios est passé par là. L'actuel coéquipier de Platini à Sainté a cocufié le numéro 10 ou tenté trop ouvertement de le faire. En France, c'est devenu invivable pour un Platini qui se fait recevoir à coups de « cocu » dans tous les stades. Plutôt que de se risquer au Paris SG, Platini choisit la Juventus. Ce match de Coupe de France est donc son dernier en France. Il le sait.

Borelli dans le rond central

C'est donc un super jubilé que le Parc s'apprête à fêter. Clairement, les Verts sont favoris : ils restent sur neuf matches sans défaite, lors de la dernière journée, ils se sont même amusés avec le FC Metz, laminé 9 buts à 2 à Geoffreoy-Guichard. Le PSG, lui, a péniblement fini septième du championnat, n'empochant que deux victoires sur les dix derniers matches. Triste. Pourtant, on le sait aujourd'hui, la logique ne sera pas respectée puisque le PSG l'emporte aux tirs au but (6-5) au terme d'un match mémorable qui a vu Francis Borelli venir embrasser la pelouse au moment de l'égalisation de Dominique Rocheteau, dans les derniers moments de la prolongation. « Le but de Rocheteau, c'est le moment le plus intense de ma vie. Je n'y croyais plus. C'était cuit, pour plaisanter, je disais aux gens à côté de moi : "On ne peut pas ne pas égaliser !" Et puis Rocheteau a marqué… C'était la délivrance ! L'explosion de joie ! Impensable… Alors, j'ai embrassé la pelouse, cette terre bénie du Parc, pour remercier le ciel… comme les Musulmans que je voyais en Tunisie, qui embrassaient la terre pour remercier leur Dieu » , déclarait dans PSG Magazine en 1987, le défunt président.

Youtube

Une autre époque décidément. Borelli a passé son match sur le banc de touche. La séance de tirs au but dans le rond central, sa fameuse sacoche à la main, gesticulant et courant à chaque tentative réussie des siens. Unique. Mythique. Une séance interminable d'ailleurs : Battiston, Zanon, Rep, Larios et Platini marquent pour Saint-Étienne, quand dans le même temps Bathenay, Renaut, Rocheteau, Surjak et Fernandez leur répondent. On recommence et Dominique Baratelli, dit Doumé le chat, détourne le tir au but d'un autre moustachu, Christian Lopez. Jean-Marc Pilorget se présente alors devant Jean Castaneda. Le gardien stéphanois anticipe sur sa droite, il est pris à contre-pied. But. Paname vient de gagner son premier trophée. Douze ans après sa création. « Si on y a mis le temps, on y a aussi mis la manière, puisque Paris ne fait pas les choses comme tout le monde » , lâche Borelli dans les vestiaires du Parc à la fin du match. Entre deux soupes de champagne sur la tronche.

Le doublé de Platini

Dans un Parc des Princes blindé, le Paris SG aligne deux anciens Verts : le capitaine Dominique Bathenay et Dominique Rocheteau. De son côté, Sainté sort l'artillerie lourde : Platini, Lopez, Rep, Battiston, Janvion and co. Normalement, il n'y a pas photo entre les deux teams. D'autant que Robert Herbin tente un coup de bluff en plaçant Platini au poste d'avant-centre. Peyroche avait mis en place un système au milieu pour contrecarrer l'organisation du meneur de jeu de l'équipe de France. Tant pis. Il l'a dans l'os. Le coach parisien revient vite dans le match avec une tactique à l'ancienne : l'individuelle. C'est moche mais efficace. Lemoult ne devait pas lâcher Platini, Pilorget était au cul de Johnny Rep, Col sur Laurent Paganelli. Oui, à l'époque le blondinet était considéré comme une menace sur le pré. Du moins, il était aussi redoutable qu'actuellement sur le banc de touche, micro en main.

La première mi-temps est nerveuse, rythmée, indécise. On voit même Mustapha Dahleb faire des fautes de boucher. L'Algérien découpe tout ce qui porte du Verts. Ce n'est pas dans ses habitudes. Dans la foulée, Michel Vautrot refuse logiquement un caramel de Surjak sur un coup-franc direct alors qu'il s'agissait d'un coup-franc indirect. Autre époque...

La seconde période s'emballe très vite. Surjak, toujours, s'amuse sur son côté et décale le grand Toko. Contrôle-reprise de volée-but. C'est la folie. Vingt minutes plus tard, Platini surgit au cœur de la surface pour fumer Baratelli sur un caviar de Zanon. Tout est à refaire et on enquille sur la prolongation. Les dégaines sont fatiguées. Les chaussettes sur les chevilles. Sans pitié, Platini valide un doublé à la 99e. La messe est dite et les minutes défilent. Sur son banc, Peyroche, alors coach du PSG, et Borelli ne tiennent plus en place. Il faut attendre la 120e pour voir Dominique Rocheteau, l'ancien Ange Vert, envoyer sa reprise de volée dans les ficelles de Castaneda. Énorme bordel autour de la pelouse. Francis Borelli envahit le terrain. Dans son sillage, des dizaines de supporters (la rumeur veut que Basile Boli, alors jeune adolescent, faisait partie des envahisseurs de terrain).



Il faut plus d'une demi-heure pour calmer tout le monde et enclencher la séance des tirs au but, qui sera fatale aux Stéphanois. Un match à part dans l'histoire du PSG, comme le raconte Luis Fernandez dans les colonnes du Parisien en janvier dernier : « C'était le grand Saint-Étienne et nous avions réussi quelque chose de fort. Je revois le but de Rocheteau et l'envahissement du terrain en fin de match. On avait enfin un public et une âme. » Une âme qui a sauvé le PSG lors des tours précédents puisque après l'obstacle Bordeaux en quart de finale après prolongation, c'est Tours qui sautera en demi-finale lors d'une séance de tirs au but mythique, avec seulement 3 buts inscrits et un Baratelli écœurant. Moustache au vent. Ce PSG avait quelque chose d'insaisissable. Comme son président de l'époque. Dans l'autre camp, Michel Platini quitte la France avec un gout amer en bouche. Direction l'Espagne, pour le Mondial, puis la Juventus Turin pour trois Ballons d'Or et es lignes en plus sur le CV. Entre le PSG et Saint-Étienne, il s'est passé quelque chose.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

TakaTiTakiTé Niveau : District
Encore l'époque ou même les chauves avaient des cheveux, disparus en même temps que la popularité naissante du PSG .
Quelques années avant, les tribunes étaient vides,il fallait des scolaires pour remplir un peu. Les dimanches après-midi, les gamins enjambaient les tourniquets du métro pour aller au Parc gratos voir un PSG-Laval mortel.
Auteuil et Boulogne étaient encore congelés et goldorak n'était pas un top model sportif.

J’arrête l'imparfait.
Jack Facial Niveau : CFA
"Plutôt que de se risquer au Paris SG, Platini choisit la Juventus."

Tu m'étonnes !
roctovirso Niveau : CFA2
Tu vois Zlatan; avant il n'y avait pas 'rien' à Paris, il y avait un type qui a donné son premier titre à ton club, quelqu'un que tu vas croiser dans les couloirs du chaudron ce soir, rentré au bercail il n'est plus un ange mais un mec bien qui sait y faire pour huiler le plus beau collectif de France.
Mustapha Dahleb contre un certain M. Calberson
Je me répète mais j'adore ce genre d'article. N'hésitez pas en faire plus souvent.

En espérant que ce soir Paris l'emporte avant la fin des 90 minutes.
Le PSG va gagner ce soir ! On a réussi tout les gros chocs face au top 5 ! Le PSG relégué a 7 pts Lyon et le titre est acquis et on peut se concentrer sur la LDC.
Sinon j'ai découvert une nouvelle appli ici c'est Paris faites pour nous supporter du PSG avec toutes les actualité. Allez parrissss ! Ici c'est Paris !
waoh! un des matches de legende de la parenthése enchantée du foot français...

Le temps ou le foot etait avant tout un jeu....
Une pelouse envahie sans heurt , un président de club au milieu des supporter sur la pelouse pas loin d'un fumi alors que le match n'est même pas fini et pour couronner le tout ,une figure politique maire de Paris de l'époque qui sen grille une devant ce spectacle... putain* d'époque.
Message posté par TakaTiTakiTé
Encore l'époque ou même les chauves avaient des cheveux, disparus en même temps que la popularité naissante du PSG .
Quelques années avant, les tribunes étaient vides,il fallait des scolaires pour remplir un peu. Les dimanches après-midi, les gamins enjambaient les tourniquets du métro pour aller au Parc gratos voir un PSG-Laval mortel.
Auteuil et Boulogne étaient encore congelés et goldorak n'était pas un top model sportif.

J’arrête l'imparfait.


Un peu plus tôt, en 1977 me semble-t-il, j'avais obtenu pour 10 francs un forfait pour 10 matches de championnat au choix (avec à chaque fois un lever de rideau).
là ton assertion est ultra old school.
en tribune K, nan?
Message posté par sokal
Une pelouse envahie sans heurt , un président de club au milieu des supporter sur la pelouse pas loin d'un fumi alors que le match n'est même pas fini et pour couronner le tout ,une figure politique maire de Paris de l'époque qui sen grille une devant ce spectacle... putain* d'époque.


yep.
Selbycool Niveau : CFA2
Ouaip, ça fiche une sacrée nostalgie de voir ces images... Les gens se prenaient tellement moins au sérieux, le fric n'était pas le seul maître à bord, y'avait pas encore d'arrêt Bosman, les équipes prenaient des années à se monter, elles prenaient du sens, elles avaient de la filiation, de la relation au public... ça jouait plus mou, mais bon sang je laisserais bien les joueurs cloper à la mi-temps pour retrouver cet esprit de liberté.... et ça s'arrête pas qu'au foot ;)
jeudi 25 mai 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow Hier à 21:28 Totti dit adieu à l'Olimpico 18
Hier à 11:21 Pour Diego Costa, ce sera l'Atlético ou rien 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 27 mai Le Milan met la pression sur Donnarumma 47 samedi 27 mai Griezmann dément les « rumeurs » de départ 29 vendredi 26 mai Tévez dézingue le football chinois 44 vendredi 26 mai Bernardo Silva signe à City 35 vendredi 26 mai Un gardien simule l'évanouissement pour éviter un carton 5 vendredi 26 mai Di María vers l'Inter ? 60 vendredi 26 mai Zabaleta à West Ham, c'est officiel 10 vendredi 26 mai Restrictions sur les transferts en Chine 24 vendredi 26 mai Denayer impliqué dans une bagarre à Bruxelles 10 vendredi 26 mai Comment Griezmann se transforme en David Beckham vendredi 26 mai Gignac sauve à nouveau les siens 7 vendredi 26 mai Gomis à Galatasaray ? 26 jeudi 25 mai Waris égalise, Nivet arrache la victoire jeudi 25 mai Darbion ouvre le score pour l'ESTAC jeudi 25 mai Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 22 jeudi 25 mai L'OM piste Alexandre Song 25 jeudi 25 mai Le monde du sport soutient les victimes de Manchester jeudi 25 mai Les frères Pogba font la fête 26 jeudi 25 mai Jordy Gaspar à Monaco 20 jeudi 25 mai Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? jeudi 25 mai Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO ! jeudi 25 mai Hazard, mécanicien d'un jour 4 mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0 mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 9 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 26 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25
Article suivant
Bastia désosse Lyon