Le jour où Rennes a passé 20 minutes en Ligue des champions

Il y a dix ans contre Lille, le Stade rennais passait a une seconde d'une place sur le podium. Frédéric de Saint-Sernin, Pierre Dréossi, Bruno Cheyrou et Daniel Moreira reviennent sur un moment que Nicolas Fauvergue a décidé de gâcher.

Modififié
C'est une de ces histoires qui n'appartiennent qu'à la Ligue 1. Une histoire où Lille, Rennes, Bordeaux et Toulouse peuvent composer un carré magique le temps d'une soirée étoilée. 26 mai 2007 : Lille reçoit Rennes, Bordeaux va à Toulouse. Et puis Lens va à Troyes. Si Rennes gagne et que Lens et Bordeaux perdent, Rennes terminera la saison sur le podium, ce qui représenterait une première historique. À la 71e minute, Bordeaux et Lens sont balayés (3-0). À la 74e, Rennes ouvre le score. L'impensable est en route : Rennes va se qualifier pour les barrages de Ligue des champions. Oui, mais le Stade rennais a une réputation à tenir. Une réputation qui va se matérialiser par une égalisation de Nicolas Fauvergue à la dernière seconde pour les Lillois.

« Un mec comme Jeunechamp... Il était énervé parce que Fauvergue faisait le malin ! »


À la technique, c'est Bruno. Cheyrou rembobine le match. 74e minute : « Il y a de l'espace sur la gauche, j'arrive en bout de course, je frappe, et je crois que c'est Micka Landreau... Tony Sylva ? Pfiou, ça remonte ! Donc Sylva repousse, la balle revient sur moi et je décale Utaka qui met une belle frappe. » Avec la passe décisive du consultant de beIN Sports, « le match était fini, les Lillois pas vraiment motivés, ils étaient en vacances plus qu'autre chose... » Sauf que. Après quelques notes de Chopin au standard d'Acted, l'ONG qu'il dirige désormais, Frédéric de Saint-Sernin prend le relais : « J'étais dans les tribunes avec Jimmy Briand qui ne pouvait pas jouer » , commence le président rennais de l'époque. « On descend sur la pelouse vers la 91e, 92e minute, on a envie de communier avec les joueurs. Et là, à la dernière seconde, une faute un peu stupide de Doudou Jacques Faty à trente ou trente-cinq mètres, sur le côté. Coup franc, tête de Fauvergue... Qui est absolument magnifique d'ailleurs, il faut le reconnaître.  » L'entraîneur breton, Pierre Dréossi, n'a pas non plus oublié ce funeste combo coup de patte d'Obraniak/coup de griffe du Fauve : « J'étais très en colère sur le coup franc, parce que j'avais demandé aux joueurs de ne surtout pas faire faute. Lille était inoffensif, il n'y avait que sur coup de pied arrêté qu'on pouvait encaisser un but ! »



Pas question pour autant d'en vouloir à Faty. Ni pour l'actuel manager du Paris FC ni pour Daniel Moreira et sa feuille de buts blanche, cette saison-là : « Non, on est un groupe, on se soutient. On a tous eu des trucs comme ça, des attaquants qui ratent des buts, tout ça... » Ce qui passe moins pour le désormais entraîneur de la réserve lensoise, ce sont les secondes qui suivent l'égalisation : « Lui (Fauvergue), hyper content, il avait fait le tour du terrain, le tour du stade, comme un fou. Après on voulait tous l'attraper ! (rires). Un mec comme Jeunechamp... Il était énervé parce que Fauvergue faisait le malin ! » Une montée en pression validée par Cheyrou : « Quand il est rentré, il a commencé à courir partout, comme si sa vie en dépendait. Et en égalisant, ça ne changeait rien pour eux, mais il a célébré son but, comme s'il avait gagné la Coupe du monde ! » C'est que le grand Nicolas et ses 14 buts en 124 matchs de Ligue 1 aiment Rennes. Saison précédente, même dernière journée de championnat : pour ses adieux au stade de la route de Lorient, Alexander Frei plante un doublé et va qualifier sa future ex pour l'UEFA. Mais Fauvergue passe par là, réduit le score et ouvre la voie à l'égalisation de Bodmer, six minutes plus tard. Encore plus tard, en 2009, lorsque Rennes débarque au Stadium-Nord fort de 18 matchs sans défaite, c'est évidemment Fauvergue qui pousse Petter Hansson à marquer contre son camp et à mettre fin à la plus longue série d'invincibilité du club. Deux saisons (2006 et 2009) où Rennes finira le championnat à la 7e place, sa préférée.

Tapis vert et maillot rose


Depuis, le Stade rennais a connu d'autres désillusions. À commencer par les finales de coupes, qui constituent un podium dont le président se serait bien passé : « Numéro un, la défaite contre Guingamp en 2009. Numéro deux, la défaite contre Guingamp en 2014. Numéro trois, la défaite contre Saint-Étienne en Coupe de la Ligue, en 2013. » Finalement, 2007 reste même un bon souvenir sportif pour Fred le serein : « Au moment du coup de sifflet final, je vais voir Dréossi et je lui dis "écoute, c'est quand même bien, on est 4es". Et là il hurle, il me dit "pas du tout, on est 5es, on est 5es, c'est pas possible d'en arriver là !" Donc je lui hurle encore plus fort en disant "on est 4es, c'est la meilleure performance de l'histoire du club !" » Dix ans plus tard, Dréossi ne hurle plus, il philosophe : « Il y a la déception, mais aussi la réussite. C'est une très, très belle saison. On peut dire aussi que si tu ne vas jamais en finale, tu ne la perdras jamais, et que si tu ne finis jamais 4e, tu n'es jamais près du podium. On n'était pas loin, et ça c'est important pour la construction du club. » De fait, après le match, les joueurs seront accueillis comme des héros à l'aéroport avant d'aller fêter la fin de saison. Et si Bruno Cheyrou la fera courte, Fred' de Saint-Ser', lui, verra l'aurore de ses yeux fatigués. Une manière d'oublier, aussi.



Car dans cette histoire, si Rennes est le dindon, c'est Toulouse qui braque le pompon. Et d'une façon qui ne passe toujours pas aux yeux du grand Cheyrou : « C'est Nantes-Toulouse qui nous avait fait du tort et ça, objectivement, c'était honteux. C'était une décision administrative qui avait faussé le classement final. » Soit la décision de la LFP, trois jours avant, d'attribuer trois points à Toulouse à la suite de l'envahissement de terrain et à l'interruption de son match à Nantes, sur un 0-0 à la 87e minute. Trois points qui remettent Toulouse dans la course et lui permettent de griller la politesse à Lens, Bordeaux et Rennes sur la dernière journée. Du côté de la direction aussi, la pilule est difficile à avaler, même si Saint-Sernin y met du sien : « Toulouse n'était pas en situation de gagner le match, et Olivier Sadran, très malin, sent qu'il peut faire quelque chose. Il rapatrie les joueurs, direction le vestiaire et plus personne ne sort ! (rires) » Trois points à mettre, au mieux, au crédit du président toulousain qu'a connu Moreira ? L'attaquant passé par la ville rose n'est pas loin de le penser : « J'avais des joueurs au téléphone, ils me chambraient, mais moi je leur rappelais que les trois points, c'est la Ligue qui leur a donné, pas eux qui les ont gagnés ! (rires) » Une belle façon de voir les choses. Car, comme le dirait presque De Coubertin, le plus important n'est pas de gagner, mais bien de chambrer. Pour une fois qu'un Rennais peut se le permettre...

Par Eric Carpentier NB : le 26 mai 2007, la timbale du multiplex avait retenti 28 fois sur Canal +. Ce samedi, pour Lille-Rennes, c'est direction beIN MAX 8.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  08:45  //  Amoureux du Qatar
Je me souviendrai toute ma vie de la détresse de Jimmy Briand...
Une tête de Fauvergue...
Qualitédecentre Niveau : District
Si mes souvenirs sont bons sur ce Lille-Rennes de 2007, on ne peut pas parler que de malchance sur cette égalisation à la 93e. Rennes avait tout simplement été incapable d'emballer le match, alors que Lille n'avait plus rien à jouer. C'est l'histoire du Stade Rennais quoi. Si près, si loin...
Andy le gitan Niveau : District
Ah ce souvenir! On était comme des fous, déjà a s'imaginer avec des matchs le mardi mercredi, espérer Chelsea pour le retour de Petr.. je souviens avoir dit qu'il fallait en mettre un autre, qu'avec le stade rennais c'est jamais complètement fait. Je me suis fait pourir, fauvergue a marqué, fin de soirée amere
Cheyrou a raison, on se focalise tjrs sur le but de Fauvergue mais c'est lors de Nantes-Toulouse que tout s'est joué, le match perdu par le FCN sur tapis vert à cause de l'envahissement de la pelouse à la 85e et alors qu'il y avait match nul si je me souviens bien.
En un mot: c'est bien Nantes qui a pourri Rennes pour ce qui aurait pu être cette fichue année de décollage, enfin!
Moi la seule chose dont je me souviens cette saison-là, c'est le but de fouinasse que nous a mis ce diable de Ryan Giggs à Bollaert.

Pour le reste, la saison était moyenne, on finit dans le ventre mou et on perd Bodmer à l'intersaison qui s'en va à Lyon.

Par contre c'est marrant, mais l'article indique que les mecs se voient déjà jouer Chelsea ou d'autres grands, mais le 3e était qualifié en match de barrage à l'époque, donc avec la scoumoune monumentale dont dispose Rennes, ils auraient pu se faire sortir par un club tchèque avant même d'atteindre les poules.
Surtout que Toulouse se fait allumer la saison suivante en barrage par Liverpool donc au final le 3e de cette saison La n'a absolument pas joué la phase de poule de LDC.
1 réponse à ce commentaire.
GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : CFA2
Je m'en souvient tellement de cette dernière journée

Bar PMU du coin que des Rennais autour de moi but de Fauvergue et le bar qui se tait pendant bien 2-3 min.
Moi je suis supporter de l'ASm donc pas grand chose à carrer mais franchement c'était dur pour les rennais autour de moi
Note : 1
Fauvergue et ses stats de merde la vache... C'est à se demander comment un attaquant comme lui a pu autant jouer en L1 en marquant 1 but tous les 10 matchs.
« Au moment du coup de sifflet final, je vais voir Dréossi et je lui dis "écoute, c'est quand même bien, on est 4es". Et là il hurle, il me dit "pas du tout, on est 5es, on est 5es, c'est pas possible d'en arriver là !" Donc je lui hurle encore plus fort en disant "on est 4es, c'est la meilleure performance de l'histoire du club !" »

Mais sérieux quoi...

C'était largement pire que la défaite en Coupe de la Ligue parce qu'en 2013 on est en roue libre pendant 6 mois on sait très bien qu'on ne gagnera pas la finale. C'est la première vraie énorme déception avec le Stade Rennais même si ça commence en 2006 avec ce 2-2 improbable contre Lille
2 choses me chiffonnent dans cette citation :

1 - Dreossi est complètement à la rue en disant "5e", Je veux bien qu'il soit dans un état hystérique à ce moment là, mais ça manque drôlement de lucidité pour un manager de ce niveau...
2 - Rennes fait 4e en 2005, avec une équipe bien meilleure. La mémoire est vachement courte... Kallstrom, Frei, Isaksson... C'était un autre niveau.
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 21
Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 5 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 13 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14