1. //
  2. // Quarts
  3. // FC Barcelone-Atlético de Madrid

Le jour où Pizzi faisait exploser le Nou Camp

Entre un Barça vaincu ce samedi et un Atlético de Madrid en pleine bourre, la lutte sera féroce pour une place en demi-finale de la Ligue des champions. Toutefois, la confrontation devrait éviter de basculer dans le paranormal, comme lors de ce quart de finale retour de Coupe du Roi 1996/1997.

Modififié
« Les Barça-Atlético, ce sont toujours des matchs avec une forte intensité. À cette époque, nos confrontations donnaient des buts et de l’émotion. Je crois que ce match fou résume bien la chose. » Durant ces huit saisons passées sous la tunique du FC Barcelone, Miguel Angél Nadal aura affronté l’Atlético de Madrid un paquet de fois avec, à la clé, des joies ou des déceptions. Ce soir-là pourtant, le défenseur international espagnol n’aura passé que cinq minutes sur le pré. Cinq minutes suffisantes à faire partie d’un match gravé à jamais dans les plus grands exploits modernes du Barça. Pourtant, ce match n’est pas une finale de Coupe d'Europe ou un match décisif pour l’obtention d’un titre national. Ce match, c’est un quart de finale retour de Coupe du Roi contre l’Atlético de Madrid joué au Nou Camp le 12 mars 1997. L’adversaire des Culés est de taille, puisque les Matelassiers sont les derniers vainqueurs de la Liga et de la coupe nationale en 1995-1996. D’ailleurs, la première manche au Vicente-Calderón s’est terminée sur un match nul à spectacle (2-2). « Nous savions que nous avions marqué des buts à l’extérieur, avoue Nadal. C’est vrai que cela nous donnait une certaine tranquillité. » Le souci, c’est que la tranquillité ne sera jamais au rendez-vous dans ce match pas comme les autres.

Le poison Pantić


Déjà vainqueur du Real Madrid au tour précédent, le FC Barcelone doit se coltiner à domicile une nouvelle écurie madrilène. Conforté par la réussite de son 4-2-3-1 avec Ronaldo seul en pointe contre le Real, Bobby Robson remet le couvert pour prendre le dessus sur l’Atlético. Mais la bande de Radomir Antić n’est pas venue pour subir le jeu, bien au contraire. Plus à l'aise en début de match, les Rojiblancos sont aidés par la maladresse de Vítor Baía, auteur d’un mauvais blocage de balle sur l’ouverture du score du milieu yougoslave Milinko Pantić (9e). Rebelote vingt minutes plus tard : excentré côté gauche, Pantić profite d’un trou laissé par Baía pour doubler la mise. Le Barça panique, et Laurent Blanc accroche Kiko dans la surface. De sang-froid, Pantić transforme le penalty en contre-pied et porte le score à 3-0 (33e). Là, le Barça touche le fond. Robson souhaite un électrochoc pour ses poulains, il tente son va-tout : Gheorghe Popescu sort à la place de Hristo Stoïchkov, Laurent Blanc laisse sa place à Juan Antonio Pizzi. Deux attaquants entrent à la place de deux défenseurs, le tout à la 41e minute de jeu. Dans sa zone technique, Radomir Antić ne cède pas au coup de pression de l’Anglais. « Notre désir, c’était de jouer haut, confie l’ancien coach de l’Atlético. On voulait avoir le ballon, rester dans une dynamique positive. On savait que contre le Barça de toute façon, il nous fallait ce ballon. L’objectif, c’était de ne pas reculer devant leurs changements offensifs. »


Depuis le banc de touche, Nadal voit la réaction de Sir Bobby de ses propres yeux. « Le coach aurait très bien pu changer certains joueurs et considérer que le match était déjà plié, avoue l’ancien stoppeur. Son objectif, c’était de nous remotiver. Même dans les cinq minutes avant la mi-temps, il fallait inverser cette tendance. » Les cinq minutes sont vierges de but, mais Robson fait passer un message à ses joueurs. Non, le Barça ne rendra pas les armes. « Regardez votre maillot et l’écusson que vous représentez » , ordonne l'entraîneur à ses ouailles aux vestiaires. Nadal ajoute une anecdote : « La bronca était énorme quand nous rentrons dans le vestiaire. Je me souviens qu’à la pause, Robson avait mis l’accent sur le fait d’aller en prolongation. C’était une alternative impossible, puisque l’Atlético avait déjà marqué trois fois (rires) ! Au moins, cela nous avait donné le sourire et la volonté d’égaliser à 3-3, c’était notre objectif. Avec ces trois buts, ce serait toujours plus facile pour nous d’aller chercher le quatrième. » Revigoré pour la seconde période, le 3-4-3 du père Bobby s’apprête à lâcher les chevaux.

« Pizzi, sos macanudo ! »


La première chose à faire dans ce type de situations, c’est de reconquérir le cœur du public. Pour cela, rien de tel que Ronaldo pour remettre en marche la machine blaugrana. En cinq minutes top chrono, le Brésilien inscrit deux buts et fait croire à une impossible remontada (47e, 50e). Emporté par la folie, Vítor Baía s’emballe au moment de passer le ballon à Fernando Couto, et permet à Milinko Pantić d’inscrire un quadruplé la minute suivante (2-4, 51e). Le Barça semblait lancé comme une fusée, mais Pantić confirme qu’il est dans un très grand soir. « Le quatrième but de Pantić nous met un bon coup sur la tête, parce qu’on s’était mis à y croire, détaille Nadal. Mais si on fait le calcul, avec deux buts marqués et un encaissé, nous nous étions rapprochés de l’objectif annoncé à la mi-temps. Encore deux buts et nous parvenions à égaliser… » Le public est saoulé par Pantić, mais le public est excité, et c’est bien là le plus important. « De notre côté, on continuait de jouer, car cela les gênait, enchaîne Antić. C’était un match de coupe, et seule la victoire pouvait leur permettre de passer. » En réalité, le Barça se concentre sur le fait de revenir à hauteur de l’Atlético, et le Barça garde espoir. Après un quart d’heure de bataille, Luís Figo réduit encore l’écart d’une volée magnifique (66e). Depuis le centre du terrain, Iván de la Peña passe le ballon à Ronaldo, auteur d’un coup de rein dévastateur pour croiser sa frappe et s’offrir un triplé (4-4, 72e).


Aussi fou que cela puisse paraître, il reste vingt minutes à jouer, et le Barça est revenu de l’enfer. « Avec un tel scénario, ton adversaire est dans le doute, tu peux aller chercher le but de la victoire, considère Nadal. Mais pour être franc, tu ne peux y croire que lorsque tu marques le cinquième but ! (rires) » Dans la tourmente, l’Atlético se voit contraint de subir un nouvel assaut catalan : Guardiola centre pour la tête d’Abelardo, Molina repousse et engendre une clameur assourdissante dans le stade. Pas le temps de laisser rebondir la balle que Pizzi vient déjà de fusiller le portier (76e). 5-4, le Nou Camp est en furie. « J’avais simplement bien joué mon rôle de remplaçant sur la fin de match, estime Nadal. Mais c’est sûr que les titulaires, le banc de touche et surtout le public furent touchés par ce match exceptionnel. Du désastre, on rentrait directement dans l’histoire. C’était un match spécial pour tout le monde. » Sur les ondes de Radio Catalunya, Joaquim Maria Puyal lâche en argentin « Pizzi, sos macanudo ! » (Pizzi, tu es magique, en VF) et bascule dans l'hystérie comme tous les spectateurs, y compris Antić. « Pour moi, ce cinquième but de Pizzi est hors jeu. Mais dans son ensemble, ce fut un très grand match de football, conclut le technicien désormais basé en Chine. J’ai toujours eu beaucoup d’affection pour Robson. Une fois, nous étions invités ensemble pour un match entre anciens à Luton Town, je faisais partie des joueurs et lui était entraîneur. Avant le match, il était en train d’expliquer sur le tableau noir qui devait défendre en premier rideau sur le corner… Même dans les matchs amicaux, Robson ne laissait rien au hasard. » Perfide Bobby.

Vidéo


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

FC Barcelone - Atlético de Madrid




Dans cet article

il y a 5 heures Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 19
il y a 5 heures Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 18 il y a 6 heures Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 3 il y a 10 heures Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 26 il y a 10 heures Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 17 il y a 11 heures Brandão retrouve Anigo en Grèce 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 18 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 26 Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 28 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 135 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 21 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1