1. //
  2. // Éliminatoires Mondial 2018
  3. // J2
  4. // Pérou/Chili

Le jour où Pinochet a profité d'un Clásico del Pacifico pour espionner le Pérou

C'est une histoire de barbouzes, un scénario tiré d'un invraisemblable roman d'espionnage. Après un Pérou-Chili remporté par les Incas en 1977, l'armée de Pinochet profita de la liesse générale du pays andin, pour effectuer incognito des missions de reconnaissance dans le Sud du territoire péruvien.

Modififié
Le 26 mars 1977, un match décisif pour la qualification au Mondial 1978 se joue du côté de Lima. Un Clásico del Pacifico encore plus important que les autres, qui enverra le gagnant en Argentine un an plus tard. Une rencontre d'autant plus chaude qu'en coulisses, un autre match se joue. À droite (forcément), Augusto Pinochet en poste au Chili depuis 4 ans et son coup d'État du 11 septembre 1973. À gauche, le moins connu mais néanmoins sémillant général Francisco Morales Bermúdez, qui s'est emparé du pouvoir en 1975 après le Tacnazo. Lui commande le gouvernement révolutionnaire des forces armées. En plus de la rivalité sportive traditionnellement importante entre les deux pays, Chili et Pérou sont à l'époque en conflit larvé. Le centenaire de la guerre du Pacifique qui permit au Chili de conquérir de nombreuses villes péruviennes doit être célébré l'année suivante, et Morales Bermúdez ne manque jamais une occasion de faire monter la température. Dans le contexte sud-américain turbulent de l'époque, l'homme multiplie les appels patriotiques et exhorte son peuple à récupérer les territoires perdus. Le Chili flippe un peu, d'autant que l'armée péruvienne est supérieure et que l'amendement Kennedy interdit au Chili l'achat de matériel militaire.

Pour faire face à ce désavantage, le Chili prévoit d'espionner les bases militaires péruviennes, pour préparer au mieux son armée en cas de conflit. Et le général Pinochet a un plan. Un plan rocambolesque dévoilé récemment par le journaliste chilien Luis Urrutia O'Nell dans son livre Histoires secrètes du football chilien. Il s'agit de profiter de l'après-match pour repérer les installations militaires péruviennes. Comment ? En profitant de la liesse en cas de victoire péruvienne et de la vigilance moindre de l'armée incaica pour effectuer des missions de reconnaissances aériennes ! Ce plan, Pinochet le couve depuis le match aller, terminé sur un résultat nul à Santiago. Un affrontement auquel a assisté le général ganté. Pour la première fois depuis son coup d'État, le militaire s'est en effet rendu à un match de la sélection au Stade Nacional. Pas une coïncidence, mais un coup de poker destiné à faire en sorte que Morales Bermúdez fasse la même chose lors du match retour. Banco, Morales est bien dans les gradins à Lima ! Par l'entremise de centres religieux, le Chili livre aussi à des centres communautaires péruviens des dizaines de téléviseurs pour que le pays entier puisse voir le match.

Alors que le Chili entre sur le pré à Lima, sous les sifflets mais avec l'illusion d'obtenir un match nul qui les qualifierait pour le Mondial, le général Pinochet depuis Santiago espère, lui, un autre dénouement. Et son souhait va être exaucé. Elias Figueroa et ses partenaires tiennent bon 45 minutes, avant de céder face à des Péruviens survoltés et supérieurs, de l'aveu même des joueurs chiliens : « On n'était pas bien, on n'a pas bien joué, et le Pérou nous a logiquement battus » , déclarait Figueroa à la Tercera. À peine le match terminé et la qualification assurée, Morales Bermúdez fait ce que Pinochet, en bon joueur d'échecs, attend de lui, il instrumentalise la victoire : « Je me souviens très bien du président péruvien, faisant un tour d'honneur ! La joie des gens était énorme, ce qui est compréhensible, mais celle du président était excessive » , rappelait Rodolfo Dubo, un autre joueur chilien, dans la Tercera. Jusqu'au-boutiste, le président péruvien va même jusqu'à enfiler le maillot du capitaine Julio Meléndez. Et d'entonner tranquillement l'hymne national devant tout le stade ! Profitant de l'euphorie ambiante, le stade chante alors « sin toque de queda, sin toque de queda ! » Une manière de réclamer à leur chef d'État la fin du couvre-feu en vigueur et le droit de fêter la victoire dans la rue, toute la nuit. Accordé !

Depuis le palais de la Moneda, Pinochet jubile, son plan machiavélique a fonctionné. L'ennemi est distrait, il peut être espionné. Les plus hautes autorités politiques et militaires du pays baissent la garde. Elles sont trop occupées à fêter la victoire. Dans la nuit du 26 mars 1977, les avions chiliens s'envolent d'Antofagasta dans le Nord du pays et survolent l'espace aérien de leur voisin. Ils profitent de la joie démente des Péruviens pour photographier leurs bases militaires et obtenir des informations essentielles en cas de conflit. Un conflit qui n'aura jamais lieu, mais qui fait dire aujourd'hui à l'ex-joueur de la Roja Alberto Quintano, interrogé par la Tercera : « En éliminatoires, le Chili et le Pérou ont toute une histoire, et à l'époque, les matchs ne duraient pas uniquement 90 minutes, les positions gouvernementales de chaque pays avaient aussi leur importance. Je n'étais pas au courant des faits qui se jouaient en coulisses ce jour-là. Mais c'est un Clásico del Pacifico ! Qu'on le veuille ou non. Ce match ne sera jamais comme les autres ! » Encore moins ce soir de mars 1977.

Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Stupéfiante cette histoire. Mais une preuve du cynisme de certains hommes d'Etat. Avant même d'arriver à la fin de l'article je me doutais bien que ce jour là Pinochet priait pour une défaite de son pays afin de mettre à bien son plan.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Brillant ! Un scénario digne de "A nous la victoire" !

O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Enfin, "A nous la victoire" avec des nazis dans les deux camps quoi.
kim jung kill Niveau : National
quelle sale gueule se Pibouchet, je m'en souvient quand les médias ont annoncé sa mort bizarrement je n'était pas content ou fou de joie comme d'autre chiliens, au contraire j'avais encore plus la rage. Parce qu'il est mort en homme libre chez lui tranquille , et voir tout ses fachos chiliens l'honorer comme un héro me donnait la gerbe.
Garra-Blanca Niveau : District
A moi aussi sa sale guele me fout les nerfs

Tkt Kim Jung Kill, hier on a fait une marche avec les Mapuches a Stgo on est allé s'occuper des quartiers cuicos a la fin
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 1
Note : 1
Arrêtez de chipoter, les gars. Le mec a parfaitement bossé son look de dictateur. On dirait du Hergé.

Sur l'échelle de la classe tyrannique, le mec est largement au dessus d'un Staline ou d'un vulgaire Mussolini.

Je suis sûr qu'il aurait pu truster la première place s'il avait bossé avec Hugo Boss.
Et dire que tous les connards à la mode se balade avec ce look ...

On dirait l'autre de Major Lazer sur la photo le Pinochet ...
Message posté par O Alegria Do Povo
Arrêtez de chipoter, les gars. Le mec a parfaitement bossé son look de dictateur. On dirait du Hergé.

Sur l'échelle de la classe tyrannique, le mec est largement au dessus d'un Staline ou d'un vulgaire Mussolini.

Je suis sûr qu'il aurait pu truster la première place s'il avait bossé avec Hugo Boss.


Hugo Boss?

Tu tapes tellement dans le mille, bien vu..
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3
dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23