1. // Éliminatoires Euro 2016
  2. // Groupe A
  3. // J9
  4. // Republique tchèque/Turquie

Le jour où Nihat renversait la République tchèque

Durant l'Euro 2008, la Turquie aura constitué l'équipe frisson du tournoi suisso-autrichien. Des victoires à l'arrachée obtenues au bout du suspense, mais avec un panache toujours aussi incroyable. Parmi elles, la République tchèque.

Des nuages gris, de la pluie, puis un déluge. Dans le stade de Bâle, les conditions pour jouer ce match entre la Turquie et la Suisse sont à la limite du praticable. Un match haché et tendu, comptant pour la deuxième journée du groupe A entre deux équipes jouant leur survie. Un match de la peur, qui rappelle les événements malheureux liés aux barrages du Mondial 2006, terminés en bataille générale en Turquie après une qualification suisse. Mais cette fois-ci, la victoire va changer de camp. « Après notre défaite initiale contre le Portugal, il nous restait encore deux matchs où nous n'avions plus le choix, il fallait gagner, se souvient Nihat Kahveci. Contre la Suisse, nous perdons le match 1-0 pour finalement l'emporter 2-1, grâce à un but d'Arda Turan dans les dernières minutes. On se demandait tout le temps si le match allait s'arrêter avec la pluie. » Le spectacle s'achève par une élimination helvète, la Turquie vient de passer son seizième de finale virtuel de l'Euro grâce à son futur Barcelonais. La prochaine étape vers les quarts de finale, ce sera la République tchèque de l'immense Petr Čech.

« Nous irons jusqu'à la mort ! »


Pour ce choc contre la Reprezentaçe, battue elle aussi par le Portugal, les hommes de Fatih Terim abordent cette rencontre comme un huitième de finale au sens propre. Au classement, Turcs et Tchèques sont à égalité parfaite : 2 buts marqués, pour 3 encaissés. Dès lors, un match nul emmènerait tout ce beau monde… en prolongation. Conscients de l'enjeu, les deux équipes n'ont pas froid aux yeux en ce 15 juin 2008 et démarrent la rencontre pied au plancher, dans un stade chauffé à blanc par la horde ottomane. Pourtant, les premiers à s'égosiller devant un but seront les Slaves. D'un centre bien ajusté, Zdeněk Grygera dépose le ballon sur le crâne du géant Jan Koller pour l'ouverture du score (34e).

Le passage dans les vestiaires permet au capitaine du soir de booster ses coéquipiers menés à la pause. « D'abord, l'entraîneur a pris la parole, en disant que nous n'avons pas toujours l'opportunité de nous qualifier pour une phase finale et que c'était le moment de tout donner, explique Nihat. Derrière, en tant que capitaine, j'ai fait mon devoir en leur disant : "Hé les mecs, il nous reste 45 minutes, nous allons nous battre et nous irons jusqu'à la mort !" Au-delà de son devoir sur le terrain, le capitaine doit savoir transcender son groupe. On savait qu'on était capables de le faire après notre victoire contre la Suisse. » Les Turcs arrivent de nouveau sur la pelouse, déterminés. Portés par leurs supporters, Tuncay et Nihat mettent la pression sur Čech, mais rien ne passe. Pire, puisqu'à l'heure de jeu, c'est même Jaroslav Plašil qui creuse l'écart d'une reprise à ras de terre (62e). La Turquie est au fond du trou. Mais la Turquie n'est pas morte.

Tout le pays derrière Nihat


Fatih Terim vient se plaindre auprès du quatrième arbitre qu'il attendait un changement de joueur depuis trois minutes. Et entre-temps, son équipe prend un second but. Qu'importe, la colère passe, et le changement aura tout de même lieu. Sur le pré, Čech semble toujours impassable devant Tuncay, quand Jan Polak rate la balle du 3-0. Poteau sortant. Le tournant. Lancé en profondeur, Hamit Altıntop centre en retrait, et Arda Turan trouve enfin la solution pour percer le mur Čech. « À la 75e minute, quand tu vois que l'on perd 2-0, personne ne nous voyait revenir, analyse Nihat. Le but d'Arda Turan redonnait de l'espoir. À partir de ce moment, on courait plus qu'eux, on se battait plus qu'eux, la confiance avait changé de camp. » La confiance, c'est justement ce qu'il va manquer à Čech sur un nouveau centre d'Altıntop. Sorti de ses cages, le gardien capte le ballon, avant de le relâcher maladroitement. « Dans le football, certaines choses sont inexplicables, évoque Nihat. Cette erreur, elle n'aurait probablement jamais eu cette importance si je n'étais pas à l'affût pour lui mettre la pression. Il fallait que je sois présent à ce moment, à cet endroit. » À la tombée du ballon, le capitaine pousse la balle dans le but vide et égalise (87e). La folie s'invite à Genève, le meilleur est à venir.

Nihat prend le ballon dans les filets et l'amène lui-même au rond central. Lancé à la limite du hors-jeu par Altıntop quelques secondes plus tard, l'ex-buteur de Villarreal se retrouve encore face à Čech. « On ne souhaitait pas aller en prolongation, on voulait profiter de notre dynamique. Quand je reçois la balle, je tente une frappe forte et enveloppée. Le genre de frappes que tu réussis 2 fois sur 10. C'était une occasion avec une responsabilité énorme, tout mon pays pouvait être triste en cas d'échec. Mais à ce moment-là, j'étais convaincu que cela allait marcher. » La frappe est parfaite, imparable. La Turquie, menée il y a deux minutes, vient de passer devant au tableau d'affichage (89e). « C'était incroyable. Je n'ai même pas de mot pour décrire ce que je ressentais, se souvient Nihat. Sur le terrain, tu ne te rends pas compte de ce que ce genre de buts provoque, mais ensuite, tu réalises ce que tu as offert à ton pays. » Ivres de bonheur, les Turcs vont cependant terminer le match avec une peur bleue, quand Volkan Demirel, gardien de l'équipe, est expulsé pour avoir embrouillé Jan Koller après une occasion chaude. Sans autres remplaçants disponibles, c'est donc l'attaquant Tuncay qui terminera aux cages. « On a dû passer par toutes les émotions dans ce match, conclut Nihat. Très franchement, à ce moment-là, il restait trois minutes, mais elles passaient comme si on en disputait vingt ! On sentait qu'il pouvait se passer n'importe quoi, mais Tuncay aura fait un excellent gardien. » Un Turc de fou.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
DivinCodino Niveau : DHR
Ah, Nihat, ça c'était un super attaquant. de beaux moments à Villareal et la Real Sociedad avant (son duo avec Kovacevic).

Mais quand même, même si la Turquie a eu le mérite d'y croire jusqu'au bout façon petit poucet de coupde Frnace, c'était une équipe moyenne déjà loin de son niveau périodé Mondial 2002. Les tchèques ont surtout montré un mental en mousse et se sont fait hara-kiri bien comme il faut. La Tchéquie des 2000, c'est un peu le Portugal des 90's, une génération dorée qui n'était pas assurée de remporter un titre important (ils n'étaient pas meilleurs sur le papier que d'autres nations rivales), mais surtout qui n'est pas allée au bout de ses possibilités.
Les mecs avaient quand même une putain de baraka sur cet Euro. Ils refont le coup en quart de final contre la Croatie. Ouverture du score croate à la 119ème, égalisation à la 121ème. Serein les types
Ah qu'est-ce qu'elle m'a fait rêver cette équipe de Turquie à l'euro 2008!
Tout leur match, après celui contre le Portugal, ont été magique avec des retournements de dingue. Il ne fallait pas être cardiaque devant leur match.
C'est d'ailleurs leur seul gros parcours depuis, on attends toujours une qualification en coupe internationale ... qui sera peut-être à moitié acquis avec une victoire ce soir.
Note : 1
Anectode:
On a tous un pote turc qui nous parle de ce match lorsqu'on lui dit que la qualif' pour l'Euro2016 va se jouer à peu de choses. Il ne faut pas trop le charrier non plus, le regard noir arrive vite sinon.
Ils ont failli refaire le coup en demi contre l'Allemagne aussi, mais c'est Lahm qui donne la victoire en fin de partie. Belle compétition de la Turquie en tout cas.
À la dernière minute du match le gardien turc se prend un rouge pour avoir poussé un tchèque dans sa surface, c'est pas censé donner un pénalty ??

Turquie et Russie, 2 nations qui ont enflammé cet euro 2008 !!
Cette équipe m'a fait kiffer, tous ces retournements de situation étaient extraordinaires. Je me souviens aussi de la fameuse coupure de courant en demies finales qui nous a empêché de voir deux ou trois buts, match où si je ne m'abuse, seulement 13 joueurs turcs étaient disponibles pour faire une équipe... et ils arrivent à ne perdre que 3-2 contre l'Allemagne, très fort. J'avais beaucoup de déception de voir que cette équipe n'arrivait jamais à se qualifier après ce superbe Euro
ligeriendunord Niveau : District
magnifique! par contre sur la balle du 3-0 pour les slaves y a pas un leger pied haut et dangereux?
Note : 2
Nihat ! Nihat ! Nihat !
l'Euro 2008, cette compétition où tout le monde s'est surpris à espérer une finale Turquie - Russie... J'ai adoré cette compétition, et effectivement, tant le retour turc face aux Tchèques que leur mano a mano avec les Croates sont entrés directement dans la légende.
fredoumarkanouté Niveau : Loisir
je suis assez d'accord cette Euro avait été vraiment fantastique, peut etre la plus belle après celle de 2000. Les stades petits, les matches fou des pays bas, arshavin possible futur ballon d'or après ces 2 matches de dingues (suède, pays bas),les turques et leurs force lymite mystique, les quarts sublime... seul l'Espagne ne m'avait pas vraiment marquer, trop facile.
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
Message posté par canadianguy
À la dernière minute du match le gardien turc se prend un rouge pour avoir poussé un tchèque dans sa surface, c'est pas censé donner un pénalty ??

Turquie et Russie, 2 nations qui ont enflammé cet euro 2008 !!


Non car la balle était déjà sortie en corner je crois, donc le jeu est arrêté. on n'a jamais transformé un corner en un penalty quand le jeu est à l'arrêt.
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
Message posté par ligeriendunord
magnifique! par contre sur la balle du 3-0 pour les slaves y a pas un leger pied haut et dangereux?


non, on voit clairement que c'est polak qui fonce en s'abaissant vers la balle. (je tiens à préciser que je ne suis pas Turc hein)
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
Message posté par DivinCodino
Ah, Nihat, ça c'était un super attaquant. de beaux moments à Villareal et la Real Sociedad avant (son duo avec Kovacevic).

Mais quand même, même si la Turquie a eu le mérite d'y croire jusqu'au bout façon petit poucet de coupde Frnace, c'était une équipe moyenne déjà loin de son niveau périodé Mondial 2002. Les tchèques ont surtout montré un mental en mousse et se sont fait hara-kiri bien comme il faut. La Tchéquie des 2000, c'est un peu le Portugal des 90's, une génération dorée qui n'était pas assurée de remporter un titre important (ils n'étaient pas meilleurs sur le papier que d'autres nations rivales), mais surtout qui n'est pas allée au bout de ses possibilités.


pour moi justement cette équipe était meilleure que celle de 2002...en 2002 y avait certes le brésil en groupe mais à côté de cela t'avais que la chine et le costa rica (bien loin du costa rica de 2014), en huitième le japon et en quart le sénégal... je crois qu'aucune équipe a eu un chemin aussi facile vers les demies que la turquie dans le mondial (dans la version 32 équipes avec huitième et quart bien entendu)
il y a 49 minutes Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 2 il y a 2 heures Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 22
il y a 3 heures Stéphane Paille est décédé 26 il y a 5 heures La Ligue des champions reprend ce soir ! 23 il y a 6 heures Lugano prolonge à São Paulo 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 9 heures Falcao s'essaye au baseball 3 il y a 10 heures Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11 Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 64
Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35 Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !!