1. //
  2. // Ligue 1 – 34e journée – Monaco/Nice

Le jour où Nice a terrassé Monaco

En octobre 2004, Nice et Monaco s'affrontent à Louis-II lors d'une partie restée dans les mémoires. Leaders du championnat, les Monégasques mènent 3-0 à l'heure de jeu. Un triplé de Victor Agali et une réalisation de Marama Vahirua plus tard, les hommes de Gernot Rohr remportent une victoire sensationnelle. Témoins privilégiés de ce derby mythique, Olivier Echouafni et François Grenet nous racontent de l'intérieur ce scénario impossible.

Modififié
82e minute de jeu. Alors que tout semblait perdu vingt minutes plus tôt, Marama Vahirua vient de trouer les filets de Flavio Roma pour la quatrième fois de la soirée. Le stade Louis-II chavire dans un océan de folie, tandis que le lutin tahitien pagaye avec frénésie. Depuis le banc de l'OGC, le vétéran François Grenet peut exulter. « Au coup de sifflet final, jamais l'expression ivre de joie n'a aussi bien fonctionné. Au-delà du résultat, c'est un renversement de situation absolument incroyable. Il n'y a que le football qui puisse offrir des montées d'adrénaline pareilles. » L'ancien défenseur azuréen parle en connaissance de cause, il était de la victoire de Bordeaux contre l'AC Milan. Mais ce match entre Nice et Monaco, il s'en souvient particulièrement, derby oblige. « À l'époque, le stade Louis-II, c'était vraiment une ambiance feutrée, encore plus qu'aujourd'hui. D'ordinaire, les travées étaient vides. Mais ce soir-là, le stade était plein comme un œuf, rempli de supporters niçois. L'ambiance était folle, on avait pratiquement l'impression de jouer à la maison. »

« On prenait le bouillon »

L'engouement populaire est en effet immense en ce jour d'octobre 2004. « De tout temps, les dirigeants monégasques ont essayé de limiter le nombre de supporters niçois dans les tribunes, mais rien n'y fait vraiment, ils trouvent toujours le moyen de descendre à 10 000, en scooter, à pied ou à vélo » , raconte fièrement Olivier Echouafni, du haut de ses sept saisons passées dans les Alpes maritimes. Particulièrement fier d'être resté invaincu face à Monaco, le joueur explique simplement l'importance de ce match, qui vaut double aux yeux du public local. « Ce derby a un parfum particulier, il y a toujours quelque chose qui se passe dans un sens ou dans l'autre. Et puis la connotation symbolique est très particulière, parce que Nice est considéré comme le petit club populaire opposé à l'ogre Monaco et ses millions. D'ailleurs, à l'époque, je m'en souviens, l'AS Monaco avait vraiment une grosse équipe. On n'était clairement pas favoris. »

Guidé par son exceptionnel trio d'attaquants Chevanton - Adebayor - Saviola, le club de la principauté squatte alors la première place du classement, tandis que Nice galère dans le ventre mou. Attendus au tournant, les buteurs monégasques ne tardent d'ailleurs pas à se mettre en action. Javier Saviola ouvre la marque dès la cinquième minute, avant qu'Emmanuel Adebayor ne double la mise un quart d'heure après. Une entame catastrophique pour les hommes de Gernot Rohr. « On débute très mal, sans se créer d'occasions, on peine à rentrer dedans à cause de la pression » , témoigne l'ancien milieu défensif, qui se blesse à la 23e minute. « C'était vraiment la douche froide. Franchement, on se demandait à quelle sauce on allait être mangés » , se souvient François Grenet, qui fait, lui, rapidement les frais des changements tactiques de son entraîneur. «  J'ai été remplacé à la 30e minute, par Jankauskas, parce qu'on prenait le bouillon » , dit-il sans amertume, « mais passée la déception de quitter les copains, on devient presque supporter quand on est sur le banc, on se laisse emporter car on sent d'autant plus l'ambiance qu'il y a dans le stade. »

Youtube

À la mi-temps, rien n'incite à l'optimisme côté niçois, après une première période totalement ratée. « Gernot Rohr a tenté de nous calmer, il s'est voulu rassurant » , se remémore Olivier Echouafni, pas encore abattu. Pourtant, rien n'y fait : au retour des vestiaires, le Togolais Adebayor poursuit sur sa lancée et aggrave la marque, à l'affût sur une erreur de relance de Damien Grégorini. « À ce moment, c'est vraiment la catastrophe, explique l'entraîneur d'Amiens. On se dit que ça va être compliqué de revenir. Il faut avouer que c'est plutôt rare de renverser le match quand on est menés 3-0 à l'extérieur, à trente minutes de la fin. Mais ce qui m'a marqué, c'est que les supporters ont continué à nous encourager tout du long. Ils ont senti qu'on pouvait toujours le faire, surtout après notre premier but. » Alors que le score semble scellé, le miracle peut en effet commencer.

Il prend alors essentiellement la forme d'un homme, Victor Agali. « Le sage ! Le costaud ! » rigole François Grenet en l'évoquant : « Victor, c'était vraiment une belle personne. Il avait un super état d'esprit. C'était un grand gabarit qui pouvait paraître assez raide et frustre au premier abord, mais il n'était pas maladroit devant le but. Surtout, c'était un vrai compétiteur, un battant comme je les aime. Il pesait sur les défenses et ne rechignait jamais aux efforts défensifs. » Le Nigérian claque un triplé en huit minutes, soit rien de moins que la moitié des buts qu'il inscrira en 30 matchs avec l'OGC Nice. « Je n'ai jamais vu le stade dans cet état-là. C'était un scénario complètement fou » , jubile le défenseur. Son ancien coéquipier préfère filer la métaphore : « Grâce à lui, Louis-II s'est transformé en volcan. À ce moment-là, c'était irrespirable. À 3-3, Monaco a deux balles pour repasser devant, mais Chevanton frappe la barre et Adebayor manque sa tête. Cela leur a mis un gros coup sur la tête. Ils ne marquent pas, et nous, on prend l'avantage derrière.  » Quelques instants plus tard, en effet, Marama Vahirua se jette pour parachever le succès niçois et donner forme à l'un des plus grands exploits jamais recensés en Ligue 1.

« Le cœur bouillant et la tête froide »

Avec le recul, François Grenet tente d'expliquer les raisons d'un tel basculement : « Quand on est au pied du mur, la première qualité, pour renverser des situations pareilles, c'est le mental, l'état d'esprit du guerrier. À la mi-temps, on s'est dit qu'on allait tout faire pour ne pas être ridicules, d'autant plus que les supporters étaient présents en nombre. Nous n'avions pas le droit de rester apathiques et de subir comme ça, on a décidé de se mettre minables et de faire les comptes à la fin. On est repartis le cœur bouillant et la tête froide. C'est notre combativité qui nous a permis de refaire surface. » Cette grinta toute azuréenne a en outre été rehaussée par les choix payants de Gernot Rohr, qui a su faire entrer des joueurs offensifs pour jouer le tout pour le tout, et par le soutien du 12e homme, « qui a continué d'y croire et de pousser jusqu'au bout » . La suite tient en peu de mots : « Après, on a un peu de réussite, tout se goupille comme il faut.  »

Youtube

Le miracle du stade Louis-II sera malheureusement sans lendemain pour l'OGC Nice. « À partir de ce match, on continue sur notre lancée, il me semble qu'on est pas mal placés du tout à la trêve, à la 9e place, en adéquation avec nos moyens et nos possibilités à l'époque. Mais ensuite, on fait un début d'année catastrophique et on se retrouve presque relégables, avec une fin de saison galère à la clef. » L'emblématique Gernot Rohr est limogé le 25 avril, remplacé par Gérard Buscher, le coach de la CFA, qui parvient à sauver les meubles lors des trois dernières journées. Si l'exercice 2004-2005 est donc à oublier, ce match, lui, reste forcément gravé à jamais dans le cœur des Niçois. « C'est clairement mon meilleur souvenir avec Nice… Enfin pas individuellement, (rires) mais au niveau de la joie collective et de la communion avec les supporters, indéniablement. » À l'autre bout du téléphone, Olivier Echouafni se montre lui aussi volontiers nostalgique : «  C'est vraiment pour ce genre de rencontres qu'on aime ce métier, même quand on les passe sur le banc. » Un dernier soupir satisfait, un petit silence enjoué, et la vérité éclate enfin, dans un ultime accès de lucidité : « Finalement, c'est surprenant, mais ma sortie et celle de François ont coïncidé avec l'exploit qu'on a réalisé...  » Et alors ? «  Et alors, je ne sais vraiment pas quoi en penser. »

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

N'empêche. Programmer de la L1 a la place des reds. Ma tablette a buggé...
Et hop, 3ème défaite de la saison contre Monaco. ^^

Bises les nissards. :D
il y a 2 heures Trejo de retour au Rayo 7
il y a 2 heures Oscar suspendu huit matchs 16 il y a 4 heures Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 33 il y a 5 heures Zlatan vers Los Angeles ? 32 il y a 5 heures Parme va passer sous pavillon chinois 30 il y a 6 heures La panenka d'Alessandrini 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:01 L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36
Hier à 12:06 F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 Hier à 11:50 Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 Hier à 11:31 La volée monstrueuse de Bruma 26 Hier à 10:59 Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 Hier à 10:27 Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 Hier à 10:11 Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 46 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20 vendredi 2 juin Munich 1860 perd son statut professionnel 21 vendredi 2 juin Un joueur d'Oxford signe son contrat... au McDo 3 vendredi 2 juin La praline de Shaqiri avec la Suisse 8