En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // 22 octobre 1969
  2. // Coupe intercontinentale
  3. // Estudiantes/Milan AC

Le jour où Néstor Combín s'est fait péter le nez

Il avait quitté son pays très jeune pour faire carrière en Europe. Considéré comme un traître et un déserteur, Néstor Combín fut la victime d'un déchaînement de violence inouï à son retour en Argentine pour y disputer un match de Coupe intercontinentale, entre son équipe du Milan AC et celle d'Estudiantes. Nez cassé, mâchoire amochée, maillot en sang et les flics aux trousses : récit d'un calvaire qui marqua durablement les relations footballistiques entre les deux continents.

Modififié
22 octobre 1969 à La Bombonera de Buenos Aires. Au programme, un match entre Estudiantes La Plata, vainqueur de la dernière Copa Libertadores, et le Milan AC, victorieux de l'Ajax en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions au printemps précédent. L'enjeu de la rencontre : la Coupe intercontinentale, sorte de Coupe du monde des clubs de l'époque organisée en une opposition aller-retour entre les meilleurs clubs du moment des deux continents. L'aller a déjà été disputé deux semaines auparavant à San Siro, avec une facile victoire des locaux 3-0. Ils se déplacent donc en Argentine assez confiants quant à leur capacité à remporter ce trophée.

Confiants, certes, sereins, pas vraiment. Les Italiens savent en effet que ce déplacement n'a rien d'un séjour touristique. Depuis le coup d'État de 1966, le pays est une dictature militaire dirigée par le général Juan Carlos Ongania, un homme très austère qui était du genre à interdire les cheveux longs, les jupes et la musique rock. Rayon football aussi, il y a des craintes à avoir pour les équipes européennes ayant à affronter des Argentins. La sélection avait été pointée du doigt pour sa brutalité lors de la Coupe du monde 1966 et les deux éditions 1967 et 1968 de la Coupe intercontinentale avaient déjà été marquées par des agressions et intimidations : de la part des joueurs du Racing Club contre ceux du Celtic la première année, puis déjà de ceux d'Estudiantes envers l'équipe de Manchester United la suivante. Surtout, la formation du Milan AC compte alors dans ses rangs un certain Néstor Combín, qui va cristalliser toute la haine du public de la Bombonera en ce 22 octobre 1969.

International français


Il faut dire que Combín n'est pas un joueur comme les autres. Né en 1940 dans la petite ville de Las Rosas, dans la province de Santa Fe, il décide de quitter les siens très jeunes pour rejoindre la France et le club de Lyon, prêt à l'accueillir à 18 ans. À l'époque, c'est un choix de carrière encore peu courant, surtout à un si jeune âge. Combín tourne vite la page argentine et s'épanouit à l'OL, formant un fameux duo d'attaque avec Fleury Di Nallo. En 1964, son doublé en finale de Coupe de France contre Bordeaux permet à son club de déflorer son palmarès. Une performance qui lui vaut la reconnaissance éternelle des Gones et qui lui offre la possibilité de se faire connaître sur la scène internationale. Repéré par la Juventus, il quitte la France pour l'Italie, où il restera jusqu'en 1970, signant pour le Milan AC en 1968. Surnommé « La Foudre » en France pour la puissance de ses frappes, il devient « Il Selvaggio » , le sauvage, de l'autre côté des Alpes. Combín est un homme de peu de mots, un amoureux du travail bien fait sans en faire des tonnes. Parallèlement à sa carrière en club, il devient international pour le pays qui l'a accueilli à la sortie de son adolescence, la France. Il ne comptera que 8 sélections pour 4 buts, mais participera à la Coupe du monde 1966, où deux joueurs français seulement de l'effectif évoluent alors hors du territoire : lui et l'Alsacien du FC Barcelone Lucien Müller.

Café bouillant et coups bas en série


Retour à ce match du 22 octobre 1969. Les Milanais sont donc prévenus qu'ils risquent de devoir subir un accueil très « chaud  » . Ils n'imaginaient pas néanmoins que la rencontre allait virer au grand défouloir. Dès la sortie des vestiaires pour l'échauffement, certains joueurs sont aspergés de café bouillant. La police et le service de sécurité ne bronchent pas. Lors de la photo officielle d'avant coup d'envoi, des ramasseurs de balle allument l'équipe en les visant délibérément avec un ballon. Là encore, personne n'intervient. Puis vient le moment du match : 90 minutes d'une rare sauvagerie, avec de multiples agressions des Argentins, parfois même lorsque le jeu est arrêté, et pas toujours sanctionnées par l'arbitre chilien, le très conciliant Domingo Massaro. L'attaquant milanais Pierino Prati est le premier joueur visé (il sera remplacé en première période). Puis c'est au tour du maître à jouer Gianni Rivera, qui recevra quelques semaines plus tard le Ballon d'or, molesté par le gardien Alberto Polletti. Mais ce n'est rien à côté du supplice que va subir Combín, le traître à la nation, qui a osé fuir sa patrie, prendre une autre nationalité et jouer pour une autre sélection que l'Argentine. Hué par le public, il est aussi chahuté par l'équipe d'Estudiantes, qui compte dans ses rangs le capitaine Carlos Bilardo et Juan Ramon Veron, père de.

Le gardien banni à vie des terrains


La violence atteint son paroxysme peu après l'heure de jeu, lorsque le défenseur Ramón Aguirre Suárez assène à Combín un violent coup de coude dans la face. Bilan : nez explosé, mâchoire déboîtée. Expulsé, Suárez quitte le terrain le bras en l'air, sous les vivats du public. La victime est quant à elle évacuée du terrain à moitié consciente, son maillot blanc rougi par son sang. C'est alors que le plus incroyable se produit : les forces de l'ordre en profitent pour menotter le joueur et le mettre en état d'arrestation ! Motif : les autorités le soupçonnent de désertion, n'ayant pas répondu à sa convocation pour effectuer son service militaire quelques années auparavant. La scène se déroule sous les yeux de la mère de Combín, qui avait fait spécialement le déplacement pour voir pour la première fois son fils jouer en pro… La rencontre se termine dans le flou total : Estudiantes remporte le match 2-1, mais perd la double confrontation et laisse les Milanais soulever le trophée.

Les célébrations sont de courte durée, avec un public hostile et un joueur porté disparu dans les rangs milanais. L'entraîneur Nereo Rocco et le reste de l'équipe sont sans nouvelle de Combín, qui passera deux jours en détention préventive avant d'être libéré. Fin de l'histoire ? Pas vraiment. Les journalistes présents pour assister à cette parodie de match s'indignent. Les Italiens bien sûr, mais aussi les Argentins. Honteux, un journal local titre : « L'Anglais avait raison » , en référence aux propos d'Alf Ramsey, le sélectionneur anglais, qui avait traité les joueurs de la sélection argentine d' « animaux » lors de la Coupe du monde 1966. Le général Ongania lui-même s'en mêle et exige de la Fédération argentine qu'elle prenne des sanctions exemplaires. Il sera entendu : trois joueurs sont condamnés à de lourdes peines. Le plus sévèrement puni est le gardien Polletti, qui avait multiplié les provocations et les coups bas durant tout le match, et qui est interdit à vie de football professionnel. Il s'agissait pour l'Argentine de sauver la face et de montrer à la FIFA des signes de bonne volonté face à la violence de son football, alors que l'instance internationale lui avait attribué l'organisation du Mondial 1978 quelques années auparavant.

Vidéo

Vidéo


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22