1. // Le jour où
  2. // 29 juillet 1911

Le jour où les Indiens ont battu les Anglais pieds nus

Il y a 105 ans, le club de Mohun Bagan, avec ses joueurs indiens sans crampons, battait un régiment anglais en finale du prestigieux IFA Shield. Une victoire célébrée comme l’un des premiers pas dans la lutte pour l’indépendance du pays.

Modififié
Il faut imaginer Calcutta – aujourd’hui Kolkata – au début du XXe siècle. Le port grouillant où s’affairent des milliers d’hommes pour la Compagnie anglaise des Indes. Le Fort Williams, symbole de la puissance militaire des colons britanniques, au cœur d’une capitale qu’ils ont construite sur mesure pour leurs intérêts. Il faut rappeler la violence de la colonisation : les coups quotidiens, les injustices, le pillage des richesses. Il faut redire le bouillonnement de Calcutta à l’époque, quand les intellectuels indiens se réunissaient au célèbre Indian Coffee House et esquissaient leurs plans pour gagner l’indépendance. Et dans les années 1900, Calcutta, située dans le Bengale, c’est aussi une vibrante terre de foot.

Les Britanniques exportent leur sport au sein de toutes leurs colonies. Les élites indiennes se prennent au jeu et créent leurs clubs. Mohun Bagan, fondé en 1889, est celui qui brille. Au début du siècle, l’équipe tape quelques équipes anglaises dans des coupes mineures, comme la Gladstone Cup. Mais rien ne vaut l’IFA Shield, la plus prestigieuse compétition de football jouée en Inde et son trophée géant financé par des maharajas et deux riches anglais. Depuis sa création en 1893, l’IFA Shield est trusté par des régiments de l’armée britannique ou des clubs de colons aux noms improbables (Royal Irish Rifles ou Gordon Highlanders). À l’époque, le foot est un moyen comme un autre pour les Anglais de légitimer leur domination. « Ils se moquaient des hommes bengalis en disant qu’ils étaient efféminés » , indique par exemple Novy Kapadia, auteur de plusieurs livres sur l’histoire du foot indien.

Opium et mousson


Mohun Bagan obtient le droit de participer pour la première fois à l’IFA Shield en 1909. L’équipe au maillot bariolé de rayures bordeaux et vertes prend une gifle 3-0 au second tour. Même échec l’année suivante. Mohun Bagan est alors raillé par les autres clubs indiens de Calcutta. La barre serait trop haute pour eux. Les critiques touchent Shibdas Bhaduri, l’ailier virevoltant de l’équipe. Il prospecte et monte un commando pour l’édition 1911 : onze joueurs – aucun remplaçant – chargés d’aller gagner la coupe. Sur le papier, l’effectif n’a pas de quoi effrayer les régiments anglais. Il y a donc Shibdas Bhaduri, vétérinaire à la ville. Il y a Mukherjee, le gardien, un anonyme ouvrier du bâtiment. Il y a le frère de Shibdas Bhaduri, Bijoydas, et Sukul, deux types qui gagnent un peu d’argent dans le business de l’opium. Il y a aussi trois étudiants. Seul le défenseur Chatterjee, un professeur, possède une paire de crampons. Un luxe que ne peuvent s’offrir ses coéquipiers. Ils en auraient pourtant besoin. L’IFA Shield se déroule en juillet, pendant la mousson. Ce qui offre une sacrée gadoue pour terrain de jeu. Mohun Bagan commence par un premier exploit. Une victoire 3-0 à 10 contre 11, Chatterjee n’ayant pas été libéré par sa fac. Les Bengalis commencent à s’enflammer lorsque leur équipe passe enfin le tour suivant et se retrouve en quarts de finale. Près de 40 000 personnes viennent voir Mohun Bagan prendre sa revanche contre les Rifles Brigades, bourreaux de l’édition précédente. 1-0, un but de Bijoydas Bhaduri. Après une victoire épique sur deux matchs en demi-finales, Mohun Bagan se qualifie pour la finale. C’est la première fois qu’une équipe composée d’indiens atteint ce niveau.

Des cerfs-volants pour annoncer les buts


La nouvelle fait le tour de Calcutta et même des régions alentours. Des trains sont spécialement affrétés pour faire venir des villageois et des badauds du Bihar ou de l’Assam, les États voisins. Tous ont entendu qu’il se passait quelque chose dans la capitale. Le match contre le East Yorkshire Regiment doit débuter à 17h30 le 29 juillet 1911. Dès le matin, les entreprises de la ville tournent au ralenti : des milliers d’Indiens ont déserté leur travail, bien décidés à se pointer au Maidan, où se déroule le match. Certains achètent des billets quinze fois leur prix. Les prémices du marché noir. Une moitié des tribunes de fortune est trustée par des Bengalis de castes supérieures, l’autre par l’élite anglaise. L’ambiance est tendue, certaines aristocrates anglaises brûlant des effigies aux couleurs de Mohun Bagan. Le reste de la foule se masse dans les autres espaces proches du terrain, non sans mal. Conscients qu’une bonne partie des spectateurs ne verra rien du match à cause de l’affluence folle, des volontaires trouvent la parade : ils jetteront en l’air des cerfs-volants aux couleurs de l’équipe qui inscrit un but.


Le match se joue selon les standards de l’époque, soit deux mi-temps de 25 minutes et des équipes organisées en 2-3-5, le schéma tactique en vogue. Le temps est doux et pour une fois, le terrain sec. Le premier acte offre une bataille âpre, où aucune équipe ne prend l’ascendant. À la reprise, ça s’anime. À un quart d’heure de la fin, le sergent Jackson claque un coup franc direct et donne l’avantage au East Yorkshire Regiment. Pas de quoi paniquer du côté de Mohun Bagan, équipe de money time. Cinq minutes plus tard, Shibdas Bhaduri slalome dans la défense et égalise. Des cerfs-volants verts ou bordeaux flottent dans le ciel. Ils sont encore en train de perforer le ciel quand, à deux minutes de la fin, Shibdas Bhahuri s’échappe. Il offre un caviar à son avant-centre, Abhilash Gosh, qui conclut. Victoire 2-1, Mohun Bagan devient la première équipe indienne à remporter l’IFA Shield.

Le 11 immortel


Calcutta s’enivre, consciente que ça dépasse le football. Dans les rues, des musulmans, des hindous des hautes et basses castes célèbrent ensemble leur victoire. Une union irréelle, qu’aucun mouvement politique pour l’indépendance n’a réussi à faire jusque-là. Et surtout, une certitude : celle que les Britanniques ne sont pas supérieurs. « Le terrain de football était le seul endroit où l’on était à égalité. Cette victoire a donné de la fierté au peuple, elle a posé les bases d’un idéal de liberté. Grâce à celle-ci, le mouvement pour l’indépendance a pu grandir » , juge Dhiman Sarkar, journaliste pour le Hindustan Times.


Aujourd’hui, dans les avenues de Kolkata, il y a toujours un vendeur de thé, une grand-mère ou un gamin pour rappeler au visiteur l’histoire du « 11 immortel » . À l’entrée du centre d’entraînement de Mohun Bagan, aujourd’hui plus beau palmarès du foot indien, le banc sur lequel ont posé les joueurs de l’époque a été restauré et est mis en évidence. L’épopée est inscrite dans les livres d’histoire et est vue comme premier pas vers l’indépendance. Bien avant Gandhi. Une délicieuse légende, trop belle pour être totalement vraie, résume tout. Alors porté en triomphe par des milliers de supporters à la sortie du terrain, Shibdas Bhaduri est interpellé par un brahmane. L’homme pointe le drapeau britannique flottant sur le Fort Willliams et demande au héros : « Quand est-ce que vous allez le faire tomber ? » Bhaduri a répondu : « Lorsque nous gagnerons à nouveau l’IFA Shield. » Mohun Bagan a remporté pour la seconde fois le trophée en 1947. L’année de l’indépendance de l’Inde.

Par Guillaume Vénétitay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Le 2-3-5 est toujours utilisé actuellement... Par Guardiola dans quelques matchs.
"Indian Coffee House", c'est une chaîne de restaurants/cafés tenus par des coopératives indiennes, pas le lieu de réunion des intellectuels au début du XXè siècle.

C'est la College Street Coffee House.
pourGrèce2004en2016 Niveau : District
magnifique... super sympa comme histoire ! Les britiches sont bons en marine, en conquête de pays du tiers monde, en arrogances, en hygiène dentaire mais pas en foot...
Ha ha la belle ouvrage !
Mmerci pour cet article !
Et puis, j'adore quand les colons perdent !
quaresma queudrue et ... BUUUUUUT Niveau : Loisir
Message posté par pourGrèce2004en2016
magnifique... super sympa comme histoire ! Les britiches sont bons en marine, en conquête de pays du tiers monde, en arrogances, en hygiène dentaire mais pas en foot...


En conquête de pays du tiers monde et en arrogance, pas sûr qu'on ait de leçon à donner ...
quaresma queudrue et ... BUUUUUUT Niveau : Loisir
Ce match, c'est le cancer du colon.
theweddingpresent Niveau : Loisir
Envie de me mater Shaolin Soccer d'un coup tiens.
Message posté par popoviiic
Vikash Dhorassoo aime ça


Il est mauricien, mais j'ai ri.
Message posté par pourGrèce2004en2016
magnifique... super sympa comme histoire ! Les britiches sont bons en marine, en conquête de pays du tiers monde, en arrogances, en hygiène dentaire mais pas en foot...


Pas en foot? Leur complexe de supériorité perdura longtemps, certain déni aussi..mais à l'époque il n'y avait guère encore que les Ecossais pour le leur disputer sur les pelouses ; on ne peut sérieusement arguer de la défaite d'une (sans doute brin suffisante) sélection militaire pour douter de ce qui était et restait alors une domination écrasante..
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4
mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41