1. // Mondial 2014
  2. // Barrage retour
  3. // France/Ukraine (3-0)

Le jour où le Stade de France a vibré

Un public habituellement triste qui se met à porter son équipe. Des joueurs qui ne donnent rien à picorer aux oiseaux de mauvais augure. Il y a des bonheurs, comme ce France-Ukraine synonyme de billet d’avion France-Brésil, qui valent quelques années de malheur.

Modififié
392 53
Ce n’est jamais bon signe, pour commencer une soirée, de monter dans un métro bondé et d’entendre un homme en parka sur maillot bleu beugler à la cantonade que s’il se rend au Stade de France, ce soir, c’est uniquement « pour siffler Patrice Évra » . Et ce n’est pas forcément plus encourageant de voir les flots de spectateurs remplir doucement l’enceinte durant les deux heures précédant la rencontre, après avoir lu toute la journée les news annonçant le remplissage du stade de Blida dès 13h avant Algérie-Burkina. D’autant plus quand, en guise d’échauffement, la moindre tentative de chant est étouffée par la soupe qu’un DJ envoie depuis son bunker en forme de ghetto blaster. Ou par l’annonce de la « Minute Supporters Carrefour » . Ou par la répétition du tifo bleu-blanc-rouge officiel. Mais c’est d’autant plus plaisant lorsqu’à la fin du match, un journaliste présent le 12 juillet 1998 explique qu’il vient de vivre la plus belle ambiance de sa vie dans ce stade. Et qu’on n’a pas de mal à le croire.

Enfin un match sans ola

Parce qu’on est davantage habitués à l’irritant ennui footixo-dionysien, observer un Stade de France chauffé à blanc de la première à la dernière seconde a quelque chose de réconfortant. Bien sûr, l’équipe de France est passée de 0 à 100 plus vite qu’une Ferrari, ce qui aide, mais le public n’en a pas moins oublié, l’espace d’une soirée, certaines de ses mauvaises habitudes. Pas de sifflets dans les temps morts, ni sur les passes trop en retrait, ce qui ferait presque oublier ceux, pas du tout classe, qui ont accompagné le début de l’hymne ukrainien. Difficile d’y croire, mais le match était tellement prenant que le SDF n’a même pas eu à subir une seule ola, ce qui est sans doute une première.

Les joueurs, eux, ont réussi à faire péter les décibels d’une soudaine communion avec leur public, tout en évitant de donner la moindre prise aux fabricants de polémiques. Quand Benzema double la mise, il explose de joie. On le sent prêt à tirer la langue à la Dugarry, ou à sortir le doigt comme Nasri, mais il n’en fait rien. Simplement il exulte. Quand Sakho met son doublé (selon les organisateurs) ou pousse Gusev au csc (selon la police), il est à deux doigts d’arracher son maillot et de se prendre un deuxième carton jaune, mais finit par réserver son geste pour la déflagration du coup de sifflet final. Pour des gens qui ne « mouillent pas le maillot » , les Bleus se sont sacrément donnés pendant le match, et pour des « sales gosses désinvoltes » , ils simulaient sacrément bien leur plaisir après la qualification. Et pour tous ceux qui croyaient aussi peu à l’illusion du black-blanc-beur qu’à celle des racailles antinationales, voir le coupable idéal Patrice Évra se saisir du micro pour entonner une Marseillaise au milieu de la pelouse étaient un délice de gourmet.

Noël The Great

Espérons juste que les simplificateurs en tout genre ne verseront pas à leur dossier les images des joueurs français traversant la zone mixte, sur le chemin de leur tour d’honneur en coulisses, en aspergeant les journalistes de champagne et de Powerade, poursuivis par un Fred Calenge échevelé. Les cameramen s’en sortent avec une belle image, les cheveux qui collent et une note de pressing, à envoyer par exemple à Pascal Praud, qui s'y connait en factures à payer. À eux qui trouveront sans doute un moyen d’expliquer qu’ils avaient raison de sonner l’hallali avant le match retour. Entre leur jouissance liquide et leur retour devant les médias après la douche, les héros du soir semblent avoir bien appris les éléments de langage. Premier à répondre, Sakho, comme les autres après lui, insiste bien sur la « communion avec le public, dès le début » , Benzema réfléchit juste ce qu’il faut avant d’admettre qu’il vit bien sa « plus belle émotion » en bleu, et Pogba avoue qu’il n’a « même plus de mots, tellement il y a de mots » .

À part les chaussures à fermeture éclair de ce dernier et le sweat à capuche saumon de Ribéry, peu de fautes de goût sont à signaler. Évra est certes le seul à passer sans s’arrêter, mais d’autres ne sont pas passés du tout. Pendant qu’une ampoule explose inopinément au-dessus des caméras, un journaliste insiste pour que Varane lui dise qu’il a eu une pensée pour le Racing Club de Lens. « Bah, non, là on a surtout pensé à l’équipe de France, quand même. » Noël Le Graët dit trois fois qu’il a fini de répondre aux questions et revient quatre fois. Il savoure. Comme pour pas mal de gens ici, staff et journalistes compris, cette qualification est une bonne nouvelle au-delà du plan sportif. D’un côté, on lui souffle que cette victoire est la sienne, après son discours de dimanche devant les joueurs, d’un autre, on lui demande si cet exploit peut vraiment faire oublier les mauvais matchs de l’équipe de France. Il répond en souriant : « Quand l’Espagne est sortie lors du tirage au sort des éliminatoires, vous avez tous vu la France 2e. Pas un seul d’entre vous voyait l’équipe de France se qualifier autrement qu’en barrages. Et c’est ce qu’on a fait. » Tout simplement.

Par Thomas Pitrel, au Stade de France
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

hetverdrietvanbelgie Niveau : Loisir
wééééééééééééé
ToxikCheese Niveau : Loisir
Encore heureux qu'ils se soient qualifiés, c'était juste l'Ukraine en face !

*Mode Pascal Praud off*

Putain quel pied !

Alors oui peut être que certains de ces joueurs sont des "petits cons", n'empêche que se qualifier de cette façon, ça fait grave plaisir ! On s'en fout, on est français ! Quand la France gagne, avec la manière, faut juste être content ! Alors bravo aux bleus !
J'étais moi-même très peu confiant pour la qualification, je nous voyais faire un vieux 0-0 ou éventuellement une victoire 1-0 histoire de dire "qu'on a tout donné"...

Je me suis gourré, tant mieux ! On ne vas pas se taper 2 ans et demi de matchs amicaux ! Vivement Juin 2014 !

Et bravo au Portugal aussi ! Messi who ?
Sensational touch Niveau : District
Donc non, c'était pas juste un rêve???? Roh oui ! Très belle ambiance au stade hier, enfin ! On leur a mit la fièvre, pendannnnnt des heures !
Je suis au taffe et me réserve avec délectation l'After Foot pour cette aprem, afin d'entendre certains oiseaux de mauvaises augures expliquer le pourquoi du comment du fait que eux ils savaient...

Merci de ne pas spoiler les enfants.

J'ai déja compté 5 retournements de veste parmis mes connaissance, et il n'est pas encore 9h.

Le "Je vous l'avais bien dit (bande de conna*rds)" n'a jamais été aussi bon!
lepapierseulnesuffitpas Niveau : DHR
Moi j'y croyais pas, je savais que j'allais les supporter mais je ne croyais pas qu'ils y arriveraient.
Maintenant je veux parler d'un truc, c'est que ce matin ça parle ici et là de "retournements de veste", et ça ça me gonfle.
Je n'apprécie pas particulèrement Ménès et Praud me sort par les trous, mais franchement là ils st en train de cristalliser ttes les critiques, comme si il y avait tjrs eu un élan derrière l'EDF et qu'eux étaient seuls à cracher dessus.
La plupart de ceux qui laissent des tweets acerbes sur leurs comptes étaient , je pense, bcp à être d'acc avec eux jusqu'à 20h50.
Mais bon, c'est un peu comme à la Libération, où des tas de français ns faisaient croire qu'ils avaient été résistants.
Papier,

C'est le risque de prendre une position extrème afin de flatter les haines et rancoeurs.

La diatribe de Praud le vendredi soir a un but marketing, "Dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas", afin de se faire mousser et de créer le buzz.
Ca a très bien marché, il est normal qu'il en prenne plein la tronche quand le vent se retourne.

Bien sur que beaucoup de monde retourne sa veste ( moi je suis serein, j'y ai tjrs cru mais je suis un peu crétin...) Les commentateurs, ça se voit plus, c'est normal.

Quand ils ont riaosn, ils font du bruit crois-moi, quand ils ont tort, je trouve normal qu'ils ramassent.

En plus t'inquites que dans 6 mois ce sera oublié, on parle du manque de renouvellement des cadres de l'EDF ou de la FFF, la mise à jour des consultats ferait pas de mal ( Carrière Président !)
Honnêtement ces histoires des retournement de veste est ce vraiment un problème ?!

C'est déjà arrivé, ça arrivera encore; bien sur que Praud et consorts, comme une grosse partie des mecs qui ont soudainement supporté l'EDF sont des sombres merdes.

Mais j'ai pas besoin de les traquer ou de les stigmatiser, moi je suis en accord avec moi même, j'ai toujours supporté, et j'y ai toujours (naïvement) cru. Je me suis levé à 4h du mat´ pour voir le match depuis le pays ou je suis et aujourd'hui je suis juste heureux, ça me suffit.
Ambiance de fou, pour une fois!!!

Evitez de nous ressasser le black-blanc-beur de 1998, on s'en fout de la couleur des joueurs; l'important c'est le maillot, l'équipe et le MONDIAL!
Naudar,

Oui c'est un problème, je pense. C'est fatiguant, toute l'année de supporter des donneurs de leçons qui te traite à demi-mots (ou pas) d'abrutis car tu y crois bètement.

Donc quand ces mêmes personnes ont clairement eu tort et craché pour rien, c'est bon de leurs coller le nez dans leurs fiel.

Qu'on les tondent !

PS: je te parle pas du supporter lambda qui a cessé d'y croire, celui-là on peut pas lui en vouloir...
Soulcialist Niveau : Loisir
Darren Tulett ‏@1DarrenTulett 23 h
"Si le match était à Bastia, les Bleus gagneraient, non?"

Darren Tulett ‏@1DarrenTulett 23 h
"Mettez 80,000 supporteurs anglais ou allemands au Stade de France ce soir et les Bleus auraient une chance d'être transcendé."

Voilà, voilà...
Les premiers à retourner la veste c'est le public de merde du stade de france...
Ils ont tellement sifflés l'équipe et les joueurs ... ( et ils auraient refait hier si le déroulement était autre )

Et puis bon le coup de "Une équipe est née" c'est vraiment très drôle..

Ils sont pas très bon acteur quand même , ils se donnent du mal mais on voit bien que la solidarité est surjouée et que dans les vrais instant y'a pas une cohésion totale..
Vortigern Niveau : CFA2
Message posté par Averell
Papier,

C'est le risque de prendre une position extrème afin de flatter les haines et rancoeurs.

La diatribe de Praud le vendredi soir a un but marketing, "Dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas", afin de se faire mousser et de créer le buzz.
Ca a très bien marché, il est normal qu'il en prenne plein la tronche quand le vent se retourne.

Bien sur que beaucoup de monde retourne sa veste ( moi je suis serein, j'y ai tjrs cru mais je suis un peu crétin...) Les commentateurs, ça se voit plus, c'est normal.

Quand ils ont riaosn, ils font du bruit crois-moi, quand ils ont tort, je trouve normal qu'ils ramassent.

En plus t'inquites que dans 6 mois ce sera oublié, on parle du manque de renouvellement des cadres de l'EDF ou de la FFF, la mise à jour des consultats ferait pas de mal ( Carrière Président !)


Moi c'est le grand journal, et le petit que j'attends: voir Appatie De caunes, Barhtes fermer leur MOUILLE une bonne fois pour toutes. et La ptite Doria... A poil!
Perso, je ne vais pas retourner ma veste, je vais me contenter de fermer ma gueule et vous souhaiter de vous régaler avec plusieurs matches de ce (très haut) niveau au Brésil.

Bien joué ! :)
jesse pinkman Niveau : Loisir
Message posté par Averell
Je suis au taffe et me réserve avec délectation l'After Foot pour cette aprem, afin d'entendre certains oiseaux de mauvaises augures expliquer le pourquoi du comment du fait que eux ils savaient...

Merci de ne pas spoiler les enfants.

J'ai déja compté 5 retournements de veste parmis mes connaissance, et il n'est pas encore 9h.

Le "Je vous l'avais bien dit (bande de conna*rds)" n'a jamais été aussi bon!



je suis bien d accord avec toi, et autant j avais tres peu d espoir vue ce que j avais vu vendredi, autant j ai tjrs esperé, et j etais choqué de cette mode de tous ces connards non passionnés de foot qui hier etaient tout fier de dire des: "allez l ukraine "," j espere qu on perd", " j espere qu on ira pas a la CM", "bien fait pour eux", oui ba bien fait pour vous connaaaaaaaaaards!

maintenant tout n est pas rose, y a un gros taf avant le mondial, mais que ca aurait ete triste de ne pas y etre et d esperer un peu, vibrer...
Yeaaaaaaaaah!! Moi et mon bro on peut dire "j'y étais" (sorry pour l'enfantillage mais putain c'était tellement bon!!!)

Grosse ambiance effectivement et le plus beau c'est que c'était dès le départ, pas seulement après le 3e pion! On sentait le public qui était là pour pousser, pousser...MAGIC, surtout par rapport à ce qu'on peut entendre au SDF d'habitude. Seul point noir: les sifflets de l'hymne ukrainien. Pas cool, surtout qu'eux nous ont respectés au match aller, en tout cas j'avais pas entendu de sifflets à la TV...

MAIS PUTAIN QUE C'EST BON!!!
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 2
Et puis quelle ferveur dans l'ivresse de la victoire chez Wenger c'était ébouriffant !
Message posté par Averell
Papier,

C'est le risque de prendre une position extrème afin de flatter les haines et rancoeurs.

La diatribe de Praud le vendredi soir a un but marketing, "Dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas", afin de se faire mousser et de créer le buzz.
Ca a très bien marché, il est normal qu'il en prenne plein la tronche quand le vent se retourne.

Bien sur que beaucoup de monde retourne sa veste ( moi je suis serein, j'y ai tjrs cru mais je suis un peu crétin...) Les commentateurs, ça se voit plus, c'est normal.

Quand ils ont riaosn, ils font du bruit crois-moi, quand ils ont tort, je trouve normal qu'ils ramassent.

En plus t'inquites que dans 6 mois ce sera oublié, on parle du manque de renouvellement des cadres de l'EDF ou de la FFF, la mise à jour des consultats ferait pas de mal ( Carrière Président !)


Non je ne suis pas d'accord. J'étais du même avis que Pascal Praud et le reste. Il a fallu que certains joueurs ne soient pas sur le terrain pour voir de l'enthousiasme. Quand on compare le match de Valbuena à celui de Nasri... Dans l'envie, le don de soit, c'est un autre monde.
Alors j'espère (et là je pense à un mec comme Benzema), que les joueurs qui étaient sur le terrain hier vont réaliser qu'ils peuvent prendre du plaisir sur un terrain et en donner.
Mais ce n'est pas parce qu'il y a eu un miracle (qu'ils sont certes allés provoquer), qu'il faille tout oublier.
Autant Praud à méchamment retourné sa veste, autant Menès pas tant que ça, il a dit dimanche qu'il voyait les bleus se qualifier.

Quel bonheur ce match, ça faisait bien longtemps qu'on avaient pas vibré ainsi avec les bleus, ils nous on fait plaisir ! Maintenant on est qualifiés, on aura bien du mal à la gagné, mais au moins on y est !
nononoway Niveau : CFA
Vous avez bien une amicale des anciens nazis ? un club ? une association peut-être ?
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Message posté par Zhenord
Autant Praud à méchamment retourné sa veste, autant Menès pas tant que ça, il a dit dimanche qu'il voyait les bleus se qualifier.

Quel bonheur ce match, ça faisait bien longtemps qu'on avaient pas vibré ainsi avec les bleus, ils nous on fait plaisir ! Maintenant on est qualifiés, on aura bien du mal à la gagné, mais au moins on y est !


C'est clair, pas grand monde ne blâmera cette équipe même si on se fait latter au brésil en jouant avec la même fougue qu'hier..
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Pour 2014, votez Sakho !
392 53