1. // Coupes d'Europe
  2. //
  3. // 8 mai 1996
  4. // Ce jour où

Le jour où le PSG a remporté une Coupe d'Europe

Il y a 19 ans jour pour jour, le Paris Saint-Germain de Luis Fernandez remportait la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en battant le Rapid Vienne sur la plus petite des marges, à Bruxelles (1-0). Une finale haletante, à la préparation mystérieuse et au dénouement heureux.

Modififié
La Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe a peut-être aujourd'hui disparu, au profit d'une Ligue des champions élargie et d'une Ligue Europa plus compétitive, elle ne quittera jamais la salle des trophées du Paris Saint-Germain. Recalés tout au long des années 1990 aux portes du succès – en demi-finale de la C2 face à Arsenal, en 1994, puis en demi-finale de la C1 face au Milan AC, en 1995 –, les hommes de la capitale ont finalement réussi à offrir à Michel Denisot et au groupe Canal + le plus beau retour sur investissement possible : un titre européen majeur. Un succès logique, venu récompenser un parcours exemplaire et une saison qui aurait même pu voir le Paris Saint-Germain de Luis Fernandez remporter le championnat de France. Une finale à jamais gravée dans la mémoire des Parisiens, qui sont entrés dans la liste très select des médaillés européens. En 1996, le PSG vivait plus grand.

« Le Parme de Hristo Stoitchkov, il fallait les sortir, quand même ! »


Aujourd'hui disparue, la C2 avait réservé, pour la saison 1995-1996, un parcours plus que relevé aux joueurs du PSG. Tombeurs du Molde FK en seizièmes de finale, les coéquipiers de Bruno N'Gotty écartent facilement le Celtic Glasgow, en huitième. C'est alors que les choses se compliquent. En quarts, les hommes de la capitale défient Parme, avant de se frotter à la Corogne, en demies. « Le Parme de Hristo Stoitchkov, il fallait les sortir, quand même. Et puis, la Corogne de Bebeto, c'était solide aussi. Ils avaient de très bons joueurs » , se souvient Daniel Bravo, qui n'accepte pas qu'on minimise l'exploit qu'il a réalisé avec ses partenaires. « Aujourd'hui, certains disent qu'elle ne compte pas, cette coupe, puisqu'elle n'existe même plus, mais pour moi, c'était quand même un niveau bien bien relevé. » Une fois en finale, le Paris Saint-Germain se retrouve face au Rapid Vienne, où évolue notamment l'international bulgare Trifon Ivanov. Qu'importe, le PSG est favori.


D'autant plus que les joueurs doivent se faire pardonner leur dérapage en championnat. Leaders de la 16e à la 33e journée, ils enchaînent deux mauvais résultats au Parc des Princes : un match nul face à Martigues, et une défaite face à Lille. Suffisant pour que l'AJ Auxerre leur grille la politesse et s'empare du titre de champion de France. « On avait lamentablement échoué juste avant en championnat. Alors on s'est mis en mode commando, on a fait une grosse bulle autour de nous » , se remémore Daniel Bravo. Une semaine avant la finale, les dirigeants du club invitent l'ensemble du groupe à Hendaye pour une semaine d'isolement complète. « C'est à ce moment que Michel Denisot a eu la fameuse idée de faire venir Yannick Noah pour nous remonter un peu le moral. Il fallait sans doute donner un coup de main à Luis sur le plan psychique » , explique monsieur Bravo.

De Yannick Noah à Bruno N'Gotty


L'aide apportée par le tennisman n'est sans doute pas négligeable pour expliquer la victoire finale, mais elle a parfois été embellie, comme l'explique José Cobos, qui faisait partie de l'épopée européenne de 1995-1996 : « Contrairement à ce qu'on a pu entendre à droite et à gauche, je pense que le gros du travail a été réalisé par l'entraîneur. Yannick, lui, a apporté beaucoup de tranquillité dans ce groupe » . Une tranquillité qui se matérialise par une mise à l'écart des médias. « On n'avait rien contre la presse, on voulait juste mieux se préparer » , se souvient Daniel Bravo. Dans le pays Basque, les joueurs reçoivent le soutien inconditionnel de leur président, Pierre Lescure. « Je ne sais plus combien de temps a duré son discours, une heure, peut-être deux. Mais une chose est sûre, il était parfait, c'est exactement le genre de discours qu'on aime entendre en tant que professionnel. On se savait soutenu » , confie José Cobos.


Le 8 mai 1996, le PSG affronte donc le Rapid Vienne au stade du Roi Baudouin, à Bruxelles. Dominateurs mais maladroits dans le dernier geste, les Parisiens s'en remettent à un coup franc dévié de Bruno N'Gotty pour s'assurer la victoire. Un match que José Cobos a été contraint de suivre depuis le banc de touche. « Je me remettais doucement d'un claquage. J'avais vraiment envie d'être sur la pelouse, mais je savais qu'il n'y avait pas de possibilités, c'est comme ça » explique-t-il. Daniel Bravo, lui, a disputé toute la rencontre et s'en souvient parfaitement. « Je me rappelle qu'on était au-dessus, qu'on aurait dû gagner plus largement. On n'a marqué qu'un but, un peu chanceux, mais on a eu plusieurs occasions. On aurait pu gagner 3 à 1. C'est vrai qu'au niveau du spectacle, ce n'est pas un match qui laisse un souvenir indélébile, mais pour nous, il ne s'agissait que de gagner. »

« Les exploits sont là pour la vie »


Il a beaucoup été écrit sur le Rapid Vienne de 1996, qui n'était effectivement pas une équipe aussi performante que Parme ou que La Corogne. « Ce n'était peut-être pas une équipe extraordinaire, mais quand on reprend joueur par joueur, on retrouve beaucoup de garçons qui sont ensuite partis au Bayern, dans des grands clubs en Espagne ou ailleurs » , tient à préciser José Cobos. L'avant-centre de l'équipe autrichienne, Carsten Jancker, a effectivement rejoint le Bayern Munich la saison suivante. Alors oui, le PSG s'est fait peur et n'a jamais réussi à se mettre à l'abri, mais au coup de sifflet final, le PSG avait accompli ce pour quoi il travaillait d'arrache-pied depuis plusieurs années déjà. « Pour ce groupe-là, c'était l'aboutissement d'un travail long de plusieurs années. On avait joué plein de demi-finales. L'année d'avant, on perd en demi-finale de Ligue des champions contre le Milan AC, donc après ça, on n'a plus peur de personne » , explique Daniel Bravo. « Les exploits s'inscrivent sur la durée, ils sont là pour la vie » , confie José Cobos, qui n'est pas près d'oublier l'immense fête qui a suivi cette victoire.


De retour dans la ville lumière, Bernard Lama et le reste du groupe sont accueillis par une foule impressionnante et descendent les Champs-Élysées en brandissant la coupe. « Sur chacune des voitures, il y avait au moins trois ou quatre personnes ! Certains joueurs avaient peur pour leur intégrité (rires) » , s'amuse José Cobos. Arrivé au Parc des Princes, les joueurs ne peuvent finalement pas pénétrer sur la pelouse. « Je me rappelle qu'on devait présenter la coupe au Parc des Princes, mais à cause d'un envahissement de terrain, on avait dû rester dans les vestiaires. On a fait la fête pendant deux heures aux vestiaires, on a chanté, on a dansé ! On avait de toute façon un groupe qui s'entendait très bien et qui savait très bien faire la fête, complète Daniel Bravo. C'est vraiment un super souvenir et un des plus beaux moments de ma carrière. On a tellement lutté pour accrocher une Coupe d'Europe, en échouant souvent de peu, avec des matchs où on se faisait un peu voler... Alors, là, on était super heureux. »

Joakim Noah aussi de la partie


Et puis, pour apprendre à faire la fête correctement, les joueurs et les membres du staff avaient trouvé les meilleurs professeurs qui soient, en la personne de Yannick Noah et de son fils, Joakim. « Il y avait Yannick là-dedans, un vrai boute-en-train. Pour les chants et la danse, il est très fort. En plus, il y avait son fils, Joakim, qui était en permanence avec nous, et lui aussi, il était très prometteur de ce côté-là (rires). On ne savait pas qu'il allait devenir un grand joueur de basket, mais à 12 ans, il chantait et il dansait. Il mettait le feu ! » en rigole encore aujourd'hui Daniel Bravo. Une fête que le club n'oubliera jamais, puisqu'elle a laissé une marque indélébile dans les murs mêmes du Parc. « Deux joueurs avaient dessiné la coupe sur un mur, et on avait tous signé » , confie Cobos, qui rêve de retrouver ce groupe, qu'il définit lui-même comme une bande de copains très soudée, qui lui a beaucoup apporté. « J'ai hâte de pouvoir me retrouver avec les joueurs, les dirigeants, tout le monde. On passerait encore un très grand moment. »


Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La coupe des coupes était incontestablement la plus facile des 3 coupes a gagner. Mais encore fallait-il le faire. Puis à Parme outre Stoikchov, y'avait Sensini, Dino Baggio, Cannavaro, Inzaghi. Et à La Corogne t'avais aussi Fran, Donato, Djukic... Bref des clients.

ps: Qu'est ce que c'est agréable d'être sur un site de foot, et de ne pas lire "à jamais les premiers" sur ce type d'article.
nich nich nakhe Niveau : CFA2
euh...qu'est ce qu'il foutait là Yannick noah???
Sinon ca nous rajeunit pas tout ça...les années 90 avec la mode des épaules larges et des maillots qui n'étaient pas encore moulants.

hhh
Quel but de Yannick Noah surtout.
Milan_forza18 Niveau : CFA
Coupe en carton
nich nich nakhe Niveau : CFA2
Sinon il devient quoi Djorkaeff??
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
Note : 11
92-93 : demi finaliste de C3 face à la Juve
93-94 : demie finaliste de C2 face à Arsenal
94-95 : demie finaliste de C1 face au Milan
95-96 : vainqueur de la C2
96-97 : finaliste de la C2 face au Barca

5 demies finales de coupe d'Europe d'affilées!
C'est limite plus impressionnant que la victoire en C2.

Après le fait que ce fût contre un adversaire peu glorieux et que la compétition ait disparu ça enlève un peu de prestige à ce trophée.

Mais ça reste la dernière coupe d'Europe gagnée par un club français, et ça, ça fait mal...
Message posté par nich nich nakhe
euh...qu'est ce qu'il foutait là Yannick noah???
Sinon ca nous rajeunit pas tout ça...les années 90 avec la mode des épaules larges et des maillots qui n'étaient pas encore moulants.

hhh


C'était leur "Coach mental"...
On se console à se qu'on peut. Consolante en bois.
marcassin Niveau : DHR
Entre Nanard et Yannick ça devait rouler dur dans l'avion du retour. En fait ça devait rouler pendant tout le stage!
Message posté par PauletaSusicGaucho
92-93 : demi finaliste de C3 face à la Juve
93-94 : demie finaliste de C2 face à Arsenal
94-95 : demie finaliste de C1 face au Milan
95-96 : vainqueur de la C2
96-97 : finaliste de la C2 face au Barca

5 demies finales de coupe d'Europe d'affilées!
C'est limite plus impressionnant que la victoire en C2.

Après le fait que ce fût contre un adversaire peu glorieux et que la compétition ait disparu ça enlève un peu de prestige à ce trophée.

Mais ça reste la dernière coupe d'Europe gagnée par un club français, et ça, ça fait mal...


Et l'Intertoto 2005 de l'OM c'est du poulet ? On parle quand même de RLD en tongs qui danse la macarena, d'un Wilson Oruma inarrêtable, et de joueurs soyeux comme Koji Nakata, José Delfim, et El Condoooooooor Andrès Mendozaaaaaa ! Un peu de respect stp.
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
j'aimais bien cette coupe, elle avait du charme, je me souviens de cette Lazio à l'époque qui t'alignait une équipe de malade avec Simeone Veron Nedved Vieiri Nesta Peruzzi et Crespo je crois, je les ai découverts en C2 bein oui ma foi ça rajeunit pas
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
Note : 2
Haha le mythe de la victoire en intertoto.
Mais bon, pour la mémoire de RLD on va dire que l'OM l'a gagné.

Mais bon dans ce cas là Auxerre, Guingamp, Troyes, Bordeaux, Lille, Montpellier, Bastia, Paris, Lens, Strasbourg et Lyon aussi.

Et bah putain de quoi on se plaint? Voilà on a 12 coupes d'Europe pour la France en plus.

On a d'ailleurs le record du nombre de victoires en intertoto. Champagne!
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
Note : 5
La C2 était intéressante dans le sens ou comme son nom l'indique (coupe des vainqueurs de coupes), elle regroupait les clubs qui avaient gagné leur coupe nationale.
Et donc des clubs que l'on qualifie "d'équipes de coupe", comme l'était le PSG selon moi.
C'est à dire pas assez régulier pour gagner un championnat, mais capable de battre n'importe qui sur une confrontation aller-retour.

Et c'est ça qui faisait la beauté de cette compétition.
Je pense qu'il serait intéressant de la remettre au goût du jour.
Fabrice Fiorèse Niveau : District
Message posté par PauletaSusicGaucho
92-93 : demi finaliste de C3 face à la Juve
93-94 : demie finaliste de C2 face à Arsenal
94-95 : demie finaliste de C1 face au Milan
95-96 : vainqueur de la C2
96-97 : finaliste de la C2 face au Barca

5 demies finales de coupe d'Europe d'affilées!
C'est limite plus impressionnant que la victoire en C2.

Après le fait que ce fût contre un adversaire peu glorieux et que la compétition ait disparu ça enlève un peu de prestige à ce trophée.

Mais ça reste la dernière coupe d'Europe gagnée par un club français, et ça, ça fait mal...


pourquoi au début tu marques demi finaliste et après demie finaliste t'es pas sur de toi?
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
Note : 6
Non, parce que je suis une buse en français et que je me relis pas.

La prochaine fois je marquerai 1/2 ;)

T'as de la chance que je sois dans un bon jour sinon j'aurais pas répondu à un mec avec un pseudo pareil...
Historique des vainqueurs de la coupe.
http://www.lequipe.fr/Football/HIST_C2.html

Et ça parle beaucoup plus que certains discours.
hobotope
A jamais les premiers
hobotope
Message posté par Molive84
On se console à se qu'on peut. Consolante en bois.


Ouais, avant les qataris on avait pas assez d'argent pour acheter la champion's comme l'OM du coup on a du jouer une coupe pour la gagner. Surprenant hein ?
Yaat, Hobotope, je vous aime. Rien a ajouter, Paris est magique.
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2