1. // Euro 2016
  2. //
  3. // Le jour où...

Le jour où la France a lancé son Euro 84

Le 12 juin 1984, la France entamait sa conquête de l’Europe à domicile contre des Danois déterminés à créer la surprise face au pays hôte. L’histoire l’a prouvé, il n’en sera rien : grâce à un but de Platini à la 78e minute, les Bleus s’imposent et posent les bases d’un collectif, solidaire et ultra-motivé. Retour sur ce match, moins anecdotique qu’il en a l’air.

Modififié
Un Parc des Princes euphorique, une équipe de France tétanisée, mais libérée par une bourde d’Arconada, l’expulsion d’Yvon Le Roux à cinq minutes de la fin, le but du K.O. par Bruno Bellone dans le temps additionnel… Tous ces faits de jeu, la France du foot les connaît par cœur. Ils datent du 27 juin 1984 et permettent à la France de remporter sa première grande compétition à domicile. Alors, forcément, on ne retient que ces 90 minutes, on met de côté le match complètement fou au tour précédent face aux Portugais dans un Vélodrome au bord de l’extase, et on oublie que ce triomphe a certainement pris forme quinze jours plus tôt lors du match d’ouverture contre le Danemark. « C’était une rencontre très crispée et difficile à négocier, rappelle aujourd’hui Manuel Amoros. On avait perdu 3-1 contre eux neuf mois plus tôt à Copenhague et on savait qu’ils venaient ici pour défendre et nous prendre en contre. » Bruno Bellone confirme : « C’était un match très compliqué face à une équipe solide avec de fortes individualités comme Michael Laudrup. Ils allaient très vite devant et étaient très robustes et costauds sur le plan défensif. »

De la pression, de l’émotion et un but chanceux


Dans un Parc des Princes archi-blindé, la tactique mise en place par les hommes de Josef Emmanuel Piontek n’est pas la seule barrière à gérer pour la sélection française. Après tout, l’Euro se joue en France et il faut apprendre à composer avec la pression inhérente à celle d’un pays organisateur. En clair, on n’est plus en 1982. La demi-finale acquise cette année-là, le fait d’être le pays hôte et la qualité de l’effectif témoignent d’un changement de statut. Désormais, les Bleus sont les grands favoris. « Ce statut, c’était une complication supplémentaire pour nous, mais on ne s’est pas mis la pression avec, détaille Bruno Bellone. On avait un groupe solidaire et complémentaire, on était persuadés que l’on pouvait remporter la compétition et on a décidé de prendre les matchs les uns après les autres. Les mots et l’expérience du sélectionneur, toujours très bon et très posé dans sa façon de nous parler, ont aussi été utiles pour rentrer parfaitement dans la compétition. »


Les mots de Michel Hidalgo, mais aussi son départ annoncé à la fin de la compétition, ne sont pas leur seul moteur. Les rêves, eux aussi, servent de guide à leur destinée. Manuel Amoros se souvient : « À l’époque, les discours d’avant-match ne duraient pas deux heures comme aujourd’hui. Les mots de Michel avaient donc avant tout pour but de nous rassurer, de ne pas rajouter de pression sur nos épaules. Le fait qu’il quitte la sélection après l’Euro n’y changeait rien. Bien sûr, on savait que ça lui ferait un beau cadeau, mais, de toute façon, l’équipe voulait gagner. On était hyper motivés, on savait que l’on avait un jeu attrayant et, finalement, le plus dur a été de remporter ce match contre le Danemark. Après, ça été l’apothéose. »

Merci Platoche !


Les 90 minutes face aux Scandinaves sont pourtant loin d’être une partie de plaisir. D'abord parce que les hommes d’Hidalgo doivent faire abstraction des matchs de préparation quelque peu délicats, comme ces quatre nuls en 1983. Ensuite parce qu’ils ne se procurent pas beaucoup d’occasions en dépit d’une possession de balle assez élevée, et sont même près de craquer suite à l’expulsion de Manuel Amoros à la 87e minute après un coup de tête sur Jesper Olsen - « un geste instinctif, une erreur de jeunesse » , dit-il aujourd’hui. Enfin parce que le Danemark possède à l’époque quelques joueurs de renoms : Michael Laudrup, Morten Olsen, Franck Arnesen et Preben Elkjær-Larsen, mais aussi Søren Lerby et Søren Busk, deux joueurs qui évoluent alors aux côtés de Bruno Bellone à Monaco. « Les joueurs danois nous connaissaient bien et savaient comment nous prendre. Heureusement, on a su faire un match sérieux et on a eu un coup de pouce du destin avec cette frappe de Platini contrée par Busk dans son propre but. »


Avec ce 27e but en équipe de France, Platini égalise alors le record de Just Fontaine et amorce un nouveau record : celui du meilleur buteur des championnats d’Europe avec neuf réalisations. Dans les vestiaires, pourtant, Platoche n’en parle pas, il est focalisé sur le collectif. Mais tout de même : neuf buts en cinq matchs, le bilan est bon. Excellent même à en croire Bellone, qui n’hésite pas à mettre l’accent sur l’importance du numéro 10 au sein de l’effectif français : « À l’époque, la Belgique et la Yougoslavie étaient au top. Si on n’a pas Michel pour marquer trois buts à chacun de ces matchs, on est foutu. Mais au-delà de ses performances sur le terrain, il était également essentiel à l’entraînement, où il prouvait tous les jours son génie, et dans le vestiaire. Aux côtés du sélectionneur, il était celui qui donnait des conseils en permanence. C’était le seul joueur de l’équipe à évoluer à l’étranger, il avait l’avantage de connaître la plupart de nos adversaires. »

« Pas de ceux qui pensent que le premier match conditionne le reste de la compétition »


Si Platini a éclaboussé la compétition de tout son talent, et fait perdre la tête à des gardiens aussi costauds qu’Ole Qvist, Zoran Simović ou Arconada, c’est bien le collectif qui parvient à tirer son épingle du jeu. « On savait que l’on était attendus, mais on avait confiance en nous et on était bien préparés, soutient Manuel Amoros. On peut bien sûr penser que rien n’aurait été pareil si on n’avait pas réussi à marquer ce but face au Danemark, d’autant que l’on ne gagnait pas souvent contre la Belgique et la Yougoslavie à l’époque. Mais je ne suis pas de ceux qui pensent que le premier match conditionne forcément le reste de la compétition. En 1982, par exemple, on perd face à l’Angleterre, mais on va quand même en demi-finale. L’important, c’est le mental et la motivation, finalement. » Et Bruno Bellone de comparer inévitablement son équipe de France à celle de Didier Deschamps en 2016. Selon lui, c’est certain, les Bleus « peuvent faire quelque chose de bien. Contre l’Écosse, par exemple, ça se voyait qu’il y avait une bonne ambiance et un profond respect entre tous les joueurs. En plus, ils vont jouer au maximum sept matchs en 30 jours, plaisante-t-il pour conclure. Nous, c’était cinq matchs en 15 jours. »

Par Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Putain, Platini a pris de la couleur pendant son passage au CSKA Sofia.
Platini exceptionnel lors de cet Euro mais moi ce sont surtout les Danish Dinamites qui m'avaient marqués. Les premiers pas d'une génération exceptionnelle.
C'est surtout en 1986 que les Danois m'ont marqué. Putain ce premier tour qu'ils avaient fait ! Ensuite ils ont soufflé le chaud et le froid, un peu comme l'Italie (du genre un bon tournoi, un médiocre, et ainsi de suite).
Quel match crispant cette première rencontre ! Ah le coup de boule de Manu...

Comme autre joueur de renom danois, même pas un mot sur l'ex ballon d'Or Simonsen pourtant présent et qui sortira blessé suite à un choc avec Leroux.

P'tite coquille mais Busk et Lerby n'évoluaient pas encore à l'ASM et n'y viendront qu'après le Mundial mexicain.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16
mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4