En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Copa América 2015
  2. // Quarts de finale
  3. // Argentine/Colombie

Le jour où la Colombie a balayé l'Argentine

5 septembre 1993, pour le compte de la dernière journée du groupe A des qualifications pour la Coupe du monde américaine, la Colombie se déplace à Bueno Aires pour affronter l'Argentine. Une victoire envoie Batistuta et consorts aux États-Unis. Pour une sélection jamais battue sur sa pelouse en matchs éliminatoires, cela relève presque de la simple formalité. 90 minutes plus tard, le Monumental va acclamer la démonstration de onze footballeurs. Ceux de la Colombie. Les Cafeteros viennent de dézinguer l'Argentine sans vergogne : 5-0.

Modififié
Il ne faut jamais parler avant un match de football. C'est la base. Une logique oubliée par Diego Maradona avant la rencontre Argentine-Colombie. Alors qu'il se trouve sans club après une saison chaotique à Séville, le meilleur joueur de l'histoire met ses compatriotes dans l'embarras au moment de rappeler le rang de chaque sélection, joignant le geste à la parole. Une main au-dessus de l'autre, El Pibe de oro fanfaronne : « L'Argentine est là, la Colombie ici. » Le gaucher se fera tout petit à la fin du match. Dans le rond central du Monumental de Bueno Aires, Asprilla, Valderrama ou encore Álvarez explosent de joie. Les supporters argentins acclament ceux qu'ils s'étaient promis de pourrir pendant 90 minutes. Dans un continent où le nationalisme est une seconde peau, entendre les Argentins gueuler « Colombia ! Colombia ! Colombia ! » est une folie. L'Albiceleste, vice-championne du monde en titre, vient d'en prendre cinq dans le buffet. Une déflagration.

Le lob anthologique de Faustino Asprilla


Pourtant, les Argentins avaient tout fait pour recevoir les Colombiens comme il se fallait. Dès l'aéroport, les visiteurs sont accueillis aux sons de « narcotrafiquants  » . Le soir même, à l'hôtel, une fausse alerte à la bombe dans l'hôtel des joueurs colombiens donne le la. Sans parler du ballet incessant et irréel d'une centaine de supporters argentins qui ont défilé sous les fenêtres des Colombiens pour adoucir leur nuit. On appelle ça le folklore. Le lendemain, le match a lieu à 21 heures, mais le Monumental est plein dès le milieu de l'après-midi. Le gardien argentin Goycochea est en roue libre avant le coup d'envoi : « On va voir la différence entre une grande équipe et une bonne équipe. » On a vu. 5-0.

Cinq bijoux dont un lob d'anthologie de Faustino Asprilla sur Goycochea. Sur le pré, le génial Francisco « Pacho » Maturana, l'entraîneur colombien, a récité sa leçon : défense en ligne, jeu court à ras de terre, changements de rythme. Avant le match, le coach s'amusait d'ailleurs de la pression que pourrait mettre le public argentin. « La pression du public argentin ? Honnêtement, je m'en fous : je n'ai jamais vu une tribune marquer un but…  » Dire que les Colombiens n'avaient pourtant aucun stress... Une défaite les aurait, au pire, envoyés en barrage contre l'Australie. Un nul qualifiait la Colombie. Une victoire aurait pris le parfum d'un immense exploit. Alors 5-0…

« J'aurais voulu creuser un puits et m'y enterrer »


C'est la première fois que l'Argentine subissait une telle humiliation à domicile. Une équipe d'Alfio Basile qui avait fière allure : Batistuta, Redondo, Simeone, Ruggeri, etc. « Ce jour-là, j'aurais voulu creuser un puits et m'y enterrer » , reconnaîtra Basile, sélectionneur au fond du trou. Sur un fond entièrement noir, endeuillé, le quotidien El Grafico titrera « Verguenza » . « Honte » . À la fin du match, Maturana fait dans le satisfecit : « Le football est étroitement associé à l'esthétique. C'est du moins ainsi que nous le concevons. Cette équipe dispose de trois vertus fondamentales : la foi en ses qualités, de l'ordre dans toutes ses lignes, et le respect pour une manière de jouer qui permet aux joueurs de faire ce dont ils ont envie. »

Un match qui s'est pourtant joué sur des détails. Le premier quart d'heure est argentin. On se dit que les visiteurs vont prendre cher. Seule la finition fait défaut. Batistuta vendange, à l'inverse des attaquants colombiens : Rincon, Asprilla, Valencia. « On a tiré six et sept fois au but et on en a marqué cinq, reconnaîtra Asprilla plus tard. On a eu beaucoup de chance. » La démonstration colombienne commence à se dessiner après l'ouverture du score de Freddy Rincon, à la 41e minute. Servi idéalement dans la profondeur par Carlos Valderrama, Rincon pousse la balle de l'extérieur du pied avant de tromper Goycochea. Le début du cauchemar argentin avec ce pion encaissé au pire moment. Au retour des vestiaires, l'Argentine cherche à revenir au score, s'impatiente et laisse des boulevards défensifs. Vingt minutes plus tard, la Colombie mène 4-0. Les Argentins pleurent et contemplent les dégâts.

La Colombie dans la démesure


Le monde, lui, découvre les stars colombiennes comme Adolfo Valencia, dit « Le Train » , fraîchement arrivé au Bayern après 63 buts en 30 mois à Bogota. Avec Asprilla et Rincon, la Colombie a une attaque en triangle de folie. Sans parler de son meneur, Carlos Valderrama dit « El Pibe » . Le chevelu sait tout faire : couverture de balle, feintes, dribbles, remises. Au coup de sifflet final, la Colombie est qualifiée pour les USA, l'Argentine ira en barrage face à l'Australie. Certains font même des Colombiens des favoris au titre suprême… Un statut qui effraie déjà les vainqueurs de la Copa América 1987. « Quand nous avons inscrit le troisième but, puis le quatrième et le cinquième, j'ai regardé Pacho et je lui ai dit : "Tout ça ne nous aide pas beaucoup." Ils vont dire que nous sommes les meilleurs du monde. Si nous avions perdu, nous aurions été les pires, mais ce 5-0 m'avait préoccupé parce qu'en Colombie, on n'a pas le sens de la nuance » , lâchera Hernán Gómez, adjoint de Francisco Maturana, de retour au pays.

Car oui, la Colombie a abordé le Mondial 1994 avec l'étiquette de favorite, mais elle a été incapable de passer le premier tour. Le retour sur terre est brutal. Pour ne pas dire mortel. Surtout pour Andrés Escobar, auteur d'un but contre son camp face aux USA et abattu à Medellin de plusieurs coups de feu. Le football colombien dans sa démesure… En attendant, difficile de placer ce match sur l'échelle historique du football colombien. Un trompe-l'œil ? Une apothéose ? La fin d'un cycle ? Quoi qu'il en soit, l'Argentine, elle, n'a jamais oublié cette gifle.

Vidéo


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:11 Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! Hier à 16:01 Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 7
Hier à 09:59 Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 8 samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 3 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2 mardi 26 septembre Xabi Alonso bientôt entraîneur 24 lundi 25 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2 lundi 25 septembre Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 9 lundi 25 septembre Le Nord-Coréen Han boude les radios 32 lundi 25 septembre Monaco Porto : 10€ offerts sans dépôt pour parier et 320€ à gagner ! lundi 25 septembre Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 47 lundi 25 septembre L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6 lundi 25 septembre 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham lundi 25 septembre La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 30 lundi 25 septembre Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 29 dimanche 24 septembre Le fou sosie de Marek Hamšík 4