1. //
  2. // CAN 2015
  3. // Mali & Guinée
  4. // Tirage au sort

Le jour où l'Italie a gagné l'Euro à pile ou face

En attendant le tirage au sort surréaliste qui va déterminer qui du Mali ou de la Guinée validera sa place en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations 2015, plongeons-nous dans un précédent européen historique. En effet, lors de l'Euro 1968, l'Italie et l'Union soviétique avaient déjà dû remettre leur destin aux mains du hasard. Récit du plus célèbre pile ou face de l'histoire.

Modififié
Mercredi 5 juin 1968. 18h00 : coup d'envoi de la demi-finale du championnat d'Europe entre l'Italie et l'Union soviétique. Devant 68 582 spectateurs massés dans les travées du stade San Paolo à Naples, les deux équipes se neutralisent, à tel point qu'elles sont toujours au coude à coude 120 minutes plus tard (0-0). Éliminée quatre ans plus tôt par l'URSS, la Nazionale du sélectionneur Ferruccio Valcareggi n'a pas trouvé la faille dans le mur concocté par Mikhail Yakushin. Dans des conditions météorologiques difficiles, la Squadra Azzurra a pourtant tout tenté, mais malgré les efforts de son attaque menée par Pierino Prati, Sandro Mazzola et Angelo Domenghini, qui a touché le poteau, elle n'est pas parvenue à faire la différence. Il faut dire que son maître à jouer Gianni Rivera a été vite contraint de quitter ses partenaires suite à un choc avec Valentin Afonin et que l'Italie a même fini la prolongation à dix. Non pas à cause d'un carton rouge, mais en raison de la blessure de Giancarlo Bercellino, qui ne pouvait être remplacé, un seul changement étant autorisé à cette époque. Pas encore de séance de tirs au but prévue non plus : les deux capitaines Giacinto Facchetti et Albert Shesternev doivent suivre l'arbitre de la rencontre, l'Allemand Kurt Tschenscher, aux vestiaires pour décider d'une place en finale... à pile ou face...

Entre anecdotes et légendes


Quelques grammes de métal pour écrire une ligne d'histoire du football européen. La méthode a déjà de quoi interloquer, le flou artistique pour l'appliquer, encore plus. Souvenirs du défunt capitaine italien Facchetti, révélés par le site officiel de l'UEFA : « Avec le capitaine soviétique, nous sommes entrés aux vestiaires, accompagnés de deux dirigeants de chaque équipe. L'arbitre a sorti une vieille pièce de monnaie et j'ai choisi "croix" (en référence au côté face d'une pièce d'une lire par exemple, a contrario du côté pile qui représente le visage d'un personnage historique, ndlr). La "croix" est tombée et l'Italie s'est qualifiée pour la finale. J'ai couru dans les escaliers du stade vers les 70 000 spectateurs qui attendaient avec impatience de connaître le résultat. Ma joie fut le signal qu'on pouvait commencer à fêter la victoire de l'Italie. » Seulement, l'histoire ne s'arrête pas là. Difficile de démêler le vrai du faux près d'un demi-siècle plus tard, mais les anecdotes savoureuses sont nombreuses.

Pour certains, la pièce de monnaie avait deux faces identiques assurant ainsi la victoire automatique à l'Italie. Plus incroyable encore, Facchetti aurait confié à un journal de l'époque que le lancer de monnaie avait dû être recommencé après un premier échec. En cause, une fissure dans le plancher des vestiaires sur laquelle la pièce aurait fini sa course tel un dé « cassé » au Monopoly. De quoi croire à l'intervention de San Gennaro si l'anecdote est vraie. Sandro Mazzola a lui confié une autre révélation dans un documentaire diffusé en 2012 sur la chaîne Rai3 lors de l'émission Sfide : « Giacinto Facchetti, qui était notre capitaine, était un grand chanceux. Quand on jouait aux cartes ou à n'importe quel jeu de hasard, il gagnait toujours. On avait une certaine conviction de nous qualifier grâce à sa chance. Mais on ne sait pas comment le tirage s'est vraiment déroulé. » Secret d'histoire.

L'Italie gagne son seul Euro


Qu'importe après tout, puisque la seule vérité qui compte est la place en finale offerte par le destin à l'Italie. Une finale qui va là encore avoir un déroulement assez incroyable. Opposée à la Yougoslavie qui a dominé l'Angleterre en demi-finale, la Squadra Azzurra entame bien le match, mais Dino Zoff doit s'incliner devant le Serbe Dragan Džajić juste avant la pause. Dans son stadio Olimpico de Rome, la sélection transalpine manque plusieurs fois d'encaisser un autre but en seconde période, mais la réussite est une nouvelle fois au rendez-vous. Angelo Domenghini se charge finalement de remettre les compteurs à zéro en fin de match, grâce à un coup franc qui transperce le mur yougoslave. On en restera là même après la prolongation. Cependant, pas de pile ou face cette fois, mais un replay du match deux jours plus tard, toujours au stadio Olimpico. L'Italie y sera enfin seul maître de son destin, avec une solide victoire 2 à 0 (buts de Luigi Riva et Pietro Anastasi) pour remporter son premier Euro, encore son seul au palmarès aujourd'hui. Ça tombe bien, la Guinée et le Mali n'ont toujours pas remporté - non plus - de Coupe d'Afrique des nations. Charge au destin de poursuivre son éternel recommencement.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Assez bizarre cette histoire quand même. J'aimerais bien avoir la version de l'arbitre et du capitaine soviétique de l'époque...
Si Facchetti a dit "croce" c'est qu'il a choisi "Pile" et non pas Face ("Testa").

C'est déjà assez compliqué comme ça cette histoire, si vous nous embrouillez avec la pièce de monnaie, on n'est pas rendu.
Message posté par horsjeux
Assez bizarre cette histoire quand même. J'aimerais bien avoir la version de l'arbitre et du capitaine soviétique de l'époque...



Et les attentas de Charlie, c'est un coup de la NSA.
Pauvre type.
JuanSchiaffino Niveau : Ligue 2
Ca fait bizarre de lire "Piero Prati" au lieu de "Pierino Prati"
Entres autres; triplé en finale de C1 contre l'Ajax d'un certain Johan pour cette légende rossonera
Dark Ravioli Niveau : District
Message posté par HushCreep


Et les attentas de Charlie, c'est un coup de la NSA.
Pauvre type.


T'es pas obligé d'agresser les gens, qui plus est sans justification. En l'occurrence j'aimerais aussi avoir la version des autres protagonistes, pas pour polémiquer mais pour savoir comment il ont vécu cet événement rarissime.
En novembre 1969 en Coupe d'Europe des Clubs Champions ya aussi eu un tirage au sort pour départager le Celtic et le Benfica.

A l'aller, le Celtic s'impose 3-0. Au match retour Benfica l'emporte sur le meme score. Le Celtic se qualifie a pile ou face et continuera son parcours jusqu'en finale ou ils seront battus par le Feyenoord 2-1 à Milan...
Le Qatar fera pareil au mondial.
Evitez de parler de "tête" et de "croix" pour le moment, s'il vous plait.
Croce, croix, c'est pile. Testa "tête" c'est face.
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 11 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 14
Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 27 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66