1. // En route vers l'Euro
  2. // Top 100 France
  3. // n°5

Le jour où l'Espagne a découvert Raymond Kopa

Le 17 mars 1955, l'équipe de France allait défier la sélection espagnole à Madrid pour un match qui n'avait d'amical que le nom. Ce jour-là, Raymond Kopa a séduit les deux pas : la France et l'Espagne.

Modififié
190 23

« Cet après-midi, j'ai vu l'un des plus grands joueurs de tous les temps. Il s'appelle Kopa. » Le moins que l'on puisse dire, c'est que les mots de Desmond Hackett sont élogieux. Le 17 mars 1955, le journaliste britannique du Daily Mail a assisté à un match amical en l'Espagne et la France. Le match a eu lieu à Madrid, au stade Chamartin, devant
125 000 spectateurs. Et il faut dire que Raymond Kopa, attaquant du Stade de Reims, a éclaboussé la rencontre de tout son talent. Le Français d'origine polonaise s'est servi de son petit gabarit (1m68) tout le match pour faire perdre la tête aux Espagnols. Les dribbles, les passes, les frappes, tout a fonctionné. Impressionné comme jamais, Desmond Hackett lui donne un nouveau surnom, repris par tous : le « Napoléon du football » .

L'impossible victoire


Comme souvent, c'est dans l'adversité que les grands joueurs se révèlent. Sur les huit premiers derbys des Pyrénées de l'histoire, les Français ont été défaits sept fois, dont quelques branlées (deux fois 4-0, une fois 8-0 et une fois 5-1). Et en 1955, la sélection espagnole, composée en majeure partie des joueurs du futur grand Real Madrid, est encore une fois largement favorite. En face, l'équipe de France est en reconstruction. Après une Coupe du monde 1954 complètement ratée, Albert Batteux est nommé sélectionneur, en parallèle de son boulot de coach au Stade de Reims. Cette confrontation face à l'Espagne est d'ailleurs son premier match. Le jour de la rencontre, l'ancien sélectionneur Gabriel Hanot écrit dans les colonnes de L'Équipe « qu'une défaite par quatre buts d'écart serait normale et qu'une victoire est impossible » . La confiance règne…


Le début de match va dans le sens du pessimisme de Gabriel Hanot. Dès la 11e minute de jeu, Piru Gaínza ouvre le score pour l'Espagne. La France manque de créativité et d'inspiration dans le domaine offensif. Jusqu'à ce que Albert Batteux repositionne Raymond Kopa. Exilé sur le côté droit, le joueur du Stade de Reims change de poste et se place dans l'axe. Il prend alors le jeu à son compte, en véritable meneur. Les effets de ce changement tactique se font tout de suite ressentir. Peu avant la demi-heure de jeu, Kopa égalise sur un service d'Abderrahman Mahjoub. Quelques minutes plus tard, il double la mise sur un centre Jean Vincent, cette fois-ci. Mais le but est refusé pour un hors-jeu inexistant. Vincent avait passé en retrait depuis la ligne de sortie de but. Peu importe, les feintes, les accélérations et la vision du jeu de Kopa ont renversé la vapeur.

J'me présente, je m'appelle Raymond


Au retour des vestiaires, les Français continuent sur leur lancée. Sur une énième percée de Kopa, Glocacki est lancé dans la profondeur et centre pour Vincent qui marque enfin le but du 2-1. En toute fin de match, la France aurait même pu bénéficier d'un penalty pour une faute sur Mahjoub. Pas grave, la victoire est tout de même assurée.
« Sensationnelle et incontestable victoire d'une magnifique équipe de France » , titre L'Équipe au lendemain du match. Ce succès retentissant pose les bases d'un groupe. Le groupe qui signera le premier exploit de l'équipe de France. Le groupe qui ira conquérir la troisième place de la Coupe du monde 1958. « La Suède a commencé là » , déclare d'ailleurs Albert Batteux. Mais surtout, grâce à ce match, Kopa vient de se faire connaître aux yeux du public espagnol.


« Je pense que ça a été le meilleur match de ma carrière en équipe de
France
 » , confiera plus tard, la première superstar du football français. Un match incroyable, à tel point que le grand Real Madrid commence à s'intéresser à lui. À partir de cette rencontre, Kopa est régulièrement observé par le club madrilène. Il faudra une finale de la première Coupe d'Europe face au Stade de Reims, moins d'un an plus tard, pour décider les dirigeants espagnols. Il rejoint alors Di Stéfano et Gento pour former l'une des équipes les plus dominatrices de tous les temps, et remporter trois Coupes d'Europe de plus. Desmond Hackett ne s'était pas trompé. Le 17 mars 1955, il venait bien de voir « l'un des plus grands joueurs de tous les temps » .

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Merci pour ce chouette article fort bien troussé.
Note : 1
C'est quand même impressionnant le nombre de personnes qui allaient déjà au stade à cette époque, j'hallucine toujours autant en voyant des photos d'epoque.
Bon article... mais le 17 mars 2016, b****l, c'est aussi les 40 ans du légendaire quart de C1 retour des Verts contre le Dynamo Kiev ! Et pas une ligne sur So Foot...
Michel Drucker Niveau : DHR
Ces articles sur les temps ancien du football me font toujours autant rêver.
De plus les remarques des journalistes présent à l'époque sont souvent des plus bien senties et toujours tournées avec un phrasé tout particulier qui donne énormément de charme à ces époques.
Message posté par Michel Drucker
Ces articles sur les temps ancien du football me font toujours autant rêver.
De plus les remarques des journalistes présent à l'époque sont souvent des plus bien senties et toujours tournées avec un phrasé tout particulier qui donne énormément de charme à ces époques.


Je suis d'accord. "Le Napoléon du football", ça claque vraiment, comme surnom, c'est autre chose que "Platoche" ou "Zizou".
Et oui..

Stades archi-combles, et déjà gigantesques bien souvent.. Scores-fleuves, esprit globalement bon-enfant malgré jeu dur, créativité et ludisme.. On en parle comme de "l'âge d'or", ça ne me paraît point usurpé - surtout pas à juger de ce qui a suivi et fait depuis autorité..

La couverture médiatique était d'un tout autre tonneau aussi.. Certaines dérives déjà, certes..mais le jeu restait premier dans l'esprit de la plupart des plumitifs de l'époque, il est vrai qu'alors il se suffisait largement à lui-même..
Message posté par Two-Face
C'est quand même impressionnant le nombre de personnes qui allaient déjà au stade à cette époque, j'hallucine toujours autant en voyant des photos d'epoque.


Ah mais bien plus qu'aujourd'hui!
Les stades n'étaient pas "bridés" pour raison de sécurité comme maintenant et les matchs ne passaient pas à la télé. Les spectateurs s'entassaient littéralement.
120 000 pour la finale de C1 du Real à domicile en 1957.
Des records à 130 - 150 000 pour les affiches au Hampden Park de Glasgow toujours à l'époque (dans un stade qui en contient à peine la moitié aujourd'hui).
Plus récemment y'a que l'Estadio da Luz qui continué à atteindre des chiffres pareils (le fameux Benfica / OM de 90 et la finale des coupe du monde U20 avec le Portugal). Stade là encore "castré" sur l'autel des normes de sécurité modernes.
Message posté par Ubriacone
Ah mais bien plus qu'aujourd'hui!
Les stades n'étaient pas "bridés" pour raison de sécurité comme maintenant et les matchs ne passaient pas à la télé. Les spectateurs s'entassaient littéralement.
120 000 pour la finale de C1 du Real à domicile en 1957.
Des records à 130 - 150 000 pour les affiches au Hampden Park de Glasgow toujours à l'époque (dans un stade qui en contient à peine la moitié aujourd'hui).
Plus récemment y'a que l'Estadio da Luz qui continué à atteindre des chiffres pareils (le fameux Benfica / OM de 90 et la finale des coupe du monde U20 avec le Portugal). Stade là encore "castré" sur l'autel des normes de sécurité modernes.


En plus des conneries de quotas de place VIP.
La pire castration reste celle scandaleuse du Maracanã, ils ont défiguré ce stade mythique
Message posté par Ubriacone
Ah mais bien plus qu'aujourd'hui!
Les stades n'étaient pas "bridés" pour raison de sécurité comme maintenant et les matchs ne passaient pas à la télé. Les spectateurs s'entassaient littéralement.
120 000 pour la finale de C1 du Real à domicile en 1957.
Des records à 130 - 150 000 pour les affiches au Hampden Park de Glasgow toujours à l'époque (dans un stade qui en contient à peine la moitié aujourd'hui).
Plus récemment y'a que l'Estadio da Luz qui continué à atteindre des chiffres pareils (le fameux Benfica / OM de 90 et la finale des coupe du monde U20 avec le Portugal). Stade là encore "castré" sur l'autel des normes de sécurité modernes.


Bon 90% des records européens d'affluence remontent à ces années..et je serais tenté d'en dire
autant, nonobstant de solides légendes urbaines, du patrimoine technique, tactique et culturel du jeu..

La dénaturation du Maracana est plus qu'architecturale, le mal délibérément causé fut plus profond, et irréparable je le crains..
Kopazewski, aka Raymond Kopa, est la première star du soccer dont j'ai entendu parler... Le Stade de Reims (Fontaine, Vincent, Piantoni, Jonquet,...)... le jeu n'était ni physique, ni dur... des noyaux réduits... un seul ou pas de remplacement autorisé... On était jeunes, on était beaux, on sentait bon le sable chaud..
Le jeu pas dur? C'est peut-être une question d'acception du mot, mais..

Je visionnais dernièrement encore des vidéos des années 1950, Coupe du monde 1954 notamment.. On crierait aujourd'hui à l'attentat pour bien moins que ce qu'on y voit, abondamment et souvent pas même sifflé.. J'use du mot "dur" à dessein, je réserverais celui de "violent" pour les décennies suivantes, même si certaines brutalités vues en 1954, et délibérées, sont entrées dans les livres d'Histoire.

Au passage et puisque c'était toi, il me semble : bien vu pour les quatre-vingt et autre quatre-vingt-dix, et..
Les changements n'était pas autorisés mais le jeu était dur.
Et cette équipe allait l'apprendre à ses dépens au mondial 1958. Jonquet se fait casser la jambe lors de la demi-finale face au Brésil avant la mi-temps alors que la France tient le nul. Dans l'impossibilité d'être remplacé, il restera faire plancton après plusieurs piqures pour supporter la douleur. Derrière Pelé plante son triplé et entre dans la légende. L'histoire parfois, à quoi ça tient!
Et le mondial suivant 1962, est considéré comme le plus violent de l'histoire. Cette fois c'est Pelé qui en fera les frais.
Et en 1966 rebelote. C'est pour en finir que le carton rouge a été inventé juste après.
Le match le plus violent que j'ai visionné sur images d'archives, c'est Italie / Espagne en 1934 avec un arbitre ne sifflant aucune faute italienne (le mondial 34 est le pendant mussolinien des JO de Berlin en 36). Match nul après prolongations et match d'appui le lendemain. 8 des 11 espagnols ont été remplacés tellement ils étaient amochés de la veille.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Quand on pense que Batteux coachait encore le Stade de Reims en parallèle de son poste de sélectionneur...
Quand on pense aussi qu'il est à l'origine de deux des plus belles épopées du football français (c'est lui qui prépare l'avènement du grand Sainté d'Herbin).
Quand on pense qu'il est le premier sélectionneur à placer la France sur le podium d'un mondial (avec en outre le titre de meilleur joueur pour Kopa et meilleur buteur pour Fontaine).

Quel sacré bonhomme.
Message posté par Ubriacone
Et le mondial suivant 1962, est considéré comme le plus violent de l'histoire. Cette fois c'est Pelé qui en fera les frais.
Et en 1966 rebelote. C'est pour en finir que le carton rouge a été inventé juste après.
Le match le plus violent que j'ai visionné sur images d'archives, c'est Italie / Espagne en 1934 avec un arbitre ne sifflant aucune faute italienne (le mondial 34 est le pendant mussolinien des JO de Berlin en 36). Match nul après prolongations et match d'appui le lendemain. 8 des 11 espagnols ont été remplacés tellement ils étaient amochés de la veille.


Années 1960 puis 1970, je crois quand même qu'on entre dans une autre dimension, violence exponentielle - à mesure des enjeux? - pour ne pas dire ultraviolence bien souvent, que de batailles rangées pour ces années-là, que de contrats aussi.. Mais je ne suis peut-être pas tout-à-fait objectif, je partage peu de l'attrait qu'ont beaucoup pour ces décennies-là..

Peut-être que Wallotexas reviendra préciser ses vues, je le souhaite mais à bien des égards on a fait au football des années 1950 une telle réputation de rusticité et d'archaïsme, dont parfois en lui prêtant une brutalité qu'il n'avait pas vraiment.. A l'aune du football qui a suivi, je peux par ailleurs d'autant plus comprendre son point de vue, mais..?
Chers frères en soccer... OK, vous en savez plus que moi qui voyait celà de très loin... J'avais l'impression que le premier long couteau était un certain Stiles en 1966...
Message posté par Two-Face
C'est quand même impressionnant le nombre de personnes qui allaient déjà au stade à cette époque, j'hallucine toujours autant en voyant des photos d'epoque.


Mes +1 ne marchent plus depuis 3 mois mais j'ai aussi halluciné en voyant la photo
Message posté par Ubriacone
Ah mais bien plus qu'aujourd'hui!
Les stades n'étaient pas "bridés" pour raison de sécurité comme maintenant et les matchs ne passaient pas à la télé. Les spectateurs s'entassaient littéralement.
120 000 pour la finale de C1 du Real à domicile en 1957.
Des records à 130 - 150 000 pour les affiches au Hampden Park de Glasgow toujours à l'époque (dans un stade qui en contient à peine la moitié aujourd'hui).
Plus récemment y'a que l'Estadio da Luz qui continué à atteindre des chiffres pareils (le fameux Benfica / OM de 90 et la finale des coupe du monde U20 avec le Portugal). Stade là encore "castré" sur l'autel des normes de sécurité modernes.


Putain j'imagine 130.000 personnes énervées et ivres (pas d'interdiction d'acool je présume) qui hurlent en même temps sur un tacle trop appuyé.
ça devait le faire niveau ambiance
Il y a une erreur dans l'article.
Kopa a déjà signé au Real quand la finale de C1 1956 a lieu (deux mois avant). Ce n'est pas cette finale qui a "décidé les dirigeants espagnols", surtout que Kopa était blessé pour ce match et n'avait pas été très bon.
Message posté par Ubriacone
Ah mais bien plus qu'aujourd'hui!
Les stades n'étaient pas "bridés" pour raison de sécurité comme maintenant et les matchs ne passaient pas à la télé. Les spectateurs s'entassaient littéralement.
120 000 pour la finale de C1 du Real à domicile en 1957.
Des records à 130 - 150 000 pour les affiches au Hampden Park de Glasgow toujours à l'époque (dans un stade qui en contient à peine la moitié aujourd'hui).
Plus récemment y'a que l'Estadio da Luz qui continué à atteindre des chiffres pareils (le fameux Benfica / OM de 90 et la finale des coupe du monde U20 avec le Portugal). Stade là encore "castré" sur l'autel des normes de sécurité modernes.


Je me souviens encore d'un Benfica - Porto, en 91 si ma mémoire et bonne, en super coupe, avec 110 000 personnes dans le stade la Luz, qui a littéralement tremblé apres le but de Rui Aguas, j'ai dû me faire tout petit avec mon maillot de Porto !
il y a 4 heures Mourinho a un œil sur sept Monégasques 13
il y a 6 heures Ronaldinho lance son premier tube solo 7 il y a 6 heures MU : Zlatan veut rester 20 il y a 6 heures Matchs truqués : cinq joueurs de D2 portugaise arrêtés 1 il y a 7 heures L'arbitre de France-Espagne satisfait de la vidéo 18
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 10 heures 12 000 euros pour un album Panini 4 il y a 10 heures Le sauvetage in extremis d'Ahmed Ibrahim pour l'Irak 3 il y a 11 heures Alexis plante un superbe coup franc 5 il y a 11 heures Une magnifique reprise en D8 anglaise 2 il y a 12 heures Chicago accueille Schweinsteiger en superstar 6 il y a 12 heures L'arbitre distribue un coup de boule
il y a 13 heures Florent Sinama-Pongolle continue de régaler en Thaïlande 12 Hier à 21:25 La volée de CR7 17 Hier à 17:04 Rummenigge satisfait de la réforme de la Ligue des champions 4 Hier à 16:08 Le stade du Shanghai Shenhua prend feu 12 Hier à 13:46 Wenger s'invite au match Nouvelle-Zélande-Îles Fidji 6 Hier à 10:37 Il quitte le terrain pour aller visiter une maison 10 Hier à 10:12 Envahissement de terrain à Côte d'Ivoire-Sénégal 17 Hier à 09:05 Sheffield United sauvé par la bière 16 Hier à 08:26 Neymar veut jouer avec Coutinho 23 lundi 27 mars Une maison close comme sponsor 28 lundi 27 mars Knockaert joueur de l'année ? 19 lundi 27 mars Le Real s'intéresse à un nouveau prodige brésilien 24 lundi 27 mars Pronostic France Espagne : jusqu'à 460€ à gagner sur le match amical des Bleus ! 1 lundi 27 mars La nouvelle folie capillaire de PEA 17 lundi 27 mars Une merguez de gardien en D2 algérienne 5 lundi 27 mars Justin Kluivert régale en U19 6 lundi 27 mars Sauvetage héroïque en D3 anglaise 7 lundi 27 mars Hatem intime, épisode 2 83 lundi 27 mars Luís Fabiano exclu pour un coup de boule imaginaire 12 lundi 27 mars En Allemagne, une mascotte attaque un arbitre 10 lundi 27 mars La belle enroulée au Costa Rica 5 lundi 27 mars Superbe arrêt contre quatre attaquants 4 lundi 27 mars Barzagli pris la main dans la discothèque 24 lundi 27 mars Hazard accepte de négocier avec le Real 58 dimanche 26 mars Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 64 dimanche 26 mars Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 dimanche 26 mars Medel demande sa femme en mariage avec un avion 17 dimanche 26 mars Zubizarreta veut San Iker à l'OM 29 dimanche 26 mars Verratti veut rester à Paris 46 dimanche 26 mars Thiago Silva souffre du genou 24 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 25 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 14 samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 4 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 14 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 8 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 35 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 67 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 21 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 12 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17
Article suivant
Papiers siouplaît !
190 23