1. //
  2. //
  3. // Le jour où
  4. // 9 janvier

Le jour où Henry est entré un peu plus dans la légende

C’était il y a quatre ans jour pour jour. Cinq années après avoir quitté son club de toujours, Thierry Henry revenait à Arsenal pour filer un coup de main. Si l’attaquant prenait le risque d’écorner sa légende, sa pige s’est transformée en conte de fées dès son premier match. Une nuit historique où le meilleur buteur de l’histoire des Gunners a fait chavirer tout un peuple. Récit.

Modififié
3k 36
D’ordinaire si feutrée depuis son inauguration, l’enceinte de l’Emirates Stadium est saisie comme jamais par un étonnant bourdonnement. Tout le public d’Arsenal vient d’exulter à l’unisson. Certains spectateurs, presque bouleversés par la scène à laquelle ils assistent, laissent même couler quelques larmes sur leurs joues rougies par la rudesse de l’hiver. Une effusion de joie et d’émotion à la hauteur de l’événement. Ce lundi 9 janvier 2012, à l’occasion d’un troisième tour de FA Cup contre Leeds United (1-0), Thierry Henry a sublimé un peu plus sa légende. Elle que l’on croyait pourtant déjà trop belle, trop éclatante, trop ébouriffante. Mais seul lui pouvait réussir l’inimaginable. Dix minutes après son entrée en jeu et à douze minutes de la fin du temps réglementaire de la rencontre, l’attaquant français suspend le temps. Sur un service lumineux d’Alexandre Song, il est trouvé excentré à gauche dans la surface et contrôle le cuir avant de réciter sa spéciale, comme au bon vieux temps. L’appui pied gauche parfait, l’angle d’ouverture idéal et cette finition d’un enroulé du pied droit dans le petit filet connue de tous.


Près de cinq ans après sa dernière apparition, celui qui arbore alors une barbe bien fournie claque son 227e but sous le maillot des Gunners. Ce retour triomphal, à la fois inespéré et digne d’un conte de fées, est tel qu’Henry, peu réputé pour célébrer ses buts, explose de joie sous les acclamations de la foule. Plus que le comeback à la maison de l’enfant chéri, c’est un rêve éveillé. « Je revenais juste de vacances au Mexique il y a quinze jours, je ne pensais pas que j'allais encore jouer pour Arsenal et marquer le but de la victoire, s’épanchait-il au micro d’ESPN, le souffle saccadé, au terme du match. Je voulais juste revenir et aider l'équipe. Puis, j'ai terminé comme l'homme du match. Ce n'était pas mon plan de devenir un héros ! Je me souviendrai toujours de cette nuit. Avec Arsenal, il se passe toujours quelque chose pour moi. » Cette soirée-là, c’est surtout lui qui a offert un souvenir impérissable aux fans. Francis Peyrat, président d’Arsenal France (association officielle des supporters francophones du club londonien) et présent au stade lors de ce jour historique, résume ainsi le sentiment qui habitait chaque spectateur : « C’est comme si Dieu était revenu. »

L’avènement d’Henry II


Il faut dire que l’événement est à la hauteur de la légende que s’est façonnée Thierry Henry. En huit ans à Arsenal (1999-2007), le Frenchy a acquis le statut d’immortel. Parce qu’il a quitté Londres en étant le meilleur buteur de l’histoire du club (226 pions au total) et probablement aussi le plus grand joueur passé toutes époques confondues. Une icône qui a connu l’épopée des Invincibles et une ribambelle de titres (2 Premier League, 3 FA Cup), avant de s’envoler pour le Barça (2007-2010), puis pour les New York Red Bulls. Considéré comme un pré-retraité outre-Atlantique, le meilleur buteur des Bleus (51 buts) vit son American Dream avec un professionnalisme toujours chevillé au corps. Malgré le crépuscule de sa carrière, il claque 29 buts en 51 matchs de MLS. Et comme à chaque fois que le championnat américain s’achève fin octobre, « Titi » en profite pour revenir dans son club de toujours et s’entraîner afin de garder la forme. Mais en cette fin d’année 2011, une rumeur prend progressivement de l’épaisseur : et si Henry revenait sous forme de prêt ?


D’abord improbable, l’hypothèse finit par devenir crédible dans l’esprit d’Arsène Wenger. Car les Gunners traversent un exercice poussif. Après une entame plus compliquée, ils ont redressé la barre en championnat et sont revenus dans la course au podium. Mais l’escouade londonienne, qui affrontera prochainement l’AC Milan en 8e de finale de C1, manque clairement d’élan. Et doit également composer avec les départs respectifs de Gervinho et Chamakh pour la CAN qui se tient du 21 janvier au 12 février. Le manager alsacien consent à rapatrier sous forme d’une pige de deux mois celui qui s’est alors vu tout juste statufier aux abords de l’Emirates Stadium. La nouvelle est officialisée le 6 janvier : le Roi Henry signe son retour. « Il a l'expérience et le talent. Il connaît le club et il peut aider les joueurs sur et hors du terrain. Il ne faut pas mettre trop de pression sur lui, tente tout de même de tempérer Wenger en conférence de presse. Il est venu pour aider le club qu'il aime. Il a trente-quatre ans. Il est là pour aider, pas pour devenir tout d'un coup notre joueur majeur. » Le natif des Ulis prend le risque d’ébrécher sa légende immaculée. Les supporters le savent, mais ne peuvent pourtant dissimuler leur enthousiasme à l’idée de revoir leur idole.

« Je n’ai jamais ressenti une émotion aussi puissante pour un but. Un truc de malade… »


Pour les scènes de liesse, il faut attendre trois jours après son arrivée. Arsenal reçoit Leeds en troisième tour de FA Cup, et l’attaquant est retenu dans le groupe. Si l’Emirates n’affiche à l’accoutumée pas complet pour des matchs de cette envergure, cette fois, la foule se presse. Les pancartes « Welcome home Thierry » fleurissent, et les flashs des appareils crépitent. Bien avant que la partie ne démarre. « En Angleterre, généralement, tout le monde arrive dans les tribunes ou à sa place cinq minutes avant le match. Mais là, beaucoup de gens sont arrivés plus tôt pour voir Henry, se remémore avec joie Francis Peyrat. Pour voir le Roi s’entraîner, s’échauffer. Certains avaient d’ailleurs même du mal à y croire, de le voir sur la pelouse. C’était bizarre, il y avait vraiment une atmosphère différente de d’habitude. Il y avait une ferveur, on sentait qu’il se passait quelque chose, alors que c’était seulement un match de Cup. » Une rencontre au cours de laquelle les Canonniers vont patiner. Après une première période très moyenne, ils élèvent leur niveau en seconde. Mais ni Arteta, ni Arshavin ou encore Oxlade-Chamberlain ne parviennent à faire sauter le verrou de Leeds. Le moment choisi par Wenger pour lancer à la 68e son ancien protégé, qui a troqué son numéro 14 pour le 12, à la place de Chamakh. « Il n’y avait pas grand-chose à lui dire. Les mots étaient simplement de lui donner le poste auquel il allait jouer et de l’encourager » , racontera le boss devant les caméras de Téléfoot.

Youtube

« Quand il est entré en jeu, c’était la folie, resitue Peyrat. Les gens n’y croyaient pas. À son premier ballon touché, tout le monde s’est mis à chanter son nom. » Et pendant que les « Thierry Henry ! Thierry Henry ! » ne cessent de résonner, l’histoire se met en marche dix minutes après son entrée en jeu. « Quand il a marqué, c’était juste l’hystérie collective. Quelque chose qui a duré très longtemps. J’ai vu des personnes qui avaient les larmes aux yeux, poursuit le président d’Arsenal France. Même des jeunes qui n’avaient pas eu la chance de le voir jouer et n’avaient entendu parler de lui qu’en regardant des vidéos sur YouTube. On était en train de vivre quelque chose d’irréel. Parce que non seulement il revient et, en plus, il marque un but à la Thierry Henry. Je m’en souviendrai longtemps… » Tout comme Tonton Arsène, qui se réjouira dans la foulée du match. Toujours avec sobriété, évidemment : « C’était un rêve, une histoire que vous pourriez raconter à un enfant. » Le héros d’une soirée de rêve, lui, posera ces quelques mots deux jours plus tard pour tenter d’extérioriser ce qu’il a ressenti lors de cet instant privilégié : « Je n’ai jamais ressenti une émotion aussi puissante pour un but. Un truc de malade… D’ailleurs, vous ne trouverez pas d’autres images où j’exulte comme ça » , confiait-il à L’Équipe Magazine. « C’est en fait le premier but que je marque en tant que supporter. Il restait douze minutes à jouer, je portais le numéro 12, j’ai marqué mon douzième but contre Leeds. Un but décisif, un but qui nous qualifie… Je suis resté dans le vestiaire assis, jusqu’à une heure du matin. Juste pour savourer ce moment incroyable. » Un moment rare, aussi. Peut-être le plus grand frisson de sa carrière.


Par Romain Duchâteau Propos de Francis Peyrat recueillis par RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

J'avais mis le match uniquement pour lui, pas été déçu. je m'en souviens comme si c'était hier pourtant je m'en tape d'Arsenal
Ça m'avait donné des frissons son exultation
Dick Slap Niveau : DHR
Sacré instant émotion à son entrée. Les seules choses qui avait changé étaient le numéro 12 et la barbe mais pas le légendaire plat du pied !
C'est pour ce genre de moment qu'on aime le foot !
Note : 2
Chaque fois que je revois ce but j'ai un sacré frisson alors j'imagine même pas ce qu'ils ont ressenti dans le stade.
Je sais que le mec n'est pas du tout aimé par les puristes mais ça reste une putain de légende pour moi, notamment parce que j'ai commencé à suivre le foot au moment où il débutait sa carrière
LePapeMilanais Niveau : District
J'étais devant France4: Je n'aime pas Arsenal, j'aime encore moins Henry....mais putain, j'ai vibré comme un porc ce jour là !
Des frissons... je n'oublierais jamais ce moment mythique! <3
Merci à France 4 de m'avoir permis de vivre ça! Hahaha
Et encore ce ne sont pas les meilleurs commentaires là, je préfère le fameux "Henry... chance.... gooooooal"

https://www.youtube.com/watch?v=aYRcNIW-Gqc
joker7523 Niveau : CFA
Même sans être un fana d'Arsenal, je me rappellerai effectivement d'avoir vécu une émotion derrière mon écran lors de son but, j'avais trouvé ça génial, notamment sur sa façon de célébrer ce but là, comme un gosse qui marquerait avec son équipe de cœur. Un super souvenir de football!
Magnifique.
Ça c'est le genre d'histoires qui me font kiffer, plus que de savoir que machin a marqué 50 buts en an etc...
Loubard Premier Niveau : Loisir
Pareillement pour moi, et je pense pour tous ceux qui apprécient cet immense joueur, la joie se lisait sur son visage comme dans un livre ouvert, voir Titi comme ça, ça me met la pêche pour la journée.
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
C'est là que tu te dis que ceux qui n'aiment pas le foot ratent vraiment des choses.
Note : -1
Et tout ça sans mettre la main, respect !
Il était en passe de se radicaliser ?
Pareil, je suis pas un fan d'Arsenal, mais de le voir remarquer dans cette situation, ça a été un vrai kiff.

Ce mec est une légende, et il a juste eu la "malchance" d'être au top quand Zizou y était aussi, parce que ça reste un des 5 plus grands joueur français de tous les temps. A l'instar de Raul, il aurait surement mérité un ballon d'or pour son oeuvre.
@tatayoyo: je crois que bcp de personnes aimant le foot (fan d'Arsenal ou non) ont vibré ce jour là :) Et c'est pas le seul qui aurait mérité un Ballon d'Or et qui l'a pas eu :)
J'avais été triste sur le moment car Leeds a toujours eu un gros capital sympathie à mes yeux, mais rien que pour le symbole j'avais finalement vite ravalé ma peine car c'était vraiment émouvant. En plus en marquant un de ces fameux buts "classique", Henry avait vraiment marqué le coup pour son retour.

Et oui c'est vrai que c'était sur France 4, j'avais zappé ce truc hahahaha
La vie est bien faite des fois !
J'ai pas eu énormément de moments dans ma vie où un match télé m'a foutu autant de frissons. Pêle-mêle, il doit y avoir la volée de Zizou contre Leverkussen, la Madjer de Giuly contre le Réal, la frappe somptueuse de Henry contre l'Irlande (en 2006 ?), le coup franc d'extraterrestre de Juni contre le Werder, le but de Nonda contre Chelsea (je ne sais plus pourquoi, parce qu'il revenait de blessure et que Desailly avait été odieux juste avant), le coup franc de Zizou à l'euro 2004 contre James, le déboulé de Drogba (contre Newcastle ?), le but de Zidane contre l'Espagne en 2006. Et le but de Henry, en live sur France 4, comme un gamin que je n'étais plus. Je crois qu'il n'y a d'ailleurs que pour celui ci ou j'ai écrasé ma petite larme. Putain de rockstar !
(Et évidemment la volée la plus pure qui soit de David, un soir d'été 2000...le but de Wiltord, trop stupéfait pour ressentir quelque chose de cohérent sur le moment..)
il y a 3 heures Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus il y a 3 heures Le golazo de Zaha 3 il y a 4 heures Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 6 il y a 4 heures Passe magique et inutile de Bale 4
il y a 4 heures Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 Hier à 17:03 Kevin Kurányi prend sa retraite 20 Hier à 14:53 Shaqiri s'amuse à l'entraînement Hier à 14:32 Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:54 Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 Hier à 11:32 Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 Hier à 10:43 Quand Griezmann tremble devant Mbappé 33 Hier à 10:16 Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 Hier à 09:07 Superbe lob de Neymar 17 Hier à 08:40 Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2
jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 38 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 18 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 108 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14
3k 36