1. //
  2. // Le jour où...

Le jour où Gueugnon a remporté la Coupe de la Ligue

Il y a 16 ans jour pour jour, Gueugnon, alors en Ligue 2, faisait tomber le grand PSG en finale de la Coupe de la Ligue. Le point final d'une aventure extraordinaire pour le club d'une petite ville de 8 000 habitants.

Modififié
On joue la 90e minute. Les Forgerons mènent 1-0 depuis un peu moins d'une demi-heure face au Paris Saint-Germain. La défense de Gueugnon se dégage un peu n'importe comment. Le ballon arrive comme par miracle dans les pieds de Sylvain Flauto, fraîchement entré en jeu. Il accélère, se joue de quatre défenseurs parisiens, dont Pierre Ducrocq et Aliou Cissé, avant de tromper Dominique Casagrande d'une frappe croisée du pied gauche. 2-0. C'est fait, Gueugnon est le premier club de Ligue 2 à remporter la Coupe de la Ligue. « Amara Traoré, notre capitaine, était persuadé qu'on allait gagner. Il avait presque un côté gourou sénégalais (rires). Il nous a donné cette énergie positive en nous répétant sans cesse que c'était écrit. Si bien que trois heures avant le match, on réfléchissait à la manière dont on allait diviser nos primes de victoire avec les absents » , se souvient Richard Trivino, le gardien. Une sérénité et une confiance en soi qui ne quitteront jamais les Forgerons.

« On ne retient que le nom du vainqueur »


À l'arrivée dans les travées du Stade de France, l'atmosphère ressemble à celle des grands soirs. « Je me rappelle qu'on avait hérité du vestiaire de l’équipe de France. Ça faisait bizarre, mais ça ne pouvait qu'être un signe positif. J'ai vu le regard de tout le monde, on avait envie de créer un exploit » , raconte Eric Boniface, aligné au milieu de terrain ce soir-là. Les joueurs semblent assez relâchés. Il faut dire que la pression, ce n'est pas eux qui l'ont sur les épaules. C'est le PSG, ultra-favori, qui n'a pas le droit à l'erreur. Dans la tête de beaucoup d'observateurs, l'affaire est déjà pliée. «  J'avais fait RMC quelques jours auparavant. Bon, c'était pas fait, mais presque selon eux » , s'amuse Richard Trivino. Et puis, les journalistes ne les sollicitent pas vraiment, ils sont trop occupés à raconter l'autre belle histoire de cette saison 1999-2000, celle de Calais en Coupe de France. Le discours d'Alex Dupont se veut rassurant. « Il n'a pas dit grand-chose. Seulement que ce qu'on avait fait était déjà extraordinaire, qu'il était fier de nous. Mais que maintenant, il fallait gagner, car on ne retenait que le nom du vainqueur. Il voulait avant tout qu'on profite, qu'on se fasse plaisir » , se rappelle Boniface.


Les Forgerons entrent donc sur la pelouse du Stade de France sans complexe d'infériorité, le couteau entre les dents. Après tout, cette année, ils ont déjà tapé Marseille au Vélodrome (4-3), mais aussi Strasbourg et Toulouse. D'entrée de jeu, Stéphane Roda est très remuant sur tout le front de l'attaque. Dès la 6e minute, l'attaquant gueugnonnais oblige Casagrande à se détendre pour intercepter un centre très dangereux. Quelques minutes plus tard, le gardien parisien doit se laisser aller à une sortie aérienne suicidaire sur un long ballon de Marcelo Trapasso. Gueugnon domine les Parisiens. « On n'avait pas de plan particulier pour contrer tel ou tel joueur. On connaissait nos forces, on a voulu jouer notre jeu comme face à n'importe quel adversaire. Seul Jay-Jay Okocha semblait capable d'inventer un truc à tout moment » , explique Trivino. « On n'avait pas peur d'eux » , renchérit Boniface. Les occasions se multiplient pour le club de Gueugnon, et les frappes de Roda et Traoré tutoient les montants parisiens.

« Il y a des jours où rien ne peut vous arriver »


À la mi-temps, pendant qu'une poule se balade sur la pelouse du Stade de France, les hommes d'Alex Dupont retournent aux vestiaires satisfaits de leur première mi-temps. « Plus on tenait le 0-0, plus on les faisait douter, surtout en se procurant des occasions. La pression est encore plus sur eux » , raconte Boniface. Mais l'entraîneur des Forgerons et le capitaine Amara Traoré ne sont pas de cet avis. « Ils ont poussé un sacré coup de gueule, surtout Alex. Ils disaient qu'on avaient loupé le coche, que quand on avait des occasions dans ces matchs-là, il fallait les mettre au fond. Ça nous a été bénéfique je crois, on est revenus sur la pelouse en étant sûr de l'emporter » , se souvient Trivino. Le savon d'Alex Dupont porte ses fruits. À l'heure de jeu, Nicolas Esceth-N'Zi lâche une énorme frappe des 30 mètres, repoussée par Casagrande dans les pieds de Marcelo Trapasso. L'Argentin ne laisse pas passer sa chance et marque dans le but vide. Son premier but de la saison, d'une importance capitale. C'est maintenant l'heure du show Trivino.


Muni du slip de son capitaine Traoré qu'il porte à chaque match de Coupe de la Ligue depuis les quarts de finale, Richard Trivino est infranchissable. Christian et Ali Benarbia butent sur lui tour à tour. « Il y a des jours où rien ne peut vous arriver » , explique modestement l'ancien portier des Forgerons. Il faut dire que l'histoire du gardien de 22 ans est belle. Avec seulement quelques apparitions dans les pattes en Ligue 2, il est normalement la doublure de Philippe Schuth. « Je devais jouer la Coupe de France et lui la Coupe de la Ligue. Mais avant les quarts de finale, il s'est blessé. J'ai donc pris sa place pour ce match et pour la demie contre le Red Star. Dans ce match, je met le penalty de la victoire au bout du bout de la séance de tirs au but. Alors, même si Philippe s'était remis à temps pour la finale, Alex ne pouvait pas ne pas me faire jouer (rires) » , raconte, rieur, Richard Trivino. À un quart d'heure du terme, le jeune gardien réalise un triple arrêt impressionnant, devant Laurent Robert et Laurent Leroy.

« Il me faudra trois jours pour réaliser »


Et puis arrivent cette dernière minute et ce coup de boutoir de Sylvain Flauto. « Il y avait de l'euphorie, mais les cadres ont su calmer tout le monde tout au long du match. Il ne fallait pas s'enflammer. Cette sérénité que l'on a eue tout au long du match, les Parisiens l'ont ressentie, je pense. Ils étaient impuissants » , se félicite Boniface. Au coup de sifflet final, c'est la libération. Les Forgerons n'en finissent plus de faire des tours d'honneur. Eric Boniface, au micro de France Télévisions, ne réalise pas encore l'exploit qu'il vient d'accomplir. « Il me faudra trois jours, et le retour à Gueugnon pour me rendre compte qu'on l'avait fait » . Ensuite, tout s'accélère, la fête dans les vestiaires, puis au Moulin Rouge, puis dans une boîte de nuit parisienne. Le lendemain matin, les joueurs sont invités sur France 2, Canal+, et Téléfoot. « Les Parisiens avaient reçu l'invitation de TF1 depuis des jours. Nous, non, ils nous ont appelé au dernier moment » , pique Richard Trivino. Le lendemain, les Gueugnonnais restent encore à Paris pour la cérémonie des Oscars du football à Disneyland. Ils devront attendre mardi pour revenir à la maison. Et présenter la Coupe devant 13 000 supporters du club au stade Jean-Laville. Et redistribuer les primes aux absents, comme ils l'avaient prévu depuis le début.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Gratte Un Dos Finnois Niveau : DHR
Gueugnon ! Champion ! Le reste c'est du bidon !
Voilà ça c'était mon club, le vrai, celui qui pue la lose. Celui qu'on aime détester.
Je vois bien les marseillais prêts à dégainer et à se foutre de la gueule des parisiens, jusqu'à ce qu'arrive ce paragraphe : "Après tout, cette année, ils ont déjà tapé Marseille au Vélodrome (4-3)".
Message posté par PauletaSusicGaucho
Voilà ça c'était mon club, le vrai, celui qui pue la lose. Celui qu'on aime détester.


C'est clair, je me rappelle avec plaisir cette sensation de désespoir quand on faisait des trucs comme ça, des trucs du genre perdre une finale de Coupe contre Gueugnon
Boniface, Trivino, Esceth-N'Zi, des noms qui sentent bon la D2/L2.

D'ailleurs je ne sais plus où j'ai pu lire ça, mais au début de la saison, Philippe Schuth avait fait mettre une clause dans les contrats des joueurs afin qu'une prime spéciale soit versée, le président de Gueugnon avait satisfait son exigence sans trop discuter vu l'improbabilité de la chose !
King in the North Niveau : District
Message posté par TsubasaK
Je vois bien les marseillais prêts à dégainer et à se foutre de la gueule des parisiens, jusqu'à ce qu'arrive ce paragraphe : "Après tout, cette année, ils ont déjà tapé Marseille au Vélodrome (4-3)".


Non t'inquiète, tu ne vas pas nous entendre là dessus ! Surtout qu'on le perdait même 4-0 pendant un moment ce match ! Par contre c'était en Coupe de France où les Forgerons se feront sortir aux pénos par Nantes et ils jouaient aussi la montée cette année là !
Étant Saône et Loirien et supporter de l'OM, cette finale m'avait fait doublement plaisir mais c'était surtout la 1/2 contre le Red Star qui m'avait marqué ! Gueugnon prend le but du 2-1 à 5 minutes de la fin de la prolongation mais réussit à égaliser et à arracher les tirs aux buts qui iront jusqu'au 11eme tir et où Trivino arrête celui du gardien adverse avant de marquer d'un vieux pointu ! Que de souvenirs et dire que 15 ans plus tard, j'ai joué contre eux en Coupe de France avec mon club de district (ce qui m'a permis de découvrir que Trivino est un sacré abruti) !
Message posté par King in the North
Non t'inquiète, tu ne vas pas nous entendre là dessus ! Surtout qu'on le perdait même 4-0 pendant un moment ce match ! Par contre c'était en Coupe de France où les Forgerons se feront sortir aux pénos par Nantes et ils jouaient aussi la montée cette année là !
Étant Saône et Loirien et supporter de l'OM, cette finale m'avait fait doublement plaisir mais c'était surtout la 1/2 contre le Red Star qui m'avait marqué ! Gueugnon prend le but du 2-1 à 5 minutes de la fin de la prolongation mais réussit à égaliser et à arracher les tirs aux buts qui iront jusqu'au 11eme tir et où Trivino arrête celui du gardien adverse avant de marquer d'un vieux pointu ! Que de souvenirs et dire que 15 ans plus tard, j'ai joué contre eux en Coupe de France avec mon club de district (ce qui m'a permis de découvrir que Trivino est un sacré abruti) !


Ah, le super souvenir. Tout le monde s'en branle mais j'étais au lycée avec Cédric Chabert qui gagne la coupe avec Gueugnon.

Et puis bon, c'est le PSG qu'on aimait. Juste pour les fan de Paris, je précise que j'étais dans le stade lors de Clermont-PSG en coupe. Ouais, ça c'était le vrai PSG..
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
Ah, ces maillots Coupe de la Ligue...
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
L'explication de la défaite est dans la seconde photo illustrant l'article : Pierre Ducrocq jouait avec une balle de ping-pong dans sa mâchoire droite.Impossible de pratiquer son métier dans de bonnes conditions.
Message posté par PauletaSusicGaucho
Voilà ça c'était mon club, le vrai, celui qui pue la lose. Celui qu'on aime détester.


La lose, c'est, enfin c'était, en championnat plutôt. En coupe, le PSG a plus que souvent tenu son rang et a obtenu un palmarès fulgurant (fulgurant oué) dans ces compétitions pour club né en 70. Comparé aux autre cadors (en âge, on se comprend) de L1. La finale perdue contre Gueugnon reste une anomalie incompréhensible.
Put... Déjà 16 ans ? Comme dit plus haut, c'est typique du PSG, et c'est pour ça qu'on l'aime : l'émotion. Quelle rage cette finale, quel désespoir... j'adorais ça ! Allez Nasser, encore trois ans le temps de gagner ta ldc et après tu rachètes les sardines et tu nous redonnes notre statut de club le plus kiffant à supporter. Parce que c'est terrible, mais la finale de ce soir ya rien à faire, je m'en branle.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure Trezeguet bouscule Beşiktaş 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 7
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)