1. //
  2. //
  3. // PSG-Rennes

Le jour où Gourcuff a humilié la défense du PSG

L’un des plus beaux buts de Yoann Gourcuff a été inscrit le 11 janvier 2009 avec Bordeaux face au PSG (4-0). Ce n'était même pas vraiment un but. Juste un chef-d'œuvre. Le Breton raconte.

Modififié
3k 29
Les Bordelais mènent logiquement 2-0 et maîtrisent de pauvres Parisiens qui n’arrivent à rien ce soir-là. Véritable métronome de l’équipe girondine, Yoann Gourcuff, passeur décisif sur le premier but des siens, ne se contente pas de régaler le crâne de Souleymane Diawara. Il réalise quelques gestes techniques de qualité au cours des soixante-huit premières minutes. Mais les spectateurs de Chaban-Delmas n’ont encore rien vu. On joue la 70e minute de jeu quand Benoît Trémoulinas centre dans le vide devant le but. La défense parisienne dégage tant bien que mal. Dans quelques secondes, le public et les téléspectateurs de Canal+ vont assister au but de la saison. Le ballon revient dans les pieds de Matthieu Chalmé. L’arrière droit girondin passe à son meneur de jeu, qui se rappelle : « Quand Matthieu Chalmé me passe le ballon, je regarde où sont placés les adversaires et je vois qu’il y a pas mal de monde. Je sens Sylvain Armand arriver. Du coup, je fais une roulette pour me mettre entre lui et le ballon et puis après, je me retourne face au jeu. » Une fois Sylvain Armand effacé, Yoann Gourcuff se retrouve face à Sammy Traoré. L'ancien Niçois se fait alors balader par son adversaire. « Je ne me mets pas en situation de bien défendre par rapport à lui, car je pense que Sylvain va remporter son duel. Une fois Sylvain éliminé, j’interviens, mais je ne suis plus en position de tacler parce que je suis arrêté. J’ai juste mon pas d’élan que j’envoie en avant  » , explique Traoré. À ce moment-là, tous les gestes doivent être rapides et précis. Aidé par ses qualités techniques, l’ancien Milanais se joue du grand défenseur. « Un défenseur (Traoré) arrive vite, je suis obligé d’aller très vite. Du coup, je fais un double contact très rapide et je m’ouvre le chemin du but. Sur l’appui d’après, je mets un pointu, car j’ai un autre défenseur qui arrive pas très loin derrière. Avec de la réussite, ça va au fond. » Avec de la réussite et une pincée de talent.

Youtube

« Matthieu Chalmé m'a mis une petite tarte »


Depuis ses cages, Mickaël Landreau, qui ne peut rien faire sur la frappe, est aux premières loges pour assister à la représentation du virtuose bordelais. Si Sammy Traoré ne se rend pas compte de ce qui vient de se passer, le gardien parisien n’en a pas perdu une miette. « Ça va tellement vite, que sur le coup, on ne se rend pas compte. Plus que le but en lui-même, c’est la réaction de Mickaël Landreau qui nous a surpris. Quand il se relève de son plongeon, il secoue sa main et dit : "Ouf, il est beau le but" » , raconte l’ex-international malien. Les coéquipiers de Yoann Gourcuff n’ont pas besoin de revoir les images pour prendre conscience que le joueur prêté par l’AC Milan vient de marquer un but zidanesque. « Ils sont tous venus sur moi. Matthieu Chalmé m’a mis une petite tarte. Alou Diarra s’est agenouillé pour me nettoyer les chaussures, se souvient l’actuel joueur du Stade rennais. C’était sympa. Surtout que, à part catastrophe, ce but nous assurait la victoire. » Celui qui recevra quelques mois plus tard le prix UNFP du plus beau but de l’année grâce à ce chef-d’œuvre, a vibré tout au long de son action avec le public de Chaban : « J’ai ressenti dans les différentes phases de l’action le public qui, au fur et à mesure, commençait à réagir. Déjà au moment de la roulette, je sens une réaction du public. Dans la foulée, il y a le double contact, où je sens une nouvelle réaction. Quand je frappe et que je marque, là c’était incroyable dans le stade, c’était énorme. »

« Dans cette période-là, j’ai mis quelques buts sympas »


Ce 11 janvier 2009, quand les Parisiens se présentent sur la pelouse du stade Chaban-Delmas, ils sont pleinement conscients de l’état de grâce actuel du meneur de jeu d'en face. « Nous, on savait pertinemment avant le match qu’il était en pleine bourre et qu’il était capable de ce genre de geste, se remémore Sammy Traoré. On savait très bien que c’était un très bon joueur avec une très bonne équipe. On savait pertinemment qu’avec ce genre de joueur, sur une action ou une bêtise, ça pouvait faire ficelle. On faisait attention à lui. » La première saison du milieu de terrain bordelais est sa plus complète. Ce match face au PSG est un parfait résumé de cette saison 2008/2009. L’international français éclot en Gironde. En trente-sept matchs, le Breton signe douze buts et huit passes décisives. Il est le maître à jouer du Bordeaux de Laurent Blanc. Trois mois avant le petit bijou inscrit face au club de la capitale, le numéro 8 bordelais en avait déjà inscrit deux magnifiques à une semaine d’intervalle, avec les Bleus et Bordeaux. « Dans cette période-là, j’ai mis quelques buts sympas. Il y a celui contre Toulouse et une frappe avec l’équipe de France contre la Roumanie. Mais si je dois n’en choisir qu’un, c’est effectivement celui contre Paris qui reste le plus beau » , reconnaît l’ancien Lyonnais. Champion de France avec Bordeaux à la fin de la saison, Yoann Gourcuff est le premier à faire le doublé meilleur joueur et plus beau but aux trophées UNFP. Un Suédois l'imitera cinq ans plus tard.

Miné par de nombreux pépins physiques ces six dernières années, Gourcuff n’a jamais rejoué au niveau qui était le sien ce soir-là, cette saison-là. Mais le talent ne se perd pas. Alors on a le droit d'attendre un spectacle similaire ce soir au Parc des Princes. Même si Matthieu Chalmé n'est plus là pour servir le caviar...

Par Maeva Alliche Tous propos recueillis par MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

C'est bien de rappeler que ce mec n'est pas qu'une mine à brèves... Quel dommage.
Gunner's Dude Niveau : DHR
Sublime. Ce joueur est un génie.
Ronniesheva Niveau : CFA
parmi tout les pseudo futurs zizou, c'était celui au niveau de la gestuelle et de l'élégance qui lui ressemblait le plus. dommage toutes ces blessures, il aurait pu aller tellement plus haut...
Chalmé a du giffler trop fort Yoyo parce que depuis cette action, il ne fait que de se blesser !
Entre Abou Diaby et lui, quelle équipe on aurait pu avoir sans leurs blessures...
Ce que je kiffe le plus, ce sont les "OOOHHHH !!!" du public sur les ralentis. Ce but est vraiment ouf. Même s'il tu l'as déjà vu plein de fois, tu peux pas t'empêcher de lâcher un cri en le voyant.
Jacques-Alaixys Niveau : District
Mon dieu quel joueur ça aurait dû être... C'était clairement lui le nouveau Zidane, il avait tout pour être un grand joueur! En plus d'être intelligent sur le terrain il semble l'être aussi en dehors, ses interview d'après-match avec Paga sont les plus intéressante. Quel gâchis!
Ce commentaire a été modifié.
Et le coups de tête de Wendell des 18m dans ce match, on en parle?

Ils marchaient sur l'eau les Gigi c'était vraiment beau à voir, comme quoi, Lolo faisait du bon boulot sans la Z aussi
colonelmoutarde Niveau : Loisir
c est le match de l année précédente fcgb 3 psg 0
C'est surtout que le but de la tête de Wendel aux 18 mètres n'a pas lieu dans ce match mais la saison précédente quand Bordeaux l'emporte 3-0. Wendel avait d'ailleurs inscrit un triplé ce soir-là.
OTAN pour moi, merci
3 réponses à ce commentaire.
bestclicpeutsetrompermaispassurvalbuenaninkoulou Niveau : Loisir
L'un des plus beaux enchaînements que j'ai vu alliant vitesse d'exécution, précision technique et efficacité.

Un magnifique joueur quand il n'était pas blessé. Personnellement je l'appreciais à lyon, quand il était en forme ce qui est vrai arrivait rarement, notre 4-4-2 losange était pratiquement injouable.

Quelle folie d'avoir cru que valbuena pourrait le remplacer!
T'as pas pu t’empêcher de glisser Valbuena dans ton com mais je valide à 100% tes deux premiers paragraphes.
1 réponse à ce commentaire.
DonAndresVerratti Niveau : District
Dire qu'il ne figure pas dans le Top 100: "ils ont marqué le foot français", alors qu'un vulgaire Lassana Diarra y est...

Cette saison là (et je suis fan de Rennes), il semblait être en lévitation, une des (la?) plus grande saison individuelle qu'il m'ait été donnée de voir en Ligue 1
Duga avait déjà commencé son stage de journalisme à Canal.
Ils font des stages de plus en plus long maintenant
DonAndresVerratti Niveau : District
PS: Oui, parce qu'on dira ce qu'on veut mais Lass n'a jamais marqué le football français. Alors que le petit Yo, entre la saison de son explosion (avant de partir à Milan) et la première avec Bordeaux, ce fut un véritable délice
bestclicpeutsetrompermaispassurvalbuenaninkoulou Niveau : Loisir
Il n'y a pas de soucis là dessus. Nous sommes d'accord lass diarra n'a pas marqué le foot français.
1 réponse à ce commentaire.
Franck Nausée Niveau : DHR
Bon, c'est contre le PSG de Traoré, mais ce but reste quand même l'un des plus beaux jamais marqués.
Voilà un vrai espoir déchu.

Notre exigence pour parler d'espoirs devrait être à la hauteur de ce que Gourcuff a proposé.

Il a marché sur la Ligue 1, il a marché sur un groupe de LDC composé de la Juve et du Bayern et, même en retour de blessures récurrentes, il est souvent le joueur le plus réjouissant et inventif sur le terrain.

Pour moi, c'est un espoir beaucoup plus regrettable que des joueurs comme Ben Arfa ou Menés (Surtout le premier car le second à montre de belles choses en série a) qui n'ont suscité notre intérêt que par des envolées louables mais insuffisantes pour parler de joueurs de classe (hors normes, oui cependant et c'est à mettre à leur crédit, sans ironie)

Même après tout ce qui s'est passé a Lyon, j'ai une affection unique pour ce joueur.
DonAndresVerratti Niveau : District
https://www.youtube.com/watch?v=n57nnO0hcJ8

Le but en question contre Bordeaux.......
Charmatin Niveau : DHR
Moi aussi je suis si triste de voir que les blessures ont minées la carrière de ce joueur, et aujourd'hui encore, j'espère comme plusieurs, un retour à son niveau.

Si j'aime l'efficacité, j'aime aussi la poésie dans le foot, et lui en est imprégné.

Même encore aujourd'hui, quand il est sur le terrain, il illumine le jeu: technique, élégant, instinctif, mais aussi fragile, voire mélancolique, et maudit: le Baudelaire du football

Je pense en tout cas qu'il est mieux dans sa tête, qu'il a des beaux restes, et que quand il joue, il est un plus value pour n'importe quelle équipe.

Ce but, je m'en rappellerai toute ma vie, vraiment peu de joueurs aujourd'hui peuvent mettre le même.
GovouLegend Niveau : CFA2
Le Gourcuff de Bordeaux m'a tellement impressionné... Même chez nous le peu de match qu'il arrivait à enchaîner il distribuait le jeu comme un roi.
Dennis_Bergkamp Niveau : District
Que la déception est grande quand on voit le potentiel de ce joueur.
Énorme la réaction de Landreau, mais très étonnante.
C'est sûr qu'ainsi, le titre a plus de gueule que "Le jour où Gourcuff a mis une roulette à Armand et une feinte à à Sammy Traoré, puis un pointard".
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  05:23  //  Amoureux de Lyon
C'est sûr que voir Blaise avec un ballon, ça a un côté vachement plus gracieux.
1 réponse à ce commentaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3k 29