En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Le jour où George Graham a été viré d'Arsenal

À Arsenal, avant Arsène, il y a eu George. George Graham. Et entre, il y a eu un vrai bordel, dans lequel Bruce Rioch tenait le leading role. Retour sur une période aussi tendue que charnière pour le club londonien qui débuta il y a pile vingt ans.

Modififié
21 février 1995. À quelques heures d'un match contre Nottingham Forest, l'équipe d'Arsenal, qui peine sur cette saison à retrouver le haut du tableau dans cette toute nouvelle Premier League, vient de prendre un grand coup sur la tête. George Graham, son entraîneur depuis neuf ans, vient d'être démis de ses fonctions par le président du club Peter Hill-Wood, meurtri et abasourdi. « Ce fut mon jour le plus triste dans ce club. J'ai dit à George que j'étais désolé qu'on en soit arrivé là. Nous avons connu de grands moments ensemble, et il a amené beaucoup de succès à Arsenal. Je crois parler pour tout le monde quand je dis ça. Tout le monde admire le travail accompli, ce qu'il représente » , expliquera le doyen du club en conférence de presse. À raison. Sous George Graham, les Canonniers ont appris à renouer avec le succès : deux victoires en championnat, deux League Cup, un FA Cup, un Charity Shield et dernièrement une C2, qui font du technicien écossais l'entraîneur le plus performant de l'histoire du club. Même Graham ne peut pas ou ne veut pas croire à cette nouvelle, lui qui passera la tête dans le vestiaire juste avant le match pour lâcher à ses joueur un « Je suis toujours là ! » tandis qu'on l'escorte hors du stade. Dès lors, pourquoi avoir dégagé un entraîneur qui a permis de remettre Arsenal sur la carte du football anglais ?

Graham, un homme qui pesait à Arsenal


Parce que le désormais ex-entraîneur d'Arsenal aurait touché des pots de vin d'une valeur de 425 000 livres de la part de l'agent norvégien Rune Hauge lors de la signature de deux joueurs pour le club londonien, Pål Lydersen et John Jensen. Si Graham qualifie de « cadeaux » les sommes astronomiques touchées, le fait est que la FA suspend l'entraîneur de toute activité professionnelle dans le foot pour un an. Et même si la situation est extrêmement compliquée pour le board d'Arsenal, l'occasion fait le larron dans une saison où Arsenal ne scintille pas autant que les précédentes, tandis que Graham maintient son train de vie d'entraîneur nanti. Juste avant d'être licencié, l'entraîneur écossais signera John Hartson, Chris Kimomya et même l'ailier néerlandais Glenn Hélder, quelques heures avant d'être débarqué d'Arsenal. Ce dernier n'a plus le look de bassiste de Prince de ses années londoniennes, préférant la boule à zéro et le sourire ultra bright. Mais il se souvient très bien cette époque en sirotant un jus d'orange frais dans le prestigieux American Hotel d'Amsterdam : « George Graham me voulait vraiment. Pendant les négociations, il a fait des pieds et des mains pour m'avoir. C'était un homme très relax. Il était en confiance : ça faisait dix ans qu'il était là et qu'il avait remporté beaucoup de trophées. » Trop habitué à mettre les pieds sous la table, le Graham ?

Pas forcément. Au micro d'Aftonbladet TV, le milieu suédois Anders Limpar comparera ses quatre ans passés sous les ordres de Graham à « la vie en Irak à l'époque de Saddam Hussein. Il était dégueulasse. Un jour, tu te pointais à l'entraînement et il convoquait un joueur dans son bureau, même si tout le monde pouvait entendre ce qu'il s'y disait. Alors, Graham disait : "Je t'ai vendu à Leeds." Et le joueur répondait : "Je ne veux pas aller à Leeds." Graham concluait d'un "Bon, tu n'as plus qu'à faire tes valises." » Si l'Écossais fait ce qu'il veut au pays des Canonniers, c'est aussi parce qu'il a mis en place un système efficace, quoiqu'un peu boring. Le carré magique défensif que composent Dixon, Bould, Adams et Winterburn, à la limite de la télépathie, met tous les attaquants hors-jeu. Lors du titre de 91, Arsenal n'encaissera que 18 petits buts. Pour le reste, de grandes chiches envoyées à Ian Wright dans la boîte. Le Arsenal des early nineties est alors le spécialiste du 1-0.

L'homme qui fit signer Dennis Bergkamp (et qui hurla sur Ian Wright)


Le départ de Graham d'Arsenal, c'est une page symbolique du football anglais qui se tourne. Celle d'un pays qui tourne le dos à la First Division pour épouser la jeune Premier League juste avant que l'arrêt Bosman ne transforme en profondeur les effectifs brittaniques. Stewart Houston, assistant de Graham, se chargera d'assurer l'intérim avant que le club londonien ne nomme un autre Écossais à l'été 95 : Bruce Rioch. Habitué des petites équipes (Middlesbrough, Milwall, Bolton), le technicien enfile un costume peut-être trop grand pour lui. S'il est avant tout resté dans les Ars-annales comme « celui qui a fait signer Dennis Bergkamp » , cet héritage est visiblement contesté, les recrutements de l'époque étant réalisés principalement par David Dein, le vice-président. Du coup, Rioch agit avec la colère caractéristique de ceux qui ne maîtrisent rien. « Bruce Rioch voulait construire sa propre équipe et donc se débarrasser des joueurs recrutés par George Graham coûte que coûte, rembobine Hélder. Il faisait ça avec Chris Kimomya et John Hartson. Je me rappelle une mi-temps dans le vestiaire où Rioch a hurlé sur Hartson à deux centimètres de son visage pendant de longues minutes, à lui cracher des postillons dessus, pendant que Hartson s'enfonçait dans son box. Derrière, il demande à Ian Wright de se lever et une fois que c'est fait, il lui dit : "Tu crois que t'es plus important que le club ? Dégage de ma vue, putain !" Plus tard dans le match, il sort Ian, et derrière, Ian balance sa veste de survêtement. Et là, tout le stade : "Rioch out ! Rioch out ! Rioch out !" 37 000 personnes, quand même. »

Forcément, en tant que dernier arrivé de l'ère Graham, Hélder subit le même traitement de faveur, en un peu plus sournois. « En début de saison, Bruce Rioch est venu me voir et ne m'a fait aucun reproche. On a joué le premier match de préparation de la saison, et Dennis Bergkamp a marqué trois buts, moi deux. Là, Rioch m'a dit : "Glenn, bravo. Tu as joué parfaitement. Tu es mon milieu gauche pour cette saison." Le match suivant, il a mis Merson sur le flanc gauche pour voir s'il pouvait avoir un autre choix solide si jamais je venais à me blesser. À partir de ce moment, je n'ai pas rejoué un match. Donc tu me demandes comment est Bruce Rioch ? C'est un fourbe, un mec faux. Le genre de mec à te mettre une tape dans le dos alors qu'en fait, il te poignarde. »

Arsène Wenger origins


Parce qu'il préfère utiliser Dennis Bergkamp plutôt que Ian Wright, Rioch se voit donc obligé de modifier le caryotype d'Arsenal. Pas évident quand on voit les gueules de grognards de l'effectif londonien. « Quand Stewart Houston a remplacé George Graham, la façon de jouer est restée la même : du kick and rush. Avec Bruce Rioch, on a essayé le jeu au sol en passes courtes. Ça marchait bien à l'entraînement, mais en match, dès le premier ballon, poum ! Ça partait devant en cloche. En même temps, c'était difficile de changer ça puisqu'ils avaient toujours gagné de cette façon, rigole Glenn Hélder, plus habitué au jeu rapide typiquement batave. Je veux dire, la première fois que je suis allé faire un tournoi en Écosse, j'ai joué contre des mecs sans dents. Paul Merson ? Ses dents aussi s'étaient envolées. Le mec était milieu ! Normal, les mecs se mettaient des coups de coude tout le long du match. » Même si Arsenal termine à une inespérée cinquième place qualificative pour l'Europe lors de la toute dernière journée, la méthode Rioch n'est pas bonne. Le technicien écossais ne parvient pas à imposer ses idées, plus prompt à se prendre la tronche avec l'idole de Highbury Ian Wright qu'à ménager la chèvre et le chou.

Le 12 août 1996, Bruce tout-puissant est débarqué, remplacé par Stewart Houston, puis Pat Rice pendant quelques mois, le temps de chauffer la place à un entraîneur alsacien avec une dégaine de marathonien à la retraite et qui revient du Japon. « Arsène Who ? » titre même l'Evening Standard. Très rapidement, Arsène Wenger va réussir là ou Rioch a échoué, dans le fond et dans la forme. Depuis Wenger, Arsenal est synonyme de beau jeu appliqué au championnat anglais, parfois à la limite du romantisme absolu. Surtout, Wenger ne prend pas les gens en traître. Tandis qu'il ramène toute sa clique de Français, l'ancien entraîneur de l'AS Monaco fait le ménage. Un temps prêté à Benfica, Glenn le Néerlandais se retrouve concurrencé par son ancien rival en sélection Marc Overmars. « La première chose qu'Arsène Wenger m'a dite, c'est : "Glenn, j'ai beaucoup de clubs pour toi ! Tu peux signer à Strasbourg si tu veux." Et moi : "Strasbourg, c'est où ça ?", sourit-il. Forcément, c'est pas ce que tu veux entendre. Mais il a été honnête avec moi. J'avais tout foutu en l'air, donc c'était normal. Ce club, c'est Arsène Wenger qui l'a changé. » Bientôt vingt ans que ça dure.


Par Matthieu Rostac
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:25 OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
Hier à 18:04 Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 1 Hier à 17:31 Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 44 Hier à 17:05 Énervé, il fait mine de se masturber 19 Hier à 15:27 Čeferin espère plus de soutien politique 13 Hier à 14:55 L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 13 Hier à 14:35 Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:19 La douceur de Slimani 5 Hier à 13:19 Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 Hier à 12:06 Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8
mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27