1. //
  2. // Amical
  3. // France-Espagne

Le jour où France-Espagne inaugurait le Stade de France

À Saint-Denis, les deux cadors européens que sont la France et l’Espagne vont s’affronter dans un match tout en strass et paillettes. Un rappel de cette soirée inaugurale du 28 janvier 1998, quand les Bleus préparaient leur Coupe du monde. Le résultat ? 1-0. Le buteur ? Zinédine quelque chose.

Modififié
Son sourire est bright, sa voix berce l’enceinte sportive française flambant neuve. Dans sa longue robe blanche, Liane Foly entonne sa chanson Victoire, créée spécialement pour la cérémonie d’ouverture du Stade de France, dont la construction, initiée en 1995, voit germer le fruit des efforts consentis. Il faut dire qu’au milieu de cette construction de béton, l’artiste se produit pour une raison bien précise. « J’ai fait partie du jury à l’origine du nom du stade... C’est même moi qui étais à l’origine de la proposition du nom, Stade de France. C’est pour cela que j’ai chanté lorsque le stade s’est ouvert au public. » Un choix final de mettre en avant le pays, ses origines, le tout au sein de la banlieue nord de Paris, francilienne et multiculturelle. Pour écrire cette page d’histoire, la FFF invite l’Espagne en tant que premier adversaire. Une marque de sympathie française envers son voisin du dessous, mêlée au désir de s’opposer à la crème de la crème européenne. Solide comme un roc, la Roja reste invaincue depuis 31 matchs internationaux, et une défaite contre l’Italie en huitièmes de finale du Mondial 1994. De quoi s’obliger à sortir le bleu de chauffe.

Vidéo

L’Espagne, la racine Deschamps

Le palais de la glace


Titulaire pour ce match fondateur, Alfonso Pérez entend résonner l’hymne espagnol en premier à Saint-Denis. Sans paroles, mais avec une certaine émotion. « Chaque fois que l’on entend l’hymne, que l’on revêt le maillot espagnol, c’est une fierté, explique le buteur. Dans un cas de figure comme celui-ci, c’est encore plus significatif de nos relations pacifiques avec la France. » Malgré la chaleur humaine, il va falloir faire face à un élément de taille : le froid. Sélectionneur de l’Espagne de 1992 à 1998, Javier Clemente est bien emmitouflé dans sa parka au moment où l’arbitre siffle le coup d’envoi de la rencontre, après une minute de silence pour les victimes de l’avalanche des Orres. « Il fallait prendre en considération les conditions météorologiques, car le froid pouvait augmenter le risque de blessures, rappelle Clemente. En plus, le terrain devenait presque impraticable avec la cérémonie juste avant. C’était de très mauvaises conditions de jeu : la pelouse était gelée, c’était même compliqué de courir... »

Plus habitué à la douceur hivernale, Alfonso confirme la version de son ancien coach. « La vraie difficulté, c’était le froid. La veille du match, l’entraînement avait été terrible. Je crois que c’est le jour le plus froid que j’ai connu de ma vie ! Quand tu passes du climat méditerranéen de Séville au nord de la France, le changement est radical. » Frileuse, l’Espagne l’est aussi par son schéma tactique. Clemente concocte une défense à cinq et se retrouve confronté à subir les assauts tricolores. Sur les ailes, le néo-international Bernard Diomède – qui a fêté ses vingt-quatre ans cinq jours plus tôt – et le feu follet girondin Ibrahim Ba donnent du fil à retordre à la Selección. « Je savais que l’attaque française serait très dangereuse, car elle se projetait vite vers l’avant, assure Clemente. Youri Djorkaeff, c’était un joueur rapide et technique à surveiller de très près. Et puis Zidane faisait partie des tout meilleurs milieux de terrain au monde. C’était une équipe en pleine progression. » Après un premier tampon aérien de Lilian Thuram sur Alfonso, puis une reprise de Zidane boxée par Zubizarreta, le tempo est donné.

Zizou, déjà


Très vite, le numéro 10 cocorico fait étalage de toute sa classe devant les 78 836 spectateurs présents en Seine Saint-Denis. Un record d’affluence pour une manifestation sportive en France, bientôt suivi par le nom du premier buteur officiel. Depuis les trente mètres, Djorkaeff voit son tir flottant repoussé sur la barre par Zubi, mais Zidane a suivi et fusille le portier de près, d’un plat du pied sous la barre (1-0, 20e). « C’est un symbole de voir Zidane marquer le premier but de l’histoire du Stade de France, analyse l'ancien sélectionneur espagnol. Cela rajoute du romantisme à sa carrière de joueur. Si cela avait été fait par un joueur moins connu, on en parlerait beaucoup moins, non ? Quand tu commences par écrire l’histoire avec un but de Zidane, c’est beau. C’était le chouchou du public, il était déjà aimé. » Pas avare de compliments sur Zizou, Clemente voit le meneur de jeu prendre le match à son compte. Contrôles, dribbles, passes. Yazid prend ses repères dans son jardin, avant de définitivement entrer dans la légende six mois plus tard. « Zidane était omniprésent sur le terrain, rembobine Alfonso. Il touchait beaucoup de ballons, avec des qualités techniques et de finition indéniables. Vu son état de forme, on pouvait s’attendre à le voir faire un gros match. » La taille patron.

Défaite à Paris malgré une prestation honorable, l’Espagne voit sa série d’invincibilité internationale prendre fin, tandis que le groupe France poursuit son ascension vers le Graal. « Être choisi pour inaugurer ce stade, c’était un véritable honneur, conclut Clemente. J’entretenais d’excellentes relations avec Aimé Jacquet à cette époque. Je dois dire qu’il s’est investi sans compter pour l’équipe de France... Son travail a été récompensé. Lors des meetings de l’UEFA, j’étais très intéressé par ses prises de parole, ses conférences. Son sérieux, sa méthode, sa volonté d’être à l’écart des médias... Tout cet ensemble me plaisait beaucoup. » En fin connaisseur, Jacquet offrait ce soir-là les premières minutes internationales à un certain David Trezeguet, col relevé et visage d'éphèbe. Un autre héros, une autre histoire...

Vidéo

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match France-Espagne



    Par Antoine Donnarieix Propos de Clemente et Alfonso recueillis par AD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    Aniaxxx
    Interesting <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5garyn_tymczasem-na-parkingu_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
    Zidane, Djorkaeff, Ba, Diomède et Guivarch.

    5 attaquants au coup d'envoi. Le bon temps
    Sur ce match, Ba joue latéral.
    Zidane, Djorkaef et Diomède sont milieux offensifs.
    Donc 1 attaquant et 3 milieux offensifs.
    Soit un schéma parfaitement standard.

    Va pas nous faire croire qu'on jouait l'offense à tout va sous Jacquet.
    Ba jouait latéral gauche ?

    Je n'ai pas regardé le résumé mais à partir de la photo j'aurais plutôt dit un 3-5-2 avec en effet Ba et Diomède en piston dans les couloirs, 2 ratisseurs, le 10, l'avant-centre et l'électron libre.

    Ibou Ba... c'est vrai qu'avant de s'emballer sur un jeune faut se souvenir de tous ces faux espoirs qu'on a connus !
    En fait il suffisait de regarder 49 secondes du résumé pour voir le 3-5-2...
    3 réponses à ce commentaire.
    GrunWeiss Niveau : DHR
    C'est pas Candela avec le 14?
    Je me souvient de lui surtout pour sa faute pétée sur Jorgensen contre le Danemark.
    Il etait si bon que ca a la Roma?
    LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
     //  09:42  //  Amoureux du Qatar
    Boghossian.
    Oui Boghossian, bon joueur au demeurant.
    Candela était vraiment bon avec la Roma, ce qui a ternit le souvenir que j'ai de lui c'est cet été 2002 où il jouait en mode "avec les copains après le barbecue".

    D'ailleurs je l'ai vu récemment à la télé, il semble qu'il a un bon coup de fourchette!
    Allébress' allégresse Niveau : District
    Tu regardes 100% foot après les matches de Ligue Europa toi :)
    Pendant sa carrière il a été élu deux fois meilleur latéral de série A avec la Roma il me semble. La série A des années 2000.
    C'était un super joueur.
    Il a pris sa retraite internationnale a seulement 29 ans apres 2002 alors qu'il aurait du remplacer liza completement cramé à l'euro 2004
    Non, c'est Boghossian.
    Et oui, Candela c'était costaud même si c'était moins fort que Liza.
    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
    Totti Chianti Niveau : Ligue 2
     //  11:56  //  Tifoso della AS Rome
    Ça dépend. Moins fort physiquement oui.
    Techniquement, c'était l'inverse.
    Il en a fait des jolies choses avec ses pieds (bien plus que Lizarazu).

    https://www.youtube.com/watch?v=dqiuoBB_W3o
    (désolé pour la musique!)

    Son entente avec Totti était fantastique.
    Son surnom chez nous : "Monsieur". Il fait même partie de l'AS ROMA Hall of Fame.
    Oui il était super fort Candela. Il doublait les deux postes de latéral en EDF. Son malheur a été d'arriver après la distribution des dossards...
    Jerzy Aigre-doux Niveau : Loisir
    Il pouvait aussi jouer à droite, ceci-dit, même s'il l'a rarement fait, voire plus haut sur le terrain, devant un arrière latéral au profil plus défensif. Sa polyvalence était un vrai atout en 1998 (au même titre que celle de joueurs comme Karembeu ou Petit).
    9 réponses à ce commentaire.
    Jouer avec Heskey comporte des risques Niveau : District
    En analysant la photo, il me semble que par élimination, ibrahim ba jouait arrière gauche au coup d'envoi.
    John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
    C'etait pas Blanc le latéral ?? Ah non c'est que ça c'était avec Gérard c'est la faute à Ginola j'tire la couverture sur moi Houiller
    C'etait un 343 avec ba et diomede en ailiers et guivarc'h devant.
    2 réponses à ce commentaire.
     //  11:38  //  Supporter du Red Star
    "Depuis les trente mètres, Djorkaeff voit son tir flottant repoussé sur la barre par Zubi, mais Zidane a suivi..."

    Même si tu es content que ton équipe gagne, Youri a peut-être dû regretter que son ballon tape la barre et n'entre pas dans le but...
    TheDoctor Niveau : CFA2
    Ahaha cette défense de cochon, LA clé des succès de l'EDF de la fin des 90's
    Oui, car quel manque d'efficacité la plupart du temps ! Le nombre de matchs - tels celui-ci - que cette équipe aurait dû gagner plus largement avec de meilleurs finisseurs...

    Sur ce résumé, tu te remémores bien la période : grosse solidité gobale, grosses qualités individuelles, de belles actions et/ou des cpa bien tirés, mais vendange time devant le but.
    C'était aussi le reproche du style Jacquet solidité défensive mais peu de buts car attaque peu efficace, heureusement que Trezeguet et Henry sont arrivés
    2 réponses à ce commentaire.
    En même temps, incapable de me souvenir d'un match de Jacquet sans défense à 4... Quelle surprise en regardant la photo ...
    Ibou a t'il joué latéral ?
    GrunWeiss Niveau : DHR
    Je l'avais pas reconnu Boghossian! Dans mes Souvenirs (j'avais une dizaine d'années) il avait un bon début de calvitie et un maillot de Parme.

    Merci de m'avoir rafraichi la mémoire.

    Ca serait pas mal une rétrospective sur les "Coiffeurs" de 98.
    Jerzy Aigre-doux Niveau : Loisir
    Ce qui est dingue c'est de se dire que des gars comme Boghossian, Charbonnier ou Diomède sont des champions du monde.Des p*****s de champions du monde ! Et à côté de ça tu as des Pierre Laigle, Sabri Lamouchi, Martin Djetou qui sont considérés comme d'honnêtes joueurs "vintage" de Division 1. A quoi ça tient... Cette équipe de 1998, elle semble si évidente, ... Qui se souvient que Lama a disputé la place de gardien numéro jusqu'au bout ? Que les meilleurs 'numéro 2' étaient sûrement Revault ou Létizi ? Que Petit, Dugarry, Karembeu étaient si contestés...
    1 réponse à ce commentaire.
    Résumé de 22min... ça aussi c'est vintage.

    Maintenant t'as les buts avec 4 ralentis et en général ça s'arrête là
    danseavecmamie Niveau : DHR
    Oui beau résumé! Merci!

    Dommage que l'on ai pas des témoignages du staff ou des joueurs français sur la tactique et ce 3-5-2 ou 3-2-4-1 ou 3-4-3.
    Je ne me souvenais plus que Jacquet avait tenté ce genre de plan de jeu mais cela prouve que les amicaux sont faits pour innover.
    à la 11e min, la question minitel du jour... ptain c'est bon ça.
    Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 61
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 162 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31 Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3
    lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 32 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2