Le jour où Digne a découvert Ibrahimovic

2 15
Pas facile d'être un jeune joueur et de débarquer dans le royaume du grand Zlatan.

Lucas Digne, arrivé au PSG en provenance de Lille il y a un an, l'a appris à ses dépens. Alors qu'il faisait ses premiers pas au Camp des Loges, l'international français a eu le malheur de contrarier le géant suédois en foirant un centre. C'est ce qu'il a confié au journal Le Parisien. « Je m'étais fait allumer lors d'une séance d'entraînement quelques jours après mon arrivée au PSG, se souvient Digne. J'ai raté un centre pendant toute la séance et malheureusement, c'était sur lui. Il m'avait balancé avec une pointe d'ironie : "Bien, ton centre !" Heureusement, je connaissais le personnage à travers les médias. Mais c'est sûr qu'il ne manque pas d'humour. »

Pour ne pas trop froisser sa majesté Ibra à travers ses déclarations, l'ancien Lillois a aussi pris soin de lui adresser un petit compliment : « On voit combien il nous manque aujourd'hui. C'est comme si on enlevait Ronaldo au Real Madrid. » Sympa.

En attendant, Digne ronge toujours son frein sur le banc devant les performances toujours solides du meilleur pote de Zlatan, Maxwell. AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 18
"Ne pas cliquer" "ne pas cliquer" "ne pas cliquer"

Et merde

"Ne pas commenter" "ne pas commenter" "ne pas commenter"

Et re-merde


Y'a pas à dire vous êtes fort les mecs.

Et je pari que je vais encore me faire avoir sur la prochaine brève intitulée "Bielsa allume Gignac" où l'on verra Bielsa allumer les bougies pour le gâteau d'anniversaire de Dédé...
@Pauleta : en même temps, tu ne t'attendais pas à l'histoire d'une romance sous la douche en mode Oz ?
Digne et Zlatan dans le même club...les recruteurs ont eu du nez !
J'ai rien à dire, donc je vais me contenter de vous offrir ce moment de poésie.

"Ah ! non ! c'est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire... Oh! Dieu!... bien des choses en somme.
En variant le ton,-par exemple, tenez:
Agressif: Moi, Monsieur, si j'avais un tel nez,
Il faudrait sur-le-champ que je me l'amputasse !
Amical: Mais il doit tremper dans votre tasse !
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap!
Descriptif: C'est un roc ! . .. c'est un pic ! . . . c'est un cap !
Que dis-je, c'est un cap ?. .. C'est une péninsule !
Curieux: De quoi sert cette oblongue capsule ?
D'écritoire, Monsieur, ou de boite à ciseaux ?
Gracieux: Aimez-vous à ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ?
Truculent: Ça, Monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu'un voisin ne crie au feu de cheminée ?
Prévenant: Gardez-vous, votre tête entrainée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol !
Tendre: Faites-lui faire un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se fane !
Pédant: L'animal seul, Monsieur, qu'Aristophane
Appelle Hippocampelephantocamelos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d'os !
Cavalier: Quoi, I'ami, ce croc est à la mode ?
Pour pendre son chapeau, c'est vraiment très commode!
Emphatique: Aucun vent ne peut, nez magistral,
T'enrhumer tout entier, excepté le mistral !
Dramatique : C'est la Mer Rouge quand il saigne !
Admiratif: Pour un parfumeur, quelle enseigne !
Lyrique: Est-ce une conque, êtes-vous un triton ?
Naïf: Ce monument, quand le visite-t-on ?
Respectueux: Souffrez, Monsieur, qu'on vous salue,
C'est là ce qui s'appelle avoir pignon sur rue!
Campagnard: He, ardé ! C'est-y un nez ? Nanain !
C'est queuqu'navet géant ou ben queuqu'melon nain !
Militaire: Pointez contre cavalerie !
Pratique: Voulez-vous le mettre en loterie ?
Assurément, Monsieur, ce sera le gros lot !
Enfin, parodiant Pyrame en un sanglot :
Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l'harmonie! Il en rougit, le traître !
- Voilà ce qu'à peu près, mon cher, vous m'auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d'esprit :
Mais d'esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n'en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n'avez que les trois qui forment le mot: sot !"

Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac
Lamine Turgut Niveau : CFA
Le foot devient de plus en plus aseptisé ... Quelque chose me dit que lorsqu'un Baresi ou un Pardo "allumait" un mec, ça devait être d'un autre niveau.
Franck Ribéry Niveau : Loisir
Ce serait cool si vous arrétiez de ***** la verge de Zlatan en permanence. Merci d'avance.
Message posté par Lamine Turgut
Le foot devient de plus en plus aseptisé ... Quelque chose me dit que lorsqu'un Baresi ou un Pardo "allumait" un mec, ça devait être d'un autre niveau.


C'est clair !

Le circuit d'Imola a d'ailleurs été créé en l'honneur de Baresi (je suis plus satin personnellement).
Ce serait tout aussi cool de ne plus lire les mêmes commentaires négatifs en permanence.
Merci par avance.
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : CFA2
Message posté par Lamine Turgut
Le foot devient de plus en plus aseptisé ... Quelque chose me dit que lorsqu'un Baresi ou un Pardo "allumait" un mec, ça devait être d'un autre niveau.


Autrefois, le bizutage au Camp des Loges c'était bite au cirage pour tout le monde. Et puis Makelele est arrivé
"c'est clair qu'il ne manque pas d'humour". Mais vas t'en, va!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 15