En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Le jour où

Le jour où Bilardo est devenu sélectionneur de l'Argentine

Le 24 février 1983, la nomination de Carlos Bilardo à la tête de la sélection se réalise dans une certaine indifférence. El Narigón allait pourtant couper l'Argentine en deux, et marquer l'histoire du football.

Modififié
Cela avait été une terrible année pour l'Argentine. La guerre des Malouines avait endeuillé sa population, et son orgueil avait été profondément touché par l'invasion anglaise. Même le football, si généreux avec elle depuis 1978, avait échoué à lui apporter un peu de réjouissance. Championne du monde en titre, l'Albiceleste, menée pour la première fois par Maradona, champion du monde U20 en 1979, avait dû s'incliner dès le deuxième tour, après deux revers face à l'Italie et le Brésil. En Espagne, le collectif soudé de 1978 s'était délité. Avec l'incorporation du Pibe de Oro, l'Argentine avait gagné en génie, mais le succès lui avait aussi fait perdre en humilité, en cohérence, et en constance. Après le tournoi, le sélectionneur, Cesar Luis Menotti, dont le contrat courait jusqu'au mois de décembre, restait pourtant en poste. « Si on me demande de démissionner à cause des résultats, je ne vais pas le faire, mais en revanche, si on me présente un plan de travail qui ne me convient pas, je m'en irai dans les 24h » , déclarait alors El Flaco. Finalement, Carlos Bilardo, qui avait déjà occupé un poste de sélectionneur, celui de la Colombie (1980-1981), qu'il avait échoué à qualifier pour le Mondial 1982, lui succédera.


Menotti avait été le premier sélectionneur argentin à lever la Coupe du monde, mais il avait toujours mis en garde contre le culte du résultat. Esthète, il prônait un football offensif, de possession, où il laissait une grande liberté d'expression à ses meilleures individualités, même si son Albiceleste millésime 1978 avait finalement incarné, à l'époque, une sorte de réaction face aux Pays-Bas et leur football total. Carlos Bilardo était l'antithèse d'El Flaco. Pointilliste à l'extrême, obsédé par l'adversaire, plus occupé à détruire qu'à construire, il venait pourtant de remporter le championnat argentin (Metropolitano 1982) en proposant un football plutôt séduisant, avec les Estudiantes la Plata. Il s'agissait du premier sacre des Pincharratas depuis quinze ans, quand Carlos Bilardo était le meneur, sur le terrain, d'une machine à gagner. Entre 1968 et 1970, Estudiantes la Plata avait ainsi remporté trois Copa Libertadores, et même une Coupe intercontinentale, face à Manchester United (1968). Dirigés par Osvaldo Zubeldia, grand inspirateur d'El Narigón, Estudiantes fut une équipe avant-gardiste : la première équipe argentine à savoir réellement presser, à tendre le piège du hors-jeu, à réaliser des préparations physiques stakhanovistes, et à travailler avec minutie les coups de pied arrêtés. Mais ce que l'on retiendra surtout des Estudiantes de Zubeldia sera leur propension à faire régner la terreur sur les terrains. Leur football était musclé et vicieux. On assurait même que Carlos Bilardo, médecin de formation, entrait sur le terrain avec des aiguilles et piquait ses adversaires quand ils avaient le dos tourné.

Plus rien ne sera comme avant


Bilardo et Menotti incarnaient deux visions du football profondément antinomiques. En 1983, la ligne qui séparait les deux hommes, leurs convictions, n'était toutefois pas encore si marquée. Preuve en est une rencontre plutôt amicale à Barcelone, au mois de mars, alors que Bilardo venait d'être nommé sélectionneur. Menotti qui n'avait alors pas de raison de se montrer particulièrement amer, puisqu'il venait d'être nommé à la tête du FC Barcelone – un poste qu'il devait notamment aux désirs de Maradona, exilé en Catalogne depuis l'été 1982 –, le reçut sans faire de manières. Coopératif, El Flaco recommanda à son successeur de sélectionner Hugo Gatti et Alberto Tarantini, mais aussi de se passer des services du défenseur Enzo Trossero. Par conviction ou pour bien marquer sa différence, Bilardo fera l'inverse : il se passera des deux premiers et retiendra le troisième. Les deux entraîneurs ne s'adresseront plus jamais la parole. Bientôt, l'Argentine du football se divisera entre Menottistes et Bilardistes. Rétrospectivement, c'est d'ailleurs cette césure entre les amoureux du style et ceux du résultat qui fait de ce 24 février 1983 un moment-clé de l'histoire du football argentin. Cette nomination aura aussi de lourdes conséquences pour le reste du monde...


Mais bien avant de faire de l'Albiceleste un redoutable ensemble sublimé par le génie de Maradona et de diviser l'Argentine, Bilardo fera d'abord l'unanimité contre lui. Laborieuse, son Argentine se qualifia ainsi in extremis pour la Coupe du monde, et le doute l'escorta jusqu'aux derniers amicaux avant le tournoi organisé au Mexique. El Narigón avait toutefois eu le mérite de miser sur une nouvelle génération de joueurs, même s'il devra la qualification pour le Mondial à un but de Daniel Passarella, le capitaine des champions du monde 1978. Bilardo finira aussi par offrir à Maradona un système propice à l'expression de son talent. Le fameux 3-5-2 avec lequel il remporta la Coupe du monde. Quatre ans plus tard, son Albiceleste se hissera à nouveau en finale du Mondial, même si elle y échoua, cette fois. Personne ne l'imagine alors, mais il faudra attendre près d'un quart de siècle pour que l'Argentine se présente à nouveau un dernier dimanche de Mondial. C'était en 2014, et Alejandro Sabella en était le sélectionneur. Joueur, il avait été l'un des éléments clés du sacre des Estudiantes la Plata, champions d'Argentine sous Bilardo, et une fois entraîneur, il pencha, sans surprise, du côté d'El Narigón. Le 24 février 1983 n'a définitivement rien d'une date anodine dans l'histoire du football. Et pas seulement pour l'Argentine.



Par Marcelo Assaf, avec Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:13 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon Hier à 22:39 L'UEFA crée "la Ligue des Nations" 55 Hier à 15:00 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 3 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 21 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16
mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 34 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92
À lire ensuite
Ave, Claudio !