1. //
  2. // 15e journée
  3. // AS Roma/Fiorentina

Le jour où Batistuta a marqué contre sa Fiorentina

Ces derniers jours, Gabriel Batistuta a montré sa frimousse à Florence, tendant une perche aux dirigeants florentins pour choper une place dans le staff. Le Roma-Fiorentina de ce midi est l’occasion de se remémorer ce match où Batigol, maillot de la Roma sur les épaules, avait fait pleurer son amour de toujours.

Modififié
Gabriel Batistuta a pris un petit coup de vieux. La semaine dernière, on l’a vu dans les travées du stadio Artemio Franchi, pour venir assister à la victoire 4-3 de sa Fiorentina contre le Hellas Vérone. Cheveux courts qui contrastent avec sa longue crinière d’antan, quelques kilos en plus, bref, Batigol fait bien ses 44 ans. Mais une chose reste immuable : son amour inconditionnel pour la Fiorentina. Batistuta et la Fiorentina, c’est une histoire d’amour qui a débuté en 1991, et qui s’est interrompue lors de l’été 2000, après 207 buts marqués en 331 matchs. Excusez du peu. Pourtant, et c’est bien là le paradoxe : son plus grand titre, Gabriel Batistuta ne l’a pas remporté avec le maillot violet. En 2000, après neuf saisons passées à Florence, il décide de rejoindre l’AS Roma. Quelques mois plus tard, celui que la Curva Sud va surnommer «  Re Leone » va être sacré champion d’Italie avec le club giallorosso. Voilà pourquoi le match qui débutera dans quelques heures, à 12h30 très précisément, aura une saveur toute particulière pour Batigol. Parce que ce sont les deux équipes avec lesquelles il a vibré, les deux équipes avec lesquelles il a gagné. Mais aussi parce qu’un autre Roma-Fiorentina, en octobre 1999, a été l’un des points culminants de sa carrière.

Huit buts lors des sept premiers matchs

Pour savoir ce que la Fiorentina représente pour Gabriel Batistuta, il faut, déjà, remonter au 14 mai 2000. Ce jour-là, l’Argentin est le roi de la journée au stadio Artemio Franchi. Il inscrit un triplé qui permet à la Fiorentina de s’imposer 3-0 face à Venise. Lors de son troisième but, Batigol fond en larmes après s’être écroulé à l’intérieur des cages. Le stade scande son nom, et pour cause. Il vient de devenir le meilleur buteur de l’histoire de la Fiorentina en Serie A, en devançant de deux unités Kurt Hamrin. Et le joueur le sait : ces buts qui le font entrer définitivement dans l’histoire du club sont les derniers. Il a déjà décidé de quitter Florence pour aller tenter sa chance ailleurs. L’Inter lui fait les yeux doux, mais l’Argentin préfèrerait vivre dans la capitale italienne. La Lazio, tout juste sacrée championne d’Italie, lui propose un trio de rêve en attaque avec Claudio López et Salas. Mais Batigol choisit finalement la Roma. Avec un objectif clair : faire ce qu’il n’a jamais pu faire à Florence, à savoir gagner le Scudetto.

À la Roma, Batistuta va partager le front de l’attaque avec deux autres larrons. Francesco Totti et Vincenzo Montella (sans oublier Delvecchio). Le premier est, encore à l'heure actuelle, le capitaine giallorosso. Blessé depuis plusieurs semaines, il devrait faire son retour aujourd’hui, sur le banc de touche. Le second, Montella, sera aujourd’hui sur le banc d’en face, en tant que coach de la Fiorentina. Des destins croisés. Batistuta, lui, va rapidement s’adapter à sa nouvelle équipe. Il inscrit ses deux premiers buts lors de la deuxième journée de championnat, une victoire 4-0 sur la pelouse de Lecce. Puis le premier pion au stadio Olimpico, le 22 octobre, lors d’un succès 3-1 face à Vicenza. En ce début de saison 2000/01, la Roma est une machine de guerre. Au bout de sept journées, le bilan est de six victoires et une défaite, avec déjà 19 buts marqués, dont huit par le seul Batistuta. À la huitième journée, voilà le choc : Roma-Fiorentina. Le match de Batigol, forcément.

La chouquette de Batigol

De fait, la rencontre est toute particulière pour le natif d’Avellaneda qui, jusqu’ici, n’avait jamais affronté la Fiorentina en tant qu’adversaire. En face, il retrouve tous ses anciens potes qui l’ont accompagné au cours de ses années florentines, de Toldo à Rui Costa, en passant par Repka, Pierini ou Sandro Cois. La rencontre débute dans un stadio Olimpico bouillantissime, comme on l’avait rarement vu jusqu’ici, et un Batigol qui va sous le virage occupé par les tifosi florentins pour recevoir une ovation. Le match, lui, est forcément tendu et tactique, entre les deux techniciens que sont Capello et Fatih Terim. La première période est toutefois un monologue giallorosso. La Louve se crée des occasions par Zanetti (pas Javier, hein) et Totti, avec des frappes lointaines. Batistuta, lui, est discret. Le canonnier a un bon ballon exploitable, mais se laisse rattraper par les défenseurs. Pas franchement ce à quoi il nous avait habitués, comme s’il se sentait trop concerné par l’événement.

En seconde période, le rythme retombe. La Roma est moins brillante que d’habitude, et la Fiorentina n’a pas grand mal à contrôler les actions offensives de la formation de Capello. L’entrée de Montella dynamise un peu tout ça, mais pas de grosse occasion à se mettre sous la dent. On se dirige tout droit vers un bon vieux 0-0 quand, à la 83e, le destin (encore lui) vient toquer à la porte. À 25 mètres, Batistuta déclenche une demi-volée monstrueuse qui vient se loger sous la barre de Toldo. Le stadio Olimpico explose, comme tous les joueurs de la Roma. Seul un joueur reste de marbre. Batistuta. Alors que tous ses coéquipiers lui sautent dessus, lui demeure impassible. Submergé par l’émotion de son passé, il craque et lâche même quelques larmes qui en disent long sur l’amour qu’il portait à son ancien club. La Roma s’impose 1-0. Quelques mois plus tard, elle sera sacrée championne d’Italie, grâce à une victoire 3-1 face à Parme lors de la dernière journée. Les buteurs ? Totti, Montella et Batistuta. Si Batigol nous fait l’honneur de sa présence dans les gradins, ces trois-là seront à nouveau réunis aujourd’hui, pour un nouveau Roma-Fiorentina. De 2001 à 2013, il n’y a qu’un pas.

Le but de Batistuta :
Vidéo


Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Frappe2mule Niveau : Loisir
Super article, superbe histoire. Merci Batigoal
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Putain de nostalgie...
Matos_de_blackos Niveau : DHR
Putain batistuta. Ta-ta-ta-ta-ta-ta la mitraillette!
Le premier joueur que j'ai admiré, celui qui me faisait supporter ardemment l'Argentine en coupe du monde quand j'étais tout jeune. D'ailleurs en 98 y avait les mini livrets de chaque équipe, et je me rappelle de celui de l'Argentine avec Batigol en couverture, ce genre de mini livrets qui comme les albums Paninis te font connaître toutes les villes d'un pays, même les bleds les plus paumés, juste parce que tu sais qu'Ortega, Claudio Lopez ou autres y sont nés.
fernandollorientais Niveau : CFA
Tu m'a fait kiffer Eric. Super papier.

Je me rappelle parfaitement de cette image de Batigol. Complètement impassible et à la fois submergé par l'émotion. Cette tristesse de marquer, c'est tellement beau.
Rui Costa-Batistuta c'était tellement beau...Et dire qu'aucun des 2 n'a gagné un titre avec cette fio! Ces 2 énormes joueurs à la fio c'est vraiment le symbole du "foot d'avant"!
Message posté par Daftway
Le premier joueur que j'ai admiré, celui qui me faisait supporter ardemment l'Argentine en coupe du monde quand j'étais tout jeune. D'ailleurs en 98 y avait les mini livrets de chaque équipe, et je me rappelle de celui de l'Argentine avec Batigol en couverture, ce genre de mini livrets qui comme les albums Paninis te font connaître toutes les villes d'un pays, même les bleds les plus paumés, juste parce que tu sais qu'Ortega, Claudio Lopez ou autres y sont nés.


Tout pareil que toi :)
A ceci près que le véritable premier joueur que j'ai admiré est George Weah.
Donc je suppose aussi que tu avais mal vécu comme moi l'histoire des cheveux à couper de Passarella qui amènera la défection de Redondo et celle un temps envisagée de Batistuta.
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
Mon attaquant préféré avec Van Basten, ttes époques confondues. Et quel putain de duo d'attaque il faisait avec Caniggia.
Mon premier maillot floqué: celui avec l'équipe nationale argentine. Le bon vieux temps du football, les prix des joueurs ne flambaient pas encore trop et Cafu était le meilleur back droit de la planète. Totti était-il déjà capitaine ou était-ce Tommasi?
Merci pour cet article, vraiment. J'ai eu l'impression de revivre ce match!
Battistuta était un joueur d'exception, j'en connais pas deux comme lui (rester 10 ans à la Fiorentina, sans rien gagner et malgré son talent--> c'est ça l'amour véritable du foot vrai!)

Merci pour cet article, vraiment. J'ai eu l'impression de revivre ce match!
Battistuta était un joueur d'exception, j'en connais pas deux comme lui (rester 10 ans à la Fiorentina, sans rien gagner et malgré son talent--> c'est ça l'amour véritable du foot vrai!)

Magnifique histoire, bravo. Quel joueur, quelle classe, un des plus grands que le foot ait connus.
Quand même, cette année là, la Serie A c'est la Roma de Batistuta-Montella-Totti, la Fio de Chiesa-RuiCosta-NunoGomez, la Lazio de Crespo-Nedved-Lopez-Salas, la Juve de Zidane-Trezeguet-DelPiero-Inzaghi, le Milan de Shevchenko-Leonardo-Maldini... Je pense pas qu'il y ait jamais eu de championnat aussi relevé et impressionnant.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 8 il y a 3 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 11 il y a 5 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 20
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)