En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // Match amical
  2. // Angleterre-France
  3. // Le jour où

Le jour où Anelka a éteint Wembley

Elle venait d'être championne du monde. Sept mois après le sacre de Saint-Denis, l'équipe de France débarque à Wembley avec un nouveau chapitre à écrire, un nouveau statut à défendre et à confirmer. Elle n'y avait jamais gagné. Pourtant, le 10 février 1999, un soir d'amical anecdotique, un homme va faire tomber la belle Angleterre à lui tout seul. Il n'a alors même pas vingt ans, son nom : Nicolas Anelka.

Modififié
Il a son casque sur les oreilles, ses lunettes rondes et un large sourire. « Magnifique soirée, une grande grande joie parce qu'on en avait pris des branlées ici. Et puis des belles et puis des bonnes. Je me souviens d'un 5-0 où les Anglais criaient "We want six, we want six". On n’a pas remis les pendules à l'heure, mais disons qu'on a l'air un petit peu moins ballot. » Thierry Roland se frotte les mains. Ses Bleus l'ont fait. Gagner à Wembley, terre des combats vains pour l'équipe de France de football. Une victoire, certes amicale, après laquelle elle courait depuis un demi-siècle. Nous sommes le 10 février 1999. Il fait froid sur Londres. La France est championne du monde. Wembley, lui, est un mythe, « un temple » , raconte aujourd'hui Robert Pirès, présent sur le terrain il y a plus de seize ans. Il y a eu 1945, un lendemain de guerre face à la horde de Stanley Matthews. 1957 également et une explosion nette en une demi-heure à peine (0-4). Puis 66, 69, 92...

Le complexe est lourd : l'équipe de France n'a jamais fait tomber celle qu'elle adore détester, l'Angleterre, à Wembley. Ce jour-là, pourtant, tout va changer, tout sera désormais différent. Il y a trente ans, Roger Lemerre était tombé en tant que joueur. Ce soir de février 1999, l'ancien international s'installe sur le banc. Il a succédé à Aimé Jacquet à la tête des Bleus. En sortant du terrain, au micro du débutant Jeanpierre, Roger se lâche – pas trop quand même : « On pensait être mis plus en difficulté, mais l'Angleterre a plongé face au talent français. Quant à la ferveur de Wembley, j'ai l'impression qu'elle tend à disparaître. Cette ferveur existe encore au niveau des clubs comme Chelsea, Liverpool ou Arsenal. Mais au niveau de Wembley, c'est un point d'interrogation. Peut-être qu'un mythe est en train de disparaître. » Oui, ce soir de février 99, Wembley n'a pas gueulé et a opté pour le silence. Devant le talent d'un gamin. Lui n'a pas été champion du monde. Lui a quitté le château avant tout le monde quelques mois auparavant. Il joue à Londres, à Arsenal. Il va vite, trop vite. Nicolas Anelka vient d'inscrire un doublé.

Vidéo

« On était attendus »


Au-delà du prestige de l’affiche et de la rivalité entre les deux nations, la rencontre a également à l’époque un arrière-plan particulier. Français et Anglais pensent à l'Euro, ils ne pensent même plus qu'à ça. La compétition est seize mois plus tard, en Belgique et aux Pays-Bas. Champions du monde en 1998 sur leurs terres, les hommes de Roger Lemerre surfent sur une série de seize matchs sans défaite. « C'était un match où on était très attendus. Notre image avait changé, on était les champions du monde maintenant, se remémore Robert Pirès, lequel évoluait alors à Marseille. Le regard de nos adversaires avait changé aussi. À l'époque, Wembley était un temple. Il y avait beaucoup de français en Angleterre. Ginola et Cantona nous avait ouvert la voie, les meilleurs du groupe étaient soit en Angleterre, soit en Italie. Au final, un Angleterre-France, c'est toujours passionnant. » Après une entame timide dans les éliminatoires avec un nul en Islande (1-1, 5 septembre 1998), les Tricolores se reprennent le mois suivant en écartant difficilement la Russie (2-3, 10 octobre) et en battant Andorre avec une formation quelque peu remaniée (2-0, 14 octobre).

L'Angleterre, elle, ne montre pas autant de confiance et est en quête de certitudes. Écartée dès les huitièmes de finale lors du Mondial 1998, la sélection a été précipitamment et provisoirement confiée à Howard Wilkinson, arrivé en lieu et place de Glenn Hoddle. Ce dernier, viré notamment en raison de déclarations tapageuses sur les handicapés, a clos son mandat avec un revers en Suède (2-1, 5 septembre) et un nul contre la Bulgarie (0-0, 10 octobre), avant une victoire plus logique que convaincante face au Luxembourg (0-3, 14 octobre). Malgré les dynamiques antinomiques, Roger Lemerre refuse d’endosser le costume de favori, rappelant les vertus de combat et de ténacité de son rival. « C’est un challenge formidable, s’enthousiasmait-il avant le match. Au niveau de la manière, nous devrons être à la hauteur de notre titre de champion du monde. On a tout de même des devoirs. Qu’on le veuille ou non, les Anglais ont inventé un jeu qui consiste à gagner du terrain. Ils y tiennent beaucoup et, même si dans leur organisation ils ont pu évoluer, ils y reviennent souvent. Pour eux, le but reste avant tout de mettre le ballon devant le plus vite possible, et la seule zone qui les intéresse vraiment, ce sont les seize mètres adverses. Le reste, à vrai dire, ils s’en foutent… En tout cas, nous aurons en face de nous une opposition exceptionnelle et je crois qu’on va être bousculés. »

Le show Anelka


Pour cette rencontre qui n’a finalement d’amicale que le nom, le boss des Bleus aligne la même équipe qu’à Moscou. Avec, notamment, Nicolas Anelka. Jeune attaquant d’Arsenal au début de saison prometteur (8 buts) et qui n’a même pas atteint la vingtaine, il est le seul joueur titulaire à ne pas avoir soulevé la Coupe du monde. Un gamin prometteur, apprécié, mais dont les perceptions à son sujet divergeaient. « Nico, lui, était dans une forme extraordinaire, c'était peut-être ses meilleures années avec les Bleus. C'était un gars décomplexé, c'était sa grande force, relate Emmanuel Petit, qui était aussi son partenaire chez les Gunners. Il avançait avec énormément d'insouciance, sans se prendre la tête, c'était l'ambiance qui régnait en permanence chez les jeunes du groupe. En interne, c'était quelqu'un de très introverti, dans le bons sens, hein, un taiseux, mais il ne voulait pas poser de problèmes. » Plus proche du gamin de Trappes, Pirès nuance quelque peu : « Anelka, lui, sortait d'une déception. Lui faisait partie des six qui ont quitté le château avant 98. Il avait envie de ballon, de jeu. Nico, c'est selon les personnes, mais avec nous, ce n’était pas un taiseux. Il faisait partie des jeunes avec Henry, Trezeguet, Vieira, Wiltord et moi. Il y a une fausse image qui lui colle à la peau. Il savait qu'il avait manqué 98, là on préparait l'Euro 2000, il ne voulait plus rater ça. » Ce rendez-vous de gala, Anelka, lui, l’appréhende avec une désarmante décontraction. « Je ne crains aucun défenseur anglais précisément. D’ailleurs, je ne crains personne, martèle-t-il la veille du match. Le défi ne me fait pas peur. Eux ne pensent qu’à une chose : nous battre, nous humilier. Nous, en revanche, c’est un match amical. Mais un match qu’il ne faut pas perdre. Une garantie : sur le terrain, ça va être une bataille. »

Une bataille qui ne durera que quarante-cinq minutes. Après une première période équilibrée, quoiqu'un brin frileuse de la part des Bleus face au 4-4-2 anglais, les coéquipiers de Deschamps changent de ton en seconde. Anelka envoie un premier avertissement peu après l’heure de jeu. Servi idéalement par Zidane dans la surface, il claque une praline qui vient heurter violemment la barre transversale. À la retombée du cuir, impossible de savoir si celui-ci a franchi ou non la ligne du gardien anglais. Plus conquérante, plus pêchue, l’équipe de France finit par saisir d’effroi Wembley. À la 69e minute, sur une inspiration lumineuse de Zidane après une longue passe de Thuram, Anelka est trouvé d’une passe lobée dans la surface et ne laisse aucune chance à Martyn. Un coup de butoir avant un second sept minutes plus tard. Au terme d’une combinaison orchestrée par Dugarry et Zizou côté gauche, l’attaquant des Gunners double la mise. Héros d’une soirée parfaite, il cède sa place à Wiltord à sept minutes de la fin, sous les applaudissements nourris des supporters tricolores. « J'ai des bribes de souvenirs de ce match. C'était une rencontre très aboutie de notre part, une grande victoire, la première du foot français à Wembley, rappelle Petit, non sans une certaine fierté. On avait dominé dans tous les domaines. Quand Nico est sorti de ce match-là, il savait qu'il avait fait un grand match, mais il savait que ce n'était qu'un match. Il ne se prenait pas la tête avec ça, les symboles. » Dans la foulée de ce résultat historique, le principal intéressé, peu loquace envers les médias et déjà tourné vers l’avenir, ne tiendra que ces quelques mots : « Je voulais absolument marquer ! Sinon, à Arsenal, le retour aurait été difficile. Maintenant, ils ne peuvent plus parler. En plus, le tir sur la barre est dedans, je l'ai vu. Nous sommes solides derrière et nous avons joué en posant le ballon à terre, face aux Anglais, c'était ce qu'il fallait faire. » Nicolas Anelka ne le sait alors pas encore, mais, ce 10 février 1999, il a sans doute accompli sa plus belle prestation en Bleu. Au grand dam de beaucoup de spectateurs...

Par Romain Duchâteau et Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! il y a 1 heure Le Récap "Ligue des Champions" de la #SOFOOTLIGUE il y a 9 heures 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
il y a 4 heures Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 30 il y a 7 heures Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 20 il y a 7 heures Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 9 heures Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 Hier à 21:22 Le très joli but d'Olivier Giroud 35 Hier à 11:57 Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 Hier à 08:59 Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport)