Le joueur mort n'était pas mort

Modififié
0 0
Le Bishop Auckland FC a rendu hommage à un ancien joueur, Tommy Farrer, décédé dans sa quatre-vingt sixième année. La minute de silence a été scrupuleusement respectée dans le stade du club anglais évoluant au niveau amateur. Un classique.

Seulement voilà, Tommy Farrer n'est pas mort. Il était tranquillement dans son salon, chez lui, bien vivant tandis qu'on le croyait mis en bière.

Le président du club a compris son erreur lorsqu'il a appelé la « veuve » de Tommy Farrer pour lui servir de « sincères condoléances » . Tommy Farrer, lui, a pris cela avec humour : «  Je suis très ému car ils se préoccupent de moi. J'ai joué ici il y a bien longtemps pourtant. Nous n'étions pas fâchés, mais nous pensions que c'était une plaisanterie » .

Par contre Pascal Sevran est bien mort...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Chivu cicatrise
0 0