En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Football
  3. // Santé

Le jeu de tête dangereux pour la santé

Modififié
Trop de football peut nuire à la santé. Votre femme vous l'a sûrement déjà dit, le professeur Michael Lipton vous le confirme. Selon les recherches menées par ce scientifique new-yorkais de l'université Yeshiva, les joueurs de football habitués à intervenir régulièrement de la tête lors de leurs matches seraient en effet plus enclin à souffrir de traumatismes cérébraux.

Le professeur s'est penché sur le football, car contrairement à d'autres disciplines telles que la boxe ou les sports de combat, la grande popularité du foot fait d'après lui que « l'on sous-estime ces chocs réguliers  » .

Michael Lipton et son équipe ont donc étudié et analysé les cerveaux de 37 joueurs amateurs âgés de 20 à 25 ans, pour déterminer le nombre d'impacts subis en moyenne par chaque homme, et déceler les zones affaiblies par ces chocs répétitifs avec une IRM. Les joueurs ont ensuite été confrontés à des tests de mémoire et les adeptes du jeu de tête ont démontré de plus faibles scores en la matière.

Michael Lipton a expliqué ses conclusions au magazine Scienceblog : « La secousse provoquée par le choc d'une balle n'est pas de nature à détériorer les fibres nerveuses du cerveau. Cependant, la régularité et la fréquence de ces coups de tête peuvent entraîner à long terme une dégénérescence des cellules cérébrales » .


Tout s'explique. CC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Dréossi lâche les rênes