1. // Coupe d'Asie des nations 2015
  2. // Résumé de la 1re journée

Le Japon cartonne, l'Australie débute bien

Dans l'indifférence générale, l'autre CAN a démarré à l'autre bout du monde, en Australie. Retour sur la première journée d'une compétition qui a du mal à passionner les foules ailleurs que là où elle a lieu.

Modififié
4 8
  • Le but de la journée


    On ne va pas se mentir, sur le papier, Iran - Bahreïn, ce n'est pas une affiche qui fait rêver. C'était pourtant le match à ne pas louper pour les amateurs de grosses frappes. Dans une rencontre équilibrée, les hommes de Carlos Queiroz ont fini par l'emporter 2-0. Un succès qu'ils doivent avant tout à leur joueur polyvalent, Ehsan Hajsafi, auteur d'un but splendide juste avant la mi-temps. Suite au mauvais dégagement du gardien adverse, l'Iranien contrôle pied gauche et enchaîne d'une volée de l'extérieur du pied droit. Un corner mal dégagé, un joueur qui frappe instantanément au but… Tu en as rêvé ? Hajsafi l'a fait.

    Youtube

  • Le geste de la journée


    Diego Simeone a beau courir dans les bras de son fils pour la photo, le meilleur ramasseur de balle, il est à la Coupe d'Asie des nations. Face à l'Arabie saoudite, la Chine d'Alain Perrin a dû s'employer pour remporter les trois points sur la plus petite des marges (1-0). Avant que Hai Yu n'inscrive le seul but du match, Dalei Wang, le gardien chinois, avait d'abord détourné un penalty. Un arrêt salvateur, donc, qu'il n'aurait peut-être pas réalisé si un ramasseur de balles ne lui avait pas indiqué de quel côté plonger.

    Youtube

  • La journée des Socceroos ?


    Pour sa troisième participation à la Coupe d'Asie des nations, l'Australie en a obtenu l'organisation… en Océanie donc. On connaissait déjà le tour de France qui part d'Angleterre et le Paris-Dakar en Amérique du Sud, rien d'anormal après tout. Les Socceroos ont donc la pression d'un résultat, cette fois, après un petit voyage en touristes au Mondial brésilien. Seulement, depuis la prise de fonction du sélectionneur Ange Postecoglou, en octobre 2013, ils n'ont gagné que deux fois en douze matchs. La mission s'annonce donc compliquée pour la 100e nation au classement FIFA. Pour l'ouverture de la compétition, l'Australie a d'ailleurs été bousculée par le modeste Koweït, et même menée au score pendant près de 25 minutes, avant de réagir et de s'imposer 4-1. Ça fait finalement beaucoup de similitudes avec le Brésil… Mieux vaudrait éviter de croiser la route de la Corée du Sud de l'Allemand Stielike.

  • Et la Palestine dans tout ça ?


    Pour le premier match de son histoire en Coupe d'Asie des nations, la Palestine affrontait le tenant du titre, le Japon. Et cette première fois ne restera pas forcément un bon souvenir. Défaits sur le score de 4-0, les Palestiniens continuent leur apprentissage du plus haut niveau. Sur les 23 joueurs sélectionnés pour la compétition, seulement 3 évoluent en Europe (Suède, Pologne, Slovénie). L'essentiel est toutefois ailleurs, tant la sélection palestinienne a rencontré de problèmes ne serait-ce que pour s'entraîner ou se déplacer en Australie. Une défaite sportive certes, mais une victoire pour leur liberté. Prochain match, crucial, face à la Jordanie pour éviter l'élimination.

  • Les images de la journée


    Le Koweït ouvre le score contre l'Australie dans le match d'ouverture. Les joueurs se rassemblent autour du buteur, Hussain Fadhel, pour une prière collective.


    Les Iraniens pourraient bien créer la surprise lors de cette compétition, mais une chose est sûre, ils ne gagneront sûrement pas le prix du plus beau maillot. Le retour du Chat d'Iran ?


    Vous vous souvenez de Raïs M'Bolhi, le portier algérien, l'une des révélations du Mondial brésilien ? Eh bien, son sosie Ali Al-Habsi (Wigan) dispute la Coupe d'Asie des nations avec Oman.


  • Voilà de la boulette


    La première journée de la Coupe d'Asie des nations n'a pas manqué de livrer son lot de boulettes. C'est sans conteste la défense du Qatar qui remporte le prix après le cafouillage monumental ayant amené l'égalisation des Émirats arabes unis, dimanche. Chandelles, dégagements foireux, sortie au poing catastrophique… Les futurs hôtes de la Coupe du monde 2022 ont sorti le paquet.

    Youtube

    Après leur lourde défaite (4-1), les Qataris auraient été forcés d'écouter La boulette de Diam's pendant douze heures non stop. Sortez les briquets, il fait trop dark dans vos têtes.

  • L'instant LV3


    Disputée en Australie, cette CAN sera évidemment suivie et retransmise en majorité en anglais. Un détail ? Pas sûr, au vu de la diversité linguistique des équipes engagées ainsi que des 16 sélectionneurs en lice. Le coach français de la Chine, Alain Perrin, en a fait l'illustration avec une délicieuse interview LV3. L'accent gaulois fait toujours son petit effet.

    Youtube

  • La question du jour

    Le Daila Lama et Olivier Atton vont-ils assister à la demi-finale entre la Chine et le Japon ?

    Favoris de leur groupe respectif, la Chine et le Japon ont de bonnes chances de se croiser en demi-finale. Un classique asiatique déjà disputé 33 fois avec un léger avantage pour le pays du Soleil levant (15 victoires à 12, et 6 nuls). Le 27 janvier, les deux équipes s'affrontent ainsi à Newcastle, dans l'extrême Sud-Est de l'Australie. Olivier Atton, désormais coach de la NewTeam à Fujisawa, a fait le déplacement, ainsi que le dalaï-lama. Le moine bouddhiste arbore d'ailleurs fièrement les couleurs japonaises. Une honte pour Pékin qui tacle « un loup déguisé en agneau » . Déçu du spectacle, Atton regrette lui les bonnes vieilles joutes avec Mark Landers lors du championnat national des écoles. La Chine s'impose finalement 1-0 grâce à une catapulte infernale parfaitement copiée des « frères » Hai et Hanchao Yu. Heureux comme un coq à la fin de la rencontre, Alain Perrin pose fièrement aux côtés des têtes du PC chinois.

  • L'équation de la journée

    Les Émirats arabes unis sont-ils une révolution ?

    √ 1 Mac Book + (1 casquette Louis Vuitton + 1 paire d'Air Max + 1 Steve Jobs)² X (Khedira - Mido) / La dérivée d'un poulet ghouzi + le bonnet d'Ally McBeal = Ali Mabkhout.

    Ce n'est pas une révolution, mais c'est quand même un doublé.



    Par Eric Marinelli et Gabriel Cnudde
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    "Les Iraniens pourraient bien créer la surprise lors de cette compétition, mais une chose est sûre, ils ne gagneront sûrement pas le prix du plus beau maillot."

    Vous êtes complétement fous. Bien sûr qu'ils le gagnerons !
    J'ai maté EAU-Qatar, pas du top football, mais un délice pour les yeux, avec des espaces béants dans les défenses! Alors si votre jeu de mot-rébus sur le nom du joueur a du vous prendre un max de temps, moi, plus sérieusement je conseille de suivre un peu Omar Abdulrahman, bon petit meneur de jeu!!
    L'interview de Perrin me fera la semaine. Splendide.
    badaboumtiti Niveau : District
    Très sympa de voir des rubriques qui concernent autre choses que les compétitions européennes ou la cérémonie du melon d'or. Merci bien.
    l'Iran tape n'importe quel equipe de cette coupe d'asie si ils tiennent physiquement la coupe sera pour eux. GOO TEAM MELLI !!!
    Merci pour cette rubrique. Une petite demande d'amélioration : serait-il possible d'avoir les tableaux des différents groupes à la fin en guise de résumé chiffré ?
    Pour info, le "chat" sur le maillot iranien n'est pas un chat mais un guepard asiatique, une espece en voie de disparition (on en denombre moins d'une centaine, l'espece n'est presente qu'en Iran desormais).

    Les Iraniens ont galere a obtenir l'accord de la FIFA pour pouvoir mettre ca sur leur maillot. Par ailleurs, c'est la premiere fois qu'un maillot de foot prend une dimension environnementale.

    So Foot trouve ca moche, moi je trouve cette cause plutot noble !
    Si tout le monde s'en fout c'est aussi à cause des médias..On surmédiatise la CAN à cause de notre complexe de rétro-colonialisme, mais le niveau n'est franchement pas plus élevé, à part 2/3 équipes (Ghana, Algérie, Nigéria).
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Cristiano bat Lionel (3-4)
    4 8