En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Havre sur le podium, avec Metz dans les basques

Après une demi-heure de sommeil lourd, la Ligue 2 s'est agitée et a gagné un peu en animation. La bonne affaire est surtout pour Metz, Lens et Le Havre, qui gardent espoir pour la L1. Derrière, Sochaux et Créteil ont du souci à se faire.

Modififié

Bourg-Péronnas 3-0 Ajaccio

Buts : Traoré (57e), Boussaha (59e), Ba (88e) pour Bourg-Péronnas
En véritable match du ventre mou, avec le 12e qui accueille le 10e, l'enjeu est presque inexistant dans ce match. Ce n'est pas pour autant qu'Anthony Lippini se laisse démonter quand il est chahuté. À quelques minutes de la pause, le joueur du club corse perd bêtement son sang-froid. En croche-pattant un adversaire, il voit rouge et met l'ACA en difficulté, alors que le match était plutôt équilibré jusque-là. Au retour des vestiaires, Bourg-en-Bresse achève son hôte en deux minutes : d'abord par un centre au cordeau repris facilement par Traoré à bout portant, puis le défenseur d'Ajaccio Cissé est bien trop fébrile au duel avec Boussaha. Il n'y a plus qu'à contourner Mandada pour faire le break. Ba scelle l'ensemble pour un joli 3-0 final. Bourg-en-Bresse a mérité sa place dans ce championnat. Les Corses restent eux dans le bas du ventre mou.

Metz 2-0 Niort

Buts : H. Diallo (37e et 58e) pour les Grenats
Les valeurs défendues par les supporters messins dans l'une de leurs banderoles de la soirée s'adressent à merveille au match proposé par le FC Metz. Surtout la «  combativité  » . Aux forceps, les Grenats prennent trois points essentiels et confirment qu'ils gagnent depuis quelques semaines, même si ce n'est pas toujours très enthousiasmant. L'avantage est pris après une demi-heure poussive grâce à Diallo, l'homme providentiel du moment. C'est le jeune buteur qui est évidemment à la réception des centres. En s'imposant au-dessus de toute la défense de Niort, il marque facilement le premier but du match. En deuxième mi-temps, les Messins confirment leur ascendant en profitant d'une défense très, très gentille des Chamois sur coup de pied arrêté. Diallo, seul au deuxième poteau, marque encore une fois. L'Hinschbergerico tourne en faveur des Lorrains, plus que jamais avec le podium dans le viseur.

Sochaux 0-0 Nîmes

C'était le match le plus important en ce qui concerne la fin du classement. Nîmes et Sochaux n'ont pas surpris : le 0-0 n'arrange personne, mais ne met aucune des deux équipes en difficulté. Et pourtant, Sochaux a essayé, souvent, beaucoup, surtout après la pause. La première mi-temps est plutôt un cortège d'actions manquées et de ratés techniques. Pas d'occasions, un peu d'intensité. Ensuite, les Lionceaux veulent montrer qu'ils sont prêts à se battre. C'était sans compter sur Michel, qui garde les buts des Crocos avec les dents serrées. Sans jamais rien lâcher. Pas de but donc et le FC Sochaux encore dans la zone rouge, mais avec la lumière au bout du tunnel.

Le Havre 2-0 Laval

Buts : Bonnet (83e) et Duhamel (87e) pour les Doyens
Laval reste sur 2 mois et demi sans victoire. Le Havre a l'occasion parfaite pour mettre la pression sur le Red Star et se positionner sur le podium. Mais dans un stade Océane au public bien dispersé, Laval a de meilleures intentions et domine la rencontre. Sans marquer. Le type de match qui file toujours à l'avantage du dominé. Oublié par tous les maillots orange sur un corner, Alexandre Bonnet assure du plat du pied, au ras du sol, et propulse Le Havre sur le podium. Les spectateurs derrière le but ne résistent pas au plaisir d'aller fêter la réalisation avec le joueur derrière la barrière. Sans être brillants, les Havrais ont le réalisme gagnant. Comme Duhamel, qui marque de nouveau, pour un petit bonus différence de buts. C'est avec ce genre de points que la montée peut être acquise.

Lens 3-0 Auxerre

Buts : Autret (38e), Ba (78e), Olsen (89e) pour les Sang et Or
Dans un stade Bollaert plutôt bien rempli, Lens prend dès l'entame du match le ballon au pied et veut imposer sa loi. Les occasions sont rares malgré tout, et il faut un corner joué à trois pour atteindre Bourigeaud, à distance, qui frappe sans trouver le cadre. Mais les tentatives, souvent maladroites mais présentes, se multiplient. Finalement, Autret bat Zacharie Boucher en le prenant à contre-pied en face à face. Dès lors, Auxerre se découvre et concède un – sévère – penalty pour une faute sur Bourigeaud. Kılıç hérite du rouge. Ça sent le roussi pour l'AJA, même si Boucher maintient le suspense en partant du bon côté. Cependant, la défense bourguignonne n'y est vraiment pas et cède trop facilement. Avec des gestes de pantins désarticulés, Ba parvient à poussoter la balle derrière la ligne. À 2-0, le RC Lens peut savourer. À 3-0, avec un dernier coup porté par Olsen, les Lensois peuvent savourer. Le wagon de la montée est toujours devant, mais il est atteignable.

Tours 2-1 Brest

Buts : Bedia (48e, 79e) pour Tours // Battochio (77e sp) pour les P'tits zefs
Alors que la Ligue 2 n'a pas connu le moindre but dans la soirée, les commentateurs de beIN annoncent un but fantôme à Tours. C'est que l'ennui est palpable dans ce début de soirée, en particulier à Tours, où l'enjeu du match est moindre. Seul Brest a un mince espoir de faire une opération folle au finish. Dans la foulée du faux but, sur un contre pour les locaux, Bedia a une énorme opportunité. Son ballon piqué n'est pourtant qu'un cadeau pour les gants d'Hartock. Heureusement, la deuxième période commence mieux pour les Tourangeaux et son attaquant, qui profite bien de sa première occasion au retour des vestiaires. Brest revient à la marque avec un poil de chance, par un penalty généreux transformé par Battochio. Ce n'est qu'un leurre. Bedia remet les choses dans l'ordre et donne trois points aux siens. Incapable de renverser la vapeur, Brest peut s'attendre à une fin de saison confortable dans le chaud du classement. Il n'y a plus d'autre enjeu cette saison.

Créteil 0-3 Clermont

Buts : Laborde (45e sp, 80e) et Pereira (86e) pour les Auvergnats
Clermont commence mieux son match, mais devant Laborde, Kerboriou a le bon réflexe pour détourner la frappe. En fin de première mi-temps, Laborde se venge en transformant le penalty de l'ouverture du score. Sans grande surprise, c'est le joueur prêté par les Girondins qui se montre le meilleur joueur de la soirée en région parisienne et mène son équipe vers la victoire. Sans réelle opposition non plus. Cela tourne même à la correction sur la fin, avec Pereira qui inscrit le premier but de sa carrière au culot, de l'angle de la surface de réparation. Créteil a encore trop de problèmes défensifs et se met en difficulté. Le maintien semble bien loin, même s'il ne faut que deux points.

Valenciennes 1-0 Évian TG

But : Da Costa (57e) pour les Nordistes
Un début de match pas terrible, une suite un peu mieux, mais sans plus. Malgré les noms proposés sur l'affiche, ce n'était pas un match de Ligue 1, loin de là, mais bien l'affrontement de deux clubs en manque de confiance au fin fond du classement de la L2. Chaque équipe a beaucoup à perdre en même temps en repartant sans point, et ne se découvre pas. Mais Valenciennes ouvre finalement le score après un beau débordement et un service en retrait assassin vers Da Costa. Cela a le mérite d'ouvrir les débats. Même si le spectacle reste moyen. Évian n'avait tout simplement pas les moyens de s'offrir mieux ce soir.

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
    Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6