1. //
  2. // Résumé de la première journée

Le Havre premier leader de L2 !

La reprise de la Ligue 2 a été plus que décevante, avec huit buts en huit matchs dont quatre sur le même terrain. En tout cas, cette première journée confirme que cette année encore, le championnat sera très homogène et pas à l'abri de quelques surprises, dans le bon comme le mauvais sens.

Modififié
413 16

Clermont Foot 0 - 0 Sochaux


Calme plat à Clermont. On attendait surtout les Sochaliens, rachetés par l'entreprise chinoise Tech Pro Technology et visant la montée, tandis que l'agitation médiatique autour des Auvergnats a été bien moindre : ben oui, tout le monde s'est habitué à voir Corinne Diacre à la tête du Clermont Foot. Quoi qu'il en soit, c'est l'ennui qui domine au stade Gabriel-Montpied. Ennui seulement troublé par l'expulsion à la 55e minute du Sochalien Matheus Vivian. L'ancien Guingampais, en difficulté pendant toute la rencontre, quitte ses partenaires après deux cartons jaunes très évitables. On se dit alors que Clermont va en profiter pour pousser et obtenir la victoire. Mais non. Le match continue sur un rythme terne et monotone, jusqu'au coup de sifflet final. 0-0.

Bourg-en-Bresse 1 - 3 Le Havre

Buts : Pape Sané (45e) pour Bourg-en-Bresse // Cédric Cambon (16e), Joseph Mendes (59e), Lys Mousset pour Le Havre

Le petit poucet de cette Ligue 2 affrontait pour son dépucelage une valeur sûre du championnat, Le Havre. Si les Normands ont surtout agité l'été avec la difficile reprise du club et l'affaire Maillol, ils n'en ont pas oublié le terrain. Malgré les débuts pleins d'envie de Bourg-en-Bresse, Le Havre se met rapidement à l'abri dès la 16e minute, grâce à un cafouillage dans la défense bressane. Ensuite, Le Havre se contente de gérer. Trop, d'ailleurs, puisque juste avant la pause, le meilleur buteur de Bourg-Péronnas l'année dernière, Pape Sané, inscrit le premier but de l'histoire du club en professionnel. À l'heure de jeu, les Normands touchent la barre sur coup franc, et dans l'action qui suit, Mendes marque de la tête. Mais les Havrais ne retiennent pas la leçon et se mettent en danger tout seul. Jérôme Mombris se fait expulser logiquement pour une semelle et les Bressans obtiennent un penalty généreux à 10 minutes de la fin, que Jason Berthomier envoie sur la barre. Le Havre a eu chaud, mais Lys Mousset se permet finalement de balancer une grande frappe de 30 mètres sous la barre. Le seul éclair de la soirée.

Paris FC 1 -1 Laval

Buts : Medhi Jean (50e) pour Paris FC // César Zeoula (74e) pour Laval

L'autre promu francilien, le Paris FC, moins médiatisé que le Red Star, est entré sans complexe dans le championnat de Ligue 2. Dans un match très équilibré face à Laval, auteur d'une très belle saison 2014-2015, le PFC est le premier à se mettre dans le bain. Malheureusement, Romain Grange manque son face-à-face à la 17e minute. Et Laval a beau se réveiller à la fin de la première période, les deux équipes manquent terriblement d'efficacité lors des 30 derniers mètres. Il faut attendre un corner et un but peu académique de Medhi Jean pour débloquer le compteur, en faveur du Paris FC. Le premier but depuis 32 ans dans le monde professionnel pour le PFC. Sauf que les Franciliens commettent l'erreur de reculer, de plus en plus, quitte à s'exposer. Laval revient donc logiquement au score à un quart d'heure du terme, à force de pousser. Ensuite, plus rien, comme si les deux équipes étaient satisfaites de ramener un point chacune pour un premier match.

AC Ajaccio 0 - 0 Dijon


Sans doute frustrés de voir leurs rivaux du Gazélec en Ligue 1, les joueurs de l'AC Ajaccio visent la remontée cette saison. Attention, en face, Dijon a effectué un recrutement intéressant (Sammaritano notamment) après une 4e place la saison dernière. Tout cela donne un match... ennuyeux. Rien ne se passe à François-Coty, et la quiétude des 22 acteurs n'est troublée que par une panne d'électricité dix minutes après la reprise. L'occasion d'une pause boisson bienvenue, en attendant que la lumière revienne dans les tribunes... Malheureusement, sur la pelouse, le spectacle reste toujours aussi obscur, et il ne se passe pas grand-chose. L'ex-espoir Baptiste Reynet sort tout de même une belle claquette à la 76e minute pour préserver le match nul. Après cinq minutes de temps additionnel, conséquence de la coupure de courant, c'est la fin, et un 0-0 supplémentaire dans une triste soirée. Allez, c'est fini les vacances, hein.

Auxerre 0 - 0 Brest


Deux équipes pressées de retrouver l'élite, mais qui ne le mérite pas au vu de ce premier match. L'une car elle n'a pas su concrétiser sa domination, l'autre parce qu'elle n'a pas vraiment joué. Comme l'année dernière, Brest fait partie des favoris à la montée. En revanche, du côté de l'AJ Auxerre, les matchs de préparation n'ont pas été très rassurants. Et pourtant, ce sont bien les Auxerrois qui entament ce match pied au plancher. Les Bourguignons dominent outrageusement la première période, mais ne trouvent pas la faille, notamment à cause d'un Joan Hartock costaud dans les cages brestoises. En deuxième période, Brest est toujours aussi inoffensif et les Auxerrois, usés, ne parviennent plus à être dangereux, excepté sur coup de pied arrêté. Triste match.

Red Star 0 - 1 Créteil-Lusitanos

But : Faneva Andriatsima (67e) pour Créteil

Le Red Star signait son grand retour en Ligue 2, 16 ans après, avec un derby francilien face à Créteil disputé en Picardie – tout est normal. Faute de stade Bauer, jugé trop vétuste pour accueillir des matchs de L2, les Audoniens s'exilent à Beauvais, au stade Pierre-Brisson. Les supporters cristolliens, eux, sont venus en nombre depuis le Val-de-Marne pour soutenir leur équipe, mais sont bloqués à l'entrée du stade. Place au jeu, et les joueurs de Saint-Ouen sont tout sauf timorés pour leur grand retour : le gardien de Créteil, Yann Kerboriou, effectue de nombreuses parades en première période. Après la pause, du niveau dans les tribunes, puisque les supporters des Béliers accèdent enfin aux tribunes, et sur le terrain : sur leur première occasion, les Cristolliens ouvrent le score à la 67e minute par leur buteur malgache, Faneva Andriatsima (7 buts l'an dernier). Créteil a inversé la tendance, et domine tranquillement la seconde période, alors que le Red Star peine désormais à se montrer dangereux. Au final, les Val-de-Marnais l'emportent, à l'expérience. Le dur apprentissage de la Ligue 2 commence pour le Red Star.

Niort 0 - 1 Valenciennes

But : Angelo Fulgini (4e) pour Valenciennes

Les Valenciennois ont décidé d'être les premiers à marquer en Ligue 2 cette saison : dès la 3e minute, l'espoir français d'origine ivoirienne au nom italien, Angelo Fulgini, ouvre la marque pour VA à l'issue d'une belle action collective : Sigamary Diarra lance Saliou Ciss, qui centre pour la tête de Fulgini. Bon, c'est toujours une première place que les Nordistes auront. Face au 3-4-3 niortais, les hommes de David Le Frapper misent sur la vitesse de leurs flèches en attaque, mais concèdent des occasions : leur nouveau gardien Damien Perquis doit s'employer, notamment sur une frappe de Koné aux six mètres, à dix minutes de la fin. Une poignée de secondes plus tard, la tâche se complique un peu plus pour VA, puisqu'Abdul Aziz Kaboré (pas de lien avec le légendaire Charles) est expulsé après avoir découpé le capitaine des Chamois Jimmy Roye. Sur le coup franc qui suit, la balle s'écrase sur le poteau. Les Nordistes soufflent, et font le dos rond. Dix minutes plus tard, ils tiennent leur première victoire à l'extérieur cette saison.

Nîmes 0 - 0 Évian-TG


Pour son retour en Ligue 2, une division qu'ils ne connaissent pas si bien, les Haut-Savoyards ont redécouvert les joies des pelouses catastrophiques de la deuxième division. Avec une régularité déconcertante, les deux équipes alternent temps forts et temps faibles. Les 20 premières minutes sont à l'avantage d'Évian, les 20 suivantes sont pour Nîmes, et surtout pour Toifilou Maoulida, insaisissable. Au retour des vestiaires, l'orage qui éclate devient la principale attraction de la rencontre. Est-ce que la pelouse va tenir ? Oui, et c'est tant pis pour le spectacle. Même si Gianni Bruno inscrit un but, refusé justement pour hors-jeu, l'intensité baisse clairement. Les contrôles sont moins bons, les passes aussi. Benjamin Leroy sauve les siens sur deux actions. Et au final, les deux camps refusent de prendre des risques pour s'imposer. Des débuts moyens pour Safet Sušić sur un banc de Ligue 2. Solides, mais peu créatifs.

Par Kevin Charnay et Hadrien Mathoux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 3
ooooooh yeah. Retour au vrai maillot, départ de Louvel, retour de Belsoeur au club, cinq joueurs formés au club dans les 16 - le HAC est de retour, avec un scénario ridicule à base de pénos manqués, de carton rouge, de montants frappés plusieurs fois, d'erreurs de marquage de Zargo Touré, un but encaissé dans les arrêts de jeu, bref, le HAC est de retour. La victoire est un bonus, et le but de Mousset, la cerise :

http://pbs.twimg.com/tweet_video/CLRGLcnWUAA7ykW.mp4
Bourg-en-Bresse en D2 putain j'y crois toujours pas haha.
Jimmy 75 PSG Niveau : District
Ca sent la saison galère pour le Red. J'pense vraiment que le stade Bauer va leur manquer énormément puisque ce qui fait la force de ce club c'est avant tout le soutien populaire.
En revanche je vois bien un top 10 pour le PFC ou l'USC.
En tout cas, go Red Star!!!
Sapin_de_Noël Niveau : CFA2
Brest candidat à la montée... mouais, j'attends de voir, parce que notre recrutement envoie quand même assez peu de rêve. D'ailleurs, quelqu'un saurait ce que vaut Koubemba ?
Les supporters de Créteil bloqués à l'entrée du stade ? Pour quel motif ? C'était une soirée privée ?
Quand je pense que certains vont venir nous expliquer que les petites équipes françaises ont meilleur niveau que celles des autres pays comme l'Espagne, l'Italie ou l'Angleterre... vous savez ce fameux niveau global ou niveau moyen plus élevé qu'ailleurs qui fait que les grosses équipes ne déboitent pas les petites, qui fait que des équipes de CFA ou de National font de beaux parcours en coupe de France, etc.

Moi tout ce que je vois c'est un niveau moyen ras des pâquerettes, avec des équipes de L2 par exemple dont les efectifs sont composés aux 3/4 de joueurs dont le seul point fort est le physique, mais qui, dès qu'ils ont le ballon dans les pieds, nous gratifient de gestes techniques...inoubliables.

N'oublions pas que la L1 et la L2, la saison dernière, c'est moins de buts par match que tous les autres championnats majeurs et leurs D1 et D2 respectives.

Attendez, laissez moi deviner... c'est parce que la qualité des défenses est bien supérieure à celles des autres championnats, c'est ça, hein ?
"Si les Normands ont surtout agité l'été avec la difficile reprise du club et l'affaire Maillol, ils n'en ont pas oublié le terrain" L'affaire Maillol s'était pas cet été, et la reprise par Volpé c'est très bien passée merci..faut passer à autre chose !
Polskajestfajna Niveau : Loisir
Eternajuve j approuve. Tout est dit.
Parker Lewis Niveau : DHR
Message posté par EternaJuve
Quand je pense que certains vont venir nous expliquer que les petites équipes françaises ont meilleur niveau que celles des autres pays comme l'Espagne, l'Italie ou l'Angleterre... vous savez ce fameux niveau global ou niveau moyen plus élevé qu'ailleurs qui fait que les grosses équipes ne déboitent pas les petites, qui fait que des équipes de CFA ou de National font de beaux parcours en coupe de France, etc.

Moi tout ce que je vois c'est un niveau moyen ras des pâquerettes, avec des équipes de L2 par exemple dont les efectifs sont composés aux 3/4 de joueurs dont le seul point fort est le physique, mais qui, dès qu'ils ont le ballon dans les pieds, nous gratifient de gestes techniques...inoubliables.

N'oublions pas que la L1 et la L2, la saison dernière, c'est moins de buts par match que tous les autres championnats majeurs et leurs D1 et D2 respectives.

Attendez, laissez moi deviner... c'est parce que la qualité des défenses est bien supérieure à celles des autres championnats, c'est ça, hein ?


T'oublie les incroyables portiers qui peuplent l'hexagone mon cher!!! Ah, ces bonnes vieilles excuses made in foot français...
Message posté par Sapin_de_Noël
Brest candidat à la montée... mouais, j'attends de voir, parce que notre recrutement envoie quand même assez peu de rêve. D'ailleurs, quelqu'un saurait ce que vaut Koubemba ?


Je l'avais vu jouer à Amiens plusieurs fois (bon, le peu de fois où il a joué..) et je le trouvais pas forcément au dessus du lot en National; il jouait parfois sur l'aile gauche, parfois dans l'axe (où il s'est finalement fixé) mais avait la concurrence de Kodjia, meilleur joueur de L2 la saison passée puis Romain Poyet qui équilibrait l'équipe. Parti dans l'anonymat le plus complet, j'ai failli faire une crise cardiaque quand je l'ai vu titulaire 6 mois plus tard face à Monaco... Apparemment il plantait pas mal avec la réserve du LOSC, faut voir ce qu'il donnera en L2.
PenoIndirect Niveau : Loisir
La ligue des bourrins aux pieds carrés demarre en fanfare à ce que je vois .Et ils veulent trois places pour la montée en plus ....
Que ce soit dans cet article ou dans celui d'hier, je vois écrit que Dijon a fait un recrutement intéressant et certains les plaçaient même dans leurs deux favoris à la montée. Et en tant que supporter dijonnais, j'arrive pas à comprendre.
On a perdu Remy, Diallo, Souprayen, Paye, Raspentino, Cissé, et Mollet. Soit 7 joueurs titulaires ou bien installés dans l'équipe, avec notamment beaucoup de défenseurs, ce qui était la principale force de l'équipe l'an passé. Et on les a remplacé par un mec qui dormait en réserve à Fribourg, un autre en réserve à Rennes, des mecs du Cap-Féret et du Poiré-sur-Vie, et Sammaritano qui est plus connu pour son physique atypique que pour des performances incroyables à l'AJA ou ailleurs.
Si le DFCO finit aux alentours de la 5-6 ème place, ça sera déjà un exploit.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je me reconnais parmi ceux qui ont cité Dijon parmi les meilleurs effectifs.J'avoue avoir regardé un peu rapidement.J'ai regardé à nouveau et il est vrai que c'est moins impressionnant que je ne l'avais pensé (d'autant que les R.Amalfitano,Gastien,Bela par exemple,peuvent éventuellement partir).

Comme tu le dis,leur niveau a plus l'air d'être aux alentours de la cinquième ou sixième place.Après,ce qui peut être un bon point pour eux,c'est qu'il y a déjà eu des candidats au maintien qui ont finalement terminé dans les trois premiers (Istres,Arles Avignon,Gazelec Ajaccio).
Ah merde ... j'ai déjà oublié pourquoi j'avais hate que la saison de L2 reprenne ...
Alex Minot tu rigoles pour Sammaritano?
Franchement côté Auxerrois s'est une grosse perte pour nous. D'ici là mi saison tu constateras à quel point il apporte. Rien qu'à voir le match contre le psg...
J'étais au match PFC-Laval hier soir, c'était pas si mal... un match de reprise quoi entre deux équipes qui seront sans doute pas dans les cinq premiers à la fin... Pas expert des deux équipes, j'ai trouvé Laval faiblard devant et le PFC faiblard en général... Ils m'ont un peu déçu. Le 1-1 est, en revanche, complètement ce que valait le match, pas de jaloux
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
413 16