1. //
  2. // 2eme journée

Le Havre et Créteil font le plein, Evian n'avance pas

Si la première journée de Ligue 2 avait été pauvre en spectacle, la deuxième est partie sur les chapeaux de roues avec cinq buts dans les dix premières minutes, avant de vite se calmer. Le Havre et Créteil remportent leur deuxième victoire en autant de matchs.

Modififié
7 7

Laval 0-1 Nancy

Buts : Lusamba (87e) pour Nancy

A Laval, c'est Nancy qui prend les choses en main en première période, sans être très dangereux pour autant. Il faut attendre la 35e minute pour ce mettre quelque chose sous la dent, et ce superbe coup franc d'Anthony Robic, ancien lavallois. Mais son ancien coéquipier, Cappone, sort le ballon de la lunette. Après deux belles occasions pour Coulibaly et Hadji en seconde période, Laval se complique la tâche en se retrouvant à dix à un quart d'heure de la fin du match. Du coup, à force de vouloir jouer le nul, exercice où ils excellent, les Lavallois finissent par craquer dans les derniers instants. C'est mérité pour Nancy, Laval est puni.

Valenciennes 0-0 Auxerre


Auxerre a définitivement beaucoup de mal à marquer en ce début de championnat, quelque soit la tactique adoptée. La semaine dernière, Auxerre avait largement dominé contre Brest à l'Abbé Deschamps, sans réussite. Cette fois-ci, volontairement ou pas, Auxerre a laissé le ballon à Valenciennes. Résultat, les deux équipes ont été totalement inoffensives en première période. Absolument rien. Le néant. En seconde période, les Bourguignons remettent le pied sur le ballon, sans plus de réussite que leurs adversaires. Ce n'est pas comme ça que ces deux prétendants à la montée vont atteindre leur but. Circulez, y'a rien à voir.

Créteil 2-1 Bourg-Péronnas

Buts : Andriatsima (7e et 61e) pour Créteil // Sané pour Bourg-Péronnas (71e)

Créteil continue sur sa lancée. L'année dernière, le club n'avait concédé aucune défaite contre un promu. Les débuts de Bourg-Péronnas en Ligue 2 sont par contre bien compliqués. Malgré un bon match la semaine dernière contre le Havre, les Bressans s'étaient inclinés 3-1 après avoir manqué le pénalty du 2-2. Cette fois-ci le début de match est tout aussi cruel avec un but encaissé dès la 7e minute sur une tête toute moisie d'Andriatsima. Un gros coup sur la tête pour les joueurs et pour les neuf supporters qui ont fait le déplacement jusqu'en région parisienne. Alors que Bourg-Péronnas sort la tête de l'eau en début de seconde période, l'attaquant malgache double la mise. Encore un coup dur, mais qui n'enterre pas les espoirs des Bressans, exemplaires dans l'esprit. D'ailleurs, Pape Sané réduit le score, et reste donc à ce jour le seul joueur du club à avoir marquer en professionnel. Mais ce ne sera pas suffisant pour éviter la défaite.

Evian TG 2-2 Clermont

Buts : Barbosa (8e) et Hoggas (56e) pour Evian // Diedhiou (2e et 63e) pour Clermont

Cédric Barbosa est éternel. Si les jeunes comme Ngakoutou et Centonze ont livré un match solide lors de la première journée, c'est bien le vétéran de l'équipe qui a fait la différence ce soir. Après un but encaissé dès la deuxième minute à cause d'une défense apathique, Barbosa a sorti le grand jeu. Cinq minutes plus tard, il récupère le ballon aux 35 mètres, élimine deux joueurs et s'en va tromper le gardien clermontois. Il devient ainsi le deuxième plus vieux joueur à marquer en Ligue 2, derrière Jérôme Leroy. De quoi mettre l'ETG sur les bons rails. Les Haut-Savoyards auraient même pu prendre l'avantage tout de suite après si Keita avait concrétisé un amour de remise de la tête du même Barbosa. Pas grave, ce n'est que partie remise. Kevin Hoggas inscrit le but du 2-1. Les joueurs offensifs de l'ETG, plutôt inspirés, peuvent en vouloir à leurs collègues de la défense, encore trop statiques sur l'égalisation clermontoise à l'heure de jeu. Barbosa n'arrivera pas à sauver ses coéquipiers à lui tout seul.

Dijon 3-0 Niort

Buts : Júlio Tavares (8e et 90e) et Diony (79e) pour Dijon

Avec un vieux 0-0 pour Dijon et une défaite pour Niort lors de la première journée, les deux clubs avaient à coeur de lancer leur saison. Du coup, on a eu droit à un match plutôt plaisant. Malgré une domination niortaise dans les premières minutes, c'est bien Dijon qui ouvre le score dès la 8e minute. Pas de chance, puisque Niort continue de pousser et se procure deux belles occasions. Suffisant pour donner confiance à des Dijonnais très incisifs en attaque rapide. D'ailleurs, Niort finira par craquer à dix minutes du terme sur une énième salve des Dijonnais et le départ de Diony à la limite du hors-jeu. Niort tente alors le tout pour le tout et se fait sanctionner dans les arrêts de jeu par un troisième but des Bourguignons. Convaincants.

FC Sochaux 0-1 FC Metz

Buts : Lejeune (1er) pour Metz

Privé de son capitaine, Matheus Vivian, suite à son expulsion face à Clermont (0-0), Sochaux reçoit Metz avec l'envie de se rattraper. Malheureusement pour les Lionceaux, le match démarre très mal. Après une petite minute de jeu, Kévin Lejeune surprend Olivier Werner et donne l'avantage aux Grenats. Surpris par cette ouverture du score précoce, les Sochaliens tentent de réagir, mais les occasions de buts tardent à venir. Les Messins sont en place et contiennent parfaitement les assauts adverses. La fin de la première mi-temps s'avère très tendue, notamment en raison d'un pénalty injustement refusé à Sochaux suite à une main de Palomino. Une belle manière de souhaiter la bienvenue aux nouveaux actionnaires chinois des Sochaliens. Au retour des vestiaires, les hommes d'Olivier Echouafni poussent, mais ne trouvent pas la faille. Les Lorrains se recroquevillent dans leur moitié de terrain et quand ce n'est pas le poteau qui les sauve, le gardien Didillon s'occupe de dégoûter Sochaux. Les joueurs de Franche-Comté ont laissé passer leur chance et s'inclinent. Metz repart donc du Doubs avec trois points dans la besace.

Le Havre 1-0 AC Ajaccio

Buts : Manzala Tusumgama (52e) pour Le Havre

Leader suite à son succès inaugural face à Bourg-Péronnas (3-1), Le Havre accueille avec beaucoup de confiance l'AC Ajaccio. Les Corses, quant à eux, se présentent avec la ferme intention de glaner une première victoire. La première période est d'un ennui absolu. Les 22 acteurs sont incapables de produire du jeu et enchaînent les fautes. En résulte un match au rythme haché, sans la moindre véritable occasion de but. 0-0 à la mi-temps. Désireux de proposer un spectacle intéressant à leurs supporters, les Havrais reviennent des vestiaires avec de meilleures intentions et ouvrent le score par l'intermédiaire de Manzala Tusumgama. Le HAC réussit à conserver son avantage et confirme sa première place du championnat.

Tours 0-0 Paris FC


Soirée retrouvailles au stade de la Vallée du Cher. En effet, la dernière confrontation entre Tours et le Paris FC remonte au 27 septembre 1977. Une éternité. Face à des Parisiens qui poursuivent leur apprentissage, les hommes de Marco Simone prennent les commandes de la rencontre. Plus entreprenants, ce sont eux qui se procurent les plus grosses situations, à l'image de l'excellent coup-franc de Bergougnoux dévié par la barre transversale. La fin de la première période est peu excitante et se termine sur un score nul. Le second acte reprend et l'ennui avec. Il faut attendre la 75ème minute de jeu pour voir une frappe en faveur de Tours. Quel frisson. La rencontre se termine sur ce bien triste 0-0. Encore un.

Brest 2-0 Nîmes

Buts : Pelé (40e) et Grougi (80e p.) pour Brest

Très à l'aise offensivement contre Auxerre, les Brestois n'avaient pas été récompensés (0-0). Pour leur premier match à domicile, les Bretons comptent bien rectifier le tir face à des Crocodiles toujours handicapés de sept points. Le premier acte est à l'avantage de Brest qui confirme ses facilités offensives. Après une importante domination, les hommes d'Alex Dupont parviennent à ouvrir le score sur un joli coup-franc excentré de Pelé. La deuxième mi-temps est bien moins intéressante, mais les Brestois confirment leur supériorité et la concrétise sur un pénalty de Grougi. Francis-le-Blé assiste donc à la première victoire de ses ouailles. Les Nîmois, quant à eux, ne sont pas près d'avoir un nombre de points positif.

Par Kevin Charnay et Lhadi Messaouden
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
Question à la con du soir: j'aimerais suivre les matchs du Paris FC et du Red Star cette saison. Je n'ai pas trouvé de lien sur rojadirecta, quelqu'un connait un autre site ?
Lens - Red Star tu auras un lien demain sûrement
ZidaneLeMagnifique Niveau : DHR
Message posté par monclubcettebaltringue
Question à la con du soir: j'aimerais suivre les matchs du Paris FC et du Red Star cette saison. Je n'ai pas trouvé de lien sur rojadirecta, quelqu'un connait un autre site ?


Va sur Livetv.ru, il y a pratiquement tout le temps des liens pour voir les matchs de L2 individuellement. Pas de commentateurs ou alors un anglais (!) qui s'en occupe.

Sinon, grosse perf' des dijonnais. Sans la maladresse des attaquants, le score aurait été doublé sans problème. Créteil semble confirmer sa bonne passe, à suivre. Comme Le Havre, Brest et Metz mais c'est pas surprenant. Par contre, Niort (qui vient de perdre Martin, son meilleur joueur), Bourg et Sochaux, c'est vraiment pas terrible pour le moment. Très inquiétant pour eux.
saddam_usain_bolt Niveau : DHR
Il me semble que gofeed2all a diffusé le match du PFC ce soir !
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
Super merci les gars
Près des cimes... Niveau : CFA2
Nom de djou Barbo, l'Eternel. Notre Lemmy Kilmister.
Ca serait cool de vous relire les gars ! On a droit à un "La semaine dernière, Auxerre avait largement dominé contre Brest à l'Abbé Deschamps, sans réussite." puis à un "Très à l'aise offensivement contre Auxerre, les Brestois n'avaient pas été récompensés (0-0)."

Y aurait pas comme une petite incohérence là ? :)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 7