En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Havre est tombé, Châteauroux s'est relevé

La Berrichone a marqué cinq fois sur le terrain de Sochaux, VA s'est gavé contre Niort et le leader havrais s'est fait stopper pour la première fois : les cartes sont rebattues dans cette Ligue 2 qui nous a régalés ce soir.

Modififié

Sochaux 1-5 Châteauroux

Buts : Ruiz (68e) pour Sochaux // Teikeu csc (5e), Sarr (28e et 32e) et Fofana (84e et 87e) pour Châteauroux

Malgré l’entame d’exercice pas dégueu des Lionceaux, Adolphe Teikeu était quelque peu en dedans en ce début de saison. Alors le stoppeur camerounais a décidé de marquer cette rencontre de son empreinte de colosse. Ça donne une ouverture du score offerte sur un plateau avec un autogoal des familles, puis un attentat sur Merghem qui envoie notre homme à la douche réfléchir à son sort, treize minutes seulement après le premier coup de sifflet de Thomas Leonard. La Berrichone, elle, ne fait pas de politesse : en l’espace d’une centaine de secondes, Sidy Sarr concrétise un caviar de Sofiane Khadda, puis allume un pétard comme un grand pour déjà faire rougir les fesses sochaliennes. Jean Ruiz balance une praline sous la barre du pauvre Hassen, et les Doubistes ont beau allumer plusieurs autres mèches, le sniper Florian Martin (quatre caramels) reste muet et le FCSM repart avec une grosse valise. En laissant les portes ouvertes sur la fin, ils encaissent deux derniers coups de poignard de l'entrant Nama Fofana, peu spectaculaires mais bien douloureux. Châteauroux qui joue les trouble-fêtes dans les sommets de la Ligue 2, on ne voit pas ça tous les week-ends.


Quevilly-Rouen 0-2 Clermont

Buts : Ajorque (19e), Pereira Lage (44e) pour Clermont

De retour dans le groupe après sa mise à l'écart, Rémy Dugimont comptait bien montrer à Corine Diacre qu'il avait encore la tête en Auvergne. Et ça n'a pas traîné, après dix-neuf minutes de jeu, c'est lui qui offre un caviar à Ludovic Ajorque pour l'ouverture du score. Juste avant la pause, le jeune Pereira Lage double la mise d'une grosse bastos. En deuxième mi-temps, rien de nouveau sous les projos du MMArena, Clermont est à l’ombre au milieu du classement de Ligue 2.


Bourg-en-Bresse 2-0 Gazélec Ajaccio

But : Perradin (52e) et Nirlo (83e) pour Bourg-en-Bresse

Les supporters présents au stade Marcel-Verchère se sont longtemps demandé ce qu'ils faisaient là. Pourtant, ils se rappelleront certainement longtemps du coup de pétard de l'artificier Florentin Perradin peu après la reprise. Sur un coup franc à plus de trente mètres des cages, le Brugien lâche un caramel très salé dans la boîte de Steve Elana qui constate les dégâts. (Andrea) Nirlo sale l'addition en fin de match. Suffisant pour faire tomber le Gaz pour la première fois de la saison.


Valenciennes 4-1 Niort

Buts : Dos Santos (28e), Mothiba (33e), Roudet (34e, 67e) pour Valenciennes // Lamkel Ze (83e) pour Niort

Invaincu cette saison en Ligue 2, Niort a décidé de subir son premier revers avec style : en regagnant les vestiaires avec trois pions dans la sacoche à la mi-temps. En six minutes, Dos Santos, Mothiba et Roudet mettent un terme aux rêves de podium des Chamois. À 36 ans, Roudet se verrait bien en Benjamin Nivet valenciennois et s'offre un doublé en seconde mi-temps. Lamkel Ze sauve l'honneur des Chamois en fin de rencontre. Que les joueurs niortais se rassurent, pour le bien de leurs supporters, beIN avait pris la peine de ne pas diffuser la rencontre.


Tours 1-3 AC Ajaccio

Buts : Tall (71e) pour Tours // Maazou (12e), Gimbert (23e), Wissa (90e+2) pour l'AC Ajaccio

Avec zéro point et la pire attaque du championnat, le Tours FC retrouvait le stade de la Vallée du Cher avec pas mal d'incertitudes. Cueilli à froid dès le premier quart d'heure par un but de l'éternel Moussa Maazou, Tours cogite. Mais pas Ghislain Gimbert, qui chipe le cuir au défenseur et aligne Alex Kacou d'une balle piquée inspirée. On retiendra que pour sa première avec l'AC Ajaccio, Jean-Louis Leca n'est pas parvenu à conserver sa cage inviolée à la suite d'un but de Tall. Le gardien corse aurait même pu en prendre deux dans la musette, mais le coup franc de Bergougnoux est refusé après que ce dernier n'a pas attendu le coup de sifflet de l'arbitre. En fin de match, c'est Wissa qui scelle le destin des Tourangeaux, qui empilent une cinquième défaite en autant de rencontres.


Brest 2-1 Nancy

Buts : Pi (68e), Coeff (84e) pour Brest // Hadji (45e) pour Nancy

Alexandre Coeff fait les choses en grand. Pour nettoyer la lunette de Jourdren d’un sublime exter brossé du gauche, le Brestois a attendu les ultimes minutes de cette soirée. La deuxième pierre à l’édifice d’une remontée bretonne que Jessy Pi avait lancée sur penalty grâce à la générosité d'Hakim Ben El Hadj. Avant lui, Youssouf Hadji avait montré qu’il n’était peut-être pas cramé, en faisant parler la poudre pour la deuxième fois en une semaine, filant au passage au stade Francis-Le Blé le seul frisson du premier acte. L’espoir offert par le Marocain ne fera pas long feu : il faudra encore attendre pour voir la première victoire nancéienne de cet exercice 2017-2018. De quoi faire péter les plombs à Geoffrey Jourdren, qui se mange un rouge après les trois coups de sifflet.



Paris FC 2-1 Auxerre

Buts : Tchokounté (17e), Lopez (80e) pour le PFC // Philippoteaux (55e) pour Auxerre

Romain Philippoteaux avait bien cru sauver les meubles pour les siens. En ramenant sa formation à hauteur du PFC après avoir fait danser Vincent Demarconnay, l’ancien pensionnaire du couloir gauche lorientais pensait offrir un point précieux au moral des hommes de Francis Gillot, qui ne mettaient plus un pied devant l’autre depuis trois matchs. Mais à l’AJA, la situation est décidément cauchemardesque, et à la 80e, Zacharie Boucher se fait crucifier pour la deuxième fois de la soirée par les Franciliens. #JeSuisFrancisGillot


Nîmes 1-0 Le Havre

But : Vlachodimos (42e) pour Nîmes

La dernière fois que Crocos et Hacmens s’étaient croisés, il y a une semaine et demie en « Bricorama Cup » , ils avaient été prolifiques (4-4). Cette fois-ci, l’affrontement n’a pas accouché d’un score fleuve, mais d’une bonne petite surprise. Grâce à Vlachodimos, le Nîmes Olympique met fin à la belle série de l’été et, pour la première fois depuis six rencontres de Ligue 2, la formation normande ne repart pas avec les trois points, une semaine après le succès laborieux face à Valenciennes (1-0).

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Jérémie Baron et Nicolas Grellier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
    Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 22 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7
    À lire ensuite
    La Roumania du FC Nantes