1. // Tous championnats
  2. // Medias
  3. // Programme télé

Le Guide TV de la saison

Finie, l'époque bénie où le monde se divisait en deux catégories : ceux qui ont Canal+ et ceux qui ont des potes qui ont Canal+. Désormais, pour voir du foot à la TV, il faut passer par un paquet d'abonnements et prévoir de solides compétences organisationnelles. Voici un petit guide de survie télévisuelle de la saison à venir.

3k 45
« La Une, la Deux m'ont pris dans leur jeu / La Trois, la Quatre je zappe et je mate / La Cinq, la Six en sont les complices / Câblé, survolté, j'ai le syndrome du canapé. » Il y a près de 20 ans, Passi décrit l'offre télévisuelle comme personne. Aujourd'hui, c'est à peine s'il englobe le bordel qu'est devenue la répartition des droits TV du foot. Alors qu'on était habitué à un dilemme plutôt simple, entre le gratuit et le payant au tournant des années 2000, le passage d'Orange suivi de l'arrivée de beIN Sports en France lors de la saison 2012 a redistribué les cartes. Grosso modo : au gratuit la portion congrue, aux fans de sports l'option beIN, et aux frimeurs la pose Canal. Mais, cet été, un nouvel entrant a perturbé le fragile équilibre : Patrick Drahi et son Altice qui, via SFR, prétend à proposer à la fois contenant et contenu, à réunir, dans un groupe unique, télécommunications et médias. Dans le même temps, personne ne veut manquer de grappiller quelques miettes de l'immense gâteau que constitue le football. Résultat, on peut trouver du ballon sur près de 10 chaînes. Zapping.

L'historique mal en point : Canal+


« Maintenant vous pouvez éteindre la télévision et reprendre une activité normale » : voilà une baseline qui aurait pu accompagner l'arrivée de Vincent Bolloré à la tête du groupe Canal. Pour sa partie foot, la coquille se vide de ses animateurs et, surtout, de sa Premier League. Alors, que reste-t-il à voir sur la chaîne cryptée ? La Ligue 1, évidemment. Et même plus que la saison dernière, puisque Canal récupère le match du vendredi soir (20h45), en plus de celui du samedi après-midi (17h) et de l'affiche du dimanche, qui passe de 21h à 20h45. Pour rester en France, Canal prend cette saison l'affiche de Ligue 2 du lundi à 20h30, et l'affiche du National, le samedi à 15h (les autres rencontres sur Dailymotion). Sans oublier l'incontournable Coupe de la Ligue, autre nouveauté tombée dans l'escarcelle Canal cette année. Frissons.


Au niveau européen, pas de changement majeur : une affiche française par journée de poule, le mercredi. Ensuite, cela dépendra de Paris, Lyon voire Monaco : si deux équipes sont encore engagées, Canal continue avec l'affiche française du mercredi. Dans le cas contraire, elle garde deux matchs pour les 8es, puis un à partir des quarts. Et renvoie sur D8 pour la diffusion de la finale, «  événement sportif d'importance majeure  » , donc nécessairement accessible en clair. Sympa, la loi.

La nouvelle référence sportive : beIN Sports


Canal aurait aimé substituer son offre en propre par un accord de distribution exclusive pour « le plus grand des spectacles » , mais l'Autorité de la concurrence en a décidé autrement. C'est dommage, parce qu'avec beIN, c'est une place assurée dans le gratin européen : l'ensemble de la Ligue des champions moins les matchs alloués à Canal, mais avec la finale, et 205 matchs de Ligue Europa, légèrement partagés avec W9 (co-diffusion d'une rencontre par journée pour le rejeton de M6). De quoi voir jouer beaucoup d'équipes espagnoles.


Sinon, il y a les championnats domestiques. Le deal reste ici le même : la Liga, la Bundesliga ou la Serie A en exclusivité sur beIN, qui garde aussi un pied outre-Manche : le Championship (à commencer par Fulham-Newcastle, vendredi 5 août), le Community Shield (Leicester-Manchester United, dimanche 7 août), la FA Cup et la Carling Cup. Tout ce qu'il faut pour dire hello régulièrement à Darren Tulett.


Et le meilleur pour la fin, la Ligue 1. Sur beIN, ça se passe le samedi soir pour un Caen-Lorient de première journée, par exemple, et le dimanche après-midi, à 15h puis à 17h. À noter que la chaîne pourra co-diffuser avec Canal jusqu'à 12 matchs du vendredi soir. Un échelon en dessous, le signal Ligue 2 est branché le vendredi soir (8 matchs à 20h) et le samedi après-midi (15h). Bonus, après le Starsbourg-Amiens de ce samedi, Paris et Lyon seront diffusés pour leur Trophée des champions autrichien (20h45).

La babyface killer : SFR Sport


À l'instar d'Orange il y a huit ans, SFR a voulu marquer le coup pour son arrivée dans le monde du foot. Mais là où Orange s'était contenté d'un investissement de 200 millions d'euros pour partager la Ligue 1 avec Canal, SFR frappe fort : plus de 300 millions d'euros sur 3 ans et la très suivie Premier League arrachée à son diffuseur historique. Mais rien ne dit que SFR ne vivra pas un destin à la Orange : sans accord de diffusion avec d'autres FAI jusqu'ici, ces derniers rechignant à voir une chaîne au nom d'un concurrent dans leur bouquet, il faut, pour l'instant, obligatoirement passer par un abonnement internet et box SFR pour suivre le grand règlement de comptes annoncé au Royaume. Conte, Guardiola, Mourinho, Klopp, Ranieri, Wenger, Pochettino ou encore Puel seront-ils des arguments suffisants pour faire venir les amateurs sous la bannière du carré rouge ? Rien n'est moins sûr. Sinon, il y a les abonnements mobiles, et une tablette ou un smartphone et sa loupe. Pas gagné.


Après le contenant, le contenu. SFR Sport 1 est entièrement dédiée à la Premier League : entre cinq et six matchs proposés en direct à chaque journée, quatre rattrapages dans la semaine pour chaque rencontre, des émissions sur le foot anglais et même des rediffusions des saisons précédentes pour combler la grille. SFR Sport 2, qui annule et remplace Ma Chaîne Sport, est plus éclectique. En vrac, on y retrouvera le championnat d'Europe espoirs, de la Libertadores, de la Copa do Brasil ou de la Chinese Super League. En attendant ces destinations exotiques, SFR Sport 2 se chauffe avec une palanquée de matchs amicaux (West Ham-Juventus et Arsenal-City dimanche 7 août, par exemple), et quelques matchs de qualifications à l'Europe, selon des arrangements au cas par cas. Après Lille-Qabala la semaine dernière, c'est ainsi au tour d'AEK-ASSE de passer en direct, jeudi (20h).

L'équipe nationale : TF1 et M6


TF1 et l'équipe de France, une histoire d'amour. Si la Une s'est faite taper la finale de l'Euro par M6, la chaîne officielle des Bleus reste celle de Téléfoot. Tous les matchs amicaux et ceux de qualification à la Coupe du monde 2018 seront sur TF1, pendant que les autres matchs qualificatifs seront soit sur Canal (zone Europe), soit sur beIN (zone Amérique du Sud). Une diffusion qui a un coût pour TF1 : 3,5 millions d'euros par match. L'UEFA a tenté de faire gonfler les prix à 4 millions à partir de 2018, mais TF1 et M6 se sont au contraire alliés pour les faire baisser à 3,3 millions. Résultat, un nouveau round de propositions doit être lancé. Les Bleus doivent faire couler les billets verts.


L'équipe de coupes : France Télévisions


Il n'y a pas que Stade 2 sur le service public. Il y a aussi Xavier Gravelaine et Daniel Lauclair. S'ils se sont faits tirer la Coupe de la Ligue par Canal, ils gardent l'option de la co-diffusion d'une affiche par tour à partir des 16es. Idem pour la Coupe de France, propriété partagée avec Eurosport mais dont au moins un match par tour est diffusé sur FT à compter des 32es. Sans attendre un alléchant Wasquehal-Laval, France 4 diffusera l'intégralité du tournoi olympique de l'été, masculin et féminin, puis l'Euro féminin en juillet 2017. Pour la Coupe du monde 2019 en France en revanche, c'est TF1 qui s'est montré le plus gourmand. Et malin, donc.

Ils se battent pour les places d'honneur : les autres


Du côté du gratuit, on retrouve une finale de Ligue des champions (D8), une affiche par journée de Ligue Europa (W9), quatre à cinq matchs de championnat de France féminin (France 4), les matchs à domicile des Bleuets (D17) ou encore du championnat de Russie et de la Coupe du Portugal (L'Équipe 21). De quoi varier les menus plaisirs. Pour le payant, le principal challenger est Eurosport qui, avec ses deux chaînes, regroupe de la Ligue des champions féminine (partagée avec beIN, voire une chaîne en clair pour la finale), la Coupe de France (principalement sur Eurosport), les championnats et coupes féminins français, la MLS américaine. Et si Eurosport a perdu la Ligue 2, elle a aussi récupéré la Coupe et la Supercoupe d'Italie. Deal gagnant ? Pas forcément pour le pro de la zapette : pour pouvoir tout voir, il faudra débourser, au minimum la première année, 75 € par mois. Le prix d'une licence à l'année en District.

Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
L'introduction résume parfaitement la situation télévisuelle de la l1. Avant pour tout voir fallait canal+ et basta. Maintenant faut x abonnements différents, fatalement plus chers et le spectacle est de moindre qualité qu'il y'a dix ans.

Bref, la meilleure chaîne pour voir du foot c'est rojadirecta et les transmissions polonaises avec deux commentateurs dont on ne parle pas la langue, c'est mieux que les guignols qui sevissent sur bibine et les autres.
GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
Sinon, il y a les sites de streamings. Et tous les championnats s'offrent à vous. Même les play off de 3eme division écossaise sur la BBC gaélique.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Note : 1
Vive l'ultralibéralisme !
D'ailleurs si quelqu'un a un lien d'un site de streaming de bonne qualité en FR, ça serait top !
L'avantage d'avoir plusieurs diffuseurs c'est que tu peux apprécier le changement de qualité des commentaires.

Passer de M6 à Bein pendant l'euro par exemple, c'était un peu comme passer d'une golfe à une ferrari quoi.
David GILMOUR Niveau : District
"La concurrence !" on vous dit... "c'est bon pour le consommateur !"
bachounet Niveau : CFA2
Message posté par larpi
D'ailleurs si quelqu'un a un lien d'un site de streaming de bonne qualité en FR, ça serait top !


tu as une réponse dans le premier commentaire de Mad Max...
bachounet Niveau : CFA2
Message posté par Smourf
L'avantage d'avoir plusieurs diffuseurs c'est que tu peux apprécier le changement de qualité des commentaires.

Passer de M6 à Bein pendant l'euro par exemple, c'était un peu comme passer d'une golfe à une ferrari quoi.


M6 une golf !! au mieux une vieille Renault 16 toute pourrave...
footchampagne Niveau : Ligue 2
Message posté par larpi
D'ailleurs si quelqu'un a un lien d'un site de streaming de bonne qualité en FR, ça serait top !


Avec rojadirecta tu peux avoir des streams de bonne qualité et parfois en français.
Pour ma part j'utilise un abonnement IP-TV.
En gros toutes les chaines TV ( pas SFR TV pour l'instant mais a la place il y a skysports et commpagnie pour la PL)

C'est la que ça se passe:
https://www.droid-tv.fr/service-iptv/#top

ça s'utilise sur un pc voir sur une box android et c'est de très bonne qualité.
Vous pouvez demander un code d'essai de 24h en plus.
Voila pour la petite astuce du jour
 //  09:23  //  Passionné de l'Ukraine
Question à la con pour un économiste.

Le modèle d'Altyce est il viable car dans la presse générale le groupe de Patrick Drahi est endetté mais il continue à faire du buisness et acheter des groupes, ou compagnie?

Est ce que les fusions lui permettent d'"effacer" les dettes du groupe en les intégrants dans les finances des compagnies nouvellements acquises (qui avaient donc une meilleure santé)?
Alex_Magpie Niveau : CFA2
Message posté par garagnas
Question à la con pour un économiste.

Le modèle d'Altyce est il viable car dans la presse générale le groupe de Patrick Drahi est endetté mais il continue à faire du buisness et acheter des groupes, ou compagnie?

Est ce que les fusions lui permettent d'"effacer" les dettes du groupe en les intégrants dans les finances des compagnies nouvellements acquises (qui avaient donc une meilleure santé)?


Ca peut être aussi une bonne excuse de Drahi pour liquider une partie des employés de SFR...

Bein sport diffuse le championship? Bon bah je sens que je vais me réabonner pour la saison.
Message posté par Alex_Magpie
Ca peut être aussi une bonne excuse de Drahi pour liquider une partie des employés de SFR...

Bein sport diffuse le championship? Bon bah je sens que je vais me réabonner pour la saison.


Je pense qu'à terme Bein rachètera les droits de la Premier League. Canal+ risque de voir (a déjà vu) son nombre d'abonnés dégringoler, SFR Sports ne proposant "que" la PL ne va pas enregistrer une vague surdimensionnée d'abonnements (perso je ne vais pas me caguer à changer de box, payer plus cher/mois pour voir Batshuayi à Chelsea ou Wenger faire la tronche, du stream fera l'affaire).

Au bout d'un moment, la tirelire sans fond de Bein arrivera et n'aura guère de concurrence pour choper les droits tv du championnat anglais au grand calme. Après ce n'est qu'un point de vue personnel, mais je ne vois pas SFR Sports exister plus de 2 ans.

En considérant que BeIn existe toujours d'ici là, quand on sait que cette chaîne est une vitrine et une perte pure monumentale...
Johnny Decker Niveau : DHR
75 € la licence en district, c'est où ?

J'y vais de suite!!!
IPTV pour moi aussi, toutes les chaines sauf celles de SFR mais j'ai la SKY. ça bug un peu mais comme un streaming de roja, c'est différent pour chaque match
En tout cas bein, qui annonce avoir 100% de la Ligue 2, se fout bien de notre gueule puisqu'un des matchs sera sur C+.
Si vous avez une parabole, il existe un demo magique.
HD200S.
Et après ça qui peut continuer à nous servir le couplet des bienfaits de la concurrence ? il y eu ce moment béni après la fin d'Orange où Canal avait récupéré tous les droits et où les équipes se concentraient sur la qualité des programmes. Désormais on se trouve devant une offre incohérente éclatée, peopolisée et pour beaucoup plus cher on a beaucoup moins bien.
Fan de football anglais je m'en passerai désormais, et je souhaite par la même un gros plantage à Drahi histoire de rappeler qu'à un moment donné il y a des gens derrière les écrans et qu'ils ont en marre d'être les dindons de la farce.
TheGoatKeeper Niveau : National
 //  10:57  //  Amoureux de Lyon
Vivant a l'etranger, et essayant de suivre la L1, rien a part le Streaming.

A quand un Netflix / Amazon Video du foot avec les matchs a la demande?

Apres tout, est-ce que ce nest pas ca que le consommateur demande? Il va bien avoir un jour ou quelqu'un va nous sortir ca
TheGoatKeeper Niveau : National
 //  10:58  //  Amoureux de Lyon
Message posté par TheGoatKeeper
Vivant a l'etranger, et essayant de suivre la L1, rien a part le Streaming.

A quand un Netflix / Amazon Video du foot avec les matchs a la demande?

Apres tout, est-ce que ce nest pas ca que le consommateur demande? Il va bien avoir un jour ou quelqu'un va nous sortir ca


Ou alors je dis une enorme betise, et cest possible sur BeIN and co (ou autre)?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le semestre grec de Galtier
3k 45