Le Guen : « Nous n'irons pas à l'abordage... »

Face à la Zambie ce soir (19h30), Paul Leguen et ses joueurs se veulent méfiants même s'ils doivent s'imposer pour durer dans le tournoi après leur défaite initiale contre le Gabon.

0 0
La conférence de presse d'avant match donnée hier matin à l'Hôtel Sera Dashela où logent les Lions Indomptables du Cameroun, a donné une indication claire quant à l'état d'esprit de Paul Le Guen et de ses joueurs à vingt-quatre heures du match qui les oppose aux Chipolopolo de la Zambie. Le sélectionneur camerounais a reconnu avoir en travers de la gorge la défaite intiale contre le Gabon (0/1), même s'il ne s'est entretenu que cinq minutes avec ses joueurs, juste après la rencontre, pour leur demander de positiver et de se tourner résolument vers le match contre les Zambiens ce dimanche. Comme diagnostic, le docteur Le Guen prétend qu'il n'a manqué à son équipe qu'un but tellement les occasions et les initiatives auront été nombreuses. Et pour compléter le bilan, Samuel Eto'o a révélé que sa forme physique était précaire : «  Contre le Gabon, j'avais une douleur au plat du pied... Je ne pouvais pas tirer, ce n'est plus le cas...tant mieux » .

Selon certaines sources non confirmées, Alexandre Song souffrirait également d'une légère blessure contractée au cours du même match. Les Lions, en possession de toutes leurs forces, promettent ainsi l'enfer à l'équipe de Zambie comme le confiait en aparté Idriss Carlos Kameni et Nicolas Nkoulou. A la question de savoir pourquoi les Lions attendent toujours d'être dos au mur pour rebondir, la réponse de Samuel Eto'o a été plutôt ironique : « Peut-être est-ce la nature qui nous a ainsi faits... Même nos aînés affectionnaient ce type de situation... » . A l'Intériste et à ses coéquipiers de démontrer que le patrimoinne génétique peut avoir des vertus positives !

Paul Le Guen a également échangé avec les journalistes sur les stratégies pouvant conduire à la victoire contre les Chipolopolo. L'entraîneur français des quadruples champions d'Afrique a révélé que la prudence sera de mise pour contourner les récifs zambiens : «  Nous n'irons pas à l'abordage, nous allons certes attaquer, mais nous devons être disciplinés face aux Zambiens qui n'attendent que ça pour nous contrer » . L'ancien entraîneur des Glasgow Rangers a cependant éludé les interrogations sur les failles observées contre le Gabon, au milieu de terrain et sur le flanc gauche, estimant que les analyses des journalistes ne sont pas obligatoirement les siennes. A la sortie d'un ultime entraînement à huis clos, Samuel Eto'o n'a pas voulu s'arrêter sur ces faiblesses passagères et compte toujours faire mieux que la dernière fois (mieux que finaliste donc) : « J'espère que j'ai encore cinq matches à jouer...je n'ai pas abandonné l'objectif d'être le meilleur buteur d'une phase finale de CAN {(1)...Et ce n'est pas égoïste de le penser} » .

Martin Camus Mimb (envoyé spécial à Lubango)

(1) : avec 16 buts, le Milanais est en revanche le meilleur buteur de toute l'histoire de la CAN sur toutes phases finales cumulées.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0