1. // Éliminatoires Euro 2016 – Groupe B – J8 – Pays de Galles/Israël

Le grand réveil des Dragons gallois

Une victoire ce dimanche à domicile face à Israël, et les Gallois seront officiellement qualifiés pour l'Euro 2016. L'actuelle génération, portée par Bale, Ramsey et Williams, n'est pas forcément plus talentueuse que celle de Giggs, Hughes, Rush, Saunders and co, mais elle est soudée comme jamais autour de cet objectif et est portée par le souvenir de l'un des héros du football gallois, Gary Speed, éphémère sélectionneur décédé brutalement il y a bientôt quatre ans.

8 19

Les Dragons gallois prêts à débouler en France


Les Gallois ont le poireau. Oui, c'est un peu vulgaire, mais il faut bien chercher à imager le climat d'euphorie qui entoure cette sélection qui n'a plus participé à une grande compétition internationale depuis 1958. Le Mondial suédois est d'ailleurs jusque-là le seul tournoi qui a souri aux Dragons gallois, avec un quart de finale à la clé. C'était l'époque de l'immense John Charles, gentleman visionnaire, pionnier de la mondialisation du foot avec une carrière qui l'a conduit jusqu'en Italie et la Juventus, où il est encore dans toutes les mémoires. Après 58, la sélection nationale galloise n'a plus rien fait de bon ou presque. Dans les années 90, il y avait pourtant moyen de bien faire et il s'en est d'ailleurs fallu de pas grand-chose pour qu'elle aille participer au Mondial US en 94. Il y avait là de sacrés joueurs de football : le jeune Ryan Giggs, déjà, Dean Saunders, Ian Rush, Mark Hughes… Et puis aussi Gary Speed et Chris Coleman, deux hommes qui sont à la base de l'inespérée embellie actuelle.

La décisive année 2011


Le premier n'a été sélectionneur qu'à peine un an en 2011, mais c'est lui qui a posé les bases du renouveau. Sa fin tragique biaise peut-être un peu le bilan qu'on peut faire après coup de son mandat, mais il faut lui reconnaître le mérite d'avoir donné les clés de l'équipe nationale aux bons hommes. Il a notamment responsabilisé Aaron Ramsey en le nommant capitaine à seulement 20 ans, une sacrée bonne manière de le motiver pour que ne se reproduise pas le découragement plutôt logique de Ryan Giggs les années précédentes, quand le pays de Galles accumulait les déceptions. Paradoxalement, cette année 2011 correspond au plus bas classement de l'histoire des Dragons, avec une 117e place au ranking FIFA, mais Gary Speed avait fini par obtenir de bons résultats sur la fin, avant qu'il ne mette fin inexplicablement à ses jours en se pendant chez lui le 27 novembre. Sous le choc, les Gallois ont mis du temps à faire le deuil de ce drame national. Son successeur à la tête de la sélection, Chris Coleman, ancien coéquipier en équipe nationale et ami de longue date, a d'ailleurs débuté son mandat en 2012 par cinq défaites de suite dont un violent 1-6 concédé face à la Serbie. Mais depuis, ça va de mieux en mieux, jusqu'à cette campagne éliminatoire à l'Euro 2016 quasi parfaite.

À une victoire du 4e rang FIFA


Ancien plus jeune entraîneur de Premier League avec Fulham en 2003, à même pas 33 ans, Chris Coleman peut compter sur trois joueurs d'exception : Aaron Ramsey bien sûr, de même que Gareth Bale, mais aussi et surtout celui qui a repris le brassard à Ramsey, Ashley Williams. Par ailleurs capitaine de Swansea, Williams est actuellement l'un des meilleurs défenseurs de Premier League et il est l'incontestable leader de ce pays de Galles conquérant et de plus en plus sûr de sa force. Il est aussi le roc d'une défense à trois, dans l'espèce de 3-4-3 mis en place par Coleman et qui convient parfaitement à cette équipe de joueurs dont l'immense majorité évolue entre le ventre mou de la Premier League (Leicester, Crystal Palace, Swansea…) et le Championship (Reading, Wolverhampton…). Ses deux faiblesses sont aux extrémités, avec un gardien, Wayne Hennessey, qui joue seulement les doublures à Crystal Palace, et une pointe de l'attaque où l'actuelle titulaire, Hal Robson-Kanu, n'a inscrit que deux pions en 27 capes. Les autres alternatives ne sont pas tellement emballantes non plus, tel Sam Vokes, joueur de Burnley qui n'a pas inscrit le moindre but lors de l'éphémère saison de son club en Premier League la saison dernière. Il n'empêche, invaincus depuis deux ans en matchs officiels, les Gallois sont en confiance, et plus rien ne semble pouvoir les arrêter ces temps-ci, pas même les Belges qu'ils dominent incontestablement dans ce groupe B. Une victoire ce soir à Cardiff et c'est la qualification assurée, en même temps qu'un nouveau bond au classement FIFA jusqu'à la 4e place au minimum !

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Milan_forza18 Niveau : CFA
4eme FIFA....je ris je pleure du n'importe quoi !
Benito-Bx Niveau : CFA
Note : 4
Cette équipe est juste immonde et son masque tombera bien assez tôt...leur stratégie c'est tous derrière et on dégage sur Bale...C'est une Grèce 2004 2.0...

Horrible...
Henryroidupointu Niveau : District
Sinon une analyse sur le fond de jeu de l'équipe ?
Benito-Bx Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par Henryroidupointu
Sinon une analyse sur le fond de jeu de l'équipe ?


Sérieusement il joue à 5 derrière, 3 centraux et des latéraux bas, deux récupérateurs bas, Ramsey pour distribuer vers Robson-Kanu et Bale qui sont tous les deux très rapides....

Je rigole pas, c'est vraiment ça leur stratégie. Les gars joue que la contre-attaque, même contre Chypre...
Toon Eastman Niveau : National
Sur ce que j'en ai vu, le Pays de Galles c'est la Grèce version 2004 avec Bale en plus. Très costaud défensivement comme le montre leurs stats, seulments 2 buts encaissés. A coté de ca ils marquent vraiment peu, 9 buts seulement alors que la Belgique et Israel en ont plantés 16 et 14. Ca représente seulement la 4e attaque du groupe à égalité avec la Bosnie qui est 5e. Ca en dit beaucoup sur leur jeux. C'est très loin d'être une équipe spectaculaire mais il faut avouer qu'ils ont fait le job.

Et puis y faut aussi rajouter à cela le fait que la Bosnie n'y est absolument pas dans ces qualifs. Ça reste quand même la 2e grosse équipe du groupe derrière la Belgique et ils sont pratiquement éliminé. Si ils avaient été au niveau le classement serait sûrement fort différent

Par contre pour le coup de "pas même les Belges qu'ils dominent incontestablement dans ce groupe B", c'est pas tout a fait vrai, sur le match aller c'est 0-0 uniquement a cause du manque de réalisme des belges et sur le retour ils plantent un but à la con puis jouent à 11 dans le goal. Dans les 2 cas ce sont plutôt les belges qui ont dominés mais sans pouvoir marquer.
Super-Pippo Niveau : CFA
Message posté par Milan_forza18
4eme FIFA....je ris je pleure du n'importe quoi !


Ils organisent aucun amical...
On en revient aux difficultés que la Belgique éprouve lorsqu'elle affronte des équipes regroupées non ? J'avais maté le match retour où le PDG gagne 1-0, c'était très moche et très frustrant pour la Belgique je vous l'accorde, mais j'avais pas trouvé des Diables très dangereux non plus. Ils avaient la possession mais y'avait comme un blocage dans les 20 derniers mètres.
"pas même les Belges qu'ils dominent incontestablement dans ce groupe B"

Euh, les gars, vous avez vu les matchs contre ces belges qu'ils dominent incontestablement ? Cette équipe galloise est juste une mauvaise blague. Fond de jeu proche de zéro, presque tout le monde défend et on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Hahaha merci So Foot. Grâce à votre malédiction, je sens venir la victoire israélienne !!!
Barney_Stinson Niveau : CFA2
Et comme d'hab, Hazard est absent dans les grands matchs ... j'appelle ça un grand match parce que crucial dans la course à la qualif et puis c'est dans ces moments-là qu'on a besoin de lui. Moins pour marquer le 4ème but d'une victoire 4-0 face à Burnley par exemple...
Message posté par Benito-Bx
Cette équipe est juste immonde et son masque tombera bien assez tôt...leur stratégie c'est tous derrière et on dégage sur Bale...C'est une Grèce 2004 2.0...

Horrible...


Chaque équipe fait avec les moyens qu'elle a. Dans un petit pays comme ça, où le rugby est roi, je trouve ça fabuleux que cette équipe arrive à se qualifier pour l'euro. Le foot c'est aussi défendre... La Grèce en 2004 a gagné le tournoi en jouant très bien Jouer très bien au foot ne veut pas dire coller 5 buts par match...ça veut dire aussi savoir défendre parfaitement, connaitre ses forces et ses faiblesses,... Comme dirait un grand entraineur: le match parfait c'est 0-0, ça veut dire qu'il y a eu aucune erreur.
Note : 1
Vous me faites marrer à critiquer leur style de jeu. Tu peux en vouloir à des grandes nations de jouer de manière dégueulasse (salut l'actuelle Argentine), mais quand c'est le Pays de Galles on peut quand même les excuser nan?
Je rejoins les commentaires sur la description de la tactique Galloise, mais absolument pas les adjectifs qui l'accompagne...

Les Gallois jouent le football qui peuvent et doivent jouer, intelligent tactiquement, rude physiquement (parfois un peu limite), en profitant de leurs individualités... et ont totalement raison car c'est la meilleure façon pour eux d'avoir des résultats.

Après dire qu'ils dominent incontestablement la Belgique... quand leur avance de points est due à une énorme erreur individuelle de Naingollan dans un match dominé (un peu stérilement malgré beaucoup de tentatives), c'est sans doute un peu excessif...
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
Est ce qu'au moins le Welsh Xavi est titulaire côté Gallois?
Benito-Bx Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par Wasabi


Chaque équipe fait avec les moyens qu'elle a. Dans un petit pays comme ça, où le rugby est roi, je trouve ça fabuleux que cette équipe arrive à se qualifier pour l'euro. Le foot c'est aussi défendre... La Grèce en 2004 a gagné le tournoi en jouant très bien Jouer très bien au foot ne veut pas dire coller 5 buts par match...ça veut dire aussi savoir défendre parfaitement, connaitre ses forces et ses faiblesses,... Comme dirait un grand entraineur: le match parfait c'est 0-0, ça veut dire qu'il y a eu aucune erreur.


En même temps, avec l'Euro à 24 ils peuvent même espérer le tableau finale.

Mais je suis d'accord avec toi...étant Belge, ils m'ont bien saoulé mais je serai content s'ils se qualifient avec nous pour l'Euro...

L'Israel n'a rien à foutre à l'Euro et la Bosnie est trop mal...
Et vous, vous faites quoi avec votre équipe de DHR contre une DH au 3e tour de la Coupe de France ?
lebrugeois Niveau : DHR
Le PDG n'est pas qu'une bête équipe de contre. Leur système est compliqué à jouer, beaucoup de transversales, de rapidité sur les flancs, de profondeur en reconversions. C'est une équipe qui peut faire très mal quand elle ne doit pas faire le jeu et Bâle peut crucifier n'importe quel adversaire. Ca pourrait être une des suprises de l'Euro.
nononoway Niveau : CFA
- Énorme envie de la part de toute l'équipe
- Public incroyable
- Bons joueurs
- Bon Bale, tueur
- Brin de réussite
nononoway Niveau : CFA
Message posté par ILOVEBAYERN

Après dire qu'ils dominent incontestablement la Belgique... quand leur avance de points est due à une énorme erreur individuelle de Naingollan dans un match dominé (un peu stérilement malgré beaucoup de tentatives), c'est sans doute un peu excessif...



Clairement...

Sur les 4 derniers matchs :

PdG 0-2 Bel : impuissants
Bel 1-1 PdG : Belgique déjà qualifiée et complètement déconcentrée
Bel 0-0 PdG : technique du bus... pas glorieux, Belgique stérile
PdG 1-0 Bel : erreur débile de Nainggolan

Aucun résultat volé, mais absolument rien de chatoyant.
Juste beaucoup d'envie et de sérieux dans leur tactique.

Vivement une bonne branlée de la main (le pied...) de n'importe qui.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 19