1. // Coupe du monde 2018
  2. // Qualifs
  3. // Résumé de la soirée

Le grand huit espagnol, la poisse des Croates

Modififié
285 17

Espagne 8-0 Liechtenstein

Buts : Diego Costa (10e et 67e), S. Roberto (55e), D. Silva (59e), V. Vitolo (60e), A. Morata (82e et 84e) et David Silva (90e+2) pour l'Espagne

L'Espagne a rendu une copie propre même si cette large victoire a tardé à se dessiner. Dès la 10e minute de jeu, Diego Costa ouvre le score de la tête, marquant son deuxième but en sélection. Le prochain but de la Roja n'interviendra qu'à la 55e minute de jeu, Sergi Roberto reprenant une passe en profondeur de D. Silva. Diego Costa, lui, s'offrira un doublé en reprenant sa frappe repoussée par le gardien. À la 68e, il est remplacé par Álvaro Morata sous les acclamations du stade de Reina y Léon. Le joueur du Real Madrid ira lui aussi de son doublé, avec un second but (84e) entaché d'une grosse bourde du gardien du Liechtenstein. Avec ce 8-0, l'Espagne soigne son goal average et envoie un signe à son rival italien qui devra, lui aussi, s'employer face au Liechtenstein, si jamais les deux favoris du groupe G se neutralisent dans leur double confrontation.

Croatie 1-1 Turquie

Buts : I. Rakitić (44e sp) pour la Croatie // H. Çalhanoğlu (45e+3) pour la Turquie

Dans ce choc du groupe joué a huis clos, les deux favoris à la qualification n'ont pu se départager. La Croatie pourra avoir des regrets, ayant touché du bois à plusieurs reprises dans ce match, à la 9e par une tête de Mandžukić, puis une reprise du pied droit de Pjaca survenue dans la foulée. À la 21e, une tête puissante du néo-Turinois trouve encore une fois la barre transversale. Il faudra attendre une faute turque sur Modrić dans la surface de réparation pour que la Croatie ouvre le score par l'intermédiaire d'Ivan Rakitić. Mais seulement quelques minutes (45e+3) plus tard, c'est Hakan Çalhanoğlu qui égalise sur un coup franc dévié. Les deux équipes en resteront là, bien que les Croates, plus offensifs que leurs adversaires, aient buté sur un Volkan Babacan en grande forme.

Israël 1-3 Italie

Buts : T. Ben Haïm (35e) pour Israël // G. Pelle (15e), A. Candreva (32e sp) et C. Immobile (84e) pour l'Italie

L'Italie s'est bien sortie d'une rencontre qui aurait pu être périlleuse à Haïfa. L'avant-dernière passe décisive de Marco Verratti à la 15e pour Antonelli, qui centre pour Pellè, qui, lui, reprend d'un plat du pied droit pour lancer idéalement la Squadra Azzurra. C'est toujours sur le côté gauche que se manifeste le danger italien, avec Bonaventura qui dribble son vis-à-vis, provoquant un penalty qu'Antonio Candreva transforme en prenant le gardien israélien à contre-pied (32e). Mais un joueur italien aurait pu annihiler tous les efforts des siens : Giorgio Chiellini, déjà coupable de plusieurs fautes de relance, en rajoute une de plus qui profite à Tal Ben Haïm pour tromper Gianluigi Buffon d'un lob splendide à l'entrée de la surface de réparation (35e). À la 55e, Chiellini aggrave son cas en se faisant expulser. Dominés toute la seconde période, les Italiens tiendront, aggravant même la marque par Immobile entré en jeu quelques instants plus tôt.



Les autres affiches ont offert une bonne dose de spectacle, avec un Serbie-Irlande très animé et qui peut laisser quelques regrets aux Serbes, et notamment à Branislav Ivanović qui manque une énorme occasion en toute fin de match. L'Autriche a globalement dominé son match contre la Géorgie, mais le manque d'efficacité de Janko aurait pu lui coûter cher. Le pays de Galles, lui, sur la lancée de son magnifique Euro 2016, a atomisé la Moldavie, porté par un Gareth Bale impliqué sur tous les buts. Albanie-Macédoine a été arrêté pour cause d'intempéries et les deux équipes se sont quittées sur un score de 1-1. Les deux derniers matchs de la soirée, Ukraine-Islande et Finlande-Kosovo, ont également vu ces équipes se neutraliser sur le même score.

Les autres résultats :

Serbie 2-2 Irlande

Buts : F. Kostić (63e) et D. Tadić (69e sp) pour la Serbie // J. Hendrick (3e) et D. Murphy (81e) pour l'Irlande

Géorgie 1-2 Autriche

Buts : Ananidze (78e) pour la Géorgie // Hinteregger (16e) et Janko (42e) pour l'Autriche

Pays de Galles 4-0 Moldavie

Buts : Vokes (38e), Allen (44e) et Bale (50e et 90e+5) pour le pays de Galles

Albanie 1-1 Macédoine

Match arrêté pour cause d'intempéries
Buts : A. Sadiku (9e) pour l'Albanie // E. Alioski (51e) pour la Macédoine

Ukraine 1-1 Islande

Buts : A. Yarmolenko (41e) pour l'Ukraine // A. Finnbogason (6e) pour l'Islande

Finlande 1-1 Kosovo

Buts : P. Arajuuri (18e) pour la Finlande // V. Berisha (60e sp) pour le Kosovo Par Romuald Gadegbeku
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

PirloVerratti Niveau : DHR
L'Italie, ou les champions pour se compliquer un match facile. A 0-2 c'était plié, n'importe quelle grosse nation aurait déroulé.

Chiellini encore complètement à coté de ses pompes (déjà contre la France). Vaut mieux que ça arrive maintenant parce qu'il ne fera pas 50 matchs comme ça.

Verratti le boss au milieu, dans un secteur où ils auront pourtant un peu souffert (pas convaincu par Bonaventura). Que de regrets de se demander ce que ça aurait donné avec Conte.

Pellé qui continue également de donner des regrets d'être parti en Chine, espérons qu'il revienne dans un an, car il sort encore un gros match.

Bon et sinon l'Italie championne du monde pour jouer à 10 contre 11.

Et joli pari réussi de Ventura de rester à 2 attaquants. Ce qui prouve ses volonté offensives.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Content pour Jack et Antonelli; ils sont tous les deux décisifs.

J'espère que ça permettra d'en arrêter avec l'arnaque De Sciglio. Comment est-il possible qu'Abate et Antonelli, pourtant devant lui en club, soient si loin derrière lui en sélection ?
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Chiellini est extrêmement inquiétant sur ce match, tout comme face à la France, c'est dingue je l'ai rarement vu aussi emprunté.
Il doit être totalement à court de forme.

Vu son niveau de jeu actuel, j'espère au moins qu'Allegri donnera un peu de temps de jeu à Rugani.

En tout cas Chiellini aura eu le mérite de redonner du suspens à un match qui était plié...
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Message posté par maxlojuventino
Chiellini est extrêmement inquiétant sur ce match, tout comme face à la France, c'est dingue je l'ai rarement vu aussi emprunté.
Il doit être totalement à court de forme.

Vu son niveau de jeu actuel, j'espère au moins qu'Allegri donnera un peu de temps de jeu à Rugani.

En tout cas Chiellini aura eu le mérite de redonner du suspens à un match qui était plié...


Je suis plus qu'inquiet pour Chiellini. Si les arbitres se mettent à sanctionner ses fautes d'anti-jeu, le mec ne va plus finir un match !!
Big up au petit Sergi Roberto, qui pour sa première titularisation a joué milieu, arrière droit, et a marqué son premier but. Quelle progression en un an!
Le Kosovo est donc à ce jour la seule équipe inscrite à la FIFA encore invaincue en match officiel.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par zinczinc78
Je suis plus qu'inquiet pour Chiellini. Si les arbitres se mettent à sanctionner ses fautes d'anti-jeu, le mec ne va plus finir un match !!


Enorme.
Le Berisha qui plante le péno pour le Kosovo à quelque chose à voir avec le gardien Albanais ?
Message posté par zinczinc78
Je suis plus qu'inquiet pour Chiellini. Si les arbitres se mettent à sanctionner ses fautes d'anti-jeu, le mec ne va plus finir un match !!


En série A ça passe par contre en C1 ça le ferait bcp moins bien, mais bon ses fautes d'anti-jeu montre ses difficultés dans le placement et l'anticipation, ça fait quelques mois où il est limite, c'est l'avantage dans une défense à 3, quand y en a un en difficulté les deux autres compensent. Ce qui est sur qu'il a perdu sur ces contres de balles et relances depuis le départ de Conte
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Content pour Jack et Antonelli; ils sont tous les deux décisifs.

J'espère que ça permettra d'en arrêter avec l'arnaque De Sciglio. Comment est-il possible qu'Abate et Antonelli, pourtant devant lui en club, soient si loin derrière lui en sélection ?


Je ne suis pas autant que toi le Milan AC, donc je ne me prononcerai pas sur De Sciglio en club.
Mais le De Sciglio que je vois en sélection depuis le début de l'Euro me fait une très bonne impression.
Autant en 2014 je l'avais trouvé extrêmement timide, autant maintenant je trouve qu'il apporte vraiment quelque chose.
Il fait sans doute partie de cette caste de joueurs qui performent en sélection et patinent en club.
Après, je te concède que techniquement c'est pas fameux. Mais je trouve qu'il est presque irréprochable défensivement en sélection, et qu'il offre toujours de bonnes solutions devant (même s'il doit encore progresser dans son dernier geste).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
285 17