Le Graët soutient Aulas

7 10
Au tour de la FFF de s'en mêler.

La décision du CNOSF de réduire les sanctions d'Ibrahimović et de Payet n'a pas fait l'unanimité. Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, mène la bataille contre ces choix avec le soutien de Bernard Caïazzo et désormais celui de Noël Le Graët. Le président de la Fédération française de football ne comprend pas que le CNOSF soit intervenu dans cette affaire.

« Il (le CNOSF) n'aurait pas dû accepter de s'en mêler » , a-t-il avoué à L'Équipe avant d'ajouter : «  Même si les textes le permettent, ce n'est pas l'usage. Les clubs peuvent contester une sanction de cette manière, mais je ne suis pas certain que ce soit le rôle du CNOSF d'intervenir sur deux, trois ou quatre matchs de suspension. »

Pendant ce temps, Ibra et Payet sont passés à autre chose. Les dirigeants devraient en faire de même.





LM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
VinnieCasseTibia Niveau : CFA
Note : 20
"Même si les textes le permettent, ce n'est pas l'usage."

Allons-y gaiement! Il y a une loi, des règlements, mais c'est pas l'usage voyez-vous. L'usage, c'est de venir dans mon bureau avec une mallette fournie, là on peut discuter.

Noêl ne comprend pas ce que le CNOSF est venu faire dans cette affaire? Bah son job, triple con, juste son job, comme prévu par les textes en vigueur.
Patatordu06 Niveau : CFA2
"Même si les textes le permettent, ce n'est pas l'usage."
en clair "vous pouvez le faire mais ne le faites pas ".....ou comment passer pour une sombre merde
C'est agréable de lire les commentaires sur les brèves.

triple con, sombre merde ...

Merci pour les yeux.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 10