1. // CAN 2017
  2. // Gr. D
  3. // Ghana-Mali (1-0)

Le Ghana se qualifie aux forceps

Auteur d'une excellente première mi-temps, les Black Stars ont assuré la victoire face au Mali, se qualifiant pour les quarts de finale. Mais la deuxième période fut loin d'être une sinécure.

Modififié

Ghana 1-0 Mali

But : Gyan (21e)

Il y un peu moins de dix ans, Avraham Grant était à la tête d'un Chelsea en auto-gestion qui atteignait la finale de Ligue des champions, s'inclinant lors de l'ultime étape. Aujourd'hui, l'entraîneur a une nouvelle chance de mener une équipe au sommet de son continent. On ne peut pas certifier que le Ghana sera en finale de la Coupe d'Afrique des nations, mais ses premières performances laissent augurer un avenir optimiste. Sur le banc, Grant n'a pas changé. Il se contente de placer des pions dans une équipe unie comme jamais et de ne laisser transparaître aucune émotion. Résultat : une nouvelle victoire contre le Mali et un super parcours pour le moment.

Ayew, Atsu, Gyan... Trop de talent à contenir pour le Mali


Face à la domination territoriale et la possession de balle ghanéenne, Marega et ses potes maliens tentent un semblant de pressing. Mais le talent d'Atsu offre quelques occasions très dangereuses aux Black Stars. Sur l'une d'elles, Gyan place une superbe tête et ouvre logiquement le score. Le coup de crâne est presque aussi beau que la danse collective qui célèbre le but. Le favori de la partie (et de la compétition ?), qui affiche une forte complicité collective, fait ainsi honneur à son statut. Largement supérieure à son adversaire, la nation d'Essien se promène lors de cette deuxième journée de groupe. Reste que les Aigles ne lâchent pas. S'ils se savent moins bons, les hommes de Giresse s'essayent à quelques fulgurances, sans réussir toutefois à inquiéter le portier Razak. Et le score reste donc de 1-0.

L'expérimenté Ghana ne tremble (presque) jamais


Tranquille et sereine, l'équipe de Grant continue sa mission qualification. Car elle sait que les trois points du jour lui permettent de passer au tour suivant avant même la dernière rencontre de poule. Ce qui peut être intéressant en vue de conserver sa fraîcheur physique. Problème : le Ghana est déjà dans la gestion. Et son concurrent, bien plus entreprenant en deuxième période, manque d'en profiter. Si le cadre fuit les pieds des attaquants, ce sont désormais les Aigles qui sont installés dans le camp des Black Stars. Ces derniers demeurent toutefois solides et solidaires en défense. Et possèdent l'expérience nécessaire pour sortir indemnes de toute situation. Quelques joueurs au sol par-ci, de longues remises en jeu par-là, et voilà de nombreuses minutes essentielles gagnées. Quasiment aussi important que les arrêts décisifs de Razak dans la quête de cette deuxième victoire, qui assure au Ghana une présence en quarts de finale. Une soirée parfaite.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Kit Fisteur Niveau : Loisir
An saint 1302, la conquête de la Couronne de l’Aube Nacrée continue d’obséder les grands seigneurs du continent africain. L’empire Ashanti du Ghana, en pleine confiance dans cette campagne militaire, est bien parti pour faire office de prétendant sérieux dans la conquête du précieux artefact. Alors que le général Gyan ouvre la marche, à la tête de la cavalerie touarègue, quelque chose d’inhabituel le fait stopper net, obligeant l’ensemble des troupes ashantis à s’arrêter. Une étrange traînée poussiéreuse longe toute la route, et Gyan craint que cela soit de la poudre explosive, une arme chinoise redoutable. Le maréchal Grant monte alors à son niveau, descend de son cheval, met un genou à terre et frotte cette poudre entre ses doigts. Choqué, il est pris d’un sourire nerveux : cette poudre n’est ni plus ni moins autre chose que de la poudre d’or ! Il en conclut que son armée suit, sans le savoir, la piste du mansa du Mali, seul seigneur du continent connu pour faire répandre de la poudre d’or sur son passage afin de montrer au monde que les ressources du précieux métal sont abondantes dans son royaume. Le maréchal ordonne alors de poursuivre cet itinéraire, et d’atteindre l’armée malienne au pas de course.

L’armée malienne, ne comprenant pas de cavaliers et devant marcher lentement, puisque le mansa est porté par ses esclaves-porteurs personnels, aperçoit peu avant 16 heures de la fumée s’élevant du sol 5 lieues derrière eux. Comprenant qu’il s’agit d’une armée ennemie en approche, le maréchal De Giresse ordonne à ses troupes d’atteindre une vaste montagne moins d’une lieue devant eux. Une fois parvenus à cette montagne, il y fait placer 5000 de ses tirailleurs sur les flancs, et le reste de ses hommes au pied. Le nuage de poussière leur a indiqués la présence de chevaux dans le camp ennemi, et sans l’avantage du terrain les maliens seront à la peine. Mais les 5000 tirailleurs devraient à priori empêcher les cavaliers de contourner la montagne pour prendre l’armée malienne à revers, et les esclaves passent l’heure qu’il suit à disperser de la poudre d’or sur tout le terrain sous l’autorité du caporal Coulibaly. Cette technique ayant bloquée les terribles mamelouks égyptiens, le maréchal De Giresse espère bien à nouveau être capable de perturber la cavalerie ennemie.

A 17 heures, les deux armées se font face, et les deux maréchaux se toisent du regard. L’armée malienne comporte 19 000 hommes répartis entre tirailleurs et épéistes, mais contrairement à leurs adversaires du jour ni chevaux ni archers. Les tirailleurs servent en effet à la fois de lanciers et de lanceurs de javelots, ayant un carquois remplis de lances destinées à cet effet. L’armée ghanéenne possède environ 17000 combattants, soit un peu moins que l’armée du mansa, mais les descendants du royaume Ashanti possèdent 4000 cavaliers touarègues, un avantage dont les maliens ne disposent pas. Les troupes maliennes réalisent à la vue des redoutables frères officiers Ayew que leur adversaire du jour sera l’empire voisin du Ghana.

Les deux armées commencent à se regarder en chien de faïence, puis les officiers Atsu et Partey lancent une charge épique avec leurs épéistes. Les premières lignes maliennes des capitaines Traoré et Wagué ordonnent des jets de javelots, mais les piétons ashantis sont arrivés trop rapidement au corps à corps et les tirailleurs doivent désormais conserver leurs lances, afin de les opposer aux épées courbes ghanéennes. Le maître-archer Razak tente d’approcher ses archers du flanc de la montagne, mais les tirailleurs utilisent l’avantage du terrain dont ils disposent pour mitrailler les archers sans se faire atteindre. Les archers reculent aussitôt en arrière ligne, mais ne tirent pas sur la mêlée pour ne pas risquer de toucher leurs propres épéistes.

Les tirailleurs maliens ne s’attendaient pas à être bousculés par d’autres piétons, et sont surpris de ne pas être face aux chevaux ghanéens. Ils payent dans un sens le manque de diversité de leur armée, certes regorgeant de tirailleurs mais n’ayant pas d’autres unités utiles. Malgré cette surprise, l’empire du Mali reste solide et les rangs sont unis. Derrière la mêlée, le général Gyan analyse calmement la situation, et comprend que la seule force physique ne suffira pas pour défaire cette armée, capable d’encaisser. Mais alors que la bataille fait rage, le général Yatabaré se fait fortement blesser par une lame ghanéenne et s’écroule au sol. Suite au hurlement de son adjudant Bissouma devant cette scène, les maliens redoublent de motivation et semblent en phase de repousser les piétons ghanéens. Le général Gyan a alors une idée de génie…

Sous les ordres du général, les frères Ayew ordonnent à toute leur piétaille de fuir ! Les ghanéens commencent à se débander et les maliens entrent dans une phase de poursuite. Même les tirailleurs en haut de la montagne, comme l’avait prévu le général Gyan… Les tirailleurs pensent que la bataille est gagnée et veulent aussi leur part du butin. Mais au moment même où ils ne tiennent plus la montagne, Gyan prend la tête des 4000 cavaliers touarègues pour la contourner. Sans tirailleurs pour les mitrailler, les cavaliers contournent sans difficulté la montagne et peuvent charger par derrière l’ensemble de l’armée malienne qui ne s’y attendait pas une seule seconde ! Les premiers instants de la charge sont dévastateurs pour les maliens, ne comprenant pas ce qui se passe.

Les frères Ayew ordonnent alors à la piétaille de se réorganiser et les tirailleurs du maréchal De Giresse sont pris en sandwich. Malgré la fougue du maître tirailleur Sako, pour un ghanéen tombé, se sont quatre maliens qui succombent. La défaite du mansa est actée, et les ghanéens poussent leur avantage. Cependant la tentation de s’emparer du légendaire or malien séduit les soldats ashantis qui ne poursuivent pas l’armée malienne en déroute pour les achever, préférant s’emparer du camp malien. Les soldats maliens survivants se réfugient tous au sommet de la montagne, et une fois au sommet, une grande surprise les assaille : le mansa se trouve au sommet ! Ayant senti que le vent tourner à temps, il est venu avec son or porté par ses esclaves se réfugier. Les soldats ghanéens s’aperçoivent une fois arrivés au camp que l’or ne s’y trouve plus et sont fous de rage.

Cependant grâce au général Gyan, l’un des plus anciens et brillants généraux de tout son pays, la victoire tactique comme stratégique ghanéenne est totale, et ses troupes peuvent poursuivre leur route en direction du palais abritant la Couronne de l’Aube Nacrée. C’est une victoire compliquée à obtenir mais finalement totale pour les troupes ghanéennes, qui fêteront leur victoire quelques heures plus tard autour d’un grand feu de joie, avec l’assistance d’un marchand algérien croisé dans la région qui se joint avec eux à la fête. Les ghanéens et leur nouvel ami souffrant de légers problèmes de cécité ou de débilité selon le point de vue ripaillent toute la nuit et rient aux éclats.

Alors que les ashantis n’ont perdus que 2000 hommes, les maliens ont vus 8000 des leurs succomber sous le coup de cette manœuvre stratégique, qui n’aurait jamais pu voir le jour si les tirailleurs du haut de la montagne n’avaient pas bêtement oubliés de défendre leur poste. Parmi les 5000 fautifs ayant faillis à leur mission, 1500 ont survécus. Le mansa, furieux, les fait décapiter sur place et offre leurs cadavres aux hyènes et aux vautours. Cela élève les morts maliens au nombre de 9500. Le mansa devra faire mander de nouveaux renforts de sa capitale Tombouctou, avant de repartir poursuivre la quête de la Couronne de l’Aube Nacrée, qui s’avère périlleuse pour ses troupes. Cependant ce départ pourra toujours se faire dans une traînée de poudre d’or, ses réverses étant toujours intactes.
pinpin666 Niveau : CFA
Où est passé ton respect scrupuleux de la chronologie? Le royaume Ashanti c'est début 18e siècle non?
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Le royaume Ashanti organisé au 18ème siècle, mais l'ethnie ashantie en elle même existait déjà. Bien qu'ils n'étaient pas organisés d'une manière aussi structurée qu'au 18ème siècle, ils avaient le mérite d'exister, et cela permet surtout de mettre en place une légère distanciation avec l'empire du Mali, puisque le vrai empire du Ghana était plus situé sur les actuelles frontières maliennes que ghanéennes.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Le résumé historique de ce match est consacré à la bataille de Uhud, ayant opposée en 625 les armées des Quraychs mecquois aux armées médinoises. Avec Gyan dans le rôle de Khalid ibn al Walid, les tirailleurs maliens stupides dans le rôle des archers médinois stupides (authentique) et, dans une moindre mesure, Yatabaré dans le rôle de Hamza ibn Abd al Muttalib ^^
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Je n'aurais jamais cru voir un jour la phrase "Yatabaré dans le rôle de Hamza abd ibn al Mutalib"

Encore une fois, chapeau !! tu m'a bien fait marré !

So foot devrait t'engager pour faire de même pour les gros choques et les grosses compets ! Moi je signerai la pétition !!
4 réponses à ce commentaire.
pinpin666 Niveau : CFA
Giresse et ça fait mal de le dire manque vraiment de personnalité et de conviction. Il n'ose donc pas sortir les anciens. Il aligne une équipe que n'importe quel entraîneur du café du commerce aurait jugé erronée. Du coup il passe pour le coach le plus incompétent de cette CAN. Pourtant le premier match aurait du l'alarmer sur les manques de ses titulaires. Incroyable!
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16