1. //
  2. // CAN 2015
  3. // 1/2 finales
  4. // Ghana/Guinée éq. (3-0)

Le Ghana rejoint la Côte d'Ivoire en finale

Dans un match tendu, surtout en tribunes, ce sont les Ghanéens qui sont arrivés à prendre le meilleur sur la Guinée équatoriale, 3-0, pour rejoindre la Côte d'Ivoire en finale pour un remake de la finale de 1992.

Modififié
962 39

Guinée équatoriale - Ghana
(0-3)

J. Ayew (42'), M. Wakaso (45'), A. Ayew (74') pour Ghana.


41e minute de jeu. Lancé en profondeur dans la surface de réparation équatoguinéenne, Appiah arrive à pousser légèrement le ballon avant d'être fauché par Ovono, incapable de gérer sa sortie face à l'attaquant ghanéen. La sentence est sans appel, penalty pour le Ghana. Une sentence que Jordan Ayew se fait un plaisir de transformer en prenant à contre-pied ce même Ovono. Cinq minutes plus tard, Wakaso vient doubler la mise et ainsi mettre fin aux rêves de finale de la Guinée équatoriale. Douce ironie de la vie, c'est grâce à un penalty imaginaire que les hommes d'Esteban Becker avaient validé leur ticket pour cette demi-finale, et c'est donc encore sur un penalty, beaucoup moins tendancieux cette fois, qu'ils enterrent leur espoir de disputer la finale de cette CAN 2015.

Une histoire de penalty, encore


Comme on pouvait s'y attendre, c'est bien le Ghana qui pose directement le pied sur le ballon dans cette demi-finale. Solides et organisés, les hommes d'Avraham Grant installent leur rythme et donnent immédiatement la tendance : la Guinée équatoriale devra se contenter des contres. Après seulement neuf minutes de jeu, il faut un retour salvateur de Zarandona pour empêcher André Ayew d'ouvrir le score. Huit minutes plus tard, l'attaquant marseillais se montre de nouveau dangereux dans la surface adverse, mais Ovono sort parfaitement et continue de retarder l'échéance. Il faut finalement attendre la 41e minute de jeu pour voir Jordan Ayew ouvrir le score sur penalty, suite à une faute incontestable d'Ovono sur Appiah. Un but libérateur pour le Ghana, puisque cinq minutes plus tard, sur un contre rondement mené par Atsu, Wakaso vient doubler la mise et donner un avantage au parfum de finale pour le Ghana. 2-0, voilà le score sur lequel les deux équipes rentrent aux vestiaires mais, malheureusement pour le football, c'est sous la protection des boucliers de policiers que les Ghanéens partent souffler quinze minutes.

La fête gâchée


Dans une ambiance pesante et tendue, les supporters équatoguinéens continuant à se servir de la pelouse comme cible pour leurs jets de bouteilles, l'arbitre donne le coup d'envoi de la seconde période avec quelques minutes de retard. Malgré le score, ce sont toujours les Ghanéens qui se montrent les plus dangereux, et il faut encore une bonne sortie d'Ovono pour empêcher Jordan Ayew de s'offrir un doublé (49e). Comme sonnés par le scénario de la fin de la première mi-temps, les Équatoguinéens sont incapables de lancer une révolte, le match semble déjà plié. Coup sur coup, André Ayew (55e), puis Appiah (57e) sont à deux doigts d'aggraver le score. Ce n'est d'ailleurs que partie remise puisqu'à la 74e minute de jeu, Appiah, après avoir buté sur Ovono, parvient à centrer à destination d'André Ayew qui, du pied gauche, inscrit le troisième des siens. 3-0, fin du bal. La suite n'est que tristesse, les supporters locaux ne supportent pas cette défaite et sont déterminés à le faire savoir, après les jets de bouteilles, ils décident d'envahir la pelouse. Si les policiers parviennent à les en empêcher, l'arbitre décide d'interrompre la rencontre à la 82e, à juste titre. Après de longues et tristes minutes pendant lesquelles la police s'est évertuée à chasser les supporters des tribunes, le match reprend dans une ambiance ubuesque. Tellement ubuesque que M. Otogo-Castáne ne fait jouer que trois minutes sur les huit restantes, avant de mettre enfin un terme à cette rencontre. Le Ghana rejoint donc la Côte d'Ivoire en finale, mais malheureusement, le spectacle en tribunes aura détrôné celui sur la pelouse.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

jojolecrado Niveau : DHR
sans déconner j'adore la can
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 10
Bon, on est tous d'accord pour dire que la CAN d'Asie est beaucoup mieux ?
Suis-je le seul à penser que le journaliste de sofoot qui suivait le match depuis sa TV et donc les évènements en tribunes grâce aux commentaires de Canal+ en a fait trop?
Kit Fisteur Niveau : Loisir
En 1992, la Côte d'Ivoire l'avait emportée 12 tirs aux buts à 11... en espérant pour le fun voir un remake.
et avec toute cette mascarade la GEQ est je crois candidate pour la CAN2017 ou 2019
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Après toute ça j'espère quand même qu'on aura une belle finale et qu'elle sera pas aussi gâchée par un scandale ou des conneries comme ça, c'est quand même une belle bande d'incompétent à la CAF.
Et on n'en aura pas encore fini avec eux..le meilleur reste à venir
Match de classement: GEQ#RDC
M.Manatane Niveau : CFA
Note : 28
Lancer des bouteilles d'eau sur un terrain de foot en Afrique...
C'est d'un cynisme...
Il y a eu des Cans bien pire au point de vue de l'arbitrage. Dommage pour la tunisie, mais CIV-Ghana, c'était la finale de toute façon.
Philiiiiippe Niveau : CFA2
Bon enfin débarrassé de cette arnaque équato-guinéenne qui aura duré jusqu'au stade des demies. Entre les pénos contre le Gabon, la Tunisie, les problèmes d'hébergement des différentes sélections, et ce qu'il s'est passé ce soir, on ne peut que se réjouir de se retrouver avec une finale Ghana - Côte d'Ivoire, opposant 2 des meilleurs équipes africaines de ces 10 dernières années, et qui ont plusieurs fois échoué si près du but. (finales en 2006 et 2012 + 4ème en 2008 pour la Côte d'Ivoire, finale en 2010 + 3ème en 2008 + 4ème en 2012 et 2013 pour le Ghana)
SaintBlaiseDePyongyang2 Niveau : Loisir
Le lancer de bouteille d'eau semble être un sport national en guinée equatoriale.

Quelle puissance dans le bras, avec une telle précision ! On sent la formation equato guinéenne performante.


A quand de tels formateurs en France? M'en rends pas compte
Message posté par Philiiiiippe
Bon enfin débarrassé de cette arnaque équato-guinéenne qui aura duré jusqu'au stade des demies. Entre les pénos contre le Gabon, la Tunisie, les problèmes d'hébergement des différentes sélections, et ce qu'il s'est passé ce soir, on ne peut que se réjouir de se retrouver avec une finale Ghana - Côte d'Ivoire, opposant 2 des meilleurs équipes africaines de ces 10 dernières années, et qui ont plusieurs fois échoué si près du but. (finales en 2006 et 2012 + 4ème en 2008 pour la Côte d'Ivoire, finale en 2010 + 3ème en 2008 + 4ème en 2012 et 2013 pour le Ghana)


Le plaisir de caser "équato-guinéenne", c'est ça ?
Message posté par M.Manatane
Lancer des bouteilles d'eau sur un terrain de foot en Afrique...
C'est d'un cynisme...


Hahahahahahahahaha elle est belle celle-là. Même si plus sérieusement c'est stupide comme attitude humaine !!
Message posté par popeye
Suis-je le seul à penser que le journaliste de sofoot qui suivait le match depuis sa TV et donc les évènements en tribunes grâce aux commentaires de Canal+ en a fait trop?


mais tellement...
HS :

"Chaque fois que je le croise en boîte, j'ai l'image de lui dans son hummer. Un playmobil dans un poids lourd. C'est touchant, finalement, un tel besoin de revanche sur la vie." Le footballeur masqué sur Valbuena. Epique. Allez bonne soirée !
Message posté par jojolecrado
sans déconner j'adore la can


En plus d'être d'un niveau affligeant, elle est en plus pourrie par les erreurs d'arbitrage et des envahissement de terrain, il ne manque plus que Boko Haram y mette son grain de sel
Message posté par j'y suis giresse
Bon, on est tous d'accord pour dire que la CAN d'Asie est beaucoup mieux ?


Tu m'étonnes, vive la Dog can : http://www.routard.com/mag_info/975/du_ … _monde.htm
Red Devil Niveau : CFA2
Inadmissible le comportement des supporters équato-guinéens! Ils auraient du s'estimer heureux d'être là tout court, n'étant qualifiés d'office que Grâce à l'organisation du tournoi, et s'ils se sont rendus aussi loin c'est grâce à l'arbitrage maison! Quelle image déplorable de l'Afrique encore une fois, espérons que la finale se passe sans encombres (avec une victoire de la Côte d'Ivoire à la clé inchallah).
Une marocaine frustrée.
Note : 2
ah ouai t'es une femme red devil ?? C'est cool ça
Altopécore Niveau : Ligue 1
Où est l'ironie si le pénalty de ce soir est "beaucoup moins tendancieux"? Un bon pénalty suite à une simulation bien grossière, ça, ça aurait été ironique.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
962 39