1. //
  2. //
  3. // Genoa-AC Milan (3-0)

Le Genoa casse les jambes de Milan

Sale soirée pour l'AC Milan, qui risque de perdre sa place sur le podium après cette grosse défaite face au Genoa. Appliqués et impliqués, les Griffons n'ont pas fait de merveilles, mais ont privilégié l'efficacité et le pragmatisme, en profitant d'une dernière demi-heure à 11 contre 10.

Modififié
332 28

Genoa CFC 3-0 AC Milan

Buts : Ninković (11e), Kucka CSC (80e), Pavoletti (86e) pour le Genoa

L'ouverture de la 10e journée de Serie A s'apparentait à l'ouverture de la chasse pour l'AC Milan. La chasse aux points, à la Roma, à la Juve, à la première place provisoire, et plus globalement au lustre d'antan. Mais le Genoa est un gibier qui cavale plutôt rapidement, et qui aime même jouer des tours. Une première facétie fut de marquer avant Milan, et assez vite dans le match. La deuxième, de jouer encore mieux après l'ouverture du score, contraignant les Milanais à suer des deux côtés du terrain. L'énervement des Rossoneri s'est manifesté par des frappes plus ou moins menaçantes. Celui du Genoa par des tampons plus ou moins réglementaires. Mais à part choper des corners et des cartons, aucun effet. Le Milanais Paletta a même réussi à être plus agressif que les Rouge et Bleu en récoltant un carton rouge direct en deuxième période. Beaucoup appelleront ça la poisse, certains parleront d'une sanction méritée après un vilain tacle, d'autres jugeront qu'on a vu ce soir le vrai niveau de Milan. Un Milan qui, en guise de réponse, se sabordera tout seul en fin de match en plantant un but contre son camp fatal, avant de boire la tasse avec un troisième but dans la valise.

Milan gêné


La bagarre se déroule de façon ordonnée, entre gentilshommes. Des actions posées, construites, une volonté de réfléchir avant d'agir, mais parfois un peu trop, surtout chez le Milan. Du coup, aucune occasion franche, et même des trous en défense. Cadeau pour le Genoa, et sur un centre aux petits oignons de Tomás Rincón, Ninković vient chercher la balle très bas de la tête pour ouvrir le score. L'alignement de la défense milanaise est terrible, Donnarumma est court, et Milan se met dans une galère en à peine dix minutes. Sauf que les Grifoni étaient lancés, à commencer par Rincón, virevoltant et toujours en train de gambader et de distribuer des bons ballons. Romagnoli tente le diable en décochant une frappe de trente mètres, à la trajectoire flottante, mais hors cadre. Bonaventura tente la même d'un peu plus près, a la bonne idée de cadrer, en plein dans les gants de Mattia Perin. Quant à l'avant-garde de Milan, Bacca et Niang en tête, ils sont condamnés à être pris en sandwich à chaque touche de balle, et à finir dévalisés ou les fesses à terre avant d'avoir pu commencer à être menaçants. Les hommes de Montella passent la fin de la première mi-temps à dominer, mais en s'acharnant à passer par le centre, en fonçant tête baissée sur la charnière du Genoa, et en s'y empalant à chaque fois.

Milan coulé


Les coups sont rudes, les dents serrées, et la valse des cartons commence. Remontés comme des pendules, les Milanais reprennent là où ils s'étaient arrêtés. De l'intensité et des gros tirs, comme celui de Bonaventura joliment détourné par Perin, à l'affût, suivi d'un corner à cafouillage, là encore bien négocié par la sortie de costaud du portier du Genoa. Pour éviter à Donnarumma d'avoir lui aussi à s'employer, Paletta stoppe une offensive de Gênes en balançant un tacle qu'on ne voit que dans des films de karaté. Pas de carton au box office asiatique à la clé, mais un rouge. À onze contre dix, Gênes peut se remettre à l'offensive, même si les Milanais gardent les sourcils froncés. Les remplacements se succèdent, Bacca puis Honda laissent leur place. Niang décroche de plus en plus pour proposer des solutions, avant de sortir à son tour pour Suso. Rincón répond à l'agitation milanaise en frôlant la lucarne de Donnarumma sur une frappe à l'entrée de la surface. Milan a le mérite de continuer à faire le jeu en enchaînant les tentatives, mais vise à chaque fois plein centre, ne laissant même pas à Perin le plaisir de plonger. Un nouveau coup de poignard arrive à dix minutes du coup de sifflet final, quand Kucka, ancien du Genoa, détourne un centre de Lazović dans son propre but. Puis cinq minutes plus tard quand Pavoletti, intraitable, fusille Donnarumma sur un face-à-face. Et dire que Rigoni, finalement hors jeu, avait osé en mettre un dernier à la 90e...

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Alexandre Doskov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    De toute façon les 2 Milans ont atteint leurs objectif de la saison : Battre la Juve
    Ronniesheva Niveau : CFA
    franchement... bien fait pour nos gueules, on méritait pas mieux. honda dégueulasse, à part ramener les badauds japonais il ne sert à rien. d'ailleurs le premier but est pour sa pomme. si on le vend pas en janvier ou max en juin je comprends plus rien au foot.
    poli, autant on peut apprécier le fait qu'il mouille le maillot et sa grinta, mais footballistiquement il est bien trop limité pour un milan ac sensé avoir de nouvelles ambitions. lui aussi n'a plus sa place. l'occase qu'il rate à un zéro...
    sur ce match paletta n'y était pas du tout et il nous a tués avec son rouge complètement inutile. alors certes il a fait plusieurs bons matchs cette saison mais ça fait 2 rouges en 9 matchs. y a un pb là.
    une fois n'est pas coutume, kucka et niang sont complètement passés à côté.
    romagnoli fait un bon match mais se fait bouffer sur le troisième but.
    sinon, si on a loué (à juste titre) le travail remarquable de montella, il faut dire qu'il s'est vautré dans ce match en plaçant poli arrière droit alors qu'il avait abate qui était fit et un honda complètement à côté de ses pompes alors que suso a directement apporter un plus. alors ok il veut faire tourner mais faut pas exagérer, autant suso qu'abate n'ont pas joué avec leur équipe nationale. ils ont eu le temps de se reposer avant.
    bref, une défaite à vite oublier, on retombe les pieds sur terre et on repart de l'avant ce weekend.
    Limité Honda?
    Techniquement c'était du bon, voire du très bon. Il a tout perdu, est mal utilisé ou est vraiment nul? Il joue quel poste à Milan?
    Ronniesheva Niveau : CFA
    actuellement on le fait jouer sur l'aile droite. mais à part durant les premiers mois, il n'en a pas touché une au milan... alors qu'à moscou et avec le japon il montrait un tout autre visage. dans tout les cas il faut accepter que c'est un mariage raté à milan et qu'il doit partir.
    2 réponses à ce commentaire.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Un mot sur cette équipe du Genoa, qui a pris la place du Chievo pour ce qui est de l'équipe dégueulasse de Série A. C'est regrettable, quand on se souvient de la super équipe de Gasperini d'il y a deux ans. Ce soir, ils n'ont pas proposé grand chose d'autre que du cassage de jambes (notamment cette saloperie de Rigoni), de la défense basse et du but venu de nulle part. Bon, ça a marché, donc rien à dire, mais perso je préférais très largement l'équipe joueuse des Bertolacci, Perrotti et autres. C'est d'autant plus dommage qu'ils ont des joueurs de ballon pas dégueu, les Rincon, Veloso et autres Milinkovic.

    Un mot sur l'arbitrage, qui a été assez défavorable au Milan. Déjà, le rouge sur Paletta est assez sévère à mon sens, certes à vitesse réelle c'était impressionnant, mais franchement le contact m'a pas semblé hallucinant.
    Ensuite, les joueurs du Genoa n'ont pris que 3 cartons jaunes, ce qui est incroyablement peu compte tenu de l'ensemble de leur oeuvre, laquelle comporte notamment des fautes au moins aussi grossières que celle de Paletta.

    Mais ne cherchons pas d'excuses, le Milan n'a eu que ce qu'il mérite.
    Je l'avais dit avant le match, gagner des matchs de prestige, c'est sympa, mais gagner des petits matchs est ce qui compte vraiment. Il faut, pour revenir en haute position de classement, avant toute chose savoir manier et jouer face à un bloc équipe agressif et bas, comme celui du Genoa ce soir, force est de constater qu'on a pas su le faire ce soir, très loin de là. On a aucune occasion, hormis des frappes facilement captées par Perin, une belle frappe de Jack non-cadrée et pourtant détournée par le même Perin et la foirade totale de Poli sur une très belle inspiration de Jack.
    Aucun joueur n'a été à son niveau, hormis Donna à qui on peut pas reprocher grand chose, Jack qui a quand même tenté, adressé une belle passe à Poli, et effectué plusieurs remontées de balle intéressantes, et Locatelli que j'ai trouvé moyen plus en première MT et vraiment bon en seconde, étant présent et disponible, ayant un volume de jeu intéressant et assurant plutôt pas mal ses passes.
    Sinon, ce match montre aussi qu'on a des indésirables dont il faut impérativement se débarrasser.
    Déjà, Poli, que j'aime pourtant bien, dont je pense qu'il vaut (ou qu'il est capable de valoir) mieux que ce qu'il est depuis maintenant 3 ans. Ensuite, Honda, qu'il faut impérativement destituer de son numéro 10, et qui est d'une nullité affligeante; on sent toujours le technicien pas mauvais qu'il est, mais le type est d'une part inutile, et d'autre part tellement peu physique, agressif et mordant qu'il n'arrive à strictement rien faire, ce qui est sacrément emmerdant pour un ailier-créateur. Accessoirement, De Sciglio m'énerve toujours autant, on peut pas lui reprocher grand chose (il n'a pas fait d'énorme erreur défensive, hormis bien sur sur le second but, et n'a pas loupé de truc ahurissant offensivement) relativement aux autres, mais bordel comment peut il montrer si peu d'entrain à jouer ? On a l'impression que le mec s'en fout, que dès qu'il a la balle il cherche juste à la renvoyer à l'envoyeur, il se place n'importe comment (il s'amuse souvent à se rapprocher de l'axe, comme si ces décrochages pouvaient nous être d'une quelconque utilité, vu son talent créatif) laissant son aile à la charge du seul Niang, bref, comme on dit un poil vulgairement (mais vraiment un poil), plein le cul.
    Et enfin, Niang, lui aussi je l'aime bien, mais un de ces jours il va peut être falloir qu'il acquière ne serait qu'un minimum de maitrise technique et d'intelligence de jeu. Qu'est ce qu'il est frustrant, bordel. Tu sens, sur certains coups, qu'il est capable de créer des différences, qu'il peut créer du mouvement, et même quand il s'apprête à le faire, il se démmerde systématiquement pour qu'il y ait quelque chose, dans son action, qui foire, que ce soit la possibilité choisie, le dernier crochet, la conclusion, la passe ou autre. C'est dingue, j'ai rarement vu un joueur avec ces caractéristiques. Le mec rate tout, en étant pourtant capable de faire le plus dur. Tout ça pour dire que lui aussi vient à bout de ma patience; ça fait 3 ans qu'on attend, qu'on se dit qu'il va progresser, etc, et ça fait 3 ans qu'il a les mêmes défauts. Au plus on avance, au plus je me dis qu'en cas d'offre intéressante, il faudra le vendre cet été. La reconstruction ne peut pas passer par un joueur nul dont on sait qu'il a vaguement du talent.

    Bref, match à oublier qui doit toutefois nous rappeler que le plus dur reste à faire.
    un rouge peut sanctionner l'intention. Il n'y a pas contact mais il y aurait pu. Et a ce moment là si les crampons sont dans le sol il y a forcement de la casse vu la vitesse et la puissance du tacle les 2 pieds en avant sans retenu. Paletta était dans son match et ne s'est surement pas rendu compte mais pour moi ce rouge est mérité.

    J'ai trouvé Donaruma moins dedans que contre la juve. Sur le second but je me demande s'il ne pouvait pas le jouer autrement.

    Sinon je trouve ça dommage pour le milan mais ils reviennent de loin. la gestion de plusieurs matchs, avoir un banc de touche solide etc... ça prend du temps. Je trouve tout de même le travail effectué assez remarquable pour le moment....
    Ronniesheva Niveau : CFA
    je te trouve sévère avec niang et dans une moindre mesure avec de sciglio.
    depuis le début de saison je trouve niang transformé, en neuf matchs il en est à 3 buts et 2 ou 3 passes décisives, ce qui est honorable pour un ailier, et surtout quand il est absent ou passe à côté comme hier, on sent tout de suite la différence. il a passé un cap cette année, il doit juste avoir plus de régularité. ça viendra.
    De sciglo avait commencé cette saison en mode timide mais depuis que nous sommes dans une bonne passe il apporte clairement sa contribution; et hier il n'a pas démérité.
    Je pense que ce qui a surtout crevé les yeux aujourd'hui, c'est que nous n'avons pas de doublure de qualité s'il y a des blessés et/ou qu'on veut faire tourner. les gars qui sont derrière les titulaires ne sont clairement pas au niveau. il fautdra clairement inverser cette tendance au mercato d'hiver si nous voulons jouer un rôle cette saison (rodrigo caio qui peut jouer défenseur central et milieu défensif, balde keita sur une aile, plus badelj ou fabregas pour fluidifier le jeu, ce serait parfait).
    après y a pas mort d'hommes, on peut être au pire 4 ème à la fin de cette journée. mais contre pescara faut repartir de l'avant pour que le doute ne s'installe pas.
    2 réponses à ce commentaire.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Et j'oublie de parler de Suso, dont on dira ce qu'on voudra (danseuse espagnole, poulet sans tête, joueur perso etc), mais qui a en 20 minutes, et ce alors que Milan joue à 10, montré infiniment plus qu'Honda en 65. Et que Niang en 70.
    Bref, Suso me semble devoir être un titulaire indiscutable dans ce Milan, l'un des deux noms à cocher d'office pour ce qui est de l'attaque.
    Romansochaux Niveau : National
    Note : 1
    J'ai de la peine pour Honda en vous lisant, il était tellement beau à voir jouer ce mec. J'espère qu'il trouvera un autre club plus à sa mesure, un club de milieu de tableau allemand ou rêvons un peu un club français.
    Tu peux oublier Honda en L1, il avait déjà refusé le PSG qui n'était pas "de son standing" lorsqu'il jouait en Russie.
    Je suis d'accord (cf plus haut), je ne comprends pas ce qui se passe à son sujet.
    Après, il ne sera pas le premier joueur à se paumer dans ce qu'est devenu ce Milan AC depuis des années.
    2 réponses à ce commentaire.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    @Roman
    Mais c'est ça le pire !
    Bon, je me tapais pas tous les matchs du CSKA à l'époque, mais au moment où on a appris qu'il signait, j'étais ravi !
    Je l'avais trouvé très bon à chaque fois que je le voyais jouer, très élégant comme tu le dis, mais aussi discipliné, intelligent, sobre et même assez physique.
    Il est d'ailleurs toujours très bon avec le Japon, cf notamment son superbe match face à l'Italie en coupe des confédérations 2013 (compétition très sympa au demeurant).
    Mais à Milan, il joue comme un jeune qui a du talent mais qui n'explosera jamais car trop limité physiquement (tant au niveau de la vitesse, de l'endurance que de la puissance) et mentalement (il semble incroyablement friable émotionnellement, il ne tente jamais rien d'extravagant, ni frappe, ni dribble inhabituel, ni passe transperçante, toujours à essayer le même crochet, et dès que quelque chose foire, il a l'air d'être sur le point de pleurer; cf également sa déclaration par l'intermédiaire de laquelle il explique que la pression qu'il connait à Milan le bloque complètement, comme si la pression qu'il y a à Milan est celle d'un club qui vise la LDC chaque année).
    Et comme toi, je lui souhaite de trouver un point de chute dans un club allemand bien tranquille, ou en Espagne, car ce type a quand même une certaine palette technique, niveau frappe, passe et centre, et une belle vista.
    le but classé n°1 de cette video est monstrueux
    https://www.youtube.com/watch?v=haarCSSr0Ko
    (désolé pour la qualité dégueux)
    La pression dans les stades au Japon est inexistante. Par contre, en Russie, il aurait du s'aguerrir un peu, mais je pense qu'à Milan, CL ou pas, la pression reste quand même très forte.
    2 réponses à ce commentaire.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Genma
    Pour ce qui est du rouge, oui, tu as pas tort, même si je peux pas m'empêcher que, d'une, l'arbitre peut aussi bien mettre un simple jaune sans que ce ne soit pour autant une erreur, et de deux, s'il sanctionne aussi fort Paletta sur ce coup, alors le Genoa doit avoir également au moins un rouge.
    Pour ce qui est de la saison du Milan, attention, je ne conteste pas le bon boulot de Montella, mais perso je ne vois pas une énorme progression par rapport à Sinisa. Pour moi, on est comme la saison dernière, à savoir une équipe qui est très bonne quand il s'agit de jouer bas et de contrer, mais en grande difficultés quand il s'agit de jouer l'attaque placée face à une équipe qui joue à son tour bas et en contre. Il faut reconnaitre que les résultats sont jusqu'ici meilleurs que sous Sinisa, mais il faut également rappeler que le Milan a, sur cette belle série qui s'est arrêtée ce soir, eu vraiment pas mal de réussite. L'un des gros points forts de Montella est quand même de faire jouer plus de jeune. M'enfin, Sinisa était pas mal également sur ce plan, puisque c'est lui qui a réussi le pari couillu de foutre titulaire un gosse de 16 ans à la place d'un gardien ex-champion d'Europe.
    Pour ce qui est de Honda, typiquement, ce qu'il fait sur le second but, la vivacité qu'il montre, l'audace, l'assurance, la technique, il ne les montre strictement jamais à Milan. Et ça s'applique également à cette action:
    https://www.youtube.com/watch?v=2pCfyPEcnVw
    Pour jouer l'attaque placée, il faut insérer un élément de soutien à l'avant-centre qui, sinon, se retrouve complètement esseulé au sein de la défense adverse. Bacca, lorsqu'il est seul en pointe, est très bon, lorsque le jeu est ouvert et excellent lorsqu'il est lancé en contre-attaque, presque inutile lorsque Milan essaye de percer un bloc défensif important.
    Il faudrait donc que Montella instaure une tactique alternative à celle proposée en ce début de saison, celle composée d'une pointe centrale alimentée par deux ailiers.Mais a-t'il au sein de son effectif l'élément apte à endosser efficacement un rôle de 10 avançé, prompt à s'insérer dans le rectangle adverse ou à dialoguer avec son avant-centre? Je pense que la réponse est malheureusement, pour lui et son club, négative en ce moment. Peut-être que le prochain mercato hivernal pourra combler cette lacune.
    1 réponse à ce commentaire.
    Chatperché Niveau : DHR
    Le costume de 10 dans un gros club médiatique est trop grand pour Honda.
    Comme Nakamura au Celtic, il aurai put devenir une idole dans un club "plus petit".
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Pareil que Roman, ne voyant pas jouer très souvent le Milan (j'ai déjà bien assez avec la Roma, la Fio et le Napoli + la Juve de temps en temps ^^), je suis toujours un peu surpris des critiques sur Honda - même si je les imagine justifiées.
    Je reste toujours sur le souvenir du Honda de la CDM 2010 et de son match de titan face au Danemark...
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    Sa prestation ce soir là était resplendissante avec comme bouquet final, son inspiration lumineuse sur le troisième but japonais.

    Ce Milan est encore jeune donc manque de coffre d'où leurs difficultés contre des équipes qui jouent bien le coup comme le Genoa hier.
    1 réponse à ce commentaire.
    La Jonquaille Niveau : DHR
    Chers amis milanisti, rappellez-vous qu'il n'y a pas si longtemps l'Inter croyait avoir lancé sa saison en battant la Juve... regardez où ils sont aujourd'hui.

    Je crois plus en Montella qu'en ce bas-du-front de De Boer qui aurait mieux fait de laisser ses miches sur le banc de l'Ajax, mais "volare basso e lavorare sodo" comme on dit en Italie.
    @Georges

    J avais oublié ce match entre le Japon et l'Italie qui m'avait procuré un plaisir fou !
    Georgesleserpent je te trouve sévère avec cette équipe du Genoa.
    Franchement sur certains matchs Milan ça envoie aussi (Abate, Kucka, Paletta).
    Et tu en veux à cette équipe mais c'est un bon test pour voir l'état du jeu produit par Montella.
    Le Chievo c'est pareil d'ailleurs. Le score était d'ailleurs très flatteur pour vous.
    Le rouge est un poil sévère mais l'absence de maîtrise du tacle et la vitesse forcent un peu le rouge je pense.

    Match noir pour Milan face à une équipe degueulasse. Ça arrive quand l'effectif est jeune et manque de solutions alternatives crédibles.
    Honda, à défaut d'être bon, n'a pas été le plus mauvais. Même si je l'ai beaucoup chargé par le passé, la c'est dur de le descendre plus d'un autre.
    Gagner un match avec un capitaine au charisme d'une huître c'est compliqué.

    Le match piège, comme on en parlait avant le match.
    1ère action, 1er but malgré une bonne première période milanaise. Scénario catastrophe.
    Un arbitre qui laisse jouer, je suis plutôt pour d'habitude mais face à une équipe aussi agressive que le genoa ce n'était pas une attitude à adopter.
    Il y a clairement penalty à la 50e sur une faute inutile et stupide sur Locatelli.
    Le carton rouge à vitesse réelle pourquoi pas, Paletta se jette comme un âne. Au ralenti c'est pas assassin, pas par derrière et anhilie aucune action de but. L'attaquant en rajoute 3kg et se relève après le rouge.
    L'arbitre s'est trompé je pense, comme d'autres l'auraient fait à vitesse réelle. Ça arrive.
    Voir un milanais prendre un rouge au vu de l'agressivité du genoa, ce n'est pas logique.

    D'accord à 100% pour Suso, pour qui je milite depuis 2 ans. Il est indéboulonnable à son poste.
    Poli a fait ce qu'il a pu à un poste qui nous rappelle les heures noires du Milan (Taiwo, Emanuelson, Mesbah...)
    Le petit Locatelli a été léger, il est jeune c'est normal.

    Ça reste une défaite logique qui aurait pu être évitée. Il faut ré enchaîner derrière et repartir. D'autres équipes se casseront les dents la bas.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Europa
    Oui, tu as pas tort, étant donné que Bacca est pas un excellent pivot, mais qui ?
    Niang ? Il vaut mieux pour lui jouer sur l'aile.
    A la rigueur, celui que je verrais le mieux soutenir Bacca est Luiz Adriano, par simple souvenir de l'association intéressante qu'ils formaient en début de saison dernière.
    Sinon, je vois pas.

    Ronnie
    Pardon mais je suis pas d'accord.
    Niang progresse peut être, il marque peut être plus de but, il est peut être factuellement indispensable à ce Milan, mais il a toujours les mêmes défauts, ceux du type dont on sait pertinemment que, dès qu'il a la balle, 19 fois sur 20, il va se viander.
    On a beau lui trouver toutes les excuses du monde, moi perso j'en peux plus.
    Alors évidemment, en ce moment, on a pas le choix, on doit jouer avec lui, mais je pense que s'en débarasser doit être une idée à explorer au mercato.
    Et je me demande limite s'il vaut pas mieux mettre Jack sur l'aile à sa place avec Sosa pour le remplacer au milieu, tant il m'exaspère.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Toof
    Je veux bien reconnaitre tous les torts à ce qu'est l'actuel Milan, mais si y a bien un mec qui n'a aucune circonstances atténuantes chez nous c'est Honda. Lui ne peut s'en prendre qu'à lui même, il n'a aucune excuse.

    Algiers
    Merci, je me sens moins seul; je passe mon temps à crier sous les toits mon amour pour ce match, et je pensais être le seul taré à l'avoir maté.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Mouzone

    Certes, je suis sévère, mais leur agressivité était sacrément excessive.
    Je veux bien qu'il nous arrive de mettre des coups aussi, mais ça n'a rien à voir avec ce qu'on a subi hier soir.
    Et je n'en veux pas au Genoa, je dis juste que je regrette l'équipe joueuse de Gasperini.
    Et comme je l'ai déjà dit plus haut, c'est effectivement un bon test qui montre qu'on ne sait pas encore jouer face à un adversaire recroquevillé.
    Sinon, concernant le chievo, il faut rappeler que le Chievo en avait bien plus montré que les génois d'hier soir.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Sinon, une excellente nouvelle pour la Juve et pour la Nazionale:
    Marchisio pourrait effectuer son retour ce soir contre la Samp.
    Enfin.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    332 28