Le Gazélec vire (déjà) son coach

Modififié
1 9
Le mois d'août débute à peine que la France tient déjà le nom du premier entraîneur de la saison à prendre la porte. Dominique Veilex, coach du Gazélec d'Ajaccio (Ligue 2), a vu son contrat prendre fin prématurément, après une seule journée de championnat (0-0 contre Caen).

Officiellement, le club a justifié cette séparation par « des raisons de convenances communes » . Officieusement, L’Équipe rapporte que ce sont ses mauvaises relations avec le directeur sportif Jean-Luc Ettori qui auraient précipité son départ.

Dans son communiqué, le club remercie le technicien et ne doute pas « qu'il saura rebondir dans sa carrière, et que très bientôt, il sera de retour sur les terrains. » La moindre des choses pour celui qui, en deux saisons passées en Corse, a fait monter le club du CFA à la Ligue 2, sans oublier une demi-finale de Coupe de France la saison passée...

YC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ah oui quand même.
ce serait pas Ettori qu'il faudrait virer plutot?
Jurisprudence Arles-Avignon ...
En entend toujours parler du même ...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 9