Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. //
  2. // Résumé

Le Gaz' fait encore le plein, Toulouse enchaîne

Après une première période inquiétante en matière de rendement offensif, le rythme s'est accéléré sur les cinq terrains de L1. Les deux équipes corses ont réalisé le hold-up parfait contre Montpellier et Bordeaux, tandis que Caen a conservé sa deuxième place en arrachant le nul dans les dernières minutes.

Modififié

AS Monaco 1-1 Stade Malherbe Caen

Buts : Carrillo (56e) pour Monaco // Rodelin (87e) pour Caen

Que ce soit en livrant une purge ou du spectacle, Monaco n'arrive pas à gagner. Avec quatre changements par rapport au match face à Marseille, les Monégasques cherchent des automatismes pendant de longues minutes en tentant de mettre le pied sur le ballon. En face, Caen fait comme d'habitude et se contente de rester très bas, en bloc. Sauf que cette fois, ils oublient de se projeter vers l'avant à la récupération. Résultat, avec des Monégasques impuissants et des Caennais petits bras, on a le droit à un match triste à mourir. C'est dire, El Shaarawy s'est plus illustré grâce à ses interventions défensives qu'à ses fulgurances offensives. En une mi-temps, la seule action à se mettre sous la dent est une frappe trop écrasée de Fabinho des 25 mètres. Les 1800 spectateurs de Louis-II tirent la gueule et doivent se contenter d'une tête de Guido Carrillo à l'heure de jeu, qui marque enfin son premier but en Ligue 1. Insuffisant pour arracher la victoire, puisque Rodelin décide de sortir de sa boîte au dernier moment. Caen est toujours deuxième.

En Avant Guingamp 1-2 Stade de Reims

Buts : Salibur (45e) pour Guingamp // N'Gog (14e et 55e) pour Reims

Kossi Agassa peut remercier ses coéquipiers. Bien plus costauds au milieu de terrain, les Rémois s'installent durablement dans le camp adverse et trouvent la faille dès la 14e minute par l'intermédiaire de N'Gog. Départ parfait. Sauf que dans les arrêts de jeu de la seconde période, Salibur tire un coup franc anodin des 35 mètres. Kossi Agassa le capte tranquillement après le rebond, mais malheureusement, le gardien rémois recule trop et rentre dans ses propres cages. Une erreur incroyable qui n'aurait sûrement pas été sanctionnée par un but sans la goal-line. Finalement, ce ne sera qu'une péripétie dans la victoire rémoise qui se dessine dès la 55e minute. Ensuite, les 22 acteurs ont décidé de laisser l'arbitre faire son show. Dix jaunes, deux rouges, dont quelques cartons très sévères. « Tu respectes mon autorité ! »

ES Troyes Aube Champagne 0-3 Toulouse FC

But : Dop (2e), Akpa-Akpro (50e) et Pešić (87e) pour Toulouse

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la victoire contre Nice a fait du bien dans les têtes toulousaines. Ce soir, le Tef' a largement mérité les trois points. Dès la 2e minute, les hommes de Dominique Arribagé se facilitent la tâche en ouvrant la marque. Et Diop inscrit par la même occasion le premier but de sa carrière professionnelle. Ensuite, on ne voit que Toulouse sur le terrain tant Troyes est fébrile. Heureusement, Paul Bernardoni, 18 ans, est en grande forme. Les Troyens parviennent à réagir par moment et se créent quelques belles opportunités. Malheureusement, Alban Lafont, 16 ans, est aussi en grande forme. Au retour des vestiaires, Akpa-Akpro balance un enchaînement grand pont-petit pont pour asseoir le succès toulousain, et Pešić soigne le goal average. Ensuite, plus grand-chose à signaler sinon les deux cartons rouges, un de chaque côté. L'ESTAC file déjà vers la Ligue 2.

Montpellier-Hérault SC 0-2 Gazélec FC Ajaccio

Buts : Zoua (45e) et Tshibumbu (74e) pour le Gazélec

Le Gaz' est vraiment une équipe particulière. Parce qu'en première mi-temps, les Corses ne touchent pas une bille, totalement étouffés par le pressing montpelliérain. Pire, les défenseurs visiteurs paniquent et font un peu n'importe quoi, à l'image de leur gardien, Jules Goda. Deux dégagements en touche en catastrophe, une sortie dans les pieds où il relâche le ballon sans raison, un manque d'assurance criant dans les interventions aériennes, et une sortie sur blessure peu avant la pause. Et même avec tout ça, ce sont bien les Ajacciens qui trouvent la faille en premier dans les arrêts de jeu de la première période, sur l'unique contre bien négocié. Au retour des vestiaires, la domination montpelliéraine est toujours aussi stérile, et le Gaz' sanctionne une nouvelle fois le MHSC en marquant le but du 2-0. En six matchs, Ajaccio a pris 16 points sur 18 possibles. Costaud.

SC Bastia 1-0 FC Girondins de Bordeaux

But : Raspentino (87e) pour Bastia

Même si les Bastiais ont fini par l'emporter contre le cours du jeu, Furiani a copieusement sifflé ses joueurs, et on ne peut pas vraiment le lui reprocher. Parce qu'à part mettre des coups, les Bastiais n'ont pas fait grand-chose, incapables d'aligner deux passes, notamment Brandão, conspué. En face, le seul véritable coup de folie est à mettre à l'actif de Willy Sagnol, qui décide d'aligner Clément Chantôme en défense centrale. Bordeaux domine largement, mais est incapable de se créer des occasions franches. Un match d'une pauvreté incroyable, marqué par la glissade du jeune Ilias Hassani, qui permet à Raspentino de pousser la balle dans le but vide.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 34 minutes Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 2
    il y a 2 heures Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 8 il y a 2 heures La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall
    Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 46 Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain mardi 19 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3