1. // CAN 2017
  2. // Gr.A
  3. // Cameroun-Gabon (0-0)

Le Gabon éliminé de sa CAN

Les Panthères devaient s'imposer afin de sortir des poules dans une compétition organisée chez elles. Mais Aubameyang et ses potes n'ont jamais paru en mesure de passer la vitesse supérieure pour aller chercher la victoire. C'est donc le Cameroun qui disputera les quarts de finale.

Modififié

Cameroun 0-0 Gabon



Il devait être la bonne surprise de la Coupe d'Afrique des nations, organisée par ses soins dans sa maison. Pierre-Emerick Aubameyang, son joueur phare, devait être l'homme-clé de la compétition. Sauf que rien ne s'est passé comme prévu pour le Gabon. Au bout de la quatrième minute, quand PEA a incompréhensiblement raté le cadre alors qu'il était à quelques centimètres des buts, tout le pays avait déjà tremblé. Quand son partenaire a tapé le poteau à la dernière minute du temps additionnel, il a définitivement compris. L'immense espoir s'est alors transformé en énorme déception au bout de trois petites rencontres sans relief : avec son nouveau match nul contre le Cameroun, le pays hôte est déjà éliminé du tournoi et ne verra pas les quarts de finale, au contraire de son adversaire du jour. C'est d'autant plus cruel que les Panthères n'ont pas connu la défaite une seule fois. Mais la CAN n'est pas l'Euro, et le Gabon ne deviendra pas le Portugal européen. Sa CAN, il l'a tout simplement ratée. Comme sa prestation contre les Lions indomptables.

Il n'en restera qu'un


Pas de round d'observation dans ce qui ressemble à un huitième de finale pour le Gabon. Ce dernier devant absolument s'imposer pour ne pas voir son aventure s'arrêter prématurément, il démarre très fort. Cela se traduit principalement par des coups francs dangereux. Mais le Cameroun ne se laisse pas faire. Forts de leurs quatre points, les Lions indomptables semblent confiants. Surtout qu'ils ne sont absolument pas à l'abri d'une mauvaise surprise, le Burkina menant devant la Guinée et étant donc en bonne position dans la poule. Bref, l'épée de Damoclès reste suspendue au-dessus du stade et patiente pour choisir sa victime. En attendant, les deux équipes se rendent coup pour coup, que ce soit au niveau physique ou en matière d'occasions. Avec, quand même, un petit avantage pour les Panthères.

PEA pas inspiré


Sauf que voilà : si le Gabon veut se qualifier, il doit faire plus. Beaucoup plus. Aubameyang, par exemple, ne parvient pas à endosser le costume de sauveur que toute une nation attend. À l'image de son immanquable gâché en tout début de rencontre. Le Cameroun, qui défend sereinement, ne lui facilite pas la tâche. De plus, les Lions savent faire peur sur les quelques contres qu'ils se procurent et par des frappes de loin. Un but de leur part, et c'en est terminé du suspense. À l'heure de jeu, le score, angoissant, est toujours bloqué à 0-0. Pendant ce temps-là, le Burkina achève les Guinéens en doublant la mise et scelle sa victoire. Tous les regards sont donc tournés vers ce terrible Cameroun-Gabon. Un homme se met vraiment en évidence en raison de ses plongeons aussi efficaces que cinématographiques : Ondoa, le dernier rempart des Verts. Que le pays hôte n'effraie pas le moins du monde. Sauf une fois, quand le montant est venu à la rescousse du portier. C'est cruel, mais finalement assez logique : le Gabon est éliminé de sa CAN. Il n'est même jamais entré dedans.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Note : -1
Comme c'est surprenant...
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Toi aussi, vu la situation actuelle au Gabon, tu t'attendais à un pénalty à la dernière minute ou quelque chose comme ça?
Entre autre c'est vrai ! Mais surtout que vu le faible niveau de cette équipe, ce n'est que logique. Ils ne se seraient même pas qualifiés si la compétition ne s'était pas déroulée chez eux.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Peut être qu'après le scandale de la Guinée Equatoriale lors de la précédente édition ils ont commencés à réfléchir et se sont dit que trop truquer c'était pas bon.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Note : 3
Ce Tunisie-Guinée équatoriale, je l'ai toujours pas digéré.

Du coup je pensais que le Gabon allait nous faire le même coup, ç'est à dire bénéficier d'un arbitrage favorable pour se hisser jusqu'aux quarts voir demies.

Surtout vu la situation politique actuelle et la CAN organisée un peu en catastrophe après le refus de la Libye (comme l'avait fait la Guinée équatoriale justement).

Tant mieux.

D'ailleurs, les arbitres ont été plutôt bons pour l'instant je trouve. J'espère qu'on aura pas le droit à des scandales d'ici la fin du tournoi, pour une fois...
4 réponses à ce commentaire.
Attention si vous habitez actuellement le Gabon nous vous conseillons de quitter le pays dans les plus brefs délais!
Pas cool de la part de Biya de ne pas avoir glissé un petit mot au cousin de Mario pour sauver la tête de Bongo, je croyais qu'ils etaient potes!
La panthère encore trop tendre pour le vieux lion.

Le Gabon finit quand même invaincu. C'est le 1-1 contre la Guinée Bissau qui l'a plombé.

Ce Cameroun est d'une faiblesse abyssale. Le plus mauvais que j'ai vu dans une compétition internationale depuis des décennies.
Plus mauvais que celui de la coupe du monde ? Parce qu'au Brésil c'était vraiment pas joli non plus...
2 réponses à ce commentaire.
Cette dernière occasion, quel suspense.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
An saint 1302, le continent africain continue de se déchirer dans la conquête de la Couronne de l’Aube Nacrée. L’armée gabonaise, accueillant toutes les armées du continent sur son territoire, cherche de son côté à détruire le plus d’armées ennemies possible par des offensives régulières, mais cette technique n’a jusqu’ici que peu payée. Aussi, lorsque l’état-major gabonais apprend que l’armée du Cameroun, composée de 10 000 épéistes, 4000 lanciers et 7000 cavaliers a repérée leur position, les rangs gabonais composés de 9000 épéistes, 3000 lanciers et 3000 cavaliers décident de se replier dans une forteresse en attendant leur passage. En effet, en se repliant dans un camp retranché, les camerounais auront bien des difficultés à les assaillir, et repousser l’armée d’un état voisin est une priorité pour les hommes du maréchal Camacho. S’ils savent que le roi n’aime pas les tactiques défensives, surtout sur ses terres, le maréchal préfère la jouer fine face à une armée jouissant d’une excellente réputation.

L’armée camerounaise, aux effectifs surmotivés, savent qu’une victoire aujourd’hui peut leur permettre d’annihiler l’armée gabonaise et ainsi faciliter un futur siège du palais royal. Les officiers Bassogog et Salli ouvrent la marche, et arrivent aux abords de la petite forteresse de bois. La forteresse ressemble à une simple palissade de bois, très large mais faisant plus office de camp retranché que de vrai château fort. La stratégie gabonaise est claire : L’officier Ovono tiens le camp, organise la défense depuis une petite tour de bois, et ordonne aux piétons de tenir fermement la porte.

Au centre du camp, le général Aubameyang est équipé sur son cheval avec l’ensemble de la cavalerie prêt à effectuer une charge si les portes cèdent. Les chevau-légers camerounais Ngadeu Teikeu et Nkoulou entourent le camp gabonais aux points est, ouest et sud, le point nord étant contre une crique et donc impossible d’accès. Les capitaines Siani et Fai prennent 2000 hommes afin de creuser une galerie pour saper les fondements de la palissade. Les hommes commencent à creuser, mais l’officier gabonais Ndong a mis en place un système de contre-galeries empêchant les camerounais d’atteindre la palissade par-dessous. Les lanciers de Moukandjo tentent d’enfoncer la porte par la force, mais doivent vite reculer, harcelés par des jets d’huile bouillante venant des deux tours gardées par les officiers Ovono et Ecuele. Les cavaliers camerounais n’ayant trouvés aucun point faible du côté de la palissade, ils viennent se replacer derrière leurs épéistes et lanciers. L’armée camerounaise, telle Charlemagne au siège de Bambaluna, se retrouvent complètement coincés : ils n’avaient pas prévus une seule seconde de devoir faire face à un siège, et ne possèdent ni archers, ni aucun outil digne d’enfoncer les portes tels des mangonneaux, des catapultes, des trébuchets ou même des béliers. Ils comprennent que leurs adversaires ne cherchent surtout pas à se battre, mais à les épuiser pour mieux sortir les massacrer la nuit ! L’ensemble de l’armée camerounaise, rassemblée devant la porte, a déjà perdue 200 hommes à cause de l’huile bouillante et comprend que la bataille est totalement inutile face à une forteresse.

Alors que les troupes camerounaises s’apprêtent à se replier, alors qu’aucune vraie escarmouche n’a été engagée, des bruits de tambours résonnent et des milliers de cavaliers se dirigent vers eux. Cependant, à leur grande surprise, ces cavaliers ne leur sont pas hostiles ! Ce sont les soldats du royaume Mossi, ayant tout juste écrasés les pauvres restes de l’armée bissau-guinéenne. Les cavaliers mossis agitent le drapeau blanc, et leur maréchal, le maréchal Duarte demande à parler au maréchal Broos. Pendant ce temps, le chevau-léger Traoré entame une discussion amicale avec le chevau-léger Teikeu. Une heure plus tard, les armées camerounaises et mossies tombent d’accord sur un point : L’armée gabonaise s’est enfermée comme une souris, et l’annihiler maintenant profite à tout le monde ! Par chance, les mossis disposent de milliers d’archers !

A la tombée de la nuit, les archers mossis enflamment leurs flèches et le maître-archer Nakoulma ordonne de faire feu. Les murs de bois ne tardent pas à prendre feu. Dans le même temps les lanciers des deux armées coalisées se placent devant les portes. Quelques minutes plus tard les gabonais sont obligés d’ouvrir les portes pour ne pas périr et leur cavalerie charge en premier, mais à leur surprise totale ils se retrouvent empalés sur des lanciers ! les combats font rage à l’intérieur même du camp et les gabonais luttent désespérément face à ces deux armées réunies. Les cavaliers mossis, habitués aux attaques surprises, sont très à l’aise et pourfendent de leurs épées courbes la piétaille gabonaise. Toute la cavalerie de la coalition finit par encercler au milieu des flammes l’armée gabonaise, qui se voit lentement mais sûrement annihiler.

Après une nuit enflammée dans tous les sens du terme, seuls 23 gabonais sont toujours en vie, les 23 gradés de l’armée et leur maréchal. Les coalisés les font prisonniers, les emmènent à leur propre camp, et s’engage à les libérer si ils jurent sur honneur de ne plus jamais combattre dans la conquête de la Couronne de l’Aube Nacrée. Les gabonais n’ont de toute façon plus d’armée, et les gradés acceptent l’offre. C’est ainsi que les 24 survivants retournent à leur palais, porter à leur seigneur le roi Ali, oui c’est bien lui, la nouvelle de la défaite sanglante.

Maintenant que les gabonais n’ont plus d’armée, « bon débarras ! » s’écrient les deux maréchaux victorieux du jour. Si dès le lendemain, il sera évident que les deux armées prendront des chemins différents et que leur armée reprendra, camerounais et mossis bivouaquent ensemble cette nuit, fêtant ensemble avec les tambours et danses cette victoire commune. Maintenant que l’armée du pays hôte est détruite, cela fera un grand poids en moins pour toutes les autres armées du continent, et cela tous les soldats ayant combattus aujourd'hui le savent. On ripaille à s’en remplir la panse dans le premier et sûrement dernier campement mixte de cette campagne, et les deux armées prennent chacune une route différente le lendemain matin, les deux pays n’ayant maintenant en tête qu’une seule chose : atteindre le palais royal pour réclamer la Couronne de l’Aube Nacrée.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Ce résumé est le seul du jour, puisque les deux matchs se jouaient à la même heure. Il est inspiré très librement du siège de Bambaluna ou Charlemagne s'est retrouvé comme un abruti à faire un siège sans aucun matériel, et l'armée rejoignant le siège était l'armée ennemie qui volait au secours des assiégés. Dans la réalité il a abandonné et retiré son armée, préférant fuir le combat avec l'armée arrivant en renfort, pour rentrer au pays après cet échec. Il croyait que le camp d'en face lui ouvrirait les portes après "négociations", puisqu'il avait soudoyé bien avant le début de la conquête le seigneur local mais manque de bol, celui avait été entre temps démis de ses fonctions par l'émir d'Espagne.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
"Charlemagne s'est retrouvé comme un abruti à faire un siège sans aucun matériel"

C'est tout con, mais cette tournure de phrase me fait bien rire, merci l'ami.
Et bravo pour tes textes, tu nous régales.
Putain taré le mec avec sa prose! Toi t'as la dalle!!
3 réponses à ce commentaire.
qu'ils n'oublient pas de rendre les maillots à la colombie
Tronald Dump Niveau : Loisir
J'avais parié que c'était les noirs qui seraient qualifiés, et une fois de plus mon brillant cerveau recouvert de mes cheveux orange a eu raison.

Tronald Dump, en direct d'une ville pleine de noirs.
Note : 12
On va construire un mur entre toi et nous, et c'est toi qui le paieras.

Cordialement
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Mec c'est dans ces moments là ou je regrette d'avoir un seul +1 par jour...
2 réponses à ce commentaire.
blue_army Niveau : CFA
donc d'apres le classement ça sera un match en 1/8 ieme entre le senegal et le cameroun.ça a l'air d'une affiche de finale (je ne me souviens pas de l'annee) mais le senegal est largement favoris contre cette equipe camerounaise qui m'a l'air tres faible .Mais bon c'est un match en elimination directe et donc tout peut se passer .
Ton pronostic me rappelle le chroniqueur qui disait sur RMC ce vendredi que ce n'était pas la peine de suivre le match Liverpool-Swansea car le résultat est connu d'avance.
1 réponse à ce commentaire.
Le Gabon est devenu le premier pays organisateur de la CAN éliminé des le premier tour
Mince, je ne le savais pas
Speedstar Niveau : CFA2
Quand on se prend pour Opta...
Le Gabon est devenu le premier pays organisateur à être éliminé au premier tour depuis la Tunisie en 1992.

Alors Alors ? Tu ouvre plus ta gueule la hein ! ahahahah
Merde c'était 94, ca m'apprendra à vouloir faire le mec
5 réponses à ce commentaire.
Paradigm Shift Niveau : National
C'est le BVB qui va être content. Récupérer Aubam' deux semaines après, sans bobo et en forme, c'était inespéré.
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
Ils auraient mieux fait de boycotter cette CAN en dénonçant la réélection fantoche de Bongo à la tete de leur pays. C'est scandaleux, il n'y a rien d'une fête de football dans ces conditions là, des gens se font assassiner pour leurs opinions et la communauté gabonaise en France, sans prétendre parler en leur nom, a peur d'y retourner & peur pour ceux qui vivent là-bas.
Note : 1
Clairement oui puis ça aurait franchement été une belle image de solidarité avec le peuple Gabonnais.

Mais il faut avouer que c'est plus facile à dire après une élimination aussi triste et surtout, est-ce vraiment le rôle qu'on demande à des footballeur ?
jaimelefootenmarchant Niveau : CFA2
On a vu des footballeurs décliner des sélections pour moins que ça, sans parler des cheveux de Redondo.

Oui j'aurais bien voulu voir le Gabon organiser sa CAN avec ses européens qui disent non merci. Ils auraient eu un motif de fierté bien plus vaste même qu'un hypothétique titre, il n'y avait selon moi pas de calcul.

Je pense que la majorité a eu peur de représailles, très clairement, pour des proches vivants là-bas. Encore une fois il y a des gens assassinés pour leurs opinions politiques, c'est très sérieux.
2 réponses à ce commentaire.
Charmatin Niveau : CFA2
Bien fait pour la gueule à Bongo!

Et puis le Gabon n'est pas une équipe, et ce malgré des individualités comme Aubameyang ou Lemina

Aubameyang qui porte un brassard trop grand pour lui. Quand Daniel Cousin était capitaine, certes l'équipe avait un moins fort potentiel mais elle jouait mieux (d'ailleurs ils n'étaient passé pas loin d'une qualif pour le mondial 2010)

De toute façon, comme dit plus haut, cette CAN n'aurait jamais du avoir lieu vu le contexte politique actuel, et, même si ça peut sembler paradoxal à première vue, beaucoup de Gabonais ont le cœur en fête aujoud'hui.
il y a 6 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 7 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 100 il y a 7 heures Le rap des ultras de Genk 5 il y a 7 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 9 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15 il y a 10 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7
À lire ensuite
Sainté à la main verte