1. //
  2. //
  3. // Shakhtar–Real Madrid

Le Français sans qui le Real ne serait pas royal

Zidane, Benzema, Kopa… Nombreux sont les Hexagonaux à s’être imposés au Real Madrid. Un club des plus imposants qui ne serait pourtant ce qu’il est sans Pedro Parages. Premier Français à enfiler la liquette blanche, il est surtout, aux côtés de Santiago Bernabéu, le président le plus important de l’histoire merengue.

Modififié
Le Santiago Bernabéu transpire, par tous ses pores, une certaine idée de l’Espagne. De sa popularité jusqu’à son identité, l’enceinte madridista - et par extension le fanion madridista - se veut l’une des voix espagnoles qui résonnent dans le monde entier. Le dernier Clásico en date, diffusé en mondovision, fait pourtant la part belle à un hymne ne répondant pas à la Marcha Real. Idem, le drapeau jaune et rouge espagnol laisse place à l’étendard bleu, blanc, rouge. Une mise en scène en forme d’hommage aux victimes des attentats de Paris qui, s’il le fallait encore, rappelle à quel point d’illustres Français ont fait du Real Madrid l’institution sportive la plus imposante dans le monde. Bien avant Karim Benzema, Zinédine Zidane ou encore Raymond Kopa, Pedro Parages écrit un pan principal de l’histoire merengue. Joueur, dirigeant, puis président de la Casa Blanca, ce Franco-Espagnol est « la première grande figure fondatrice du Real Madrid » , dixit Santiago Bernabéu. Un compliment à la hauteur du labeur effectué par le sieur Parages durant son mandat présidentiel d’une décennie. Car, sans lui, le Real n’aurait rien de royal.

L’Amicale, pionnier du football madrilène


Bien que madrilène de naissance, Pedro Parages dispose également de la nationalité française - ce qui lui coûtera, suite à la guerre civile, son poste de président à cause des règlements franquistes. Une double identité qu’il doit à son père qui migre dès la fin du XIXe siècle dans la capitale espagnole. Pour assurer la relève paternelle dans l’entreprise de textile, il part terminer ses études de commerce en Angleterre, où il s’éprend d’amour pour le ballon rond et ramène une vision très britannique du football. Autrement dit, il décide de se dédier entièrement, et presque professionnellement, à ce sport. De fait, dès son retour dans la capitale, le jeune Pedro Parages prend sa première licence au sein de l’Association sportive amicale - en français dans le texte. Liée au lycée français de Madrid et créée en 1897, l’Amicale se veut le premier club de football de la capitale aux côtés du Sky FC. Cinq ans plus tard, Pedro Parages sent le vent tourner : il décide de s’engager avec le petit dernier des fanions madrilènes, le Madrid Football Club, premier patronyme des Merengues. En soi, ce véloce attaquant ne fait qu’anticiper l’absorption de l’Amicale par son nouveau club en 1904.

Sur les prés madrilènes, Pedro Parages, en plus de devenir le premier Gabacho à revêtir le maillot blanc, démontre toute sa classe balle au pied. Buteur reconnu et redouté, il marque de son empreinte l’armoire à trophées de la jeune entité avec quatre Copas del Rey consécutives entre 1905 et 1908 - auxquelles il faut ajouter autant de championnats régionaux. Pour sûr, cette période correspond aux premiers succès merengues. En 1908, seulement âgé de 25 ans, il décide pourtant de ranger ses crampons - même s’il les ressort à quelques occasions au cours de l’année suivante. Car, plus que sur le rectangle vert, le señor Parages souhaite transformer de fond en comble le balbutiant Madrid FC. En 1904, il est ainsi déjà membre de la seconde Junta Directiva du club articulée autour du président Carlos Padros. Cet engagement envers l’institution n’étonne guère. Pour sûr, dès son entrée dans le comité de direction, il s’attelle à écrire le premier règlement officiel d’un club qui allait devenir « le plus grand du monde » , selon les dires des 16 principaux mandataires blancs. Bien qu’importante, son ambition reste à l’époque plus modeste.

Du nom au stade, un héritage inégalé


L’appétit de Pedro Parages gagne en épaisseur à partir de 1916. Après douze ans de présence au sein de la direction, il franchit le pas et devient président du Madrid FC. Sa vision britannique du ballon rond le presse à moderniser la structure du club. Après avoir financé avec ses deniers personnels la construction de l’Estadio O’Donnell en 1912 - première enceinte appartenant à l’entité blanche -, il voit plus grand et pioche dans ses finances pour acheter une parcelle de terrains dans le Nord de la capitale. Dans le barrio de Chamartin, il pose la première pierre de ce qui répond aujourd’hui au nom d’Estadio Santiago Bernabéu - construit sur un terrain annexe. En 1924, son baptême, face aux Anglais de Newcastle, se déroule devant 25 000 personnes. Un pari fou qui place le club dans une autre galaxie. Une galaxie qui reste tout de même royale : quelques années plus tôt, en 1920, Pedro Parages reçoit du roi Don Alfonso XIII, supporter du club, le droit d’apposer la dénomination de Real – Royal en VF. Lorsqu’il décède dans le village français de Saint-Loubés en 1950, il est le socio numéro 1 du Real. Suffisant pour entonner une Marseillaise.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Lepetitprince Niveau : DHR
Très bel article, qui contraste énormément avec la légion d'articles tapageurs que l'on peut trouver sur le réal en ce moment.
Les articles de Robin Delorme sur l'histoire du Real Madrid sont généralement très bon et celui-ci ne déroge pas à la règle, merci So Foot.
ruudvannistelrooy Niveau : CFA2
J'aime beaucoup ces histoires là. Vraiment très intéressant !
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 10 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 11
Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 26 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66