1. //
  2. //
  3. // PSG/Nantes (5-0)
  4. // Billet d'humeur

Le football seul fait souffrir correctement

Il y a des gifles qui apprennent davantage sur la vie que n’importe quel cours de philosophie. L’humiliation subie par les Nantais au Parc des Princes ce dimanche soir en fait partie.

Modififié
118 104
C’était le 17 mai dernier. Assis sur les marches de la Tribune Loire, il admirait la pelouse de la Beaujoire envahie par le peuple jaune et vert. Les occasions de partager une joie collective étant plutôt rares dans la vie, il a pris un peu de recul pour mieux savourer l’instant. Après quatre années de merde, son FC Nantes retrouve enfin sa vraie place, en Ligue 1, et contre toute attente, ça va plutôt bien marcher. Avec un effectif quasiment identique à celui qui a terminé troisième de deuxième division, les Canaris s’installent dans le haut du classement de l’élite. Aux forceps. Certes, ils perdent la plupart de leurs matchs contre les « gros » , mais ils sont proches du sans-faute face aux autres. Pour ne rien gâcher, leur public est unanimement considéré comme l’un des meilleurs de France, et la Brigade Loire a plus de crédit que jamais dans le petit monde des ultras. Tout roule.

Lapidation de cris de joie

Ce dimanche 19 janvier, pourtant, il est là, effondré au milieu d’une latérale du Parc des Princes. Il n’a pas trouvé de place dans le parcage visiteur, alors il est allé se perdre au milieu d’une foule majoritairement acquise à l’ogre parisien. Il se doutait bien qu’il risquait de souffrir un peu, mais devant tout le monde il affichait son optimisme, il voulait croire à l’exploit. Pari perdu. Par cinq fois, son anonyme voisin lui a gerbé son plaisir et son haleine fétide à la gueule, sans jamais oublier de le moquer gentiment mais lourdement, même après la mise à mort signée Zlatan peu après l’heure de jeu. Il enterre sa peine, qui finit par lui ronger la poitrine. Il a l’impression d’être là, au milieu de la pelouse, en train de se faire lapider de cris de joie par 45 000 personnes.

Perdu dans ses pensées sur le chemin du retour, il ne peut pas s’empêcher de se dire que ce genre de soirées est paradoxalement ce qui lui fait aimer le football. Non pas qu’il ait des penchants masochistes, mais il sait que la souffrance que peut infliger un match est une souffrance saine. Son intensité est proportionnelle à celle de l’amour que l’on porte à son équipe, c’est dire si elle peut monter haut. Mais au fond, on sait que personne n’est blessé et que rien ne va réellement basculer dans sa vie de tous les jours. La détresse de la défaite, c’est la mort sans les conséquences. C’est le signe que la passion du foot est avant tout une recherche de sensations fortes, qu’elles soient positives ou négatives.

L’amour et la mort

Bien sûr, ce rapport à ce qui ne reste qu’un sport peut flatter de bas instincts. On en arrive à sortir des phrases un peu nulles du genre « C’est aussi ça le foot » ou bien « Il vaut mieux perdre une fois 5-0 que cinq fois 1-0 » . Mais c’est la même chose quand un amour grandit. Et on n’a bien souvent en tête que des insultes gratuites et des jugements arbitraires lorsque l’on se fait ainsi corriger en public. Mais c’est la même chose quand un amour s’éteint. La balle au pied, c’est l’amour et la mort en même temps. C’est l’abandon de cette très médiocre recherche d’un bonheur permanent et monotone pour une vie paroxystique faite de sommets ensoleillés et de gouffres sans fond. C’est aussi la prise de conscience que le but ultime est le jeu, et que la victoire ne doit rester qu’une conséquence occasionnelle.

La différence entre gagner et être bon, c’est la différence entre un homme riche et un homme généreux, ou entre un bon croyant et un bon chrétien. Et sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, c’est aussi la différence entre l’ancien public du PSG et le nouveau. Ce dernier ne comprend pas quand les supporters nantais se mettent à chanter dans les dernières secondes du match, brisant le silence du Parc des Princes alors que leur équipe est menée 5-0. Comme il ne sait pas quoi faire face à ce phénomène inconnu, il hue, il siffle, pour couvrir ce chant qu’il ne saurait entendre. Tout petit. Ce public est celui qui croit que le football n’est qu’un divertissement. Celui qui veut que le film se termine bien, à chaque fois, ou alors il s’indigne, il veut qu’on le rembourse, parce qu’il n’a pas payé pour que le héros meurt à la fin. Ce public ferait sans doute mieux de s’abonner chez UGC ou Gaumont plutôt que dans un stade de football.

Par Thomas Pitrel, au Parc des Princes
Modifié

Note : -2
Alors? On a passé une sale soirée au Stade hier soir?
Note : 23
Prendre constamment le public a parti. Vouloir lui trouver sans cesse une intelligence collective. Vouloir constamment juger le public du Parc. Sans revenir aux causes du changement. Sans expliquer le poids des politiques dans cette ville capitale. Ne pas donner de mesures de comparaisons.
Trouver une excuse au PSG bashing. Apres l'argent, le qatar, les gueulantes d'Ibra. Place aux publics... Faites donc. Prenez tout au premier degre. Faites une etude socio si ca vous chante...
ToxikCheese Niveau : Loisir
Note : -2
lol mdr xpdr ptdr rololo xoxo !! ila aicrit "billet d'humeir" enlala la onte !


Bon je vais lire maintenant.
footrockeur Niveau : Loisir
Note : 10
J'ai pas vu le match mais si le public parisien a effectivement sifflé parce que les nantais chantaient, alors oui il a raison de s'en prendre au public.

Faut arrêter de rager parce que vous avez un public de merde les gars, vous y êtes pour rien, et c'est ça qui me désole. Bonne chance à vous les parisiens de devoir subir des commentaires sur votre public de merde, moi pendant 4 ans on se foutait de ma gueule parce que "la ligue 2 blablabla".

D'ici 4ans ils auront bien trouvé un truc pour dissoudre notre brigade loire comme avec tous les groupes ultra ces temps-ci et alors personne se moquera plus jamais de vous promis ! Quoique, "dans le foot ça va très vite", vous serez peut être en Ligue 2 qui sait ? :o)
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Note : 1
En fait, c'est ça, le public parisien est un public de complexes cinématographiques. Ils ne connaissent pas Depardon, Godart, et ne vont voir du Laars von Trier que si Charlotte est à poil.
Note : 9
C'est vraiment la ligne éditoriale de So Foot,
Vu et revu des dizaines de fois sur ce site : "Le Public du Parc c'était mieux avant".
Que tous ceux qui regrettent le temps des bastons entre supporters, du temps où un père de famille se posait des questions avant d'y aller, sans parler du vandalisme, du fanatisme, qui pouvaient conduire à ce qu'un homme perde la vie.
Oui c'est sûr c'était mieux avant.
Je préfère un climat pacifié.
Et, désolé, mais ce genre de raisonnement c'est ni plus ni moins qu'un raisonnement qui consiste à dire que seuls les pauvres sont de vrais supporters. Imaginer si on disait l'inverse. Ca sentirait pas très bon
Note : 6
Effectivement; toujours ramener ça au public c'est petit. Petit, bas et malhonnête. C'est occulter l'injustice du plan Leproux même si un assainissement était nécessaire. C'est fermer volontairement les yeux sur le fait que 12000 hommes et femmes ont payé pour 200 à 300 imbéciles.

Le seul souci, c'est que le retour de bâton; vous vous le mangerez aussi sur la gueule un jour si vous voulez accéder à l'élite et ce jour là; comptez sur nous pour appuyer là ou ça fera mal; je me répète mais lorsque vos présidents voudront vendre et qu'ils verront que pour faire des clubs "bankable" il faut un public lisse et bah vous sauterez. J'ai discuté avec un membre des Yankees de l'OM et Lyonnais et Marseillais ont déjà eu chaud. Préparez vous.

Ne soyez pas dupes sur une chose: le Parc a été bâillonné uniquement en vue de la revente des parts de Colony et non pas pour la sécurité des supporters comme il a été dit. Parce que ça faisait plus de 10 ans que c'était comme ça. Alors pas la peine de fustiger les Qataris; ce sont les Américains les premiers à avoir pris les décisions.
Note : 13
Message posté par footrockeur
J'ai pas vu le match mais si le public parisien a effectivement sifflé parce que les nantais chantaient, alors oui il a raison de s'en prendre au public.

Faut arrêter de rager parce que vous avez un public de merde les gars, vous y êtes pour rien, et c'est ça qui me désole. Bonne chance à vous les parisiens de devoir subir des commentaires sur votre public de merde, moi pendant 4 ans on se foutait de ma gueule parce que "la ligue 2 blablabla".

D'ici 4ans ils auront bien trouvé un truc pour dissoudre notre brigade loire comme avec tous les groupes ultra ces temps-ci et alors personne se moquera plus jamais de vous promis ! Quoique, "dans le foot ça va très vite", vous serez peut être en Ligue 2 qui sait ? :o)


Cite moi un stade qui ne siffle pas quand le parcage visiteur se met a chanter.

Cite moi un stade qui applaudit les joueurs adverses tout au long du match.

Cite moi un stade qui ne traite pas les parisiens d en cu les

Et apres on parlera...
Parisiens, vous ne pouvez pas tout avoir. Nantes, à défaut d'avoir une grande équipe, a au moins une âme...
Note : 8
Message posté par Canari44
Parisiens, vous ne pouvez pas tout avoir. Nantes, à défaut d'avoir une grande équipe, a au moins une âme...


Definis AME stp, je suis curieux
Note : 17
Message posté par Canari44
Parisiens, vous ne pouvez pas tout avoir. Nantes, à défaut d'avoir une grande équipe, a au moins une âme...


Point Godwin du foot, bonjour !
labastille Niveau : DHR
Note : 20
c'est reparti pour la litanie sur l'ancien public vs le nouveau ,mais l'avez vous vraiment connu l'ancien ?
dire qu'on ne chambrait pas ,sifflait pas ,n'insultait pas ,c'est du domaine du fantasme ,on a toujours été un public de "connards" et alors ?
si vous cherchez l'esprit chevaleresque et du fairplay ,c'etait pas au parc qu'il fallait le chercher par contre on était là ,toujours à fond ,des tifos de dingues et des chants à vous donnez le frisson .
en ce qui concerne la violence ,il y en avait mais pas plus qu'une fete de la musique à republique ou à st michel ou un jour de l'an sur les champs ;)
le nouveau public maintenant et bien figurez vous qu'il y a beaucoup d'anciens qui sont là, placés aléatoirement mais bien là ,je ne parle pas des latérals ça a toujours été un public de spectateurs ,le soucis aujourd'hui et qu'il est compliqué d'organiser les chaants etc ,pas de capo ,pas de méga rien ,appliquez cela à toutes les tribunes de france et on reparlera de l'ambiance ,le parc s'en sort bon gré mal gré .
apres "l'ame" du psg ,on veut faire le proces de son public et les juges sont souvent des abonnés à la tribune canapé depuis toujours ,mais ceci dit si vous avez des suggestions pour améliorer l'ambiance dans l'état actuel du plan leproux ,on vous écoute.
Note : 18
Putain je suis supporter de Nantes mais à écouter certains la Brigade Loire et le public nantais c'est Boca Junior. Insupportable de la ramener autant parce qu'on a gagné plus de 3 matchs en Ligue 1 pour la première fois depuis 7 ans. Contentez vous de supporter.
Note : 3
@canari44
Aaaaaaah, encore un Nantais qui s'astique le poireau et qu'a oublié l'ambiance et l'atmosphere de son stade les 3 dernières années. C'est bien de faire la grève contre le "FCK" pour protéger les valeurs de votre club, mais aujourd'hui Kita est encore là, et ça vous dérange pas plus que ça. En fait fait vous faites juste du bruits quand vous gagnez. Un peu comme le public du Parc :)
Note : 7
Message posté par Zyx
Prendre constamment le public a parti. Vouloir lui trouver sans cesse une intelligence collective. Vouloir constamment juger le public du Parc. Sans revenir aux causes du changement. Sans expliquer le poids des politiques dans cette ville capitale. Ne pas donner de mesures de comparaisons.
Trouver une excuse au PSG bashing. Apres l'argent, le qatar, les gueulantes d'Ibra. Place aux publics... Faites donc. Prenez tout au premier degre. Faites une etude socio si ca vous chante...


Y'a eu du OL bashing... Maintenant c'est le tour du PSG, c'est tout simple.
Quand une equipe asphixie un championnat, elle est moins aimee.

Pas d'etude sociologique a faire...
Note : 3
Si mon précédent post fait réagir c'est qu'il y a un fond de vérité quelque part, désolé de vous avoir vexé.
C'est comme quand nous on vous sort notre palmarès, 8 titres de champions etc... vous nous dîtes que ça c'est fini. Et bien vous c'est pareil, vous nous ressortez l'ambiance du parc ya 5 ans... Et bien ça aussi, c'est fini. C'est tout.
bufford tannen Niveau : DHR
Note : 8
il faut toujours trouver un pti quelque chose qui ne va pas au PSG...
quand c'est pas le niveau de pastore ou lavezzi;c'est l'argent qui est trop présent.
Alors quand tous les joueurs donnent satisfaction et que la victoire et la manière sont là;c'est la public qui est naze.
Lec'est pitoyable car c'est un aveux d'impuissance.

"-De Nantes à Montaigu la digue,la digue..........."
Note : 4
S'il fait réagir c'est parce que tu dis de la merde.
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Note : 7
Il y a 2 lectures possibles de cet article, l'une est une forme de critique du public du PSG, des commentaires ont répondu à cela, l'autre est une réflexion sur les états d'âme d'un supporteur d'une équipe qui a pris une grosse taule. Ce 2ème point de vue me semble plus intéressant que le premier.

Chaque équipe a ses moments de gloire et ses échecs. Inévitable. L'échec est forcément douloureux. Mais sans être maso, on peut y trouver un plaisir... plus cérébral. L'idée est de se dire qu'après des moments douloureux on profitera plus en suite des moments heureux. S'il n'y avait que ceux-ci peut-être qu'ils perdraient de leur saveur.

Il est vrai aussi qu'une défaite, dans une compétition, est une petite mort pour les gagneurs. Mais, heureusement elle n'est que "petite". On y survit!


Enfin, au coeur de nos émotions, il y a des couples Amour-Haine, Plaisir-Douleur, etc et c'est ainsi.

D'autres réflexions pourraient être faites à partir de cet article qui est plus profond qu'il ne le parait au premier abord. Ayant apprécié sa lecture et j'en suggère une 2ème lecture.
Bob le Flambeur Niveau : DHR
Note : 12
Oui, c'est un peu agaçant, ce côté "comme on n'a plus rien à dire sur les résultats du PSG, on va passer son temps à s'en prendre au public"... soit en le comparant à un hypothétique Parc des princes d'avant que manifestement on n'a pas connu (les supporters visiteurs se faisaient moins insulter et siffler au Parc avant ? Vous avez passé un match de championnat au Parc dans les années 90 ?), soit en prétendant que les stades des autres villes sont des modèles de fair-play et qu'on a 19 Celtic Park en France.

Sérieusement, vous avez déjà vu un match au Vélodrome ou à Gerland ? Les supporters adverses ne se font pas insulter ? On les laisse chanter sans les siffler ? On passe 90 minutes à chanter des grands chants traditionnels ?
Note : 3
@canari44
Merci de me vouvoyer mais c'est pas la peine. J'ai rien dit sur le palmares de Nantes que je respecte, juste les "nous on a une ame et des valeur blablabla"... BULLSHIT!
Mais ça a toujours existé les opportunistes, et partout. Jveux bien t'avouer que je suis aigri contre les nantais en particuliers qui sont d'une condecendance infame avec leurs omologues (nottament parisiens, bordelais,...) depuis leur montée.
Note : 7
le public de l'UGC est le public que vous avez a nantes. parce qu'en terme de cinema en région parisienne, on a meme des cinémas municipaux montrant des films d'auteurs a plus de 100 000 entrées/an. Où le héros peut gagner a la fin, mais pas toujours.
je sais c'est dur de se dire qu'à paris il y a tout. ah non il n'y a pas l'excellente brigade du tigre de Loire c'est vrai.
et il n'y a malheureusement pas non plus de pétitions contre l'abonnement a 120€/an. ça ont signerait tout de suite pour que ce soit un tarif du parc.
et a nantes comme tous les stades en Regions, on ne siffle jamais son equipe quand elle fait un match pourri...
ou alors a nantes comme on était en prison depuis des années, toutes les filles sont belles.

non le seul truc que je reproche a ce billet, c'est pas sa mauvaise foi, apres tout, c'est un billet d'humeur et apres 5 buts dans sa gueule, on a le droit de gémir un peu. le truc que je reproche a cet article c'est d'éviter de parler de l'indigence de la prestation nantaise. car je vais t'avouer thomas pitrel qu'hier soir, j'ai commencé a regarder ce match, et qu'à 2-0, j'ai zappé. parce que les entrainements du psg en prime time le dimanche soir alors qu'il y a des matches sérieux et un bon western sur Arte a la meme heure, pour un parisien snob et bon chretien, c'est trop dur.
bisou
Note : 1
Message posté par Pascal Pierre
En fait, c'est ça, le public parisien est un public de complexes cinématographiques. Ils ne connaissent pas Depardon, Godart, et ne vont voir du Laars von Trier que si Charlotte est à poil.


Et alors, c'est bien si elle est à poil, nn? :)
Note : 11
Je vais m'attirer les foudres des ayatollah du PSG mais on ne peut RIEN VOUS dire sincèrement. Là t'as un club qui a un budget 8 fois inférieur au votre, que vous fistez à domicile, les Supporters de ce club chantent à 5-0, ce qui est magnifique, c'est même ça Supporter ! Mais non, les "supporters" du PSG sifflent et vous trouver ça normal.

Je suis content que cet article tombe aujourd'hui car je suis Nantais mais j'avais personnellement fait ce constat depuis quelques temps, en allant au Parc, étant expatrié à Paris. Ce qui m'avait choqué, au delà de l'arène magnifique qu'est le Parc, c'est la beaufferie des supporters, pourtant j'ai fais quelques stades en Province et de manière générale au foot ça vole pas haut ! Mais le Parc c'est le top du top à ce niveau, d'ailleurs je n'y vais plus à cause de ça, marre qu'à chaque fois le type devant ou derrière moi (quand c'est pas les 2) passent leur match à parler des "paysans" contre qui ils jouent (Rennais, Sainté... vous êtes des paysans apparemment pour le Parc, et je parle même pas de Dijon ou d'Evian) ! Sans compter l'absence totale d'âme (par âme j'entend unité-valeurs communes-chaleur-amour du club ET du foot qui se dégage des supporters et d'un stade, je sais pas si c'est clair mais on peut dire qu'au signal iduna park ou au celtic park il y a une âme par exemple) du stade en général, où y'a pas vraiment de chants, c'est surtout des sifflets et des applaudissement, les mecs pour la plupart ne viennent pas supporter mais viennent au spectacle. Alors après on parle de Lynx, de Qatarix ou je ne sais quoi et sur sofoot pas mal de parisiens s'offusquent à base -1, pourtant le côté spectateur des supporters du Parc n'est pas qu'une légende basée sur du vent, y'a forcément un fond de vérité. Après évidemment faut pas généraliser, y'a plein de supporters Parisiens qui aiment vraiment leur club et le foot (y'en a d'ailleurs pas mal sur SF) mais bon quand 1/2-2/3 du stade est composé de beaufs qui viennent voir Zlatan, Cavani, Motta ou Verratti et pas supporter le PSG bah ça jette l'opprobre sur l'ensemble du stade.

Et faut pas comparer avec Lyon dont l'impopularité était due à son président omnipotent et à sa domination sans partage, encore plus forte que celle du PSG à l'époque où Lyon était au Top(ils avaient aussi la chance d'avoir une faible concurrence). Mais Lyon a toujours eu une bonne base de supporters. On a tous vu des matchs à Liverpool, ManU, Dortmund... où les supporters à domicile chantent avec les supporters adverses, soutenant leur club en train de se prendre un branlée. C'est magnifique, ça prouve que le foot va bien au delà des résultats et que l'amour d'un club ne résulte pas de son état de forme.

Alors j'espère qu'au fond d'eux, les supporters Parisiens qui aiment le foot et leur club, se rendent compte que siffler un Kop qui soutient son équipe à 5-0 c'est pathétique, d'autant plus pathétique qu'il n'y a jamais eu de rivalité FCN - PSG. Il aurait été magnifique que les Parisiens chantent aussi, mais quand la majorité du stade n'a aucune culture foot c'est difficile. Plan Leproux, tendance consummériste des supporters du PSG, manque de culture de certains parisiens (ceux qui n'ont jamais quitté Paris ne sont pas plus ouverts que les paysans qui n'ont jamais quitté leur bled)... Peu importe la raison, perso je n'ai aucune explication, ce qui compte c'est l'image de spectateur renvoyée par le Parc aujourd'hui, et c'est bien dommage. A côté de ça RESPECT à la Brigade, c'est pas Galatasaray ou Boca certes, mais ça fait plaisir de voir cela en France, on est pas les seuls mais ça devient de plus en plus rare.
Note : 8
[citer id="1094337" auteur="PhoenixLite"]

Une âme de quoi? Quand t'étais en Ligue 2, ton stade c'était un désert.
V'la l'âme de fou furieux.
"Ouais nan on est relégués alors je vais plus au stade supporter mon équipe". High level les supporters, en effet.

7e affluence de France l'année dernière, L1 et L2 confondu, pas mal pour un stade desert...
Note : 3
Message posté par EEES
A côté de ça RESPECT à la Brigade, c'est pas Galatasaray ou Boca certes, mais ça fait plaisir de voir cela en France, on est pas les seuls mais ça devient de plus en plus rare.


La Brigade Loire n'était pas au Parc hier soir.
Note : 11
Quand le petit promu chante pour soutenir son équipe qui se prend une valise, pour leur dire qu'il sont là malgré tout; alors le grand club se tait et applaudi. C'est comme ça que ça se passe dans un grand club. Le PSG n'est pas un grand club, car il ne suffit pas d'avoir des stars et d'enfiler les buts, il faut devenir une institution respectable. Alors supporters parisiens arrêtez de vous plaindre, on a les articles que l'ont mérite. Si vous ne voulez pas ce genre d'article alors agissez comme un grand club. Merci sofoot de cet article
bufford tannen Niveau : DHR
en plus,le public a été reconnaissant enversce bon vieux Pancrate.....
Note : 10
M. Pitrel, je me permets d apporter mon jugement sur votre ressenti.
Je fus supporter nantais moi aussi, tombant amoureux de cette bande de gais lurons jeunes, issus d un centre de formation, sans le sou, insouciants, pratiquant un foitball de reve, et faisant la nique aux gros budgets du championnat, parisiens en tete, les "mechants" parisiens de la capitale au gros budget. Titi contre Grosminet. Au grand desaroi de mon paternel, fan absolu du Psg deouis son arrivee en France et ayant connu la naissance du club debut 70.
Je suivais evidemment les matchs du Psg en compagnie de mon pere, mais et parce que adolescence, esprit de contradiction, connerie, etc,... et comme ils etaient "programmés" piur gagner, j exultais quand ils se faisaient decalotter par de chevalersques provinciaux au Parc, tyoe Laurent Robert et Montpellier, etc... Ce n'est qu apres que je me suis rendu compte que j ai ete c.on , que je me gaussais d une deconvenue qui faisait mal à mon darron, qui vivait à et pour son club, et qui devait retourner à la chaine lundi matin. Desolé vieux.
J ai au fur et à mesure arreté de suivre le FCN (A), tandis qu il devenait un club "lambda". Pour moi, Nantes = pouvoir aux grands entraineurs - jeu à la nantaise - centre de formation - et, allez, soyons honnetes, une certaine arrogance, suffisance, tres bobo de gauche intello telerama etc, de ceux qui ont bon gout, qui "savent". Le realisateur de la palme d'Or "entre les murs" est fan de Nantes, pas du Psg.
Apres etre allé voir un Nantes - PSG en 1998, Monterrubio contre Rai, 0-0, je retournai à la Beaujoire pour une demi de coupe de France contre ces memes parigots. 2004. Au dela de la desilussion de la defaite aux penos, j etais interloqué, choqué et deçu que des gens, assez nombreux et sans se cacher, puissent feter l ouverture du score parisienne ailleurs que dans le parcage visiteur... Inimaginable au Parc. Humiliant.
Puis le FCN est devenu un club comme "les autres", avec Kita, avec des mercenaires, des valses d entraineur, centre de formation inexistant, jeu à la nantaise aux oubliettes, etc... Bref: le club avait perdu son identité, qui en faisait un club unique. Et ce n etait pas qu une affaire de resultats, mais plus d incompetences de personnes qui ne connaissaient rien au football. J en veux toujours à Gripond d'avoir viré Denoueix en 2001.
Puis, en 2007, mon pere travaille avec un benevole du Psg, qui nous file des billets pour aller voir les matchs, et suivre vraiment une saison entiere, sinon, on ne piuvait pas se payer ce luxe.
Et c est vraiment à partir de ce moment là, en vivant des moments difficiles, avec une equipe en bois, contre des equipes quk venaient au Parc avec l'intention legitime de gagner dans la Capitale, que l'on se met à vivre les plus fortes emotions, à defendre son identité de parisien contre ces provinciaux qui nous detestent et qui veulent nous la mettre chez nous, et qui seraient bien contents si on descendait.
Pour l'instant, et surement jusque la fin, maintenant que les ultras ont disparu, ma plus granfe emotion, la plus "fondatrice", reste un degueulasse psg - strasbourg en 2008. Paris est relegable parce que match en retard. Il reste pqs tant de journees que ca. Victoire obligatoire. Sous peine de descente. Et il ne se passe rien, comme durant toute la saison. Equipe en bois, soutien exceptionnel. Il reste plus que 15 minutes à jouer. Et je suis coté Auteuil, en 1/4 virage, et Pauleta marque, la tribune part en sucette. Comme un bouchon de champagne qui explose. Du grand delire.
Puis une fois sauvé, on se remet à rever. La frustation grandit dans les virages. 2009, si on bat Marseille, on devient leader en mars. Trop de pression, trop de joueurs moyens, et patatras, ...
La sensation qu il faut des grands joueurs donc du pognon pour supporter toute cette pression.
La resignation quand on annonce 6 millions pour recruter le bon bougre Erding au mercato estival.
Puis apres la mort du supporter de Boulogne en 2010, j ai eu mal pendant plusieurs jours. Je ne l avais appris qu apres le match. Et je me suis senti con. Pendant que j insultais les marseillais et deversais mon fiel, un mec etait resté sur le carrzau dans sa mare de sang. J ai eu l impression d avoir ete un animal apres coup. Et j ai soutenu Leproux parce que on ne peut pas aller voir un divertissement et un match tandis qu un mec perd la vie. Fini les jeux du cirque. La passion a ses limktes, la connerie aussi.
J ai eu peur pour la survie du club. Pas d argent, un mort entre deux tribunes qui veulent regler leurs comptes et se venger, pas de resultats, image publique desastreuse...
Depuis je suis retourné au Parc avec des amies, ma mere y a mis les pieds pour la premiere fois, et elle trouve legitime que son homer simpson de mari mate son psg parce que y a du grand joueur et que c est plaisant.
Ca me rappelle quand je suis allé voir l'Atletico en 2005, il y avait plein d enfants, de grand meres et grand peres, etc... je ne vois absolument pas le mal d avoir un public familial.
Il n'y a plus d'ambiance au Parc des Princes de Paris? Pas plus que dans les boites, les bars, ou ailleurs. Le parisien est un public un peu hautain, mais connaisseur, pas tres endiablé mais qui pousse quand il le faut, bref il est à l'image de la ville.
Peut etre que vous pleurerez moins dans quelques annees quand Thiago Silva, qu'il faut loué tous les jours d'honorer lenbrassard de capitaine, aura soulevé une ou deux ligue des champions. A ce moment là, vous ne pourrez pas blamer les de plus en plus nombreux supporters du Paris sg. Parce qu ils auront ete attires pzr une belle equipe, que tous les autres rageux envieront, une equipe qui gagne, avec style, dans un stade plein, avec des femmes, des enfants, une image nickel dand le monde entier, et on pourra alors dire sans avoir honte que l on est supporter du psg sans passer pour un beauf raciste, mais juste fier de l equipe de sa ville qui la represente dignement, et dont on est fier et que tout le monde deteste.
Alors, Thomas Pitrel, tu peux continuer d etre amoureux d une utopie adolescente, et ne pas vouloir te renier. Malheureusement, le fcna n est pas le barca, parce que ce n est pas une grande ville et pas une institution sans quoi on n aurait pas vendu ce club à des Dassault ou des Kita. Et la Brigade Loire, qui est à mon sens devenu la meilleure faction d ultras francais, semble oublier leur rancoeur vis à vis de Kita depuis qu ils sont remontés. Comme quoi on peut calmer quelques frustations et reclamations avec des resultats. Dommage que le Parc n'ait pas de Brigade Loire, c'est quand meme beau un stade qui vit.
Stan Key Lubric Niveau : CFA
Message posté par 2yemklubapanam


j'ai bien aimé ton post, et je le dis d'un avis uniquement critique bien sur!


J'ai eu peur à un moment que tu dises merci mais je suis pas supporter du PSG, seulement du Matra...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr
118 104