1. //
  2. // Grève

Le football chilien en grève

Modififié
0 0
Du rififi au Chili.

Tandis que la sélection nationale s'est adjugée cet été aux États-Unis une deuxième Copa América consécutive (victoire contre l'Argentine aux tirs au but), son championnat professionnel est en pleine crise.

Le principal syndicat des joueurs chiliens, le SIFUP, a décidé de paralyser le début des deux premières divisions, prévu ce vendredi. Celui-ci dénonce la dernière réforme mise en place par l'organisateur, l'ANFP, qui prévoit le passage à un seul promu en Primera et l'absence de relégation possible pour les participants à la Primera B. Une mesure temporaire mais qui, selon le syndicat, menace la compétitivité du championnat et l'émulation entre des clubs moins enclins à investir pour se maintenir.

Suite à cette décision, l'organisation syndicale a recensé pas moins de 120 contrats non renouvelés aux deux premiers échelons. Ultime revendication des joueurs chiliens : le versement des salaires impayés dans certains clubs de Primera B. Si l'ANFP maintient que « le dialogue reste ouvert » , cette situation tendue pourrait menacer le bon déroulement des compétitions et entraîner un exode massif de leurs meilleurs joueurs vers l'étranger.


Après avoir mis Messi à la retraite internationale, une partie de la Roja se retrouve au chômage national. #routourne. TM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0