Le Fondre s'abat sur Chelsea

Manchester United creuse encore un peu plus son avance sur Chelsea et City, qui laissent des points précieux en route contre les mal classés de la Premier League. Une 24e journée marquée par trois hommes en B, un record de Best qui tombe et la folie Adam Le Fondre.

Modififié
0 3
À 10 minutes du terme, à peine, les Blues pensent avoir le match en poche. Frank Lampard a calé un coup de casque sur corner pour sécuriser l'ouverture du score de Mata en fin de première période. Reading peine à relever la tête et Federici dans les buts évite aux Royals de se prendre une toise. Et puis, le « super sub » de cette Premier League est venu foutre le bordel. M. Adam Le Fondre, fan d'Ole Gunnar Solskjær dans le civil, colle un doublé venu de nulle part, en dix petites minutes, face à une défense un peu trop sûre d'elle et un Turnbull toujours aussi pataud. Le Fondre en est à son sixième but sur huit en tant que remplaçant. Chelsea perd deux nouveaux points face à un promu. Un scénario quasi identique à celui de Stamford Bridge contre Southampton. Au passage, Torres fait toujours autant de peine, pas aidé non plus par sa coupe de prisonnier. De plus en plus triste pour un joueur de cette qualité.

Rooney, meilleur que Best

Un mec un peu trop cuit, arrivé un peu à la hâte dans les travées d'Old Trafford, aurait pu croire à une rencontre exhibition. Ouais, le Brésil en maillot jaune, short bleu et chaussettes blanches, rendait visite aux Red Devils. Et Carrick, grâce à une passe en retrait d'enfoiré, permettait à De Gea de faire un saut dans le vide, de donner du grain à moudre à Gary Neville et d'encaisser le premier but du match, après seulement 3 minutes. Le Southampton de Pochettino, qui a moins la tête d'un boucher sans son lacet et ses cheveux longs, refaisait le même coup qu'à l'aller. Ouais, un mec complètement cuit serait en train de se demander ce qu'il se passe. Mais il se serait surtout rassis pour reprendre ses esprits. Et il aurait observé Wayne Rooney devenir le 6e meilleur buteur en championnat du club, grâce à un doublé. L'international anglais dépasse du coup George Best dans les charts. Pas rien. Une bonne excuse pour s'enfiler une nouvelle bière, tiens ! Plus même, à la santé de George.

Les BBB bruns

Berbatov, Bale et Baines. Les trois n'ont pas joué sur le même terrain, mais ont montré pour ceux qui en doutaient qu'ils étaient bien de la trempe des joueurs de classe. Dans le derby des jambons de Londres, Fulham-West Ham, Dimitar s'est baladé, sans trop courir non plus, mais tout en toucher. Ce joueur est un modèle de jeu dos au but, de contrôle orienté et de nonchalance. Le contraste était saisissant lorsqu'on observait Chamakh errer dans la surface, juste bon à regarder un Kevin Nolan bien plus efficace.

À Carrow Road, Norwich et Tottenham essayaient d'oublier le dernier tour de Cup désastreux. Après une première période où les Canaries ont marché sur les Liliwhites, qui avaient visiblement envie de jouer sur le même rythme qu'à Leeds, Tottenham s'est remis dans le bon sens par son seul joueur de grande classe, et par un rythme de jeu et un impact bien plus en conformité avec ses prétentions. Allez visionner l'égalisation de Gareth Bale. La classe, qu'on vous dit.

Enfin, Goodison Park essaye de se remonter le moral, après l'échec à la visite médicale de sa désormais ex-recrue, Leroy Fer, de Twente. Leighton Baines a alors montré la voie, en suppléant une ligne d'attaque tristoune. Il commence par un triangle d'école qui se termine par une mine dans les filets de Foster. Et double la mise, pour la première fois de sa carrière, sur pénalty, une spécialité pour l'homme aux rouflaquettes. Les supporters Toffees ont malgré tout eu l'occasion de se crisper ensuite, après la belle bourde d'Heitinga sur la réduction du score de Shane Long et une barre transversale fracassée par Dorrans.

Les résultats:

Norwich / Tottenham : 1-1
Buteurs : Hoolahan (33‘) pour les Canaries ; Bale (80') pour les Spurs

Everton / WBA : 2-1
Buteurs : Baines (29', 45' sp) pour les Toffees ; Long (65') pour les Baggies

Manchester United / Southampton : 2-1
Buteurs : Rooney (9‘, 27') pour les Red Devils ; Rodriguez (3') pour les Saints

Reading / Chelsea : 2-2
Buteurs : Le Fondre (87', 95') pour les Royals ; Mata (45'), Lampard (66') pour les Blues

Fulham / West Ham : 3-1
Buteurs : Berbatov (10'), Rodallega (50'), Petrić (90') pour les Cottagers ; Nolan (49') pour les Hammers

Par Ronan BOSCHER, à Manchester
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

El Mehdito Niveau : DHR
Chelsea est méconnaissable...

Sinon, il devient quoi Malouda?
Benultez fais croire au monde entier que depuis 2005 c'est un bon entraineur supercherie faire entrer ba a la 90eme c'est incroyable si c'était pour lui faire ça il aurait du rester a newcastlle
Chelsea a perdu son meilleur défenseur sur coup de pied arrêté en l'envoyant en Chine.

Ce nul me fait chier mais bien joué pour le titre.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3