Le flair de Ramé

Modififié
0 0
Bordeaux s'est fait étriller à Rennes (4-2), et Ulrich Ramé, en vieux taulier qu'il est, n'a pas aimé. Le truc, c'est surtout qu'il l'avait senti avant tout le monde.

« Mon sentiment, c'est que cette défaite vient clore une série de matches durant lesquels ça nous pendait au nez, a-t-il déclaré, stigmatisant un abandon du « mental » . Quand on voit les matches face au Mans (2-3, Coupe de la Ligue), Boulogne (0-0, L1) ou même à Grenoble (1-3, L1), on se dit qu'il y avait des prémices, poursuivait-il sans détour. Il faut être beaucoup plus concentrés et plus agressifs, sachant que ce n'est peut-être pas plus mal d'être au pied du mur, car ça va réveiller les ardeurs. Cette défaite est dérangeante, mais il faut la relativiser et la prendre comme une piqûre, sans tomber dans le doute » .

Comme quoi, il est toujours bon d'avoir du nez.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0