Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le fisc espagnol étudie le transfert de Filipe Luís

Modififié
Le fisc espagnol ne lâche pas les footballeurs.

Alors que Messi est toujours ennuyé par une affaire d'éventuelle fraude fiscale, le dossier du transfert de Filipe Luís est également sur le bureau du fisc espagnol. Il ne s'agit pas là du transfert du Brésilien vers Chelsea, mais de son départ de La Corogne pour rejoindre l'Atlético Madrid. Le transaction avait eu lieu le 25 juillet 2010 et avait coûté environ 12 millions d'euros aux Colchoneros. Les Madrilènes avaient jusqu'à 2013 pour payer la totalité de la somme et un pourcentage sur les futures transactions du joueur était inclus dans les clauses du contrat. L'étude du dossier par le bureau des impôts espagnol fait suite à une inspection plus globale sur les déclarations du Deportivo entre le 1er juin 2010 et le 31 décembre 2011.

L'actuel président du Depor, Tino Fernandez, a convoqué les médias au stade du Riazor demain afin d'expliquer les raisons de cette investigation.

Tant qu'on laisse Naybet, Diego Tristan et Djalminha tranquilles...


JGB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi