Le fils Nicollin se confie

Modififié
0 9
Après Nicollin père, qui n’en revenait toujours pas du titre de champion, c’est au tour du fils de revenir sur l’incroyable parcours héraultais.

A peine le temps de prendre des caisses à droite à gauche, et voilà une nouvelle saison qui redémarre. Laurent Nicollin revient, avec France Football, sur cet été arrosé dignement mais un poil trop court : « On l'a digéré dans la mesure où on n'avait pas prévu d'être champion. On n'a pas le temps de savourer l'apothéose que représente ce titre que l'on est obligé de repartir à zéro et de repartir au combat. On a touché l'Everest du football français. On est un peu sur un nuage, il faut redescendre sur terre et dès vendredi faire honneur à ce titre-là. »

Le départ d’Olivier Giroud a été comblé par les arrivées de Charbonnier (Angers) et Herrera (Union Española de Santiago), et Yanga Mbiwa devrait rester, sauf « offre que l’on ne peut pas refuser » . Mais l’on veut se montrer prudent tout de même : «  Le mieux est de gagner quelque chose. Si on accroche une place européenne et si on gagne une coupe, ce serait fabuleux. Si on peut imiter la saison réussie par Lille l'an passé, ce sera plus qu'une belle saison. »

Le MHSC sera en piste dès vendredi, avec la réception de Toulouse à la Mosson pour démarrer.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Looking_4_Eric Niveau : CFA2
Sérieux, j'ai jamais compris comment font les gens pour avoir des cernes de ce style... Type Lizarazu et Gravelaine.

Ils font la grève du sommeil ou bien ?
Ou ils ont un travail... :) mais tu connais peut être pas :p
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Note : 1
Le travail mon cul*, c'est qu'il doit pas sucer que de la glace le saligot*.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 9