Le fils Nicollin résigné

Modififié
1 11
Le président délégué de Montpellier, Laurent Nicollin, s’est montré particulièrement déçu suite à la défaite de son club en terres grecques, hier, contre l’Olympiakos (3-1) : « C’est vrai qu’il y a de la déception, parce que je pense qu’il y avait des points à prendre dans cette double confrontation, entre la défaite chez nous et celle-ci, pour au moins espérer quelque chose. C’est vrai qu’à 1-1, on a espéré, mais bon, c’est le football. »

Il faut que dire que ce résultat sonne comme la fin du MHSC en Ligue des champions. Bon dernier de son groupe avec un seul petit point au compteur, le club de la Paillade aurait pu espérer mieux.

Toutefois, même s’ils se savent condamnés, les Montpelliérains ne vont pas faire de la figuration lors de leurs deux derniers matchs en LDC, selon le fils de Loulou : « Il reste encore deux matchs. On va aller à Arsenal pour gagner, idem pour le dernier match chez nous contre Schalke. Le plus important maintenant, c’est de se concentrer à fond sur le championnat et la Coupe de la Ligue, et puis après, les matchs de Coupe d’Europe ne seront que du bonus. On verra bien, on va peut-être faire l’arbitre des qualifications. Si l’on peut emmerder un peu, on va emmerder, mais bon. »

Surtout qu’à cinq points de l’Olympiakos, troisième, les champions de France en titre ont encore un mince espoir d’être reversés en Europa League.
GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Johnny Novaque Niveau : District
Loulou, Laulau? L'apero a duré longtemps ce midi?
C'est le fils qui parle, mais c'est le père qui est résigné, une certaine idée de la délégation de pouvoir.
Allez, hop, plus qu'à changer la photo, et ce sera tout bon!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 11