Le fils Nicollin pas inquiet

Modififié
3 13
Laurent Nicollin n'est pas du genre à marcher dans les pas de son père. Moins grande gueule que Loulou, le président délégué a décidé d'éteindre les incendies allumés par les déclarations de René Girard et celles de son père.

Malgré trois défaites en cinq matchs, Nicollin fils n'est pas inquiet. «  Rien ne m'inquiète. Si on s'inquiète au bout de cinq matchs, il vaut mieux ouvrir un bar tabac et vendre des cigarettes. Là, on est dans du sport de haut niveau et il est fait de hauts et de bas, c'est comme ça. La saison est longue. On fera un premier bilan au mois de décembre. Il y a des moments où il faut faire le dos rond. C'est trop tôt pour la remise en question et il faut avancer et prendre des points. Il y a un temps qui trempe et un temps qui détrempe  » , a t-il confié sur eurosport.fr.

Ce soir, Montpellier jouera le premier match de Ligue des champions de son histoire face à Arsenal. De quoi redonner un peu le sourire à son président délégué. «  C'est un moment important de l'histoire de Montpellier. C'est un beau moment à vivre. Mais il y a un match à gagner. On espère être digne de représenter la France en Ligue des champions. Vu notre position, on se tait et on travaille. On va essayer de terminer dans les trois premiers. Ce sera déjà assez compliqué comme cela » , conclut Laurent Nicollin, bien moins confiant que Younès Belhanda qui a déclaré : « Arsenal, on peut les taper ici.  »
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
à table !!
"Il y a un temps qui trempe et un temps qui détrempe" #jenfoncedesportesouvertes
Impressionnant de sobriété le fils Nicollin. Il veut tuer le père ou quoi ? Il y a bien ce temps qui tremperait puis détremperait : une expression typiquement héraultaise ou un goût certain pour la pâte à choux ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 13